logo

Comment identifier un micro-coup chez la femme - les premiers signes, symptômes et traitement

Le microstroke est une maladie qui rajeunit chaque année. Elle est de plus en plus fréquente chez les personnes de moins de 30 ans. La plupart le portent sur leurs pieds, quels que soient les symptômes et signes caractéristiques.

Cela affaiblit le corps et augmente le risque de récidive dans le futur. Voyons ce qu'est un micro-coup, comment il se manifeste chez la femme (à la fois jeune et âgée), quels sont les symptômes et les premiers signes de la maladie, et quel est le traitement et les premiers soins dans cette situation.

Différence par rapport à l'AVC

Lors d'un accident vasculaire cérébral, les vaisseaux du cerveau sont endommagés, ce qui peut provoquer:

  • paralysie;
  • perte de vision;
  • troubles de la parole.

Un tiers des personnes meurent après avoir subi un accident vasculaire cérébral. Il est impossible de restaurer complètement le cerveau après cette maladie..

Avec un micro-course, seule une partie des petits vaisseaux est affectée. Une caractéristique distinctive est une courte durée.

Il dure de quelques minutes à un jour, après quoi le cerveau rétablit ses fonctions en tout ou en partie. Beaucoup de gens ne savent même pas qu'ils ont subi un micro-coup.

La principale cause de la maladie est le vasospasme cérébral. En conséquence, certains des navires cessent de fonctionner normalement..

Avec une attention médicale opportune, le travail des vaisseaux cérébraux peut être rétabli et les complications à l'avenir peuvent être évitées..

Cependant, l'aide doit être fournie au plus tard 3 à 6 heures après l'apparition des premiers symptômes..

Une attaque peut être provoquée par:

  • surpoids;
  • l'utilisation d'aliments épicés et gras;
  • alcool et tabac;
  • activité physique intense;
  • chirurgie cardiaque;
  • un changement brutal des conditions climatiques;
  • l'athérosclérose.

Les personnes qui souffrent de diabète sucré, d'apnée et de néoplasmes malins sont les plus sensibles aux micro-coups. De plus, une augmentation constante de la pression artérielle est une cause fréquente de la maladie..

Le groupe à risque comprend les femmes qui utilisent des pilules contraceptives.

Comment distinguer un microstroke d'un accident vasculaire cérébral, vous apprendrez de cette vidéo:

Caractéristiques distinctives de la femme et de l'homme

Un micro-coup peut survenir également chez les hommes et les femmes. Les mauvaises habitudes, les situations stressantes et le mode de vie inapproprié en sont les principales raisons, bien que le facteur héréditaire joue également un rôle important. Chez les femmes entre 18 et 40 ans, la maladie survient moins fréquemment que chez les hommes du même âge. Après 60 ans - les femmes y sont les plus sensibles.

La gravité des symptômes est la plus développée chez les femmes. Ils sont difficiles à tolérer cette maladie et ont besoin d'une longue guérison..

À un jeune âge, les symptômes apparaissent partiellement, ce qui rend le diagnostic difficile. Les hommes qui ont subi un micro-AVC à un jeune âge l'ont le plus souvent attribué à un malaise général et à la fatigue.

Premiers indicateurs subtils

Au départ, un micro-coup provoque un mal de tête sévère qui ne peut être soulagé avec des analgésiques. Il a un caractère prononcé et peut survenir plusieurs fois par jour. La femme a des vertiges et peut avoir des nausées. Une personne est dans un état émacié, qui se caractérise par:

  • fatigue;
  • somnolence;
  • prostration.

L'hypertension artérielle est très courante. Dans ce cas, il y a une douleur pressante dans la région de la tête..

Des douleurs cardiaques peuvent survenir. Respiration accélérée.

En général, les premiers signes sont similaires à une fatigue intense, qui s'accompagne de maux de tête et d'une augmentation de la pression artérielle..

Signes visibles de la maladie

À l'avenir, l'état de la femme se détériore considérablement. À quels symptômes devez-vous faire attention en cas de micro-AVC chez la femme??

Le premier est un manque de coordination des mouvements. En raison de dommages même aux petits vaisseaux, la fonction de l'appareil vestibulaire est perturbée, ce qui entraîne une démarche tremblante ou des chutes fréquentes.

En aucun cas, ce symptôme ne doit être ignoré, car il indique des problèmes évidents avec les vaisseaux du cerveau..

Il y a une légère faiblesse dans les bras et les jambes. Le corps devient «lourd» et il est difficile pour une personne d'effectuer des actions. Cela peut être accompagné d'une augmentation de la transpiration ou des frissons.

Les sons forts et les lumières vives irritent une personne. Des sentiments d'anxiété, de somnolence et de perte d'énergie générale apparaissent.

Alarmes à envoyer à un médecin

À la suite de la progression de la maladie, les symptômes suivants sont observés, qui ne doivent en aucun cas être ignorés:

  • engourdissement des membres;
  • perte de conscience;
  • problèmes d'élocution;
  • incapacité à contrôler les expressions faciales;
  • perte de mémoire;
  • mauvaise perception du monde environnant;
  • difficulté à voir l'objet;
  • nausée et vomissements.

Les symptômes apparaissent à la fois et le plus souvent au moment de la plus forte augmentation de la pression artérielle.

Il se peut qu'il n'y ait aucun signe individuel de la maladie, mais si une personne est confrontée à au moins trois symptômes, il est alors nécessaire d'appeler l'aide d'urgence..

Que se passe-t-il lorsqu'il est ignoré

Le résultat dépend du degré de dommage vasculaire, des maladies concomitantes et de l'âge de la personne. Avec des dommages vasculaires insignifiants, la restauration des fonctions cérébrales se produit relativement rapidement. Cela explique pourquoi la plupart des jeunes souffrent d'un micro-coup aux pieds et ne consultent pas un médecin..

À un âge plus avancé et en présence d'autres maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, des complications sont possibles:

  • problèmes de mémoire et d'attention;
  • agressivité et irritabilité;
  • dépression prolongée;
  • détérioration de la vision;
  • maux de tête fréquents.
Le plus dangereux est qu'après 3 jours, un accident vasculaire cérébral ou une attaque ischémique cérébrale peut survenir et les conséquences de ces pathologies sont beaucoup plus dangereuses - elles peuvent entraîner la mort..

Premiers secours

Vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même et vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous devez vous allonger sur une surface plane et mettre votre tête d'un côté. Il est conseillé d'ouvrir les fenêtres dans la pièce pour assurer un approvisionnement normal en oxygène.

Les vêtements doivent être déboutonnés. Vous pouvez mettre une serviette humide sur la tête du patient. Une personne doit être en paix et ne pas la déplacer de manière indépendante. Vous ne pouvez pas céder à la panique dans cette situation - cela n'affectera que négativement l'état du patient.

