logo

3 méthodes modernes et efficaces de traitement des hémorroïdes

Les hémorroïdes sont toujours le «fléau» de la civilisation moderne. Cependant, la plupart des gens ne prennent la maladie au sérieux que lorsqu'elle en est à ses débuts. État de la médecine: le traitement des hémorroïdes aux premiers stades est moins cher et plus facile, et il vaut mieux ne pas porter l'affaire à une intervention chirurgicale traumatique.

Facteurs de développement

Les médecins distinguent quatre étapes des hémorroïdes chroniques jusqu'à ce qu'elles deviennent aiguës. Il est possible d'identifier à quel stade se trouve la maladie par les symptômes:

  1. Dans les selles du patient, des traces de sang apparaissent sur du papier toilette. Même après avoir été «pour le grand», une personne ne ressent pas de vide dans les intestins. Parfois, des démangeaisons sont ressenties dans la partie anale. À ce stade, les méthodes de traitement conservatrices aident bien - médicaments ou remèdes populaires.
  2. La défécation s'accompagne de l'extrusion de cônes hémorroïdaires du rectum, qui sont ensuite tirés vers l'intérieur. Aide au traitement avec des médicaments à effets locaux et systémiques, ainsi que des méthodes de chirurgie mini-invasive.
  3. Les bosses ne restent pas à l'intérieur, tombant avec une charge musculaire - vous devez les régler manuellement. Une intervention mini-invasive associée à un traitement médicamenteux est considérée comme efficace..
  4. La perte de cônes se produit avec n'importe quelle activité, même en marchant, et il n'est plus possible de les placer à l'intérieur. Le saignement de l'anus se prolonge, provoquant une anémie. D'autres complications découlent de processus inflammatoires. Nous devons recourir à des opérations radicales, après quoi un traitement conservateur est prescrit.

Approche médicamenteuse

Cela se réfère à l'utilisation de médicaments exclusivement à effets généraux et locaux. Les formulations phlébotoniques sont considérées comme des médicaments efficaces, qui servent à renforcer les parois des vaisseaux sanguins et à activer le flux lymphatique.

La prise de médicaments doit être associée aux facteurs suivants:

  • régime équilibré;
  • la régulation des intestins;
  • exercices spéciaux;
  • hygiène;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Sans une approche intégrée, l'efficacité des médicaments, même les plus puissants, diminue considérablement.

Systémique

L'utilisation de substances ayant un effet bénéfique sur tout le corps est supposée. Ce sont des agents qui augmentent le tonus veineux, qui comprennent des composants végétaux: diosmine, hespéridine, troxérutine, etc..

En plus de l'effet veinotonique, ces composés:

  • améliorer le drainage sanguin;
  • renforcer le système vasculaire;
  • activer la microcirculation.

Ces mesures réduisent le risque d'hémorragie hémorroïdaire et préviennent l'exacerbation ultérieure.

Les médicaments veinotoniques suivants sont les plus efficaces:

  1. Detralex. Étant le plus fort et le plus rapide, il vous permet de faire face à la maladie à un stade précoce. Renforce les tissus veineux, élimine les caillots sanguins dans les capillaires sanguins du rectum, normalise leur perméabilité. Le médicament ne doit pas être administré aux enfants et aux femmes enceintes..
  2. Venarus. Le principe d'action est similaire à Detralex, mais le médicament coûte beaucoup moins cher.
  3. "Phlebodia 600". Améliore le drainage et la circulation sanguine, réduisant ainsi l'inflammation de l'anus. Renforce les vaisseaux veineux, éliminant les manifestations aiguës de la maladie. Interdit aux enfants de moins de 14 ans, aux mères enceintes et allaitantes.
  4. Troxevasin. Réduit le gonflement des veines, élimine l'inflammation. Augmente le tonus des veines. Efficace pour les hémorroïdes aiguës. Dangereux pour les patients souffrant d'ulcères intestinaux, de «reins» et de femmes enceintes au cours du premier trimestre.

En plus des médicaments, des formulations contenant des ingrédients à base de plantes sont utilisées, ainsi que des additifs bioactifs. Ils sont produits à base de marc de plantes - marronnier d'Inde et ginkgo biloba. Les venotoniques naturels agissent de la même manière.

  1. "Ordinaire". Complément alimentaire enrichi. Renforce les veines, élimine le cholestérol et prévient les caillots sanguins. Il est prescrit aux adultes et adolescents de plus de 14 ans.
  2. "Fort de Ginkor". Renforce les parois des capillaires sanguins, prévient les saignements, soulage la douleur. Non autorisé pour les enfants et les patients souffrant d'hyperthyroïdie.

Local

Il s'agit notamment de médicaments à influence externe, de toutes sortes de gels, de pommades et de suppositoires. Grâce à leur application, il est possible:

  • se débarrasser de la douleur, des démangeaisons et des brûlures;
  • réduire le processus inflammatoire;
  • enlever le gonflement;
  • accélérer les processus de régénération.

Voici une liste des médicaments topiques les plus populaires:

  • «Proctosedil»;
  • «Procto-Glivenol»;
  • "Posterizan";
  • Natalsid;
  • "Ultraproject";
  • «Aurobin».

Avantages - facilité d'utilisation, efficacité et faible coût.

Inconvénients - le groupe local élimine uniquement les symptômes des hémorroïdes, normalisant le fonctionnement des vaisseaux veineux, mais ne guérit pas la maladie elle-même. Par conséquent, sans thérapie complexe, après un certain temps, la maladie se manifeste à nouveau..

Examinons de plus près certains des médicaments topiques recommandés par les médecins:

  1. "Le soulagement". Contient de l'huile de foie de requin. L'outil est peu coûteux et efficace. Il est prescrit pour le traitement à n'importe quel stade et n'a aucune contre-indication. Agit en douceur, améliore l'immunité de la zone locale, soulage les tissus endommagés, accélère le traitement. Réduit la douleur et les démangeaisons.
  2. "Hepatrombin G". Il est utilisé pour lutter contre la congestion. Réduit les bosses, soulage la douleur. Il est utilisé en association avec des méthodes chirurgicales comme médicament avant et après la chirurgie.
  3. "Proctosan". Fonctionne comme analgésique, guérit les dommages vasculaires. Soulage l'inflammation, les poches, a un effet desséchant.

Auxiliaire

Une partie importante du traitement des hémorroïdes prend des laxatifs. La constipation est l'un des facteurs de risque pouvant provoquer une maladie ou aggraver son développement. En utilisant un laxatif, il est possible de faciliter "aller aux toilettes", ainsi que de prévenir les complications, en accélérant la guérison.

Il existe plusieurs groupes de médicaments auxiliaires qui ont des effets différents:

  1. Activateurs du péristaltisme intestinal. Stimule le travail des récepteurs des tissus intestinaux, améliorant les performances. Ceux-ci incluent les comprimés "Regulax", "Normolax", les gouttes "Gutalax", les suppositoires à la glycérine, l'huile de ricin, le nerprun, la glaxène.
  2. Osmotique contre la constipation. Retenez le liquide dans les vides intestinaux, accumulant les excréments, les rendant plus doux. Cela facilite la vidange de l'estomac. Cela comprend: "Mikrolax", "Forlax", etc..
  3. Prébiotiques qui accélèrent la reproduction des microorganismes intestinaux, irritent les récepteurs et augmentent la pression osmotique. Prébiotiques efficaces: Duphalac, Exportal et Prelax.
  4. Les remplisseurs d'intestin sont des remèdes naturels qui absorbent l'eau. En augmentant de volume, ils augmentent la pression sur les parois intestinales, stimulant l'envie de déféquer. Ceux-ci comprennent l'agar-agar, le son de blé et les fibres.

