logo

Fait tourner les jambes la nuit: causes et moyens de se débarrasser de la douleur

Pour beaucoup de gens, le vrai problème est le malaise associé aux jambes, qui se tordent souvent le soir. Le repos se transforme en horreur. Ce phénomène contribue à une diminution de la qualité du sommeil, ce qui conduit à une mauvaise humeur pour le lendemain, des névroses. D'après des observations à long terme, on sait que les représentants de la belle partie de la population mondiale sont le plus souvent confrontés à un problème similaire. Pourquoi tord les jambes avant d'aller se coucher chez les femmes, les jeunes filles et les femmes plus âgées aimeraient savoir. Les personnes qui éprouvent ces douleurs rêvent de s'en débarrasser, mais tout le monde ne sait pas ce qu'il faut faire pour y parvenir..

Les principales raisons pour lesquelles les pieds font mal la nuit

La douleur dans les jambes la nuit en position couchée survient chez les adultes et les enfants. Tout d'abord, un tel symptôme est associé au mode de vie d'une personne..

Facteurs qui déclenchent l'apparition de douleurs aux jambes:

  • effort physique excessif dû au sport ou aux spécificités du travail;
  • travail sédentaire;
  • une mauvaise nutrition et, par conséquent, un excès de poids;
  • chaussures inconfortables;
  • grossesse et période post-partum chez la femme.

Le membre inférieur (jambe) comprend trois parties: la cuisse, le pied et la jambe inférieure. Le syndrome de la douleur apparaît à la fois dans la cuisse et dans la jambe ou le talon. Certaines personnes ne savent pas du tout où se situe exactement leur douleur la nuit - les symptômes n'ont pas de localisation spécifique.

Les conditions pathologiques qui causent des douleurs nocturnes dans les membres inférieurs comprennent:

  • maladies de la colonne vertébrale et de la moelle épinière: hernie vertébrale, piégeage nerveux dans l'ostéochondrose;
  • rhumatisme, polyarthrite rhumatoïde, goutte;
  • maladies vasculaires: varices des membres inférieurs, modifications athéroscléreuses, hémorroïdes;
  • maladies systémiques: diabète sucré, intoxication, neuropathie chronique;
  • blessures des membres inférieurs;
  • carence en minéraux dans le corps, carence en vitamines (en particulier, manque de magnésium, de calcium et de leur combinaison);
  • syndrome des jambes sans repos.

Les neurologues ont noté une augmentation de la fréquence de traitement des patients atteints du syndrome des jambes sans repos (syndrome d'Ecombe). Cela se manifeste par le fait que les jambes font mal avant de se coucher lorsqu'une personne se couche..

En raison de sensations désagréables, le patient ne trouve pas de place pour lui-même: il y a une envie obsessionnelle de se lever et de marcher. Une fois que vous faites cela, l'inconfort disparaît. Mais quand vous retournez au lit, tout recommence. Même si vous avez réussi à vous endormir, pendant le sommeil, des contractions des membres apparaissent, atteignant dans certains cas jusqu'à 60 fois par heure..

Le problème est lié au stress accumulé au cours de la journée. Il ressort du besoin fort du corps de bouger les jambes. Lors de l'examen du patient, aucun changement pathologique n'est détecté. Cette condition interfère avec le repos, prive le sommeil normal et altère considérablement la qualité de vie du patient..

Les douleurs nocturnes aux jambes chez les personnes âgées sont également associées au syndrome des jambes sans repos. Les blessures passées, l'arthrose des articulations des jambes, l'arthrite, les troubles vasculaires et les maladies neurologiques provoquent une gêne nocturne et conduisent les patients âgés chez le médecin.

Remarque. Chez les enfants, des douleurs aux jambes la nuit apparaissent avec une ostéochondrose, une dysplasie de la hanche, une carence en divers éléments, des pathologies neurologiques et pour un certain nombre d'autres raisons. Chez les adolescents, la douleur est associée à une croissance osseuse rapide. Dans le même temps, la croissance du système musculaire est légèrement retardée, les muscles et les tendons s'étirent et compriment les articulations.

Recommandations générales pour la prévention

Il est préférable de se débarrasser de toute maladie à son stade initial. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, il vaut mieux ne pas hésiter et consulter un médecin. Cela aidera à exclure rapidement une possible maladie grave..

N'oubliez pas que toutes les maladies d'une personne proviennent des nerfs. Une attitude positive tout au long de la journée, et plus encore avant le coucher, est la clé d'une bonne santé et d'un bon repos. La psychosomatique nous enseigne cela.

Vous devez abandonner les mauvaises habitudes qui n'apportent rien de bon, mais qui ne font qu'aggraver la situation. Il faut se promener au grand air avant de se coucher, éviter l'hypothermie. De plus, vous devez faire attention à votre alimentation. Le régime doit contenir des aliments riches en nutriments et en bactéries «nécessaires».

Le syndrome des jambes sans repos n'est pas une phrase s'il est pris au sérieux et empêché de devenir chronique.

Quand voir un médecin

La douleur dans les membres inférieurs peut être accompagnée de crampes sévères, de rougeurs, de brûlures, d'enflure. N'attendez pas que tous les symptômes disparaissent d'eux-mêmes, consultez d'urgence un spécialiste si:

  • les jambes sont engourdies, enflées, ont perdu leur sensibilité;
  • la peau des membres inférieurs est devenue rugueuse et décolorée;
  • les douleurs sévères ne disparaissent pas longtemps;
  • la douleur n'est pas soulagée par les analgésiques;
  • la douleur est ressentie non seulement dans les jambes, mais également dans d'autres parties du corps;
  • il y avait une blessure.

Si le syndrome de la douleur dérange plus de trois jours, c'est une raison sérieuse de consulter un médecin. Consultez un thérapeute à la clinique. Il effectuera un examen et vous référera pour des consultations à des spécialistes restreints.

Important! N'essayez pas de vous diagnostiquer. Les conséquences d'un traitement incontrôlé peuvent être beaucoup plus graves que la cause profonde des douleurs aux jambes.

Maladie ou simplement fatigue?

Peu de consolation est l'acceptation banale que cette plainte est très courante. Les propriétaires d'un tel problème décrivent de manière assez colorée et habile des sensations similaires dans les membres inférieurs. Picotements et engourdissements, "frissons" et inconfort associés à une sensation de lourdeur dans les jambes ou de douleurs musculaires, etc. Des symptômes similaires sont souvent décrits par les femmes souffrant d'ostéochondrose..

D'autres maladies de la colonne vertébrale, des vaisseaux sanguins et des glandes endocrines sont également possibles. Les experts considèrent que 90% de la population de plus de 25 ans est à risque.

Souvent cette symptomatologie est concomitante, elle signale la présence d'un problème plus grave au niveau des vaisseaux ou du système endocrinien. Seuls les tests de laboratoire prescrits par un médecin expérimenté peuvent éliminer ces craintes..

Traitement symptomatique

Les patients posent souvent les questions suivantes au médecin: que faire lorsque vos jambes vous font mal la nuit ou si vos jambes vous font mal en position couchée? Le traitement dépend de la cause sous-jacente et des symptômes de la maladie.

Attention! Les tactiques de traitement ne sont déterminées que par le médecin traitant après examen du patient.

Médicament

Le syndrome des jambes sans repos au stade initial est traité avec des sédatifs: Valériane, Glycine, Novo-Passit, Persen. Pour les troubles modérés et sévères, des médicaments dopaminergiques, des tranquillisants et des anticonvulsivants sont utilisés. Ces médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin..

Pour soulager la douleur dans l'arthrose, l'arthrite, l'ostéochondrose et les nerfs pincés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits sous forme de comprimés et de pommades: Ibuklin, cétonal, indométacine et autres.