Pour ce faire, vous devez toujours avoir un tonomètre sous la main. Nous vous expliquerons ici comment choisir un appareil de mesure de la pression artérielle.

Et quel tonomètre de poignet est le meilleur, vous apprendrez séparément.

Thérapie

Les tactiques de traitement et de thérapie anti-AVC dépendent du degré de lésion vasculaire et des caractéristiques individuelles du corps humain. Le traitement visera à restaurer la circulation sanguine vasculaire et à prévenir les caillots sanguins. Pour évaluer le degré de dommage vasculaire, une IRM est effectuée, ce qui vous permet d'identifier les moindres changements. Le schéma thérapeutique comprend:

  • les médicaments;
  • élimination de la cause qui a causé la maladie;
  • massage;
  • Thérapie par l'exercice;
  • mode de vie correct.

Dans les premières heures suivant un micro-coup, le médecin prescrit au patient des vasodilatateurs et des angioprotecteurs, qui améliorent les processus métaboliques dans les vaisseaux..

Il a été démontré que l'utilisation d'agents antiplaquettaires réduisait le risque de formation de caillots sanguins. Avec l'aide des nootropiques, les performances mentales et la mémoire sont améliorées.

Effets

Les soins médicaux fournis en temps opportun vous permettent d'éviter les conséquences négatives d'un micro-coup. Si une personne ne demande pas d'aide, à l'avenir, elle a un risque accru de récidive de l'attaque.

Une crise cérébrale ischémique ou un accident vasculaire cérébral peut se développer et ces pathologies peuvent être mortelles. Dans certains cas, la conséquence est des problèmes mentaux, des troubles de la parole et une perte de mémoire..

Il est très important de reconnaître les premiers signes d'un micro-coup et d'appeler une ambulance. L'automédication et la prise de médicaments à domicile sans examen préalable ne peuvent que nuire à la santé générale d'une personne..

Vous apprendrez quoi faire après un microstroke en regardant cette vidéo:

Micro-AVC, symptômes, premiers signes chez la femme

À propos de microstroke

"Microstroke, symptômes, premiers signes chez la femme" - c'est le sujet de notre article aujourd'hui.

Accident vasculaire cérébral mineur, accident ischémique transitoire (AIT), violation transitoire de la circulation cérébrale - noms différents pour le même processus vasculaire - microstroke.

Microstroke est une lésion locale des vaisseaux cérébraux, présente un certain nombre de symptômes similaires avec un grand accident vasculaire cérébral, mais ses manifestations ne sont pas si prononcées et l'attaque est caractérisée par une «éphémère», dure de plusieurs minutes à un jour.

L'accident ischémique transitoire peut être également exposé aux hommes et aux femmes, mais en raison des différences naturelles entre les organismes mâles et femelles, le déroulement du processus sera différent en clinique..

Différences entre un microstroke et un accident vasculaire cérébral

Le microstroke est une violation transitoire de la circulation sanguine dans les vaisseaux cérébraux. Il se produit dans le contexte d'une pression artérielle constamment élevée, de son décollage brutal ou de l'athérosclérose, lorsque des plaques de cholestérol se déposent sur les parois internes des vaisseaux sanguins.

Important! Mesurez régulièrement la tension artérielle à l'aide d'un tonomètre, si vous n'avez pas de tonomètre, assurez-vous de l'acheter, ce n'est pas cher, mais cela devrait être dans toutes les familles, ici (sur Aliexpress) vous pouvez toujours trouver une option peu coûteuse.

Les mécanismes de développement de l'AIT et de l'AVC sont les mêmes, ils sont similaires dans les manifestations et les symptômes:

  1. Des douleurs éclatantes apparaissent à l'arrière de la tête.
  2. Le battement de sang se fait clairement sentir dans les tempes.
  3. Le sens de l'orientation disparaît même dans un espace familier et familier.
  4. Les membres s'engourdissent et gonflent. L'enflure commence dans les orteils et les pieds, puis gonfle dans les doigts et les avant-bras.
  5. L'hyperhidrose commence - augmentation de la transpiration dans tout le corps.
  6. La fréquence cardiaque bat.
  7. À la fois avec un micro-coup et avec un grand accident vasculaire cérébral, des étourdissements, un semi-évanouissement, une perte de conscience sont notés.
  8. Dans le premier et le second cas, on note un changement de vision: des "mouches", ou des taches colorées, ou des cercles apparaissent devant les yeux. Les objets peuvent sembler non naturels au tout début des crises
  9. lumineux et clair, après quelques minutes les couleurs s'estompent, l'environnement est vu comme à travers un voile ou un brouillard.
  10. Les sons forts et les couleurs vives deviennent ennuyeux.
  11. La parésie se développe.
  12. La dysphagie se développe - une violation du réflexe de déglutition.
  13. Les muscles mimiques du visage sont affectés. Et en conséquence, le visage est biaisé. Un sourire tordu et biaisé apparaît sur le visage et les coins de la bouche tombent.

Et avec un accident vasculaire cérébral et avec une attaque ischémique transitoire, le blanc des yeux peut devenir rouge. Dans les deux cas, une confusion et des troubles de la parole peuvent être observés, lorsqu'ils deviennent indistincts et obscurs.

Pour autant, les processus diffèrent dans le tableau clinique:

  1. Les symptômes avec un micro-coup sont moins prononcés.
  2. Toutes les manifestations de l'AIT disparaissent en peu de temps, la durée maximale d'une crise est de 24 heures, mais elle ne dure généralement pas plus de quelques minutes.
  3. Avec un micro-coup, des palpitations cardiaques sont observées, la peau du visage devient rouge; avec un gros coup, le rythme cardiaque ralentit et le visage pâlit. La pâleur du visage avec un accident vasculaire cérébral est un signe alarmant, indiquant l'état grave du patient.
  4. Avec un micro-coup, une parésie se développe - une perte partielle de l'activité motrice, avec un accident vasculaire cérébral, une paralysie complète des membres supérieurs ou inférieurs est possible.
  5. Lors d'un accident vasculaire cérébral important, de gros vaisseaux alimentant cette zone du cerveau se chevauchent ou se rompent et, par conséquent, la zone touchée devient nécrotique et ses cellules nerveuses meurent. Avec un micro-coup, les petits vaisseaux sont affectés - capillaires et artérioles, dont la récupération est plus rapide.
  6. Avec un microstroke, l'examen du réflexe de Babinsky donnera toujours un résultat négatif.
  7. Il n'y a pas d'énurésie dans l'AIT et dans l'AVC, l'incontinence urinaire est l'un des symptômes persistants.
  8. Avec un micro-coup, la parésie du regard ne se développe pas, lorsqu'un mouvement amical des yeux devient impossible.
  9. Avec un micro-course, les pupilles sont de la même taille. Avec un accident vasculaire cérébral, l'anisocorie se développe lorsqu'un élève est agrandi et que l'autre est de taille réduite.