Techniques mini-invasives

Une fois que les hémorroïdes se sont développées au deuxième ou même au troisième stade, les méthodes décrites précédemment sont inefficaces. Dans ce cas, c'est au tour d'un traitement plus sérieux..

Les options mini-invasives impliquent des procédures médicales effectuées dans une clinique externe par des spécialistes. Le traumatisme avec eux est minime, l'anesthésie n'est pas nécessaire. Après l'exposition, aucune cicatrice ou cicatrice ne subsiste et aucun sang n'est libéré non plus. Ils doivent être utilisés en conjonction avec d'autres méthodes, sans traitement complexe, une rechute de la maladie est inévitable.

Sclérothérapie

À l'aide d'un anoscope, une seringue avec une composition sclérosante spéciale est introduite dans l'anus. Le médicament est injecté dans le rectum. S'étant propagé aux hémorroïdes, il colle les vaisseaux. Le flux lymphatique est arrêté, limitant les symptômes de la maladie.

La sclérothérapie aide avec succès dans les étapes initiales, mais est inefficace avec le début des troisième et quatrième étapes. Cependant, si à un stade précoce, la méthode détruit complètement les nodules, elle arrête ensuite le saignement, ce qui permet au patient de se préparer à une chirurgie radicale..

Cryodestruction

C'est ce qu'on appelle le processus de congélation instantanée de nodules avec de l'azote liquide. Le tissu est refroidi à -200 ° C. Les zones traitées meurent rapidement, laissant des excréments. Le traitement dure plusieurs semaines et est également bien toléré par les patients jeunes et âgés.

Cependant, la méthode ne peut pas être utilisée dans le cas:

  • la formation de caillots sanguins avec des nodules hémorroïdes;
  • forme aiguë de la maladie;
  • inflammation du rectum et apparition d'abcès.

Coagulation au laser

Ici, l'équipement laser vient en aide aux médecins. Au lieu d'être refroidis avec un laser, les nodules sont brûlés. Cela conduit à leur diminution, puis à leur dépérissement. La thérapie ne laisse pas de cicatrices, passe sans douleur.

La coagulation au laser est utilisée dans les trois premières étapes. Parfois, si les nœuds ont trop grossi, cela prendra deux sessions. L'intervention peut être réalisée même avec des nodules thrombosés, bien qu'ils soient traités en premier.

  • la quatrième étape des hémorroïdes (inefficace);
  • infection anorectale.

La ligature

Pendant l'opération, une rondelle en latex étanche est tirée sur la jambe de la bosse hémorroïdaire. Cela interfère avec le flux sanguin normal vers les ganglions, en conséquence, après deux semaines, ils meurent et, avec la rondelle, sont excrétés dans les fèces..

La ligature est efficace aux deuxième et troisième stades de la maladie. Il faut plusieurs séances (avec un intervalle de 14 jours) - une pour chaque nodule hémorroïdaire pour éviter les complications. Si nécessaire, après un certain temps, la procédure est répétée..

Limitations pour l'utilisation de la ligature:

  • forme aiguë de la maladie;
  • frontière floue entre le tissu intestinal et les nodules;
  • paraproctite;
  • des fissures.

Photocoagulation

Cette procédure est effectuée à l'aide d'un appareil spécial - un coagulateur infrarouge. L'appareil génère un rayonnement qui traite les hémorroïdes. Pénétrant dans les tissus, le rayonnement infrarouge les cautérise, stimulant la coagulation des substances protéiques qui composent les parois des vaisseaux sanguins.

La photocoagulation est efficace pour traiter les premiers stades des hémorroïdes lorsque les nodules saignent. Dans les dernières étapes, il est utilisé en combinaison avec d'autres techniques mini-invasives..

La procédure est interdite lorsqu'il y a:

  • fissures dans l'anus;
  • fistules dans le rectum;
  • cryptite;
  • varices des veines hémorroïdales.

Désartérisation

Si la maladie s'est développée à un stade tardif et si les méthodes décrites étaient inefficaces, les médecins suggèrent cette méthode de traitement. L'intervention est réalisée à l'aide d'un équipement spécial, le contrôle est effectué par des capteurs à ultrasons. Pendant l'opération, les artères sont coupées à travers lesquelles la lymphe pénètre dans les bosses hémorroïdaires.

Aucune période de récupération n'est requise après la chirurgie. Il peut être prescrit aux patients à n'importe quel stade de la pathologie, avec son aide, ils combattent avec succès les symptômes internes et externes.

Cependant, il existe également des contre-indications en cas de:

  • grossesse;
  • infections dans le rectum;
  • abcès pararectal;
  • thrombose des nodules.

Mesures drastiques

Cette méthode de traitement est traumatisante car elle implique une intervention chirurgicale directe. La méthode la plus ancienne utilisée par les médecins est l'hémorroïdectomie de Milligan-Morgan. Dans ce cas, les gros nœuds sont supprimés s'il existe un risque de perte de sang importante..

Pendant l'intervention, après l'excision et le retrait des cônes, des plaies ouvertes et des sutures peuvent rester dans la zone du canal anal. Parfois, pour réparer la couche muqueuse endommagée, des moignons de nodules sont placés dans la sous-muqueuse de l'anus.

L'efficacité de l'opération est élevée: dans ⅔ cas, tous les symptômes de la maladie disparaissent pendant longtemps. L'évolution ultérieure de la maladie dépend directement du mode de vie du patient. Pour éliminer complètement les rechutes, vous avez besoin de:

  • nutrition adéquat;
  • fonction intestinale normale;
  • activité physique recommandée.

Une autre méthode d'intervention chirurgicale, considérée comme une bonne alternative à la précédente, est l'opération selon la méthode Longo. Cette méthode est relativement jeune, les médecins ne risquent pas encore de juger de ses conséquences, en tenant compte de la période de long terme.

Lors de l'intervention, la membrane muqueuse du passage anal est resserrée de manière spécifique afin de transférer les cônes hémorroïdaires vers des zones locales, tout en réduisant leur volume par résection partielle. La durée de l'intervention chirurgicale est d'environ 20 minutes et est réalisée sous anesthésie locale. En conséquence, il est possible de restaurer la position naturelle des cônes et de normaliser le flux sanguin. La méthode, bien qu'efficace, est très coûteuse..