Les AINS oraux irritent la membrane muqueuse sensible de l'estomac, ils doivent donc être lavés avec une quantité importante de liquide (de l'eau ordinaire dans un volume d'au moins 1 verre est préférable). Ils sont contre-indiqués dans les maladies du tractus gastro-intestinal (ulcère, colite, gastrite, entérocolite, hyperacidité, etc.), des reins et du foie, ainsi que dans les pathologies cardiovasculaires. Ne doit pas être pris sans la recommandation d'un médecin.

Dans le cas des varices des membres inférieurs, il est préférable de prendre une position couchée pour que les jambes soient au-dessus du niveau de la tête. Il est également recommandé de porter un maillot médical avec différents degrés de compression: collants, bas ou mi-bas. En prophylaxie des varices ou dans le traitement d'une maladie au stade initial, des pommades sont utilisées: "Heparil", "Troxevasin", "Menovazin". En cas de symptômes sévères, vous devez consulter un médecin et recevoir un traitement complet.

S'il y a des plaies sur le membre inférieur, y compris des plaies purulentes, elles sont traitées avec du peroxyde d'hydrogène ou "Chlorhexidine". Ce traitement antiseptique doit être effectué 3 fois par jour. En aucun cas, n'essayez d'utiliser des remèdes populaires, car vous pouvez aggraver votre état. Assurez-vous de consulter un médecin qualifié.

Lors de l'étirement des muscles au cours des 3 premiers jours du membre blessé, ils procurent paix et froid, puis il est recommandé de faire des compresses chauffantes ou d'utiliser des crèmes, des gels ou des onguents anti-inflammatoires: Nise, Diclofenac, Dolgit et autres.

Remèdes populaires

Les recettes folkloriques aideront à faire face aux douleurs douloureuses:

  1. Appliquer une compresse de propolis douce sur la jambe: ramollir au bain-marie, former une compresse et appliquer sur le point sensible pendant la nuit. Attachez avec un bandage sec. Faites la procédure tous les jours jusqu'à ce que vous récupériez. Utilisez un morceau de propolis pour 3-4 procédures.
  2. Pour les maladies articulaires, préparez des feuilles de framboisier avec des baies, des brindilles au lieu du thé noir.
  3. Pour soulager la fatigue des jambes, ils font des bains de fleur de tilleul et de menthe. Pour ce faire, infusez une poignée de fleur de tilleul et de menthe dans 1 litre d'eau bouillante. Le contenu est insisté pendant 30 minutes, versé dans une bassine avec de l'eau tiède et les jambes y sont conservées pendant 15 minutes. De tels bains sont utiles pour prévenir les varices..
  4. L'emballage avec du fromage cottage aidera à soulager l'œdème. Écrasez le fromage cottage sans additifs, enveloppez la zone gonflée, maintenez pendant 4 à 5 heures. Cours - 4-5 procédures.
  5. Les bains d'aiguilles de pin soulagent efficacement et rapidement les douleurs dans les jambes. Pour la cuisson, vous devez verser 1 litre d'eau froide avec 100 g d'aiguilles et porter à ébullition, puis mettre au bain-marie pendant 30 minutes. Laissez la solution refroidir et égoutter. Versez le bouillon dans de l'eau fraîche, puis gardez vos pieds dedans pendant 15 minutes.

Massage

La fatigue des pieds après un effort physique ou des chaussures inconfortables est bien éliminée par le massage, qui améliore en même temps la circulation sanguine. Il est également bon de prendre un bain chaud pour cela. Un massage des pieds est également nécessaire pour les personnes qui passent beaucoup de temps debout et celles qui ne bougent pas beaucoup..

Un mode de vie sédentaire provoque une congestion sanguine, ce qui entraîne une gêne dans les jambes. La procédure détendra les muscles après une activité physique, empêchera le développement de maladies du système musculo-squelettique. C'est une excellente mesure préventive contre les varices et les pieds plats..

Le massage des membres inférieurs peut être effectué indépendamment. L'utilisation d'huiles aromatiques renforcera l'effet relaxant. Il est préférable de masser vos pieds assis sur le canapé ou sur le sol. Tous les mouvements se font de bas en haut, de la cheville au genou. Puis ils passent au pied. Après le massage, il est recommandé de prendre une position horizontale confortable avec les jambes levées.

Douleur dans les jambes

Votre problème est un état psychologique, un stress et une demande du cerveau de partir en vacances. Un problème très courant et ultra-moderne non seulement pour les femmes.

Le résultat d'un manque systémique de sommeil, d'un manque constant de repos et d'une relaxation complète du corps est une hypertonicité musculaire, une incapacité à reprendre des forces, ce qui conduit souvent à une névrose ou à une dépression nerveuse. Le corps, pour ainsi dire, est constamment prêt à «passer à l'offensive» et à supporter des charges encore plus graves.

Le conseil est simple: faites du sport, prenez du temps pour vous-même, pensez à la beauté et à la santé non seulement de vos jambes, mais de tout le corps dans son ensemble. Faites de l'exercice quelques heures avant de vous coucher, par exemple:

  • courir en place;
  • squats;
  • balancer les jambes;
  • se penche d'avant en arrière et sur les côtés, ou allume simplement une musique et une danse agréables.

Si, cependant, un mode d'activité physique doux, en alternance avec un repos approprié, ne vous aide pas, demandez l'aide d'un neurologue.

Il vous prescrira un traitement de rééducation complet et vous donnera les recommandations appropriées sur la capacité à contrôler vos propres émotions et à alterner repos et stress.

Ostéoporose

C'est une maladie qui provoque un amincissement des os en raison du lessivage du phosphore et du calcium des os. Les os deviennent cassants et lâches. Les os du pied et de la tête de la cuisse sont les plus touchés. Au stade initial, la maladie peut être asymptomatique, tous les changements se produisent à l'intérieur des os, par conséquent, le médecin décide quoi faire avec une telle pathologie après un diagnostic complet.

Fonctionnalités:

Les sensations inhabituelles ne peuvent être ignorées: si le patient a déjà reçu un diagnostic d'ostéochondrose, cela peut être une exacerbation, et dans ce cas, il est conseillé de travailler sur l'augmentation de la circulation sanguine. Une compresse d'ortie régulière aidera à cela. S'il n'y a pas d'orties dans la maison, vous pouvez appliquer un plâtre à la moutarde. Avec une douleur persistante et persistante pendant plusieurs jours, il est préférable de ne pas s'automédiquer, mais de se rendre à la clinique.

Si une personne n'a pas souffert d'ostéochondrose, vous devrez d'abord soulager la douleur à l'aide de pommades anesthésiques et rafraîchissantes. En l'absence de tels remèdes, une compresse froide ou une feuille de chou peut aider. Après avoir éliminé un fort inconfort, vous devez essayer de déterminer quelle est la source de la douleur: les os, la peau, les muscles ou les veines font mal. Cela aidera le médecin à déterminer le diagnostic..

Comment traiter l'inconfort avec le syndrome d'Ekbock

Comme cela a été révélé, un syndrome spécifique peut avoir diverses causes, sur la base desquelles une stratégie de traitement sera élaborée. Si le processus est causé par une violation du lit vasculaire, des médicaments anticoagulants sont prescrits, par exemple "Normaven", "Aspirin", "Detralex". Des pommades et des gels pour la thérapie locale peuvent être prescrits, parmi lesquels les plus couramment utilisés sont: «Venitan», «Troxevasin», «Lioton». Il est nécessaire d'étaler les préparations localement, en frottant les zones douloureuses et en permettant au produit d'être complètement absorbé par la peau. Un traitement complexe nécessite diverses physiothérapie, massage, acupuncture.

Remèdes populaires qui apaisent les "jambes qui tirent"

  1. Allongez-vous de manière à ce que vos jambes soient au-dessus du niveau de l'abdomen ou de la hanche (endormez vos jambes sur un oreiller).