C'est le danger d'un micro-coup - dans la plupart des cas, il est porté "sur les pieds", une fois, deuxième, troisième, jusqu'à ce qu'une catastrophe vasculaire aiguë, un grand accident vasculaire cérébral, éclate. Avec un AVC, les médecins ont un temps négligeable pour sauver le patient - seulement quatre heures et demie.

Caractéristiques distinctives du microstroke féminin et masculin

Avec toute la similitude des symptômes et du tableau clinique, il existe un certain nombre de différences spécifiques entre le micro-coup «féminin» et le «mâle»:

Microstroke chez les femmes

Microstroke chez les hommes

Les changements affectent les vaisseaux situés à l'arrière de la tête. Dans ce cas, le flux sanguin vers les lobes occipital et temporal, le cervelet et le tronc cérébral est perturbé

Les vaisseaux à l'avant de la tête sont affectés

Les émotions sont incontrôlables et la transition des larmes à l'agression peut prendre plusieurs minutes. Les troubles mentaux sont l'un des signes d'un micro-AVC «féminin»

Les changements de l'état mental sont rares, l'homme est capable de contrôler l'état psycho-émotionnel.

Le risque de développer un accident vasculaire cérébral est plus élevé si une femme a:

• a subi des avortements ou des fausses couches;

Le risque de développer un AIT chez l'homme n'a rien à voir avec la fonction de reproduction.

La période de récupération prend plus de temps, il y a un risque élevé de rechute avec des symptômes plus sévères

La récupération est plus rapide, les conséquences sont moins évidentes

Premiers signes subtils d'un micro-coup chez la femme

Les premiers symptômes neurologiques dépendent de la partie du cerveau qui a subi une attaque ischémique.

Ainsi, si les vaisseaux sanguins du lobe pariétal sont affectés, il y a une diminution ou une perte complète de la sensibilité tactile. Il est impossible de déterminer les caractéristiques d'un objet les yeux fermés, il est impossible de déterminer ce que c'est: froid ou chaud, quel type de surface il a, lisse ou rugueuse; quelle est sa forme - carrée, ronde, triangulaire.

Avec la défaite du lobe occipital, des problèmes ophtalmologiques sont notés: la vision tombe, il est impossible d'identifier visuellement des objets même connus.

Les manifestations d'un microstroke sont surprenantes lorsque le lobe temporal est touché. Il y a des lacunes dans la mémoire et un sentiment de "déjà-vu" - "reconnaissance du passé", état mental, lorsqu'une personne "se souvient" d'un lieu, d'une situation ou d'un événement.

En tant que manifestations courantes et précoces d'un micro-AVC chez les femmes, les éléments suivants sont considérés:

  1. Conditions de semi-évanouissement accompagnées de vertiges constants et de maux de tête sévères.
  2. Nausées, nausées ou vomissements directement.
  3. Rougeur du visage et du blanc des yeux.
  4. Picotements caractéristiques dans les membres.

Signes notables de maladie

Au fur et à mesure que le processus se développe, les symptômes et les premiers signes d'un micro-coup chez les femmes deviennent plus brillants. C'est exactement le moment où un micro-coup peut être différencié des autres maladies:

  1. Les expressions faciales sont brisées. Lorsque vous essayez de sourire, un coin de la bouche reste immobile, le sourire s'avère «tordu».
  2. Le sens de l'orientation dans l'espace disparaît.
  3. Les lacunes de mémoire commencent.
  4. Les doigts ou les orteils deviennent engourdis.
  5. La vision est partiellement perdue. L'objet ou l'image n'est pas complètement perçu visuellement, seul son côté droit ou gauche est visible. Avec un micro-coup, l'un des symptômes est la photopsie. le phénomène lorsque des "mouches", des taches colorées, des zigzags ou des cercles apparaissent devant les yeux.
  6. Le tonus musculaire diminue fortement, le corps est soumis à une attaque de goutte, lorsqu'une personne perd soudainement conscience sans raison apparente.
  7. Dans certains cas, le syndrome de Wallenberg-Zakharchenko est noté - un trouble de la coordination d'un côté du corps, une démarche instable, une traînée des jambes, une incapacité à garder l'équilibre.

Symptômes et signes avant-coureurs après lesquels vous devez consulter un médecin

Les symptômes d'un micro-coup chez la femme disparaissent rapidement, il est souvent possible de diagnostiquer la maladie uniquement dans un établissement médical.

Il existe plusieurs «si», lorsqu'ils sont combinés, il devient nécessaire de consulter un médecin:

  • Si des maux de tête sévères et persistants commencent.
  • Si vous voyez des cercles noirs ou colorés, des taches, des éclairs devant vos yeux.
  • Si la fréquence cardiaque et la fréquence cardiaque ne fonctionnent pas.
  • Si les membres perdent leur sensibilité.
  • Si vous perdez le contrôle des expressions faciales.
  • Si un œil est normal et que l'autre est à moitié fermé.
  • Si la parole est altérée et qu'il est impossible de prononcer une phrase logiquement complète.
  • Si la coordination est altérée et les mouvements deviennent incohérents.

Que se passe-t-il si vous ignorez un microstroke

Les statistiques indiquent que dix personnes sur mille AIT conduisent au développement d'un accident vasculaire cérébral dans les trois prochains mois..

Cinq personnes sur mille sont hospitalisées pour un AVC ischémique diagnostiqué dans l'année.

Dix à douze personnes sur mille «coup» dépasseront dans les cinq ans suivant le premier micro-coup.

Premiers secours pour un microstroke

S'il est impossible d'appeler rapidement un médecin, suivez l'algorithme suivant:

  1. Le patient est mis au lit, offrant un accès sans entrave à l'air frais.
  2. Donner un comprimé d'aspirine, d'Agrenox ou, en cas d'intolérance, de Clopidogrel à boire.
  3. Pour améliorer la circulation sanguine et protéger les neurones cérébraux, donnez du piracétam ou de la vinpocétine.
  4. La pression artérielle est mesurée et si son premier chiffre dépasse 200, elle est lentement abaissée. Utilisez le furosémide ou le captopril.
  5. Avec le diabète sucré, les taux de glucose sont abaissés.

Pour les accidents vasculaires cérébraux mineurs, ne prenez pas d'analgésiques populaires contenant de la caféine (Citramon), car ils augmentent encore plus la tension artérielle..

Consultez notre liste des meilleures pilules pour la tension artérielle.