Règles de vie saine

Rappelons une fois de plus la déclaration des médecins selon laquelle la prévention de la maladie est beaucoup moins coûteuse et plus facile que le traitement. Si vous êtes en mesure de reconnaître la maladie à un stade précoce et d'agir à temps, la maladie disparaîtra rapidement et complètement. Il est facile d'organiser toutes les mesures préventives requises. Respectez les règles suivantes et les maladies hémorroïdaires ne vous feront pas peur:

  1. Éliminer ou limiter sérieusement la prise alimentaire qui irrite le tractus gastro-intestinal (aliments épicés, alcool).
  2. Déterminez pourquoi vous souffrez de constipation ou de diarrhée, identifiez les aliments qui les causent et éliminez-les complètement.
  3. Si vous avez un travail sédentaire ou debout, assurez-vous de prendre des pauses, même brèves. Changez de position, marchez, encore mieux - faites quelques exercices physiques simples..
  4. Ceux qui sont souvent assis les jambes croisées devraient se sevrer de cette habitude. Cette position des jambes nuit à la circulation sanguine dans la région pelvienne..
  5. Après être allé aux toilettes "en grand", assurez-vous de laver la zone anale à l'eau fraîche. Cette procédure améliore la circulation sanguine, resserre les vaisseaux sanguins, réduit le gonflement, protège contre l'inflammation..
  6. Pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins (et pas seulement le rectum), il est utile de prendre une douche fraîche et contrastée.

Traitement à domicile rapide pour les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont l'élargissement des hémorroïdes.

Dans les derniers stades de la maladie, ils peuvent tomber de l'anus. Cette maladie s'accompagne de démangeaisons, de brûlures, de douleurs, de saignements et d'autres symptômes désagréables..

La raison de l'expansion des hémorroïdes est une perturbation circulatoire. Ceci, à son tour, peut être causé par les facteurs suivants:

  • un mode de vie sédentaire ou, au contraire, un stress excessif;
  • debout régulièrement (souvent associé à une profession);
  • une mauvaise alimentation, c'est-à-dire l'utilisation d'aliments gras, salés et frits;
  • en surpoids;
  • le sexe anal;
  • fumer ou boire des boissons alcoolisées;
  • grossesse et période post-partum;
  • stress;
  • constipation ou diarrhée prolongée;
  • gonflement et inflammation du rectum, etc..

Les symptômes des hémorroïdes commencent par un léger inconfort et s'aggravent à mesure que la maladie progresse. Les principaux symptômes des hémorroïdes, qui se manifestent à mesure que la maladie progresse, sont les suivants:

  • inconfort, démangeaisons, brûlures dans la région anale;
  • douleur dans l'anus pendant les efforts et la défécation;
  • l'apparition d'une masse hémorroïdaire près de l'anus (avec hémorroïdes externes);
  • une sensation de selles insatisfaisantes et une vidange incomplète des intestins (avec hémorroïdes internes);
  • saignement de l'anus;
  • protrusion des hémorroïdes pendant les selles;
  • tomber de l'hémorroïde;
  • prolapsus de plusieurs hémorroïdes;
  • la formation de fistules non cicatrisantes et d'ulcères rectaux;
  • gangrène des hémorroïdes étranglées;
  • défaillance du sphincter interne du rectum et incontinence fécale.

Tous ces symptômes ne peuvent être présents simultanément que dans des cas très avancés. La présence de certains symptômes dépend du type d'hémorroïdes, du degré de son développement et des complications associées.

Premiers secours à domicile

Vous pouvez fournir au patient des soins d'urgence à domicile, soulager les symptômes aigus, afin que le médecin puisse ensuite commencer à le traiter. Le soutien comprend des médicaments, des recettes folkloriques. Les premiers soins pour les hémorroïdes à domicile sont fournis par:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens qui soulagent la douleur, l'inflammation - comprimés d'ibuprofène;
  • agents hémostatiques - Vikasol;
  • soulager les symptômes aigus - Ginkgo forte;
  • agissant pendant une longue période - comprimés Detralex;
  • apaisant - bougies glacées faites maison avec des herbes;
  • soulager les démangeaisons, les douleurs intenses, arrêter le sang - hémostatique.

Comment et quoi traiter les hémorroïdes?

Est-il possible de guérir rapidement et efficacement les hémorroïdes? Malheureusement, aucun médicament n'éliminera définitivement ce problème. Le traitement des hémorroïdes est un complexe de méthodes thérapeutiques, dont chacune affecte sa cause, sa pathogenèse et ses symptômes.

Ainsi, les hémorroïdes ne peuvent être complètement guéries qu'en combinant les méthodes suivantes:

  • correction du mode de vie;
  • régime;
  • thérapie médicamenteuse;
  • exercices de physiothérapie et gymnastique;
  • méthodes minimalement invasives de traitement des hémorroïdes;
  • chirurgie radicale.

En outre, avec les méthodes traditionnelles, les hémorroïdes sont traitées avec des remèdes populaires, sauf si, bien sûr, le médecin traitant le permet.

De plus, il faut dire qu'il ne faut pas s'attendre à un effet rapide du traitement des hémorroïdes, car les symptômes peuvent être éliminés en quelques jours, mais afin d'améliorer l'état des veines hémorroïdales, elles devront être traitées pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. De plus, même une hémorroïde guérie nécessite une adhésion constante à un régime alimentaire, de l'exercice et des traitements préventifs de venotonique..

Voyons maintenant de plus près comment les hémorroïdes peuvent être traitées.

Quelles pilules sont prescrites pour les hémorroïdes?

Les médicaments les plus efficaces contre les hémorroïdes sont les pilules. Ils combattent non seulement les conséquences de la maladie, mais également les causes de son apparition..

  • éliminer le syndrome de la douleur;
  • améliorer le tonus vasculaire;
  • normaliser la circulation sanguine;
  • éliminer les démangeaisons et les brûlures dans la région anale, etc..

Considérez les pilules les plus efficaces pour les hémorroïdes.

Detralex

Le premier médicament que nous considérerons est le Detralex. Il est à juste titre considéré comme le médicament le plus courant contre l'expansion des hémorroïdes. Son spectre d'action comprend:

  • augmentation du tonus vasculaire;
  • augmentation du flux sanguin et de la sortie;
  • réduire la fragilité des vaisseaux sanguins;
  • élimination de l'inconfort et de la douleur.

Ce médicament ne fonctionne que dans les premiers stades du développement de la maladie. Il n'est plus en mesure d'améliorer l'état du patient dans le cas où des hémorroïdes sont tombées de l'anus.

Phlebodia 600

Fait référence aux venotoniques. Les propriétés de Phlebodia 600 sont les suivantes:

  • drainage lymphatique amélioré;
  • augmentation du tonus vasculaire;
  • élimination des processus inflammatoires;
  • renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Venarus

Le médicament est une excellente alternative à Detralex, car il a des propriétés similaires. La seule différence est le prix. Ce médicament est assez budgétaire, ce qui explique sa popularité..

Troxevasin

Et le dernier médicament est Troxevasin. Il est capable de soulager les poches dans la région anale, réduisant la perméabilité des parois des vaisseaux.

Ces médicaments affectent la circulation sanguine, l'état des vaisseaux sanguins, par conséquent, une mauvaise utilisation peut entraîner de graves conséquences. N'espérez pas un traitement rapide des hémorroïdes avec des pilules. Assurez-vous de consulter un spécialiste.

Pommades pour les hémorroïdes - lesquelles aident le mieux?

Aux premières manifestations d'hémorroïdes, il est important de commencer le traitement en temps opportun. Si la visite chez le médecin est reportée pour une raison quelconque, les principaux symptômes peuvent être traités avec succès à domicile. Les médicaments qui ont fait leurs preuves aideront à éliminer l'inconfort et l'inconfort. Dans la pharmacie, vous pouvez trouver des pommades assez sûres pour les hémorroïdes, qui peuvent être utilisées sans ordonnance d'un médecin..