Le yoga est un remède particulièrement populaire. Veuillez contacter votre instructeur. Un ensemble d'exercices spécialement conçu est ce dont vous avez besoin.

Les jambes peuvent faire mal lorsqu'une personne est en mouvement pendant une longue période, avec un effort physique important. Mais parfois, des sensations douloureuses dans les jambes apparaissent la nuit, au repos. La douleur et l'inconfort ne vous permettent pas de dormir paisiblement, la fatigue s'accumule.

Une condition similaire est causée par des facteurs courants tels que des chaussures inconfortables et des maladies graves. Considérez les raisons pour lesquelles vos jambes vous font mal la nuit et quand vous devriez consulter un médecin.

Nerfs pincés avec ostéochondrose

L'une des complications de l'ostéochondrose de la colonne lombaire est la sciatique, un syndrome douloureux qui se propage sur toute la longueur du nerf sciatique. Son apparition est associée à un pincement des racines nerveuses situées au niveau lombaire. La sciatique ne survient que chez les personnes d'âge moyen et âgées, les jeunes de moins de 30 ans ne la rencontrent presque jamais.

Dans la plupart des cas, la compression du nerf est due à une hernie discale, mais il existe d'autres raisons, notamment:

  • spondylolisthésis - déplacement des vertèbres;
  • ostéophytes - excroissances osseuses le long des bords des vertèbres;
  • infections - grippe, tuberculose, syphilis, paludisme, scarlatine, etc.;
  • hypothermie;
  • intoxication endogène (avec diabète et goutte) et exogène (sels de métaux lourds).

En raison de la variété des causes de la sciatique, les symptômes peuvent différer d'une personne à l'autre. La douleur est le principal et le plus souvent le seul signe de pathologie. Dans certains cas, la douleur est si forte qu'elle ne permet pas à une personne de bouger. Cependant, souvent, seules des douleurs de traction dans le dos ou dans une jambe sont ressenties..

Le syndrome de la douleur peut être ressenti dans la cuisse arrière, la fosse poplitée, la jambe inférieure et même le pied. Tire parfois la jambe de la fesse au pied, le long du nerf sciatique. Ce nerf est le plus gros du corps humain et contient de nombreuses fibres motrices et sensorielles..

Une douleur accrue est notée en marchant, debout et en position accroupie. Allongé les jambes écartées apporte un soulagement. La douleur douloureuse associée à la sciatique est le plus souvent le résultat d'un travail physique intense ou d'une infection chronique.

Traitement

Pour les douleurs intenses, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Les plus efficaces sont les médicaments de la série analginique - Analgin, Andipal, Tempalgin, Pentalgin, Baralgin, Sedalgin. Les médicaments tels que le Diclofenac et ses dérivés - Ortofen, Rapid, Rapten, Diclogen et Voltaren, soulagent bien la douleur et l'inflammation. Il est conseillé à certains patients de prendre Meloxicam (Movalis).

Pour restaurer la fonction du système nerveux en général et du nerf sciatique en particulier, des complexes vitaminiques contenant des vitamines du groupe B sont utilisés. Si nécessaire, la pyridoxine (B6) et la thiamine (B1) sont administrées par voie intramusculaire. Dans certains cas, le blocage de la novocaïne est effectué.

Un effet de distraction irritant est fourni par des onguents de massage et de réchauffement - camphre, térébenthine, ainsi que des produits à base de venin d'abeille et de serpent, de poivron rouge. Il convient de noter que le massage de la zone touchée peut être effectué à la fois dans la période aiguë et au début de la rémission..

Avitaminose et manque de micronutriments

Avec un manque de substances telles que le potassium, le magnésium, le calcium dans le corps, le corps humain peut réagir avec des myalgies ou des crampes nocturnes dans les jambes. Un test sanguin général est nécessaire pour déterminer les substances manquantes et celles qui doivent être reconstituées grâce à une thérapie vitaminique. Prendre des préparations vitaminées et minérales avec inclusion de vitamine C et d'oligo-éléments manquants vous permet d'éliminer ces symptômes en un temps assez court. Pour éviter la manifestation d'un manque de ces substances dans le corps, vous devez surveiller attentivement votre alimentation, y compris une variété de substances utiles pour le corps. Les régimes ne doivent pas être surutilisés..

Diagnostique

Il est impossible de diagnostiquer vous-même la cause de la douleur, seul un médecin peut le faire. Pour s'assurer qu'un diagnostic particulier est exact, après examen, il enverra le patient à un certain nombre d'études. Par exemple, si l'on soupçonne que le tissu musculaire est la source de sensations, le patient sera référé pour une échographie ou une IRM. Si un spécialiste estime qu'une maladie plus grave est présente, la liste des études est plus large..

  1. Avec une neuropathie possible, vous devrez subir une échographie, une IRM, une électromyographie et une tomodensitométrie.
  2. Pour les vaisseaux malades, la biochimie, l'échographie Doppler et l'angiographie doivent être réussies.
  3. Si l'on soupçonne que le patient s'inquiète de la douleur due à des maladies de la colonne vertébrale, les résultats de la radiographie, de la myélographie, du doppler et de la discographie de contraste seront nécessaires en plus de l'échographie et de l'IRM standard..

La natation

Dans l'eau, une personne forcera les muscles du corps à travailler, quelle que soit la façon de nager, il suffit de marcher dans la piscine pour faire travailler la plupart des muscles. Si vous vous allongez simplement sur l'eau, le processus inverse se produit, les muscles se détendent complètement, aidant à se débarrasser de la douleur dans les jambes. L'exercice dans l'eau soulage les articulations des jambes.

Exercices effectués dans l'eau, tout le monde ne peut pas faire sur terre. Avec un excès de poids, le jogging n'est pas recommandé, il y a une charge extrêmement importante sur les articulations des jambes, entraînant des douleurs. Nager dans la piscine renforcera le système immunitaire, améliorera la posture, normalisera l'apport sanguin au corps (y compris les jambes), soulagera le stress et améliorera l'humeur.

Endartérite oblitérante

Pourquoi cette maladie survient, la médecine est encore inconnue. On pense que le rôle décisif dans le développement de l'endartérite est joué par les réactions auto-immunes du corps lorsque le système immunitaire attaque les cellules de ses propres vaisseaux..

Par endartérite oblitérante, on entend de tels dommages aux vaisseaux, dans lesquels leur lumière se rétrécit jusqu'à se chevaucher complètement. En conséquence, les tissus entourant les artères commencent à souffrir d'une carence en nutrition et en apport sanguin, ce qui entraîne leur mort (gangrène).

La maladie se développe lentement au début et peut ne pas se manifester pendant longtemps. Une personne n'a parfois l'impression qu'elle a tiré sa jambe après une longue position debout ou en marchant. Le froid des extrémités, ainsi que la peau sèche et une fatigabilité rapide sont des signes caractéristiques..

Traitement

Avec une visite opportune chez un médecin, il y a toutes les chances d'obtenir une rémission à long terme et de maintenir pleinement la fonction des membres inférieurs. Le traitement de l'endartérite oblitérante comprend divers médicaments:

  • antispasmodiques - No-Shpa, Galidor, Vasodilan;
  • bloqueurs de ganglions - Diprofène, Hexonium;
  • analgésiques, perfusion de Novocaïne 1%, blocage péridural;
  • antihistaminiques - Suprastin, Tavegil, Pipolfen;
  • médicaments pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang - polyglucine, aspirine, acide nicotinique, réopolyglucine;
  • vasodilatateurs - Angiotrophine, Depo-Padutin;
  • anticoagulants - fibrinolysine, héparine, streptolose;
  • complexes de vitamines contenant des vitamines B, C, E.