Traitement (thérapie) d'un micro-coup

Lors du traitement d'un microstroke, les éléments suivants sont prescrits:

  1. Thrombolytiques: médicaments - "tueurs" des caillots sanguins, rétablissent la circulation sanguine, dissolvent les caillots sanguins. Indiqué pour les microstrokes et les accidents vasculaires cérébraux ischémiques. Mais leur utilisation dans les AVC hémorragiques entraîne la mort du patient.
  2. Anticoagulants: réduisent la coagulation sanguine et préviennent les caillots sanguins.
  3. Désagrégants: empêchent les cellules sanguines de se rassembler en un seul caillot.
  4. Diurétiques: soulagent le gonflement des tissus cérébraux.
  5. Agents neuroprotecteurs: médicaments de thérapie réparatrice qui soutiennent les cellules cérébrales et réduisent le risque de rechute.

Le traitement comprend une thérapie par l'exercice, des procédures d'eau, des massages, des exercices de respiration, un régime. Un facteur important pour exclure les rechutes et maintenir l'activité vasculaire est d'éviter l'alcool et le tabagisme, le contrôle du poids.

Conséquences d'un microstroke

TIA ne passe pas inaperçu. Les symptômes disparaîtront, mais l'attaque se reproduira encore et encore. Chez 300 personnes sur mille, l'AIT entraînera le développement d'un accident vasculaire cérébral - sa conséquence la plus grave et la plus redoutable..

Il existe deux types de développement de l'AVC:

  1. Ischémique (la conséquence la plus courante d'un micro-coup), lorsque le flux sanguin vers une certaine partie du cerveau s'arrête. Est le résultat d'un caillot sanguin qui a fermé le vaisseau ou d'un spasme vasculaire prolongé.
  2. Hémorragique (se développe rarement après un AIT, n'est considéré que comme un cas particulier) - un accident cérébral grave, le résultat d'une percée de gros vaisseaux sanguins et d'une hémorragie cérébrale.

Lors d'un accident vasculaire cérébral, les cellules de grandes zones du cerveau meurent, le patient développe une parésie et des plégies avec perte complète ou partielle de sensibilité, la personne cesse d'évaluer correctement la situation, une perte de mémoire se produit et, dans certains cas, une fonction de déglutition altérée.

En plus du risque de développer un accident vasculaire cérébral, les rechutes d'AIT menacent:

  • une baisse d'intelligence;
  • déficience de mémoire;
  • changements d'état mental, manque de contrôle sur les émotions et leur changement fréquent, quand des larmes à l'agression, de l'irritabilité à l'apathie et à la dépression - une étape.

Aujourd'hui, TIA «rajeunit». Les microstrokes sont diagnostiqués chez les femmes qui ont à peine franchi la barre des 30 ans. Ni l’automédication ni l’arrêt pour maladie «seul» ne sont autorisés, car les conséquences peuvent entraîner des changements irréversibles..

Microstroke chez les femmes

Un micro-coup est un dommage ponctuel à la structure du cerveau. Ils signifient une minuscule hémorragie cérébrale. Malheureusement, en raison du fait qu'il ne diffère pas à grande échelle et est presque invisible, les patients lui accordent rarement l'importance voulue et ne se rendent pas à l'hôpital..

Les symptômes durent rarement plus de 24 heures. Après cela, il disparaît tout seul et il est très facile de l'attribuer à la fatigue, à la dépendance météorologique ou à des phénomènes similaires. De plus, lors de visites ultérieures planifiées chez un neurologue, si vous ne rapportez pas ce qui s'est passé, il est impossible d'identifier les signes d'un micro-AVC chez les femmes.

L'hôpital Yusupov accepte des spécialistes de la catégorie la plus élevée, des médecins et des candidats en sciences médicales, dont la spécialisation est la pathologie du système nerveux. Ils ont recours à des méthodes innovantes, notamment la neuroimagerie. Cette méthode combine plusieurs techniques, grâce auxquelles il est possible d'évaluer la fonction, la structure et les caractéristiques biochimiques du cerveau. Ainsi, il est possible, à l'aide d'un équipement, de déterminer quelles zones sont déjà endommagées et lesquelles sont à risque de nécrose à l'avenir..

La différence entre une course et un micro-course

Les tableaux cliniques de l'AVC ischémique et du micro-AVC sont similaires, mais diffèrent par leur échelle. Les médecins identifient deux formes d'AVC. Dans un mode de réalisation, une crise cardiaque se produit: une partie du cerveau meurt en raison d'une violation du flux sanguin dans le cerveau en raison d'un blocage du vaisseau. Dans la deuxième situation, la mort d'une partie des structures cérébrales se produit en raison de la rupture d'une des artères..

Contrairement à un AVC ischémique, une très petite zone périt avec un micro-coup. Les symptômes de l'AVC et du micro-AVC diffèrent chez les femmes, donc si elles ne savent pas comment cette maladie évolue, elles peuvent ignorer les changements de santé. Si les signaux d'alarme primaires sont manqués, une attaque sur les jambes peut entraîner une série de.

Opinion d'expert

Auteur: Polina Yurievna Vakhromeeva

Neurologue

Un micro-coup se manifeste sous la forme de troubles neurologiques, dont la nature dépend de la zone de lésion cérébrale. En général, les attaques de coups mineurs et majeurs sont similaires. Manifestations possibles: engourdissement de la moitié du visage, incapacité de sourire, maux de tête et vertiges aigus, nausées et vomissements, manque de coordination.

Après une attaque de micro-coup, les patients ne ressentent pas toujours immédiatement une détérioration de leur état général. Les symptômes régressent en 24 heures, le déficit neurologique est complètement nivelé. Cependant, sans traitement ultérieur, le risque d'une deuxième crise augmente considérablement. Le traitement est obligatoire immédiatement et intégralement.

En fonction de la cause de l'AVC, un traitement médicamenteux est prescrit pour chaque patient individuellement. Selon les indications, des médicaments vasodilatateurs, hypotenseurs, thrombolytiques, décongestionnants et nootropes sont utilisés. Vous ne pouvez pas commencer à prendre des médicaments par vous-même, car il est impossible de prédire l'effet de la thérapie utilisée sans un diagnostic précis. Les médecins de la clinique de neurologie de l'hôpital Yusupov procèdent à un examen et prescrivent un traitement adéquat basé sur le diagnostic IRM.

Causes d'un microstroke féminin

Le groupe à risque comprend les personnes qui ont déjà reçu un diagnostic:

  • hypertension;
  • arythmie;
  • Diabète;
  • thrombose.

Le plus souvent, les patients présentant des anomalies du fonctionnement du système cardiovasculaire sont confrontés à un micro-coup. Dans ce cas, vous ne devez pas vous soumettre à un effort physique extrême. Les autres facteurs de risque sont l'abus d'alcool, le tabagisme et la consommation de drogues. Ils provoquent une chute de pression, et après cela - un spasme des vaisseaux cérébraux.