Nous listons des onguents peu coûteux et efficaces pour les hémorroïdes:

  • Pommade à l'héparine. Favorise la résorption des hémorroïdes, soulage l'inflammation, élimine la douleur et l'inconfort, empêche le développement de la thrombose.
  • Levomekol. Le médicament à action antibactérienne résout efficacement la microflore pathogène qui provoque une inflammation dans la région rectale. Lorsqu'il est appliqué localement, le médicament ne crée pas de dépendance et ne provoque pas le développement d'effets secondaires. La pommade présente en outre un effet cicatrisant et prévient le développement de complications.
  • Pommade Hepatrombin G. Les substances actives du médicament sont l'héparine et la prednisolone. L'héparine aide à renforcer la paroi veineuse, présente un effet de résorption et aide à réduire les hémorroïdes. Le deuxième composant élimine la douleur et l'inconfort, soulage le processus inflammatoire.
  • Pommade Proctosan. Ce produit ne contient pas d'hormones stéroïdes, il peut donc être utilisé même par les femmes enceintes. La base de la pommade est le bufexamak et la lidocaïne, qui fournissent un effet analgésique et anti-inflammatoire et font face rapidement aux symptômes désagréables des hémorroïdes.
  • Pommade Vishnevsky. Préparation naturelle à base de goudron de bouleau, de xénoforme et d'huile de ricin. Guérit rapidement les fissures et les abrasions, a un effet désinfectant et anti-inflammatoire. Il est plus pratique d'appliquer la pommade sous forme de compresses, de l'appliquer sur les nœuds enflammés et de la recouvrir d'une pellicule plastique. La compresse est conservée pendant 2-3 heures ou laissée toute la nuit.
  • Soulagement de la pommade. Un remède efficace à base d'extrait de foie de requin. Montre un puissant effet anti-inflammatoire et régénérant, guérit les blessures et les fissures anales, élimine rapidement les symptômes désagréables des hémorroïdes. Ce médicament est produit non seulement sous la forme d'une pommade, mais également sous la forme de suppositoires rectaux pour le traitement des cônes hémorroïdes internes.
  • Pommade Troxevasin. Un remède populaire aux effets veinoprotecteurs, antiseptiques et analgésiques. Favorise la résorption des hémorroïdes, le renforcement des vaisseaux veineux, soulage bien la douleur et le gonflement, réduit l'inflammation.

Suppositoires pour les hémorroïdes: peu coûteux et efficaces

Les suppositoires sont des moyens efficaces contre l'expansion des hémorroïdes (y compris celles contenant du sang). Ils sont injectés à l'intérieur, ce qui permet aux composants d'affecter plus efficacement les zones touchées.

Il est conseillé aux patients d'utiliser les bougies suivantes.

  1. Nigepan. Suppositoires économiques, mais non moins efficaces, qui ont un spectre d'action standard pour un médicament anti-hémorroïde. Une différence significative par rapport à de nombreux autres suppositoires est l'absence de composants hormonaux dans la composition. Cela conduit à une courte liste de contre-indications et d'effets secondaires..
  2. Procto-Glivenol. Un tel suppositoire par jour suffit pour réduire la douleur et améliorer localement le flux sanguin et l'écoulement. Les contre-indications à l'utilisation sont la grossesse et divers dysfonctionnements hépatiques..
  3. Hépatrombine G. Il s'agit de médicaments à action combinée, c'est-à-dire qu'il élimine l'inflammation, réduit la douleur et les démangeaisons dans la région anale, améliore la circulation sanguine, soulage le gonflement, réduit les caillots sanguins, etc. 1 paquet. Malgré leur grande efficacité, ces suppositoires ont leurs propres contre-indications: syphilis, allergies et intolérance individuelle aux substances actives, tuberculose, maladies de la peau, etc..
  4. Hépazolone. Ces suppositoires sont très similaires dans leurs propriétés aux précédents: ils augmentent le tonus des vaisseaux sanguins, stimulent la circulation sanguine, éliminent la douleur, refroidissent la zone endommagée et favorisent la résorption des ganglions thrombotiques. La durée du traitement avec ces bougies est de 7 jours, mais elle peut être doublée sur recommandation d'un médecin..
  5. Avec de l'ichtyol. L'ichthyol a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et analgésiques prononcées. L'utilisation régulière de ce médicament aidera à soulager les symptômes de la maladie..
  6. Argousier. Les suppositoires à base d'huile d'argousier contribuent non seulement à l'élimination des brûlures et des démangeaisons, mais aussi à la guérison rapide des microfissures, qui très souvent apportent un inconfort terrible.
  7. Le soulagement. La composition de ces suppositoires comprend de l'huile de poisson, qui contribue à la guérison accélérée des microfissures.
  8. Avec de la propolis. La propolis, comme l'ichtyol et l'huile d'argousier, est un excellent antiseptique. De plus, il a un effet rafraîchissant prononcé..
  9. Homéopathique. Ils contiennent de petites doses d'herbes médicinales.

Le traitement des hémorroïdes à domicile est une mesure très réelle et même efficace. Mais les médecins insistent toujours pour subir un examen périodique par des spécialistes - même un traitement conduit avec compétence doit être contrôlé par un médecin, car une légère détérioration du processus inflammatoire et une augmentation des hémorroïdes sont difficiles à remarquer par eux-mêmes. Mais ce sont précisément ces changements mineurs qui peuvent exacerber les hémorroïdes et entraîner le développement de complications..

Remèdes populaires pour un traitement rapide

Pendant le traitement des cônes hémorroïdaires, des médicaments fabriqués indépendamment d'ingrédients naturels peuvent être utilisés. Les lotions, compresses, décoctions, bougies, onguents sont largement utilisés dans la médecine traditionnelle.

  1. Bains de vapeur chauds. Plusieurs oignons doivent être bouillis dans du lait pendant 30 minutes. Après cela, le liquide est versé dans un bain. Vous pouvez vous asseoir sur la vapeur jusqu'à ce que le bouillon soit complètement refroidi..
  2. Bougies à la camomille. Versez de l'eau bouillante (200 ml) sur de l'herbe sèche (30 g), insistez et versez dans les moules préparés. Placez ensuite au congélateur. Vous devez prendre au besoin. La composition de glace résiste parfaitement au gonflement, soulage la chaleur et l'inflammation. Les vaisseaux se rétrécissent et le sang commence à mieux circuler. La camomille a des effets antibactériens et analgésiques.
  3. Les bougies et lotions au miel aideront à soulager l'inflammation. Comment pouvez-vous traiter l'inflammation avec ce remède? Il est préférable de former des bougies à partir de miel confit. Vous pouvez mettre du miel sur un chiffon de gaze et l'appliquer sur la zone touchée.
  4. Comment se débarrasser des hémorroïdes avec des bougies de pomme de terre? Pour ce faire, découpez une bougie dans le noyau du tubercule et insérez-la dans le rectum, après l'avoir préalablement lubrifiée avec de la vaseline.
  5. Compresses fraîches. Des compresses fraîches aideront à réduire le gonflement externe et les nœuds. Utilisez une infusion de feuilles de laurier ou de fleurs de souci. 1 cuillère à soupe. Une cuillerée de matières premières est versée avec de l'eau bouillante, maintenue à la chaleur pendant 2-3 heures, filtrée.Le tissu de coton est humidifié dans l'infusion, légèrement pressé et appliqué sur le périnée pendant 1 heure. La compresse doit être recouverte d'une pellicule plastique et fixée avec un bandage élastique.
  6. Le traitement des cônes pour les hémorroïdes peut être effectué à l'aide de pommades à base de toute décoction à base de plantes et de gelée de pétrole..