En cas d'efficacité insuffisante du traitement conservateur, une opération est réalisée sur les ganglions sympathiques, les glandes surrénales ou un vaisseau affecté spécifique.

Pathologies de la colonne vertébrale

Les maladies de la colonne vertébrale sont l'une des raisons courantes pour lesquelles les jambes sont tirées. Lorsque les terminaisons nerveuses sont touchées dans la colonne vertébrale, des douleurs lancinantes peuvent irradier vers le bas du corps. Ils sont douloureux et durables..

Ils ne dépendent généralement pas de l'heure de la journée, ils surviennent non seulement la nuit et pas seulement avec une activité physique, ils sont difficiles à soulager la douleur. Il peut y avoir des sensations désagréables de traction dans le bas du dos et à l'arrière du bassin, des crampes. Le plus souvent, avec cette pathologie, les tiraillements sont asymétriques: ils ne sont présents que dans un membre, mais des cas de localisation bilatérale de la douleur sont également enregistrés.

Habituellement, les conséquences de l'ostéochondrose dans les jambes ne s'accompagnent pas d'une gêne musculaire. Un diagnostic correct de la maladie et une thérapie correcte choisie de manière appropriée permettent en un temps assez court de réduire ou d'éliminer ces symptômes désagréables.

Premiers secours

Pour soulager le bien-être du patient et réduire la douleur, l'enflure, les manifestations convulsives dans les jambes, il est recommandé:

  • réduire l'activité physique lentement, graduellement;
  • appliquer une compresse froide avec de la glace: cela aide à éliminer l'excès d'eau du corps;
  • en cas de blessure, soulevez le membre pendant quelques minutes;
  • si la douleur réapparaît quelques heures après une blessure au membre, vous pouvez mettre un coussin chauffant sur le point douloureux ou prendre un bain chaud;
  • massez la zone touchée;
  • lorsque les membres crampent, il est recommandé de se tenir debout les pieds sur une surface fraîche, de piquer le muscle spasmodique avec un objet pointu; vous pouvez vous dégourdir les jambes en position couchée et poser votre pied sur la tête de lit;
  • préparer un bain de pieds contrastant;
  • frottez l'huile de sapin sur les points sensibles.

Si la douleur se manifeste régulièrement et s'intensifie, il est impératif de consulter un médecin spécialiste..

Les maladies vasculaires

Les maladies vasculaires telles que l'athérosclérose, les varices, l'angiopathie diabétique, provoquent des troubles circulatoires, une perte d'élasticité des vaisseaux sanguins due à une stase sanguine, une accumulation de produits d'oxydation et une dégradation des fibres musculaires. Au stade initial de ce groupe de maladies, il est difficile de remarquer leurs signes externes. Ces derniers se manifestent de manière significative dans les cas avancés: la peau s'amincit, le motif des vaisseaux est clairement visible sur eux. Si vous n'agissez pas à temps, des ulcères trophiques et même une amputation d'un membre sont possibles. Un diagnostic précis de ces maladies nécessite un examen par un chirurgien vasculaire..

Neuropathie diabétique

Avec la neuropathie dans le contexte du diabète sucré, les jambes sont tirées dans la zone des pieds et du bas de la jambe, et il y a également une diminution progressive de la sensibilité de la peau aux stimuli externes (température et douleur). Les symptômes augmentent la nuit, souvent complétés par une sensation de brûlure dans les pieds.

Lorsque les fibres nerveuses motrices sont endommagées, les jambes deviennent "ouatées" et la démarche devient bancale. Avec cette maladie, les articulations (en particulier les petites articulations des pieds), qui sont enflées et déformées, souffrent également. Cela est dû aux fluctuations du taux de glucose dans le sang, entraînant une altération de la microcirculation et une carence nutritionnelle des tissus articulaires..

Intoxication du corps

Une intoxication chronique ou aiguë est parfois à l'origine de fortes douleurs aux jambes. La douleur est causée par une hypertrophie musculaire ou des processus de décomposition en raison de l'accumulation de substances toxiques dans les fibres musculaires. L'intoxication elle-même est causée à la fois par le rhume dans les manifestations aiguës et par des infections, une pathologie de l'activité des reins. Les corps cétoniques nocifs, qui ne sont pas excrétés du corps en cas de perturbations du fonctionnement du système urinaire, ainsi que l'oxygène entrant dans le sang, se combinent avec l'acide lactique (toxine). L'acide lactique toxique se combine avec les corps cétoniques pour former des fibres de collagène, qui provoquent des douleurs de traction.

Pour identifier l'intoxication, des tests sanguins généraux et biochimiques, ainsi qu'une échographie des reins, sont nécessaires. Une analyse d'urine est également nécessaire. Il est nécessaire d'exclure ou de confirmer la goutte ou les maladies dans lesquelles des troubles métaboliques sont constatés, car ils présentent des symptômes similaires à une intoxication. La thérapie en cas d'intoxication est complexe et s'effectue dans un hôpital. Il est nécessaire pour obtenir une désintoxication du corps, éliminer la cause de la maladie.

Causes des douleurs douloureuses et des douleurs aux jambes en position couchée le soir

La douleur dans les jambes apparaît pour diverses raisons, les hommes et les femmes en souffrent. Il n'est possible de se débarrasser de la maladie que lorsque le facteur qui a provoqué le malaise est établi de manière fiable.

Causes des douleurs aux jambes

La douleur dans les membres inférieurs est causée par des facteurs externes et internes.

Causes physiologiques

Souvent le soir, les jambes font mal ("bourdonnement") en raison de:

  • fatigue physique du corps due à une marche, une course ou une position debout prolongée;
  • présence à long terme du corps dans une position inconfortable, assise fréquente pendant la journée;
  • entraînement physique fort, répartition inégale de la charge sur les membres;
  • porter des poids.

Si un symptôme similaire se manifeste et qu'aucune pathologie latente ou manifeste n'a été identifiée, dans ce cas, une personne a juste besoin de se reposer et de se détendre. Il est utile de faire un bain de pieds chaud et relaxant avec l'ajout d'huiles essentielles.

Causes pathologiques

Si les jambes font constamment mal, la source des sensations désagréables peut être associée à des maladies des organes internes et de leurs systèmes. Pour se débarrasser de la maladie, il est nécessaire d'agir sur la cause profonde qui a provoqué le malaise.

Insuffisance veineuse

Si vos jambes vous font mal la nuit, la cause peut être une insuffisance veineuse - une pathologie due au dysfonctionnement des valves veineuses. En conséquence, le mouvement normal du sang à travers les vaisseaux est perturbé, il stagne, des varices se produisent.

Les douleurs nocturnes dans les jambes associées à une pathologie vasculaire sont caractérisées par:

  • sensation de plénitude et de lourdeur;
  • douleur;
  • formation d'un filet de sang visible sous la peau.

Selon les navires affectés, une carence est émise:

  1. chronique - associée à un traumatisme des veines superficielles;
  2. valvulaire - recouvre les vaisseaux perforants qui unissent les veines supérieures et profondes;
  3. aigu - en raison d'un travail anormal de vaisseaux sanguins profondément localisés.

Les douleurs aux jambes sévères sont le plus souvent préoccupées par:

  • femmes enceintes;
  • personnes âgées;
  • les adolescents;
  • femmes prenant des contraceptifs hormonaux.

L'insuffisance veineuse peut provoquer une thrombose et un blocage vasculaire. Les dommages aux grosses artères ou à l'aorte peuvent entraîner la mort du patient.

Athérosclérose vasculaire

Une maladie dans laquelle il y a un rétrécissement de la lumière à l'intérieur des artères. Cela conduit au fait que les tissus des membres inférieurs cessent d'être saturés d'oxygène, une ischémie s'installe, les muscles commencent à mourir progressivement. La privation d'oxygène et la mort cellulaire entraînent une détérioration de l'état du patient. Si une personne ne reçoit pas d'assistance en temps opportun, l'amputation du membre malade peut être nécessaire à l'avenir..