L'obésité est appelée l'un des facteurs de risque de développement de cette maladie. En combinaison avec une dépendance aux aliments gras et épicés, l'excès de poids affecte négativement l'état des vaisseaux sanguins.

Avant de prendre des contraceptifs hormonaux, il est important d'obtenir un rendez-vous approprié auprès d'un gynécologue. Si vous utilisez une contraception orale sans regarder les résultats du test et d'autres indicateurs, il existe un risque de provoquer un trouble circulatoire.

Premiers signes

Il est important de savoir comment un micro-coup se manifeste chez la femme pour ne pas manquer son apparition. Tout le monde ne prend pas au sérieux un mal de tête grave, mais essaie de le gérer seul et utilise des analgésiques. Les analgésiques n'aident pas contre les sensations douloureuses si leur source réside dans la pathologie vasculaire. Dans cette situation, la douleur apparaît et disparaît au cours de la journée, ainsi que la sensation de nausée accompagnée de vertiges..

La migraine se déroule de manière très similaire et les patients se rassurent souvent d'eux-mêmes que rien de terrible ne leur arrive. L'attaque et la migraine sont unies par le fait que leur victime ne réagit pas bien à la lumière vive et aux sons forts. Cependant, les signes d'un micro-AVC chez les femmes se manifestent également comme suit:

  • engourdissement des membres;
  • difficulté à parler;
  • incapacité à contrôler les expressions faciales;
  • évanouissement.

Un mal de tête avec un micro-coup est souvent associé à une coordination altérée des mouvements, une faiblesse, une transpiration accrue et des frissons. Souvent, parallèlement à cela, les patients s'inquiètent de l'inconfort dans la région du cœur et de l'hypertension artérielle..

Les symptômes distinctifs du micro-AVC chez les femmes âgées sont un déclin cognitif sévère et des problèmes de vision soudains. Il faut également comprendre qu'il existe une forte probabilité de rechute chez les personnes âgées. À cet égard, les plus dangereux sont les trois premiers jours après l'attaque: le nombre écrasant de rechutes se produit précisément pendant cette période..

Pour comprendre comment reconnaître un micro-coup chez la femme, il faut se rappeler que les symptômes apparaissent presque simultanément, mais ne durent pas plus de 24 heures. Il est important de savoir que les signes d'AVC et de micro-AVC chez les femmes sont similaires. En règle générale, après une forte détérioration de la santé, tout semble revenir à la normale. Mais même si vous sentez que tout va bien, il est important de jouer la prudence et de consulter un médecin qui peut dire avec certitude si tout est en ordre..

Symptômes d'un micro-AVC chez les femmes

Un micro-coup est périodiquement accompagné de symptômes non spécifiques, qui indiquent non seulement cette maladie. Cependant, leur apparence est une raison de vérifier immédiatement votre santé..

Crise hypertensive cérébrale

Pendant une crise, la pression artérielle atteint des valeurs élevées en un temps extrêmement court. Avec une baisse aussi importante, l'approvisionnement en sang des parties du cerveau est interrompu. Le saut brutal est causé par diverses raisons, parmi lesquelles une activité physique excessive, l'abus de mauvaises habitudes, un stress sévère ou un surmenage. En cas de crise, vous devez prendre rendez-vous le plus tôt possible pour un examen..

La principale caractéristique d'une crise est une augmentation brutale et significative de la pression en très peu de temps..

La suspicion d'une crise d'hypertension cérébrale est diagnostiquée si la pression systolique («supérieure») dépasse 180 mm Hg. Art., Et le diastolique ("inférieur") surmonte la marque de 100-120 mm Hg. Art. Les patients hypertendus ignorent facilement un tel changement, cependant, des changements brusques sur une si courte période de temps ne sont pas considérés comme normaux et constituent une bonne raison de se rendre dans un établissement médical..

Accident ischémique transitoire

L'accident ischémique transitoire (AIT) est un trouble circulatoire aigu temporaire dans le cerveau. Il disparaît généralement en 24 heures. L'un des symptômes les plus courants d'un accident ischémique transitoire est la déficience visuelle. Le patient souffre temporairement du fait qu'il commence à voir moins bien, cesse de voir du tout ou perd une telle opportunité dans l'un des yeux. Une variante est possible dans laquelle la perte de vision n'est associée qu'à la moitié supérieure ou inférieure du champ visuel. Souvent, les distorsions de la vision ne durent que quelques secondes, mais se répètent plusieurs fois par jour.

En outre, une attaque ischémique transitoire affecte le fonctionnement de l'appareil vestibulaire. Certains patients rapportent une instabilité de leur propre démarche, des étourdissements, de l'instabilité.

Périodiquement, l'AIT provoque une amnésie associée à une perte de mémoire à court terme. Dans ce cas, les souvenirs du passé sont préservés, mais les dernières minutes ou heures sont complètement perdues de mémoire. En règle générale, les informations sur ces événements sont renvoyées dans les 24 heures..

Encéphalopathie hypertensive aiguë

L'encéphalopathie hypertensive est une pathologie qui est une complication de l'hypertension. Son tableau clinique se développe en quelques heures seulement.

Tout d'abord, une personne s'inquiète d'un mal de tête éclatant de gravité variable. Elle s'accompagne de nausées, de vomissements et d'une possible perte de conscience. Certaines personnes notent des déficiences visuelles: un voile et vole devant les yeux.

Dans une forme particulièrement sévère, l'encéphalopathie hypertensive aiguë se transforme en convulsions et conduit au coma.

Diagnostique

Étant donné que les symptômes de l'AVC et du micro-AVC chez les femmes sont souvent similaires, il est extrêmement important de suivre les tout premiers signes ou d'analyser soigneusement l'état du corps après l'attaque. Les employés de l'hôpital Yusupov procèdent à un examen complet, grâce auquel les médecins rendent un verdict précis et commencent immédiatement à élaborer un plan de traitement.

Diagnostic pré-hospitalier

Le diagnostic préhospitalier est l'une des étapes les plus importantes du diagnostic. En raison du fait que les symptômes les plus frappants disparaissent en moins de 24 heures, beaucoup n'ont tout simplement pas le temps de se tourner vers de l'aide..

Si le patient se retourne dès les premiers symptômes, le médecin procède au diagnostic primaire en prenant une anamnèse et un examen neurologique. Cela permet de réfuter ou de confirmer la suspicion d'un micro-coup et de modifications pathologiques du système circulatoire..