Nutrition et régime

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes vise à prévenir la constipation, provoquant donc mécaniquement une rechute. Que pouvez-vous manger avec les hémorroïdes?

  1. Beaucoup de fibres. Il est utile de manger des légumes crus et bouillis, des fruits frais. Recommandé pour la prévention de la constipation: pruneaux, abricots secs, abricots frais, pommes, pêches, raisins. Légumes particulièrement utiles: citrouille, betteraves, chou, courgettes.
  2. Régime de consommation suffisant. En plus du thé, des jus de fruits, des boissons, du kéfir frais, vous devez consommer de l'eau potable brute. Le manque d'eau dans le corps conduit également à la constipation.
  3. Produits laitiers fermentés frais. Le lait caillé frais, le yogourt, le kéfir sont particulièrement utiles.
  4. Complexe de vitamines. Dans le traitement et la prévention des hémorroïdes, il est important de reconstituer la carence en magnésium, fer, réserves de vitamines C, A, K, E, P, B.

Évitez ou limitez les aliments qui causent la constipation:

  • produits à base de farine: pain à la farine blanche, petits pains, craquelins, ainsi que pâtes de blé dur;
  • plats de viande: bouillons raides, viande maigre bouillie;
  • œufs: particulièrement durs;
  • légumes: pommes de terre, radis, radis, aubergines;
  • produits laitiers: kéfir, crème sure, fromage cottage, qui sont stockés plus d'une journée;
  • baies et fruits: myrtilles, coings, poires, kakis, bananes, grenades;
  • plats à base d'amidon et de gélatine: gelée, gelée, viande en gelée;
  • boissons: thé fort, café, alcool;
  • céréales: semoule, riz.

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes est sélectionné individuellement, car le corps peut réagir différemment aux mêmes aliments.

Traitements mini-invasifs: TOP 5 des options

Comment guérir rapidement les hémorroïdes? Dans les cas où les formations caverneuses ne peuvent pas retourner indépendamment dans le canal rectal après la sortie, les médicaments seuls ne peuvent pas être supprimés. Dans de telles situations, ainsi qu'avec des nodules hémorroïdaires excessivement grands, les médecins prescrivent des méthodes de traitement peu invasives, caractérisées par un effet rapide et un effet doux..

De telles interventions chirurgicales impliquent un impact minimal sur le corps. Par exemple, ils ne nécessitent pas d'anesthésie générale et, par conséquent, la période de rééducation est plutôt courte..

Sclérothérapie

De telles procédures aux premiers stades peuvent éliminer efficacement les nodules d'hémorroïdes et, aux stades ultérieurs, elles peuvent arrêter le saignement et préparer le patient à une chirurgie plus grave..

Un dispositif spécial (seringue et anascope) est utilisé pour la manipulation, ainsi qu'une solution sclérosante, qui colle les parois des vaisseaux sanguins, grâce à laquelle les nodules hémorroïdaires tombent et arrêtent de se nourrir de sang.

La procédure n'est pas effectuée lorsque:

  • hémorroïdes aggravées;
  • inflammation du rectum inférieur;
  • abcès pararectal;
  • fissures rectales.

Ligation des nœuds avec des anneaux en latex

Une méthode assez simple et peu invasive qui guérit les nodules hémorroïdaires internes. L'intervention est réalisée sans hospitalisation et sous anesthésie locale. Le chirurgien pose des ligatures en latex sur des corps caverneux individuels.

De tels anneaux pressent mécaniquement la base des nodules, ce qui entraîne l'arrêt de son apport sanguin. Après environ 14 jours, les tissus capturés par la ligature meurent et la bosse quitte le rectum avec les excréments.

Les limitations pour une telle manipulation incluent:

  • hémorroïdes aggravées;
  • frontière floue entre les nodules rectaux et externes;
  • paraproctite;
  • fissures rectales.

Photocoagulation infrarouge

Une procédure similaire est effectuée à l'aide d'un appareil spécial - un coagulateur infrarouge.

Cet agrégat produit un rayonnement qui, pénétrant dans les tissus de la formation caverneuse, les cautérise et conduit à la coagulation des composés protéiques contenus dans les parois des vaisseaux sanguins. La coagulation par rayonnement infrarouge pour les hémorroïdes est particulièrement indiquée pour le traitement de la maladie hémorroïdaire rectale des stades initiaux, qui s'accompagne de saignements. Pour les formes sévères, cette méthode est associée à d'autres techniques mini-invasives..

La coagulation infrarouge est-elle toujours autorisée? Non, cette procédure a également des contre-indications:

  • fissures anales;
  • fistules du canal rectal;
  • cryptite;
  • forme mixte de varices hémorroïdales.

Coagulation au laser

Comment éliminer les hémorroïdes avec un laser? Cette procédure est simple. Un faisceau laser dirigé brûle les formations caverneuses, à la suite de quoi elles diminuent initialement de taille, puis disparaissent complètement, laissant le tissu conjonctif.

La coagulation laser la plus efficace aux 2ème et 3ème degrés du processus pathologique. Une procédure est prescrite pour toutes les formes de la maladie, elle est même indiquée pour les nodules thrombosés, cependant, ils doivent d'abord être traités.

Les restrictions incluent:

  • le dernier stade de la maladie hémorroïdaire (faible efficacité);
  • infection de la région anorectale.

Cryodestruction

Cette procédure est comprise comme la congélation instantanée de formations caverneuses avec de l'azote liquide, qui refroidit les tissus à près de -200 degrés. Les zones touchées meurent très rapidement et sont excrétées dans les selles.

La procédure n'est pas utilisée pour:

  • thrombose des nodules hémorroïdes;
  • exacerbation de la maladie;
  • inflammation du rectum;
  • abcès pararectal.

Si un traitement rapide est nécessaire, les hémorroïdes sont traitées en utilisant les techniques mini-invasives énumérées ci-dessus. Ils se distinguent par la sécurité, une efficacité suffisante et une courte période de récupération..

La prévention

Les principales mesures de prévention des hémorroïdes sont:

  1. Traitement opportun de la diarrhée et de la constipation en normalisant le régime alimentaire;
  2. Refus d'abuser des boissons alcoolisées;
  3. Limiter la consommation d'aliments épicés;
  4. Au lieu de papier toilette, utilisez un rinçage à l'eau froide après l'acte de défécation;
  5. Évitez les efforts excessifs;
  6. Activité physique dosée, prévention de l'hypodynamie.

Avec les hémorroïdes, l'essentiel est de comprendre pourquoi il est apparu, puis de passer à des mesures thérapeutiques. Dans mon cas, il a été influencé par un mode de vie sédentaire, une alimentation malsaine et une constipation fréquente. Des mesures de base ont aidé: régime, fibralax pour normaliser les selles et soulager les symptômes, ainsi que des bains avec du permanganate de potassium.