Les symptômes de la maladie, qui se manifestent en fonction du degré de son développement:

  1. une sensation de picotement et un engourdissement, une peau pâle, une transpiration accrue dans les pieds (une condition causée par une diminution de la lumière vasculaire);
  2. difficulté à bouger, apparition de douleurs dans les jambes et boiterie;
  3. l'apparition de douleurs au repos (inquiétudes la nuit);
  4. l'apparition d'ulcères trophiques et de zones mortes sur les pieds.

L'ischémie des membres inférieurs affecte négativement le corps et peut entraîner l'apparition de divers types de complications (gangrène, septicémie, insuffisance rénale et d'organes multiples, intoxication, paralysie musculaire et gonflement).

Dégâts nerveux

Le pincement du nerf sciatique, une grosse fibre innervante qui s'étend le long du membre entier de la colonne lombaire à la plante du pied, conduit à l'apparition de sensations de douleur fréquentes mais à court terme dans la région des membres inférieurs et fournit la sensibilité de toutes les fibres musculaires situées ici.

La douleur neurologique dans les jambes survient lorsque:

  • hernie intervertébrale;
  • maladies de la colonne vertébrale, caractérisées par la compression des disques intervertébraux (ostéochondrose);
  • grossesse (un utérus croissant commence à appuyer sur la colonne vertébrale et provoque une compression des terminaisons nerveuses);
  • ont subi des blessures, des maladies oncologiques, des tumeurs.

Augmenter le risque d'anomalies:

  • hypothermie du dos;
  • tuberculose de la région lombaire;
  • zona;
  • Diabète;
  • sclérose en plaques;
  • processus inflammatoires impliquant les organes pelviens;
  • lésions, coups à la colonne lombaire.

Les signes caractéristiques des lésions du nerf sciatique sont:

  1. Syndrome de douleur aiguë - commence dans le dos, puis descend jusqu'au talon. Localisé à l'arrière de la cuisse et du bas de la jambe. Ressens une douleur dans toute la jambe en marchant, pire en éternuant ou en toussant.
  2. Limitation des capacités motrices.
  3. Changement de physiologie de la marche.
  4. Des convulsions.

Maladies de la colonne vertébrale

La douleur de tir est souvent le symptôme d'une maladie de la colonne vertébrale - l'ostéochondrose. Le symptôme est ressenti dans la cuisse et la jambe, irradie vers l'articulation du genou et ne se manifeste pas toujours dans le bas du dos. Pour établir de manière fiable la cause de la maladie, vous devez effectuer un diagnostic correct complet.

Maladies des articulations

Une douleur constante dans les jambes survient lorsque de grosses articulations sont touchées. Seuls les membres droits ou gauches peuvent souffrir, ou les deux en même temps. Les articulations les plus à risque sont:

  • hanche - la douleur est localisée dans la cuisse;
  • genou - couvre la région du genou;
  • cheville - tremblement et faiblesse du pied ressentis.

La douleur lancinante est un signe de polyarthrite rhumatoïde affectant les petites articulations.

Un malaise et une douleur sont ressentis lorsque les ligaments ou les tendons sont blessés.

En cas de blessure, le patient voit le passage de l'IRM ou des rayons X des zones malades.

Dommages osseux

L'ostéomyélite est une maladie associée à la destruction de la moelle osseuse. Le processus inflammatoire, provoqué par des maladies infectieuses, se déroule à l'intérieur du tissu osseux et conduit au fait que tous les éléments de l'os sont touchés (le plus souvent le plus gros - le fémur - l'os est affecté).

La maladie se manifeste sous plusieurs formes en fonction des conditions de son origine:

  • post-traumatique;
  • armes à feu;
  • postopératoire;
  • contact.

À en juger par l'intensité de la manifestation, ils distinguent l'évolution aiguë et chronique de la maladie.

Les signes caractéristiques de la pathologie sont:

  1. douleur aiguë et soudaine dans la région des jambes, en même temps que les os font mal et se tordent;
  2. la formation d'une fistule traversante dans l'os;
  3. l'apparition d'un écoulement purulent du trou formé ou l'apparition d'un abcès à l'intérieur de l'os.

Avec une complication de la maladie, une déformation des os et des articulations se produit, la formation de tumeurs malignes.

Souvent, l'anomalie se manifeste en raison d'une lésion du système musculo-squelettique. En cas de détection intempestive et en l'absence d'un traitement ciblé à part entière, la maladie peut provoquer une issue fatale..

Pathologie musculaire

La myosite, ou inflammation des fibres musculaires, survient en raison d'une infection. La maladie peut affecter diverses parties du corps. Les principaux symptômes de la maladie sont des douleurs dans les jambes (dans les orteils), une faiblesse musculaire, l'apparition de poches dans la zone touchée.

Le patient peut être dérangé par de la fièvre, un malaise général, des maux de tête. À la palpation de la zone touchée, la présence de scellés durs provenant de tissus étrangers sous la peau est ressentie.

La maladie survient sous des formes aiguës et chroniques. Le premier survient lors d'une activité physique prolongée. Le second est caractérisé par des manifestations périodiques de douleur modérée. Souvent, l'inconfort est localisé dans les muscles du mollet..

Maladies systémiques du tissu conjonctif

Associé à des douleurs articulaires causées par des facteurs héréditaires. L'anomalie est caractérisée par une autodestruction du tissu cartilagineux en raison de la présence d'anticorps actifs dans le corps humain. La maladie se déroule par périodes, il y a des stades de rémission et d'exacerbation.

Pied plat

La maladie est causée par la formation d'arcs irréguliers du pied (saillies osseuses), à la suite desquelles ils s'aplatissent et se déforment. Si chez une personne en bonne santé la semelle présente des hauts et des bas anatomiques, alors chez un patient souffrant de pieds plats, ils ne le font pas..

La pathologie est congénitale, associée à un développement intra-utérin inapproprié du fœtus, et acquise, survenant au cours de la vie du patient.

Les principaux signes de la maladie sont:

  1. usure active de la chaussure depuis l'intérieur de la semelle;
  2. fatigue rapide des jambes lors de la marche;
  3. se sentir fatigué, avoir mal aux pieds à la fin de la journée;
  4. sensations douloureuses;
  5. déformation des os.

Les pieds plats se développent souvent:

  • chez les femmes qui préfèrent les chaussures à talons hauts;
  • chez les personnes ayant des modes de vie inactifs, en surpoids et obésité;
  • pour les travailleurs dont l'activité professionnelle est associée au port de poids, mauvaise répartition de l'activité physique.

L'aplatissement des arcades entraîne une perturbation de l'absorption normale des chocs du tronc lors de la marche. Au vu de cela, le corps subit des chocs en se déplaçant, les organes internes en souffrent. Avec un développement sévère de la maladie, une personne peut perdre la capacité de marcher normalement et devenir handicapée.

Traumatisme

Une douleur aiguë accompagne les fractures, les luxations, les entorses, lorsque le petit ou le tibia est blessé. En cas de blessure au genou, la jambe touchée fait mal à l'avant et au dessous, sous la rotule, gonfle, une mobilité anormale de la rotule est ressentie.

Lorsqu'un membre est meurtri, des hématomes et des ecchymoses apparaissent sur sa surface avant ou arrière et une rupture des tissus mous peut survenir.

Hypodynamie

L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles les douleurs aux jambes sont la stagnation du sang dans les vaisseaux du membre en raison d'une diminution de son tonus musculaire. La pathologie est provoquée par une faible mobilité, à la suite de laquelle les muscles cessent de recevoir des nutriments et de l'oxygène, une ischémie tissulaire se produit. Les muscles font mal, les jambes deviennent engourdies.