Diagnostics instrumentaux

Après le premier rendez-vous, vous devez subir une résonance magnétique et une tomodensitométrie. Grâce à ces outils, le chercheur détermine quelle partie du cerveau a subi une nécrose. Sur la base des données obtenues, un plan de nouvelles mesures de traitement est élaboré. Grâce à la tomographie, vous pouvez identifier les parties du cerveau qui risquent de mourir. Un traitement prescrit en temps opportun empêchera le développement ultérieur de ce processus..

L'angiographie est un type d'étude dans lequel la perméabilité des vaisseaux de la tête est déterminée. Cette procédure détermine s'il y a un problème avec les artères obstruées..

De plus, si une crise est suspectée, une radiographie de la colonne cervicale est effectuée pour déterminer la présence d'une ostéochondrose cervicale. Si le diagnostic est confirmé, parallèlement à l'élimination des conséquences d'une attaque, les médecins traitent l'ostéochondrose et préviennent la compression et les blessures des veines et des artères qui mènent à la tête..

Diagnostic différentiel de différents types d'AVC

L'essence d'un tel diagnostic est de déterminer de manière fiable le type d'accident vasculaire cérébral et, conformément à cela, de fournir une assistance efficace. Le diagnostic différentiel est fait non seulement sur la base des données d'anamnèse du patient, mais également sur la base des résultats de ses analyses.

De plus, chaque patient doit être examiné par des spécialistes apparentés: cardiologues, endocrinologues et ophtalmologistes. Un tel diagnostic complet permet de ne pas confondre un AVC avec une autre maladie et de choisir une thérapie efficace et efficiente.

Traitement d'un micro-coup chez la femme

Le traitement dans ce cas vise à prévenir le développement d'un accident vasculaire cérébral à part entière avec de graves dysfonctionnements cérébraux à l'avenir..

Pour le traitement d'un micro-coup, une thérapie est choisie qui rétablit la circulation sanguine dans le cerveau. En particulier, les médecins utilisent des vasodilatateurs et des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans les vaisseaux sanguins..

En outre, pendant le traitement, les médecins ajustent le traitement des maladies associées. Si le patient souffre d'hypertension, les cardiologues sont impliqués dans le travail, qui prescrivent des antihypertenseurs efficaces. Avec eux, un plan de traitement est élaboré par un gynécologue et un endocrinologue qui rendent un verdict sur l'utilisation ultérieure par la femme de contraceptifs hormonaux et, si nécessaire, sélectionnent un remède adapté à chaque patient spécifique..

Récupération

Pour restaurer les fonctions cérébrales perturbées après une attaque, les médecins choisissent des médicaments nootropes. Leur objectif est de faire fonctionner les parties affectées du cerveau et de protéger les parties qui se trouvent à proximité immédiate du foyer de nécrose. La prise de nootropiques a un effet positif sur l'état des personnes ayant subi certaines maladies neurologiques.

Dans le processus de rétablissement d'une femme après un micro-coup, des psychothérapeutes sont impliqués. Travailler avec eux rétablit l'état psychologique détérioré et renforce la résistance du corps aux facteurs de stress et à la surcharge nerveuse.

Effets

Si vous faites attention aux symptômes alarmants à temps, un traitement rapide et de haute qualité évitera des conséquences tangibles même si une femme a souffert d'une maladie aux jambes..

Si un examen complet n'est pas réussi, il existe un risque d'altération des fonctions cognitives et du bien-être psychologique général. Les personnes qui ne reçoivent pas d'aide à temps ont des troubles de la mémoire et de la capacité de concentration. De plus, les patients ont des problèmes d'humeur. Souvent, même les femmes calmes et équilibrées font face à des accès de tristesse, d'agressivité ou même de dépression déraisonnables..

L'une des conséquences les plus dangereuses est une rechute ou le développement d'un accident vasculaire cérébral à part entière, qui peut gravement détériorer la qualité de vie..

La prévention

Afin d'éviter un micro-accident vasculaire cérébral, vous devez constamment surveiller votre santé. Si une femme souffre d'hypertension artérielle ou d'autres pathologies du système cardiovasculaire, elle doit mesurer son pouls et sa tension artérielle deux fois par jour. Il ne sera pas superflu de prendre l'habitude de tenir un journal avec les indicateurs du matin et du soir..

Il est conseillé aux diabétiques de vérifier régulièrement leur glycémie. Si cet indicateur est normal, il suffit de faire une telle analyse deux fois par an: cela prend un peu de temps, mais met en garde contre des problèmes de santé naissants.

De plus, il est important de respecter les recommandations générales pour un mode de vie sain: renoncez aux mauvaises habitudes comme fumer et boire de l'alcool, faites attention à l'éducation physique ou à la gymnastique et incluez les promenades dans votre vie. Il est préférable de réduire la quantité d'aliments gras dans le menu et de privilégier les produits naturels..

Microstroke: symptômes chez les femmes d'âges différents, diagnostic, traitement, conséquences possibles

Microstroke: les symptômes chez les femmes sont toujours la raison d'un diagnostic détaillé et d'un traitement complexe par un neurologue.

La description

Un micro-coup est également appelé attaque ischémique transitoire: une situation où les capillaires microscopiques du cerveau se bouchent. Les symptômes de l'AIT sont directement liés à l'endroit où se produit le blocage, mais ils ne sont généralement pas très différents..

Contrairement à un accident vasculaire cérébral, avec l'AIT, la circulation sanguine est rétablie d'elle-même, les tissus ne meurent pas et les symptômes disparaissent dans les 24 heures. Mais cela ne signifie pas qu'une attaque peut être prise à la légère: c'est souvent le signe avant-coureur d'un blocage plus large. Si les mesures nécessaires ne sont pas prises à temps, les conséquences peuvent durer toute une vie..

C'est pourquoi l'AIT est toujours une raison de consulter un médecin! Seules les recommandations d'un spécialiste aideront à éviter les conséquences indésirables et constitueront une excellente mesure pour la prévention d'un AVC menaçant.!

Facteurs de risque

Il existe un groupe de personnes qui ont particulièrement besoin de surveiller leur bien-être et de pouvoir distinguer les symptômes d'un micro-AVC imminent.