Doux et sans anesthésie. Quelles méthodes de traitement des hémorroïdes sont utilisées aujourd'hui?

Sans sexe - nulle part

Beaucoup de gens pensent que les hémorroïdes sont des varices, mais pas sur les jambes, mais ailleurs. Et ces maladies sont comme des frères et sœurs. Ce n'est pas le cas, ce sont plutôt des cousins. Les mécanismes de leur développement, les facteurs de risque sont similaires, mais avec les hémorroïdes, ce ne sont pas les veines qui sont touchées, mais les mystérieux corps caverneux - ce sont des enchevêtrements de vaisseaux qui relient les artères aux veines. Quiconque comprend un peu l'anatomie sait que grâce exactement aux mêmes corps, nous pouvons avoir des relations sexuelles. L'érection masculine est le débordement des corps caverneux avec du sang. Il existe de telles formations chez les femmes, il y en a moins, mais elles sont également très importantes dans le sexe, en particulier pour atteindre l'orgasme. Pourquoi sont-ils dans le rectum? Pas seulement pour les hémorroïdes. En se remplissant de sang et en modifiant le volume, ils aident à éviter un problème aussi désagréable que l'incontinence. Non seulement tous ces corps caverneux se sont formés au cours du développement à partir d'une seule source, mais ils sont régulés par un nerf. Il est appelé honteux. La zone du bas est si déroutante.

«Les distributeurs de telles prescriptions ne comprennent pas une chose: une fois qu’elles surviennent, les hémorroïdes ne disparaissent pas», explique le chirurgien Cand. Mednauk, chercheur au Centre scientifique d'État de coloproctologie nommé d'après Ryzhikh Ministère de la Santé de la Fédération de Russie Andrey Mudrov. - Et si les gens se sentent mieux après une crise aiguë, cela ne signifie pas qu'ils se sont débarrassés de la maladie. Les nœuds restent et, par conséquent, il peut y avoir de nouvelles exacerbations. Aujourd'hui, il existe plusieurs approches pour le traitement des hémorroïdes et les patients ont le droit de choisir celle qui leur convient le mieux. De nombreuses personnes choisissent un traitement conservateur - avec des médicaments et sans chirurgie. Il n'y a rien de mal à cela, les hémorroïdes ne se transforment pas en cancer et constituent rarement une menace pour la vie, vous pouvez vivre avec comme avec n'importe quelle maladie chronique. Les gens essaient de se conformer au régime, prennent des médicaments pour qu'il n'y ait pas de nouvelles exacerbations. S'ils le font, ils sont traités avec des médicaments pour aider à soulager les symptômes. De nombreux médicaments sont vendus sans ordonnance. Mais cela n'élimine pas toujours la progression de la maladie et les souffrances associées aux hémorroïdes. Par conséquent, avec le temps, l'opération peut devenir simplement nécessaire..

Nous nous concentrons maintenant sur des méthodes de traitement mini-invasives: épargnantes, plus faciles à tolérer, beaucoup se font en ambulatoire ou à l'hôpital pendant une journée, sans anesthésie. Après eux, ils récupèrent rapidement et pas aussi douloureusement qu'après la chirurgie classique pour enlever les hémorroïdes. Auparavant, seulement c'était fait et, peut-être, à cause de cela, les patients ont peur d'une telle opération. La chirurgie mini-invasive peut guérir complètement les hémorroïdes, mais les rechutes ne sont pas exclues. Ces techniques comprennent la sclérothérapie, la ligature des ganglions et quelques autres. Un bon effet est fourni par la ligature des artères hémorroïdales avec fixation des nœuds eux-mêmes (voir infographie). En conséquence, ils sont désactivés de la circulation sanguine et ne peuvent pas tomber. ".

Travailler sur les bugs

À en juger par la publicité, il nous est proposé de traiter les hémorroïdes uniquement localement - avec des suppositoires (suppositoires), des pommades, des gels. Ce n'est pas correct. Pour arrêter l'exacerbation, il est également nécessaire de normaliser les selles afin qu'elles deviennent régulières et ne blessent pas la zone d'exacerbation. Pour cela, des médicaments contenant des fibres alimentaires sont généralement utilisés (Mucofalk, Fitomucil, Psyllium, etc.) ou des laxatifs avec du lactulose (Duphalac, Normase, Goodluck, etc.). Vous pouvez ajouter des préparations avec des enzymes digestives et des probiotiques. Accélérez la récupération et prévenez l'apparition de nouvelles exacerbations de la phlébotonique. Ils scellent la paroi non seulement des veines, mais aussi des corps caverneux. Il existe de nombreux médicaments de ce type, généralement des médicaments contenant des bioflavonoïdes (Detralex, Diosmin, Vasoket, Phlebodia, etc.).

Il est important de comprendre les préparations locales qui, quelle que soit la forme posologique, peuvent contenir 4 types de substances actives dans différentes combinaisons: analgésiques, anti-inflammatoires, anti-caillots sanguins et hémostatiques (voir infographie). Ils visent tous à traiter les symptômes correspondants. Et le médicament doit être choisi de manière à soulager vos symptômes. Ainsi, en cas de saignement, n'utilisez pas de médicaments contenant de l'héparine, ils empêchent le sang de coaguler. Dans de tels cas, des agents vasoconstricteurs et hémostatiques sont nécessaires..

Traitement des hémorroïdes - les méthodes les plus efficaces de traitement

La prévention et le traitement rapide de la maladie hémorroïdaire restent les principaux moyens de prévenir la chirurgie. Mais peu de patients prêtent attention à la pathologie aux premiers stades du développement de la maladie..

Les hémorroïdes sont une maladie qui est malade depuis l'Antiquité. À cette époque, la pathologie s'appelait "saignement intestinal" et éliminait la maladie de manière radicale. Il était considéré comme populaire - moxibustion avec du métal chaud. Aujourd'hui, dans la plupart des cas, le traitement de la maladie proctologique est effectué à l'aide de méthodes peu invasives. Ils sont indolores, peu traumatiques et sûrs.

Quel est le traitement le plus efficace contre les hémorroïdes? Cette question est toujours débattue. Un certain nombre d'auteurs affirment que l'élimination des hémorroïdes est la clé d'une prévention réussie des complications. D'autres pensent que la pathologie peut être combattue par un traitement médicamenteux..

Traitements efficaces

Si la maladie est diagnostiquée aux premiers stades de développement, l'utilisation d'un traitement conservateur est suffisante. Pour ce faire, vous devez consulter un proctologue. En fonction des symptômes exprimés, le médecin sélectionne individuellement les médicaments. Pendant cette période, il est recommandé de s'abstenir de mauvaises habitudes. Il est utile d'établir le bon régime alimentaire.

Étapes du traitement
GénéralPrévention des facteurs qui influencent l'évolution chronique. Normalisation de la consistance des selles, renforcement des veines, des vaisseaux et des artères.
Thérapie localeÉlimination des saignements, réduction de la douleur, élimination de l'inflammation et de la thrombose. Prévention des complications.

Si les hémorroïdes tombent constamment ou ont une grande forme, la question se pose de leur retrait rapide. Quelle méthode utiliser dans un cas particulier est décidée par le médecin après un diagnostic approfondi.