  1. faiblesse générale et léthargie des muscles;
  2. somnolence (insomnie);
  3. sautes d'humeur, irritabilité, état mental instable;
  4. perte d'appétit;
  5. diminution des performances et apathie.

Au niveau physiologique, le métabolisme est perturbé, la synthèse protéique diminue, des modifications dystrophiques des tissus osseux et musculaire sont observées.

Premiers secours

Pour soulager le bien-être du patient et réduire la douleur, l'enflure, les manifestations convulsives dans les jambes, il est recommandé:

  • réduire l'activité physique lentement, graduellement;
  • appliquer une compresse froide avec de la glace: cela aide à éliminer l'excès d'eau du corps;
  • en cas de blessure, soulevez le membre pendant quelques minutes;
  • si la douleur réapparaît quelques heures après une blessure au membre, vous pouvez mettre un coussin chauffant sur le point douloureux ou prendre un bain chaud;
  • massez la zone touchée;
  • lorsque les membres crampent, il est recommandé de se tenir debout les pieds sur une surface fraîche, de piquer le muscle spasmodique avec un objet pointu; vous pouvez vous dégourdir les jambes en position couchée et poser votre pied sur la tête de lit;
  • préparer un bain de pieds contrastant;
  • frottez l'huile de sapin sur les points sensibles.

Si la douleur se manifeste régulièrement et s'intensifie, il est impératif de consulter un médecin spécialiste..

Quel médecin contacter?

Pour savoir pourquoi vos jambes vous font mal, vous devriez d'abord consulter un thérapeute. Le médecin prescrira les tests nécessaires, identifiera le problème existant. En fonction des résultats de l'examen, vous devrez peut-être consulter un chirurgien vasculaire (phlébologue), un traumatologue orthopédique, un dermatologue, un rhumatologue, un neurologue.

Diagnostique

Pour établir la source de la pathologie, le patient voit le passage:

  1. examen échographique des articulations, des fibres musculaires, des vaisseaux sanguins;
  2. Radiographie des membres inférieurs;
  3. CT et IRM;
  4. électromyographie.

Ces méthodes vous permettent de voir et d'évaluer l'état de toutes les parties structurelles des membres inférieurs, de déterminer l'emplacement de la pathologie, la gravité de la lésion.

Traiter les douleurs aux jambes

Les méthodes d'élimination de la douleur dépendent de la pathologie identifiée. Seul le médecin traitant doit déterminer les tactiques de traitement et prescrire des médicaments..

Médicament

Le choix des médicaments est déterminé par la nature et l'emplacement de la douleur. Ainsi, afin de soulager rapidement le syndrome de douleur aiguë dans les muscles et les articulations des jambes, ils prescrivent:

  • analgésiques (cétonal, ibuprofène);
  • les chondroprotecteurs qui restaurent le tissu cartilagineux (Chondroïtine, Artra, Structum, Dona, Teraflex);
  • anti-inflammatoires (Fastum, Voltaren-gel).

Si une personne a mal aux jambes ou d'autres symptômes vifs d'une anomalie vasculaire, alors dans ce cas, il est indiqué de prendre des médicaments qui améliorent la circulation sanguine:

  • Ginkor Forte;
  • Detralex;
  • Trental.

Si vous souhaitez réduire le taux de cholestérol dans le sang, prescrivez-vous:

  1. Helestyramine;
  2. La lovastatine;
  3. l'acide nicotinique;
  4. pommade à base de Sophora officinalis.

Avec la myosite, il est nécessaire de prendre des analgésiques, ainsi que des médicaments qui préviennent l'inflammation des os et des muscles (Dolex, Apizatron, Fanigan). S'il y a une infection dans le corps, des antibiotiques sont ajoutés.

Des exercices

L'activité physique aide à soulager les tensions musculaires, normalise les muscles et l'ensemble du système musculo-squelettique, prévient l'hypodynamie et l'atrophie des fibres musculaires.

Pour se débarrasser des sensations douloureuses désagréables dans les jambes, il est conseillé d'effectuer les techniques suivantes:

  • en position assise, étirez vos jambes devant vous, couvrez la semelle des deux mains et tirez-la vers le bas, puis remettez-la dans sa position d'origine;
  • attrapez le pied avec vos doigts et tournez-vous vers la droite;
  • asseyez-vous sur une chaise, faites rouler une balle sur le sol pieds nus.

Pour prévenir les pieds plats, il est utile de marcher pieds nus sur des surfaces inégales, du sable, des galets, de l'herbe. Un tapis de massage peut être utilisé dans le même but..

L'exercice est conseillé quotidiennement. Avec un travail sédentaire prolongé, il est nécessaire de faire périodiquement de la gymnastique, de faire des promenades tranquilles.

Massage

Les mouvements de massage ont un effet bénéfique sur les muscles des membres:

  • soulager le stress;
  • améliorer la santé et l'humeur;
  • stimuler la circulation sanguine;
  • soulage l'inflammation;
  • empêcher la formation de stagnation de liquide dans les tissus.

Le massage commence par de légers coups, puis comprend des applaudissements, des pincements, des frottements. Pendant la procédure, vous devez vous assurer qu'aucune sensation douloureuse ne survient. S'ils apparaissent, la manipulation doit être arrêtée immédiatement..

Le massage n'est pas prescrit en présence de maladies de la peau, de plaies, de brûlures, d'engelures, de thrombose, de varices, d'inflammation, de troubles de la coagulation sanguine.

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie sont les plus efficaces, affectent le corps doucement et ponctuellement, ont un petit nombre d'effets secondaires.

Si vos jambes vous font mal, on vous prescrit:

  • magnétothérapie - traitement avec un champ magnétique;
  • électrophorèse - introduction d'un médicament par l'utilisation d'un courant électrique;
  • thérapie au laser - exposition à la zone touchée avec un faisceau laser.

La physiothérapie n'est pas prescrite en présence de maladies oncologiques, de pathologies pulmonaires et cardiovasculaires, de maladies rénales et hépatiques, de lésions cutanées, d'infections aiguës.

Il n'est pas autorisé de faire de telles séances de traitement pour les femmes enceintes, ainsi que les personnes souffrant de troubles mentaux.

Remèdes populaires

Pour se débarrasser de la douleur intense dans les jambes qui survient souvent la nuit, il est recommandé d'utiliser les recettes suivantes:

  1. Compresse avec du miel. La substance est utilisée pour lubrifier le membre malade, appliquer un pansement et le porter pendant la journée. Ils sont traités de la même manière quotidiennement jusqu'à ce que le soulagement vienne..
  2. Bains de contraste avec le tilleul et le sel (soulagent la lourdeur et la fatigue des pieds).
  3. Teinture de bardane. Les feuilles de la plante sont passées dans un hachoir à viande, mélangées à de la vodka ou de l'alcool dans des proportions égales, ont insisté, puis les genoux endoloris sont traités.
  4. Lotions de cloportes. Une poignée d'herbes fraîches est versée dans un verre d'eau bouillante, infusée. Dans la composition résultante, le tissu est humidifié, appliqué sur les articulations douloureuses.

Il est conseillé d'utiliser des méthodes non conventionnelles uniquement en complément du traitement principal. Pour que les recettes folkloriques soient efficaces et n'aggravent pas la situation, vous devez d'abord consulter un médecin.

Méthodes chirurgicales

À un stade précoce des varices et des maladies articulaires, des méthodes de traitement peu invasives sont utilisées:

  • Arthroscopie - l'introduction d'un dispositif spécial avec une caméra dans la cavité articulaire, à l'aide de laquelle le médecin procède à un examen visuel de la zone touchée, enlève les parties blessées de l'articulation, les souris articulaires, etc..
  • Sclérothérapie - traitement des varices affectées par l'utilisation de sclérosant - une substance sous l'action de laquelle les veines pathologiques se collent et s'éliminent progressivement.
  • Coagulation laser - influence sur les zones malades avec un faisceau laser.
  • Cryoflebextraction - exposition au froid sur les vaisseaux blessés.