Cette catégorie comprend les personnes présentant les conditions suivantes:

  • Hypertension. La haute pression provoque une usure plus rapide des capillaires et augmente le risque de colmatage.
  • Troubles du rythme cardiaque. En raison de l'arythmie, des caillots sanguins se forment dans le cœur, ce qui peut obstruer étroitement un petit capillaire.
  • Diabète. De cette maladie, les vaisseaux deviennent faibles et le taux de cholestérol devient instable. Tout cela peut conduire à un micro-coup..
  • Obésité. Ce facteur en provoque plusieurs à la fois: dysfonctionnement du cœur dû à une charge accrue, une faible activité physique et une altération du métabolisme des graisses.
  • Mauvaises habitudes. L'alcool et le tabagisme affectent négativement l'état des vaisseaux sanguins et les processus métaboliques dans le corps.
  • Personnes âgées. Souvent, avec l'âge, des maladies concomitantes apparaissent qui affectent négativement l'état des vaisseaux sanguins, et de nombreuses personnes âgées ne veulent pas réduire la charge sur le corps.
  • Prédisposition génétique. Si l'un des proches parents a eu des crises ischémiques.
  • Stress et agressivité. Les statistiques montrent que les personnes anxieuses et qui ont tendance à exprimer leur colère sont plus susceptibles de devenir victimes de troubles circulatoires dans les vaisseaux du cerveau..

Comment reconnaître un microstroke? Toute personne à risque et ses proches doivent savoir quels sont les premiers signes d'un micro-coup et que faire si cela se produit.

Auparavant, on supposait qu'une attaque transitoire ne pouvait se produire qu'après 50 ans. Mais c'est une idée fausse courante: en raison de la prévalence des mauvaises habitudes, de la malnutrition et du rythme difficile de la vie moderne, les micro-accidents vasculaires cérébraux sont de plus en plus fréquents chez les jeunes..

Symptômes

Bien que souvent un micro-coup soit une surprise totale, le corps donne des signaux en quelques heures. L'essentiel est de savoir les reconnaître..

Un micro-coup survient généralement dans un contexte d'hypertension artérielle. Bien que ce facteur lui-même ne soit pas un symptôme direct d'un accident ischémique, il nécessite une attention particulière..

Les premiers signes d'un micro-coup sont souvent le résultat d'un saut de tension artérielle..

Ensuite, la femme a un mal de tête qui ne disparaît pas même après avoir pris des analgésiques. Les lumières vives et les sons durs, même s'ils ne sont pas trop forts, augmentent la douleur et l'irritation. En général, les symptômes commencent à ressembler à une migraine, mais après un certain temps, un autre s'ajoute - une douleur douloureuse dans la région du cœur. Ce sont les premiers signes, d'autres événements se développent plus rapidement:

  • La coordination est presque toujours altérée. La démarche devient inégale et instable, une femme peut tomber sans comprendre pourquoi.
  • La faiblesse des bras et des jambes apparaît fortement.
  • Souvent les femmes se sentent abasourdies, elles entendent mal, il devient impossible de réagir rapidement à quelque chose. La parole ralentit, la personne n'est pas en mesure de répondre rapidement, même à des questions simples.
  • En raison des pics de pression, des déficiences visuelles apparaissent, le plus souvent dans un œil - tout devient flou.
  • Il y a un engourdissement d'un côté du visage, les muscles cessent d'obéir.
  • Les nausées et les vomissements commencent. Le soulagement ne vient que pour quelques minutes.
  • Souvent, l'attaque est accompagnée d'une perte de conscience ou d'un évanouissement.

Il est utile pour les proches de se souvenir d'une méthode de diagnostic simple:

  • Demandez à sourire. Avec des dommages aux capillaires cérébraux, le sourire «pend» d'un côté en raison de dommages au nerf facial.
  • Demandez à lever les deux mains. Un bras sera nettement moins levé ou restera immobile.
  • Posez une question simple ou demandez-vous de répéter une phrase. Il sera difficile pour une femme d'entendre une question au moment de TIA, le discours sera brouillé, illisible.

Si tous ces symptômes apparaissent, une équipe d'ambulance doit être appelée immédiatement.

Les symptômes d'un micro-AVC et leur nombre chez différentes femmes peuvent différer en fonction de la zone de lésion cérébrale.

Les symptômes de l'AIT disparaissent souvent rapidement, parfois en une minute, de sorte que les femmes le supportent souvent debout, pensant qu'il s'agit d'un malaise courant. Mais même s'il semble que la condition est revenue à la normale, vous devez consulter un médecin.

Premiers secours et traitement

Si l'attaque pouvait être détectée au tout début, il est nécessaire de coucher le patient en plaçant un oreiller ou un rouleau de vêtements sous sa tête. Il est nécessaire de fournir un accès à l'oxygène: ouvrez une fenêtre, détendez un foulard, un col ou une ceinture. Si l'attaque est accompagnée de vomissements, vous devez mettre la tête de votre côté. Dans la mesure du possible, vous devez calmer la femme et vous assurer qu'il n'y a pas de foule. Appelez une ambulance immédiatement.

À la fin de l'attaque, vous devez voir un médecin. Il effectuera les procédures de diagnostic nécessaires et prescrira un traitement. Le médecin aura deux objectifs:

  • Restaurer la circulation cérébrale normale.
  • Éliminer la cause de l'attaque.

Cela aidera à éviter les conséquences possibles d'une défaillance de l'apport sanguin au cerveau..

Le traitement doit toujours être effectué, car les conséquences d'un micro-coup ne sont pas aussi inoffensives qu'il n'y paraît à première vue

Pour améliorer la circulation sanguine cérébrale, des médicaments sont généralement prescrits qui empêchent les plaquettes de coller ensemble et contrôlent le niveau d'une protéine responsable de la coagulation sanguine: les antiagrégants plaquettaires et les anticoagulants. Cela permet d'atteindre deux objectifs à la fois: améliore l'apport sanguin et réduit le risque de colmatage du vaisseau par un thrombus. Cela est nécessaire car un AVC est souvent plus probable après un AIT..

Dans certains cas, les médecins prescrivent une intervention chirurgicale: cela se produit s'il n'y a pas assez de traitement médicamenteux ou si le risque de blocage des grosses artères est trop élevé. L'une des procédures est la chirurgie avec un minimum de lésions tissulaires. À travers l'artère fémorale, le chirurgien insère un cathéter, qui dégage les artères avec un stent là où l'artère est rétrécie. En raison du caractère invasif minimal, l'opération est assez facile pour le patient et ne nécessite pas beaucoup de temps de récupération.

Les procédures de diagnostic et le traitement médicamenteux doivent être terminés même après un micro-coup, transférés en toute sécurité sur les jambes, lorsqu'il semble que le pire est passé et que le bien-être général est satisfaisant.

Une attaque n'est pas une maladie indépendante, elle a toujours une cause. Si elles ne sont pas éliminées, les attaques se répéteront à chaque fois, s'aggraveront..

Les médicaments et la chirurgie ne suffiront pas si vous ne changez pas votre style de vie. C'est la partie la plus importante du contrôle et de la prévention. Il comprend:

  • abandonner les habitudes négatives,
  • régime équilibré,
  • activité physique modérée,
  • assez de sommeil,
  • réduire le nombre de situations stressantes dans la vie,
  • contrôle des maladies chroniques.