Un traitement conservateur

Tableau: Lignes directrices cliniques pour le traitement des hémorroïdes aux premiers stades

Normalisation du tube digestif, lutte contre la constipation, la diarrhée, la rétention des selles.Ksefokam, Indométacine, Diclofénac, Panzinorm, Mezim forte, Bifiform, Khilak forte, son de blé, graines de lin.Traitement local des hémorroïdes sans chirurgieLotions froides d'une solution faible de permanganate de potassium.

Utilisation de pommades: Levomekol, Ultraprokt, Levosin, Vishnevsky pommade, Proctosan, Proctosedil.Médicaments phlébotonisants et anti-inflammatoiresVenarus, Phlebodia, Detralex.Élimination de l'inflammation avec des médicaments non stéroïdiensDiclofénac, Ksefokam, indométacine, glucocorticoïdes, anticoagulants.Thrombose des hémorroïdesSuppositoires avec héparine, pommade à l'héparine, gel de Lioton.SaignementSuppositoires rectaux avec adrénaline, médicaments hémostatiques (Etamsilat, Ditsinon), solution de chlorure de calcium à 10%.Forte douleurAnesthésiques rectaux (lidocaïne, anestézine, novocaïne)

Onguents de guérison: Mafenid, Levomekol, Levosin.

Blocage de la novocaïne à l'aide d'une solution de novocaïne à 0,25%.

Le traitement conservateur des hémorroïdes implique l'utilisation de médicaments d'action générale et locale. Dans le premier cas, les médecins prescrivent des médicaments dits phlébotoniques. Ce sont des médicaments qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins et améliorent la circulation sanguine..

Tous les médicaments contre les hémorroïdes doivent être coordonnés avec un proctologue! L'auto-consommation de médicaments puissants peut aggraver la situation.

Les médicaments doivent être consommés en cours, au moins deux fois par an!

Un spectre d'action beaucoup plus large pour les fonds locaux. Ce sont des onguents, des crèmes et des suppositoires anti-inflammatoires..

Les médicaments de ce type sont destinés à:

  1. soulager la douleur;
  2. réduire l'inflammation;
  3. élimination des poches;
  4. soulagement des démangeaisons;
  5. accélération des processus de régénération;
  6. prévenir les réactions allergiques.

Même les meilleurs médicaments peuvent ne pas être particulièrement efficaces sans des ajustements alimentaires et des selles normales..


Le régime alimentaire pour les hémorroïdes signifie exclure les aliments épicés, salés et acides de l'alimentation. S'abstenir de boire de l'alcool, des aliments très gras. Restriction des aliments en conserve et des viandes fumées. Assurez-vous d'utiliser des fruits et légumes frais, des herbes et des produits laitiers fermentés. Le médecin peut également prescrire des médicaments qui régulent la motilité intestinale et normalisent la flore intestinale..

Toutes ces mesures, associées aux médicaments, vous permettent de faire face aux manifestations initiales de la pathologie. Si la maladie a atteint le deuxième stade, les méthodes conservatrices peuvent ne pas suffire. Dans ce cas, les médecins proposent à leurs patients une thérapie plus sérieuse..

Traitements mini-invasifs

Aujourd'hui, les méthodes peu invasives de traitement des hémorroïdes ont presque complètement remplacé l'intervention chirurgicale radicale. Le mot «mini-invasive» signifie que l'intervention dans le corps sera douce. Il ne nécessite pas un long séjour à l'hôpital et une période de récupération au lit.

Tableau: Méthodes peu invasives populaires pour éliminer les hémorroïdes

SclérothérapieInjection d'un médicament sclérosant dans les vaisseaux de l'hémorroïde.Ligation des nœuds avec des anneaux en latexUn anneau en latex élastique est appliqué, dont la tâche est de perturber l'apport sanguin à l'hémorroïde.Photocoagulation infrarougeCoagulation de la paroi pédiculaire vasculaire.Dearterialization des hémorroïdes avec liftingLa projection de l'artère hémorroïdaire est cousue sur la base du nœud, suivie de la couture du nœud.

Sclérothérapie

La méthode peut arrêter les saignements excessifs

Le médicament, pénétrant dans l'hémorroïde, colle en fait les vaisseaux sanguins ensemble. L'apport sanguin aux cavités caverneuses s'arrête, ainsi que les manifestations d'hémorroïdes.

La technique est très efficace, mais seulement aux premiers stades de la maladie. Les conséquences néfastes surviennent généralement en raison de l'inexpérience du coloproctologue et d'une procédure inappropriée. Aux troisième et quatrième stades des hémorroïdes, la sclérothérapie est pratiquement incapable de donner le résultat souhaité.

Coagulation au laser

Une autre méthode progressive. Il consiste à cautériser les hémorroïdes avec un faisceau de chaleur dirigé. L'impact va directement au nœud. Ne laisse aucune blessure, cicatrices et est indolore.

La coagulation au laser est un moyen peu traumatique et sûr de traiter les hémorroïdes

Cette méthode est plus adaptée au stade 1-2 de la maladie. Les médecins préviennent que si les hémorroïdes sont considérablement élargies, des séances répétées peuvent être nécessaires.

Ligation transanale

La ligature consiste à mettre un anneau en latex serré (rondelle) sur la jambe de chaque hémorroïde. L'approvisionnement en sang vers les nœuds s'arrête. Après un certain temps, ils meurent et sont excrétés, comme des anneaux, par l'anus avec des excréments.

La technique n'est possible qu'au deuxième ou troisième stade des hémorroïdes. Il est très important qu'une seule hémorroïde soit traitée en une seule séance. Sinon, le développement d'un syndrome douloureux grave et de complications est possible. L'intervalle entre les séances est généralement de deux semaines. Une seule ligature dans de rares cas ne donne pas un effet complet, puis la procédure doit être répétée.

Parmi les trois méthodes mini-invasives décrites, le traitement au laser des hémorroïdes est considéré comme le plus efficace. En même temps, c'est le plus cher.

Ablation chirurgicale des nœuds

Pendant longtemps, il n'y avait qu'une seule méthode chirurgicale pour éliminer les hémorroïdes. Il s'agit de la technique d'hémorroïdectomie Milligan-Morgan. Relativement bientôt, il fêtera son centenaire, même si depuis son développement, cette méthode de traitement s'est enrichie de nouveaux outils et options..

La technique Milligan-Morgan est un moyen radical de se débarrasser rapidement du problème

L'opération implique l'excision et l'ablation des hémorroïdes. Les plaies ouvertes et les points de suture restent, selon la version. Et dans certains cas, les moignons des nœuds sont placés dans la sous-muqueuse du canal anal, suivis d'une restauration de la couche muqueuse.

Dans environ deux cas sur trois, l'opération conduit à la disparition complète de tous les problèmes associés aux manifestations d'hémorroïdes. La durée de la période favorable est principalement déterminée par le comportement de la personne après l'opération. Un mode de vie correct, une alimentation, une bonne fonction intestinale, une activité physique recommandée, vous permettent d'oublier pratiquement la maladie.