Le traitement mini-invasif offre:

  1. traumatisme minimal des tissus corporels: toutes les manipulations sont effectuées par une petite incision (ponction) ou sans violer l'intégrité de la peau;
  2. opération indolore et rapide: toute la procédure prend 15 à 30 minutes;
  3. pas de risque de rechute.

Si la tactique de traitement choisie n'aide pas et que la douleur dans les jambes ne disparaît pas, ainsi qu'aux stades sévères du développement de la maladie, ils ont recours à l'ablation chirurgicale des veines.

L'opération est prescrite en cas de fracture sévère d'un membre avec présence de multiples fragments osseux (certaines parties de l'os sont réalisées à la main), de ruptures de ligaments ou de fibres nerveuses.

Complications de maladies accompagnées de douleurs dans les jambes

La douleur dans les jambes causée par des causes pathologiques nécessite une attention immédiate. En cas de soins médicaux intempestifs, les éléments suivants peuvent être observés:

  • septicémie (intoxication sanguine due à une infection);
  • l'apparition d'ulcères trophiques;
  • gangrène;
  • perte de sensation et d'activité motrice.

Une maladie négligée est lourde de handicap, voire de mort pour le patient..

Prévention des douleurs aux jambes

La prévention des douleurs dans les membres inférieurs comprend:

  1. prévention des blessures, des pieds plats, des maladies somatiques, du surpoids;
  2. répartition uniforme de la charge;
  3. évitement du stress et de la tension nerveuse;
  4. maintenir un mode de vie sain: exclure les mauvaises habitudes, observer une bonne nutrition;
  5. maintenir un mode de vie actif;
  6. détection et traitement en temps opportun des pathologies latentes;
  7. porter des vêtements et des chaussures de haute qualité fabriqués à partir de matériaux naturels;
  8. l'observance du sommeil et du repos (vous devez dormir au moins 8 heures par jour).

Pour que les jambes ne soient pas douloureuses et que la personne ait l'air et se sente en bonne santé, vous devez surveiller vos sentiments et, lorsque les premiers signes avant-coureurs apparaissent, demandez l'aide d'un médecin. Il vous dira en détail pour quelles maladies vos jambes vous font mal, établira une raison spécifique, prescrira un traitement.

Ne vous soignez pas, car cela peut aggraver la condition physique et entraîner des conséquences désastreuses.

Fait tourner les jambes la nuit: causes et moyens de se débarrasser de la douleur

Les raisons de l'insomnie sont nombreuses, mais dans les cas où les jambes se tordent la nuit, il est impossible de s'endormir et des mesures doivent être prises pour se débarrasser de la douleur et de l'inconfort.

  1. Pourquoi tord les jambes
  2. Qu'est-ce qui cause le syndrome des jambes sans repos?
  3. Comment traiter le syndrome des jambes sans repos

Pourquoi tord les jambes

Les sensations désagréables dans les jambes au repos, en règle générale, la nuit, peuvent être de nature et d'intensité différentes, mais l'inconfort causé interfère avec le sommeil et le repos normaux.

Le phénomène où, après une journée bien remplie, les muscles des jambes tirent et font mal de sorte qu'il est impossible de se détendre et de s'endormir, est appelé «syndrome des jambes sans repos». Cette anomalie psychologique est comprise comme une condition où un trouble sensori-moteur se fait sentir avec des douleurs dans les jambes des orteils aux genoux..

Le trouble se manifeste de différentes manières: sensation d'engourdissement dans les jambes, "chair de poule", sensation de brûlure, de picotement, de tiraillement et de "tir". Le caviar devient engourdi, se transforme en pierre. La douleur n'est pas toujours directement liée à l'activité physique, aux jeux de plein air, au jogging, à la marche longue. Mais dans tous les cas, les patients remarquent une augmentation de la douleur et de l'inconfort au repos: le soir, la nuit, lorsque la charge sur les jambes est minime.

Il est caractéristique que même une petite activité physique - marcher dans la pièce, soulage le stress des jambes, mais si vous vous calmez, allez au lit - et l'inconfort reviendra. Plus la tension physique sur les jambes était intense la veille, plus les muscles faisaient mal: on a l'impression que les jambes se tordent, se tordent, il est impossible de dormir et il faut en quelque sorte «calmer» les muscles.

Qu'est-ce qui cause le syndrome des jambes sans repos?

Parmi les raisons qui causent des douleurs de tiraillement dans les muscles des jambes, on trouve:

  • Déshydratation qui survient dans le corps à la suite d'une augmentation prolongée de la température corporelle (fièvre, maladies infectieuses). Le syndrome des jambes sans repos apparaît souvent avec la grippe, les maux de gorge et d'autres maladies;
  • Chez la femme, le syndrome des jambes sans repos apparaît pendant la grossesse, cela est dû à un manque de magnésium dans le corps. La douleur musculaire est un compagnon fréquent de la grossesse, il est très important de commencer à prendre des médicaments comme le magnésium B6 ou ses analogues en temps opportun;
  • Pendant la menstruation ou la veille (pendant) la ménopause, la douleur dans les jambes chez la femme est associée à un changement hormonal grave que le corps subit. Pendant cette période, la plupart des troubles de la douleur sont considérés comme une variante normale;
  • Assez souvent, les jambes font mal en raison de la présence de troubles psychosomatiques.

Chez un enfant, l'apparition de douleurs nocturnes dans les jambes est associée à une croissance intense mais inégale de l'appareil musculaire et des vaisseaux sanguins..

Le syndrome des jambes sans repos est particulièrement prononcé pendant la période de fortes poussées de croissance et est directement lié à l'effort physique. Je dois dire que les charges «correctes» - l'entraînement sous la direction d'un entraîneur professionnel, par exemple, ne provoque pas de douleurs nocturnes dans les jambes. Selon le type de charge, les muscles de la cuisse ou des mollets peuvent faire mal, mais la nature de la douleur est différente et elle peut être soulagée par un bain chaud ou un massage. Au fil du temps, les jambes s'habituent à l'entraînement et la douleur cesse..

La «torsion» nocturne chez les adultes peut être associée à des maladies des organes internes, des articulations, des vaisseaux sanguins (un apport sanguin insuffisant entraîne un affaiblissement de la nutrition des tissus et des sensations désagréables). Les personnes dépendantes de la météo se tordent les jambes la nuit "pour la météo" - le changement climatique réagit dans le corps avec inconfort.

Les douleurs nocturnes ne peuvent être exclues en raison de blessures aux jambes..

Séparément, il est nécessaire de mettre en évidence les cas où la peur, l'incertitude, l'anxiété se reflètent à travers des douleurs musculaires.

Comment traiter le syndrome des jambes sans repos

Le traitement doit commencer par identifier la cause. Tout d'abord, il faut exclure une éventuelle pathologie de l'appareil musculaire, un traumatisme, une entorse.

Lors de la collecte de l'anamnèse, le médecin prête attention aux maladies concomitantes des vaisseaux sanguins et du sang: anémie, athérosclérose, thrombose. Une nutrition insuffisante provoque des douleurs dans les jambes et dans ce cas, c'est la cause qui doit être traitée.

Les jambes font mal la nuit avec des maladies articulaires - arthrite, arthrose, goutte, blessures. Comment traiter les articulations, le médecin dira après l'examen et c'est le sujet d'un autre article.

La situation est similaire en présence de maladie rénale, de dysfonctionnement thyroïdien, d'insuffisance cardiaque..