La seule alternative à l'hémorroïdectomie aujourd'hui est l'opération de Longo. Cette méthode est apparue relativement récemment. Pendant l'opération de Longo, la muqueuse rectale est suturée d'une manière spéciale. Ensuite, les hémorroïdes sont à leur place anatomique et leur taille diminue.

La technique, selon les patients qui ont subi une intervention chirurgicale, est très efficace. Cependant, tout le monde n'est pas disponible en raison de son coût élevé..

Les meilleures manières folkloriques

Les suppositoires rectaux de pommes de terre crues réduisent l'inflammation et les démangeaisons

L'une des méthodes folkloriques les plus efficaces à la maison est considérée comme le traitement de la pomme de terre pour les hémorroïdes. La méthode est basée sur plusieurs propriétés des tubercules crus et du jus à la fois. En raison de son action enveloppante, l'amidon réduit les démangeaisons, la douleur et l'irritation de la région anale. La vitamine C renforce les vaisseaux sanguins.

La façon la plus simple d'utiliser les pommes de terre pour les hémorroïdes est de faire des suppositoires rectaux..

Ils sont coupés dans un tubercule cru d'un diamètre d'environ un centimètre et d'une longueur de trois à huit centimètres.
Idéalement, des suppositoires, pré-lubrifiés avec de l'huile végétale ou de la vaseline, sont insérés dans l'anus la nuit. Le matin après une selle, lavez-vous à l'eau froide..

Le traitement doit se poursuivre pendant 10 jours. Les microclysters au jus de pomme de terre ne sont pas moins efficaces (30 ml par nuit).

Cheval et châtaignier commun, écorce de chêne, fleurs de camomille, feuilles d'ortie - tous ces éléments sont des composants de diverses décoctions, infusions et frais. Ils réduisent efficacement les saignements, améliorent l'état général des vaisseaux sanguins, combattent l'inflammation, les démangeaisons et la douleur.

Il existe de nombreuses méthodes alternatives de traitement des hémorroïdes. Il est important de se rappeler que la phytothérapie nécessite parfois une utilisation à long terme. De plus, il ne donne pas d'effet positif dans les formes avancées de la maladie..

Symptômes et signes

Il est d'usage de distinguer quatre stades d'hémorroïdes chroniques. Séparez la maladie dans la phase aiguë, avec ou sans complications. Les manifestations de la maladie sont déterminées par son stade.

Les stades initiaux se prêtent au traitement médicamenteux, les formes lancées uniquement par chirurgie

Le premier stade de la maladie est caractérisé par des frottis sanguins sur les selles ou le papier toilette. En règle générale, la décharge est écarlate et en petit nombre. Après une selle, il n'est pas rare de se sentir comme si les intestins sont encore pleins. Vous pouvez également ressentir une sensation de brûlure, des démangeaisons dans la région anale.

En l'absence de traitement, de nouveaux symptômes sont ajoutés aux symptômes répertoriés. Si, lors de la vidange, les hémorroïdes tombent du rectum puis se rétractent, les hémorroïdes ont atteint leur deuxième stade.

Au troisième stade, les nœuds ne s'ajustent plus d'eux-mêmes. Ils doivent être glissés manuellement. De plus, le prolapsus des hémorroïdes se produit non seulement lors des selles, mais également après toute tension..

Au quatrième stade des hémorroïdes chroniques, le prolapsus des ganglions peut survenir à tout moment, même sans beaucoup de tension musculaire (par exemple, lors de la marche). Leur réduction est presque impossible. Les saignements anaux peuvent être si intenses qu'ils provoquent une anémie (anémie). Diverses complications se développent en même temps, généralement de nature inflammatoire..

Les hémorroïdes aiguës se manifestent par des douleurs dans l'anus. Les hémorroïdes internes tombent et sont pincées, et les hémorroïdes externes deviennent enflammées.

Raisons de développement

Un mode de vie sédentaire est l'une des principales sources de développement de la maladie

Pourquoi les hémorroïdes se développent-elles? Les problèmes circulatoires surviennent pour deux raisons principales. En raison d'un mode de vie sédentaire ou, au contraire, en raison d'un effort physique excessif.

Toutes sortes de maladies des organes pelviens provoquent souvent une stase sanguine, puis des hémorroïdes apparaissent. La constipation ou la diarrhée persistante est une autre cause fréquente. En outre, l'amour de l'alcool et de la nourriture épicée est à blâmer pour la maladie..

Dans ce dernier cas, nous ne parlons pas seulement d'une violation permanente du flux sanguin, mais également d'une irritation et de lésions des muqueuses du tractus intestinal. Un effet indésirable similaire se produit avec le sexe anal..

La grossesse et l'accouchement provoquent le développement de la maladie

Parfois, une maladie hémorroïdaire est diagnostiquée même chez les jeunes enfants. Dans les cas les plus rares, il s'agit d'une pathologie congénitale. Dans le reste, c'est une conséquence de la constipation, d'une mauvaise propreté, de pleurs constants et longs.

Conseils préventifs

Le son d'avoine nettoie les intestins et prévient la constipation

Les hémorroïdes ne sont pas mortelles, mais elles peuvent aggraver gravement l'état général d'une personne. Un inconfort mineur se transforme une fois en une masse d'inconvénients, de douleurs et de complications diverses.

Cependant, la maladie à un stade précoce «abandonne» rapidement grâce à une prévention assez simple à domicile.

Voici les étapes clés pour empêcher la maladie de se développer:

  • il est nécessaire d'exclure ou de limiter autant que possible les aliments et les boissons (en particulier les alcooliques) qui irritent le tractus gastro-intestinal;
  • avec la constipation et la diarrhée, vous devez suivre les aliments qui provoquent une telle réaction indésirable et les refuser;
  • des pauses sont nécessaires dans le travail sédentaire et debout. Changement de position du corps, au moins une courte promenade, si possible - exercices physiques de base;
  • ceux qui aiment s'asseoir dans la position "jambes croisées", il est conseillé de désapprendre cette habitude afin de ne pas altérer la circulation sanguine;
  • après une selle, il est recommandé de laver la zone anale avec de l'eau fraîche pour améliorer la circulation sanguine.

La prévention et le traitement opportuns des hémorroïdes ne permettront pas à la maladie de se développer et de prendre des formes graves et compliquées.

Il est important de comprendre que la forme avancée de la maladie est difficile à traiter et que l'ablation chirurgicale dans de tels cas ne peut être évitée. Un mode de vie correct et le respect des recommandations générales réduiront au minimum le développement de la pathologie proctologique.

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Chirurgie pour enlever les testicules d'hydropisie

Thrombophlébite La dropsie du testicule (hydrocèle) est un sac tissulaire dense de liquide qui se forme autour du testicule et conduit par conséquent à un changement de la taille du scrotum, unilatéralement ou bilatéralement.

Pourquoi la sensation de brûlure dans l'anus ne disparaît-elle pas et pourquoi est-elle dangereuse? 9 raisons principales et comment résoudre le problème

Thrombophlébite Les démangeaisons dans l'anus sont une chose très désagréable qui doit être éliminée le plus rapidement possible.

Caractéristiques du développement de la varicocèle chez les enfants

Thrombophlébite Habituellement, une maladie telle que la varicocèle affecte les hommes adultes, mais il arrive que les enfants tombent malades. La varicocèle chez les enfants de moins de dix ans est extrêmement rare, mais elle se produit parfois.