Mais s'il n'y a pas de pathologies mentionnées et que nous parlons de stress physique ou mental excessif, vous pouvez soulager vous-même les sensations désagréables..

Traitement médical

Des médicaments spéciaux peuvent être recommandés pour améliorer la circulation sanguine et fluidifier le sang pour les douleurs nocturnes aux jambes. Ceux-ci incluent les comprimés d'acide acétylsalicylique. Detralex améliore la microcirculation, a un effet angioprotecteur et veinotonique. Empêche la congestion veineuse, augmente le tonus des parois veineuses. Les médicaments peuvent être pris sur ordonnance d'un médecin.

Normaven

Le médicament Normaven contient de l'extrait de châtaigne, du thé vert, du ginkgo biloba, de l'airelle rouge, de l'arnica, de l'absinthe, du menthol et du panthénol, de l'huile de citron et un complexe de vitamines.

En raison de sa composition, la pommade réduit la fragilité des parois capillaires, augmente leur tonus, a un effet veinotonique et antioxydant, soulage le gonflement, l'inflammation, adoucit la peau, protège contre la sécheresse et l'irritation.

Le menthol refroidit les tissus, soulage la douleur. La pommade est frottée sur la peau avec de légers mouvements de massage avant le coucher. Le médicament sous forme de spray est pulvérisé à une distance de 10 cm sur la peau des jambes.

Lyoton

Soulage la douleur et la lourdeur des jambes avec le gel Lyoton. Il contient de l'héparine, une substance anticoagulante qui rétablit la microcirculation sanguine. La principale contre-indication à l'utilisation de Lioton est l'intolérance individuelle à l'héparine et la réduction de la coagulation sanguine..

Obtenez un avis médical avant utilisation. Les analogues de Lyoton sont la pommade à l'héparine, le contratubex, le thrombless et d'autres médicaments.

Rumacar

Le diclofénac fait partie du gel de Rumacar, grâce auquel le médicament soulage la douleur et l'inflammation. Son utilisation bloque la formation de prostaglandines, supprimant la douleur.

Rumacar est utilisé dans la période post-traumatique, avec douleur locale dans les tissus mous, arthrose des articulations.

Le médicament est contre-indiqué au cours du dernier trimestre de la grossesse et de l'allaitement, pour une utilisation systémique chez les enfants de moins de 12 ans, avec une intolérance individuelle au diclofénac.

Il est recommandé d'appliquer le gel uniquement sur les zones cutanées intactes. Une petite quantité est frottée sur la peau des jambes avec des mouvements de massage et laissée pendant la nuit. Lavez-vous les mains après la procédure.

  1. Ketonal est une pommade chauffante, un analgésique puissant, soulage l'enflure et l'inflammation. Une petite quantité de pommade est appliquée sur la peau dans la zone de localisation de la douleur.
  2. Le gel Fastum est un agent chauffant non stéroïdien (sans hormones) à action locale. Il est conçu pour soulager la douleur et l'inconfort dans les muscles, les articulations et les ligaments. Pénètre facilement les tissus et agit rapidement. La durée du traitement ne doit pas dépasser 10 jours. Pour un usage unique peut être utilisé par les adultes et les enfants. Mais l'utilisation systémique est contre-indiquée pour ceux qui sont allergiques au kétoprofène..
  3. Pour les douleurs dans les jambes de toute nature - maladies articulaires, rhumatismes, blessures, luxations, douleurs non rhumatismales d'étiologie inconnue, y compris le syndrome des jambes sans repos, utilisez la crème Dolgit. L'ingrédient actif est l'ibuprofène, qui a un effet analgésique et anti-inflammatoire.
  4. La pommade Kapsikam a un effet chauffant et analgésique. Le diméthylsulfoxyde, le principal ingrédient actif du médicament, pénètre facilement dans les tissus et a un effet irritant local. Peut être utilisé comme agent prophylactique (pour les athlètes avant l'entraînement).
  5. La pommade à la térébenthine a une forte irritation locale, ce qui entraîne un afflux de sang sur le site de la douleur. Indiqué pour les douleurs musculaires, la névralgie, la radiculite.

Remèdes populaires

Les bains avec décoctions et infusions d'herbes médicinales aideront à soulager les tensions musculaires avant le coucher:

  • 1 cuillère à soupe. l d'herbes séchées, versez 1 l d'eau bouillante, laissez reposer 40 à 50 minutes. Ajouter l'infusion au bain, tenir les jambes pendant 15 minutes, sécher avec une serviette, graisser avec de la crème grasse;
  • 2 cuillères à soupe. l. verser 1 litre d'eau bouillante sur l'écorce de saule, laisser mijoter 5 minutes, filtrer et ajouter au bain de pieds. La durée de la procédure est de 20 minutes;
  • Versez 2 litres d'eau chaude dans un bol, râpez et dissolvez le savon à lessive dans l'eau (pour que l'eau devienne blanche), ajoutez 2 cuillères à soupe. l. sel et bicarbonate de soude, 10 gouttes d'iode. La durée de la procédure est de 15 minutes, l'eau doit être constamment chaude.

Il est recommandé de faire un cours de 10 bains par jour. Après le bain, vous devez essuyer vos pieds et les graisser avec une crème grasse ou petite. Assurez-vous de porter des chaussettes en laine et d'aller au lit.

Massage des pieds

L'automassage des jambes avant le coucher soulagera la fatigue et les tensions. Les mouvements doivent être fluides. Vous devez commencer le massage par le bas, de la cheville, en remontant progressivement jusqu'au genou.

  • Frotter les muscles de bas en haut et dans un mouvement circulaire;
  • Caresser avec une légère pression;
  • Tapotements de veau;
  • Pression sur les muscles d'intensité différente.

Terminez par un massage en caresses.

Pour le massage, il est recommandé d'utiliser une crème grasse ou une pommade chauffante.

Pour prévenir les douleurs musculaires la nuit, vous pouvez utiliser la relaxation avant le coucher - écouter de la musique calme, repos passif. Aérez la pièce à l'heure du coucher, éliminez les lumières vives et les sons durs.

Si la douleur est le résultat d'une surcharge psychologique, vous devez essayer de vous calmer, de vous détendre, du thé à la camomille, une décoction de valériane ou d'agripaume et une collection sédative sont utiles. Le tabagisme et l'alcool nuisent à la santé vasculaire et peuvent provoquer des douleurs musculaires la nuit.

Dans le cas où la douleur musculaire dans les jambes devient un compagnon constant pour dormir, les procédures et les médicaments n'apportent pas de soulagement, vous devez consulter un médecin et subir un examen complet..

Pourquoi les jambes font mal: causes et méthodes de traitement

Soulagement de la douleur avec l'ostéochondrose avec massage

Quelles peuvent être les causes des douleurs aux jambes et ce qui doit être fait

Causes, symptômes et traitement de l'arthrose de l'articulation du genou

Pourquoi les pieds brûlent et les méthodes alternatives de traitement

Qu'est-ce que la congestion lymphatique, ses causes, ses symptômes et ses traitements

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Troxevasin

Structure Mode d'emploi:Prix ​​dans les pharmacies en ligne:Troxevasin (Troxevasin) est un médicament angioprotecteur à action décongestionnante et anti-inflammatoire, utilisé dans le traitement de l'insuffisance veineuse, des varices, etc..

Comment identifier un micro-coup chez la femme - les premiers signes, symptômes et traitement

Structure Le microstroke est une maladie qui rajeunit chaque année. Elle est de plus en plus fréquente chez les personnes de moins de 30 ans.

De quoi parlent les veines saillantes?

Structure Le problème des veines enflées dans les bras est particulièrement pertinent sur les mains, où les vaisseaux sanguins sont aussi proches que possible de la peau. De plus, les mains sont souvent en position basse et le sang s'y accumule facilement.