Les mesures préventives sont à la portée de tous et leur importance ne peut guère être surestimée.

L'insidiosité des symptômes d'un micro-coup chez la femme réside dans le fait que cette condition est souvent transférée sur les jambes. Connaître les symptômes de l'AIT vous permettra de prendre le contrôle de la situation à temps et de prendre soin de votre propre bien-être et de la santé de vos proches. N'oubliez pas que leur apparence est toujours une raison pour un diagnostic et un traitement complets. En aucun cas, vous ne devez négliger les conseils d'un médecin! Des complications telles qu'une microinfarctus ou une crise cardiaque, qui menacent encore plus la capacité de travail et la vie du patient, peuvent devenir des conditions dangereuses pour la santé..

Signes précoces et tardifs d'un micro-coup chez les femmes - tactiques de traitement et prévention

AccueilStrokeTypes of stroke Signes précoces et tardifs de micro-AVC chez les femmes - tactiques de traitement et prévention

Le micro-coup est un problème de la société moderne, qui souffre d'un niveau de stress élevé, d'un mode de vie sédentaire et de tentations sous forme de malnutrition. Les femmes font face à un risque accru d'accidents vasculaires cérébraux en raison des particularités du système hormonal. La capacité à reconnaître les signes d'un micro-AVC protège contre d'éventuelles complications et des attaques répétées.

Quelle est la différence entre un microstroke et un accident vasculaire cérébral?

Un micro-coup ou un accident ischémique transitoire (AIT) est une violation du flux sanguin vers le cerveau ou la moelle épinière, dont les symptômes ne durent pas plus de 24 heures. Avec l'AIT, l'infarctus tissulaire ne se produit pas, c'est-à-dire qu'aucun déficit neurologique ne se développe, ce qui est caractéristique des accidents vasculaires cérébraux. Le mécanisme du développement de l'ischémie est un rétrécissement temporaire d'une artère ou un blocage d'un vaisseau avec un thrombus.

Dans la pratique neurologique internationale, la règle des 24 heures était en vigueur. On croyait que la persistance des signes pendant plus d'un jour était considérée comme le début d'un accident vasculaire cérébral. Depuis 2002, l'AIT est diagnostiquée en détectant des changements pathologiques dans les tissus du cerveau.

Un microstroke est appelé une occurrence à court terme de dysfonctionnement neurologique, qui est causé par une ischémie focale ou une diminution du flux sanguin vers le cerveau, mais n'entraîne pas ses lésions organiques. Les symptômes de l'AIT apparaissent dans l'heure suivant une artère bloquée.

Qu'est-ce qu'un microstroke dans la pratique médicale? Dans les lignes directrices de 2010 de la Fédération de Russie pour la neurologie, l'AIT est appelée accident vasculaire cérébral aigu, dans lequel les symptômes surviennent pendant une période ne dépassant pas 24 heures. Les signes d'un micro-coup peuvent être focaux et cérébraux, mais pendant la journée, ils disparaissent complètement, le patient se rétablit.

Caractéristiques d'un micro-coup chez la femme

Le risque d'accident vasculaire cérébral chez les femmes existe également à un âge précoce. Chez les hommes, les problèmes de vaisseaux sanguins commencent après 40 ans dans le contexte de l'athérosclérose et de l'hypertension artérielle. Les causes les plus courantes sont la consommation d'alcool, le tabagisme et le stress. Les femmes sont physiologiquement plus susceptibles de développer des anévrismes. La structure des vaisseaux est caractérisée par des fibres plus lâches avec une capacité innée à se dilater en réponse à la production de progestérone et de relaxine.

Les fluctuations hormonales sont caractéristiques du corps féminin au cours de chaque mois, en particulier dans la deuxième phase du cycle. Chez la femme, le volume sanguin et la fréquence cardiaque changent régulièrement. Le risque d'AIT augmente surtout pendant la grossesse et l'accouchement. Les niveaux hormonaux affectent la circulation sanguine dans le corps et le cerveau. Avec l'hypertension artérielle et le développement de la prééclampsie, de nombreuses femmes signalent des symptômes qui ressemblent à un accident vasculaire cérébral. Parmi eux se trouvent des maux de tête sévères, des nausées, une vision trouble et des vertiges..

Les contraceptifs affectent l'épaisseur de votre sang et augmentent donc votre risque de formation de caillots sanguins. L'utilisation à long terme de la contraception entraîne des varices, une thrombose. Tout traitement hormonal affecte la fonction du foie, qui produit des protéines et des facteurs de coagulation sanguine.

Les raisons

La cause principale est un blocage dans l'un des deux vaisseaux sanguins importants: l'artère carotide ou vertébrale. Ils se ramifient en une série de branches plus petites, fournissant du sang à chaque partie du cerveau..

Pendant le stress, les artères réagissent à la libération d'adrénaline en contractant la couche musculaire, ce qui entraîne une augmentation compensatoire de la pression artérielle. Par conséquent, le risque d'AIT augmente avec les problèmes de posture, à savoir la colonne cervicale, ainsi qu'avec les dystonies. Les femmes sont plus sujettes à la dystonie vasculaire végétative précisément en raison du dérèglement de la fonction des systèmes nerveux parasympathique et sympathique..

Le risque d'AIT augmente avec l'athérosclérose ou l'accumulation de plaque graisseuse sur les parois des artères. Avec un vasospasme dans un contexte de stress, un changement de polarité de l'endotherium se produit - les cellules tapissant les vaisseaux. Ensuite, le corps commence à réparer les tissus, augmentant l'activité des plaquettes. Pour restaurer la polarité, les molécules grasses sont collées à la couche cellulaire envahie. En conséquence, la lumière de l'artère se rétrécit, le flux sanguin est perturbé..

La formation de caillots sanguins est associée à un certain nombre de facteurs:

  • violation du rythme cardiaque, maladie cardiaque;
  • épaississement du sang dans le contexte d'une augmentation du taux de cholestérol, de plaquettes;
  • en présence de thrombophlébite et de varices.

La recherche identifie les principaux facteurs de développement de l'AIT:

  1. Augmentation de la pression artérielle à 130 / 90-220 / 110 mm Hg. chez 60% des patients ayant des antécédents de micro-AVC.
  2. Utilisation de contraceptifs oraux pendant plus de 3 mois - dans près de 18% des cas.
  3. Stimulation hormonale lors de la planification de la FIV (insémination artificielle) - chez 9% des femmes.
  4. Surpoids - près de 10% des patients.
  5. Ronflement ou apnée du sommeil - dans 9% des cas.

Dans environ 10% des cas d'AIT, les facteurs antécédents ne sont pas identifiés.

Une combinaison de facteurs expose certaines femmes à un risque accru:

  1. Augmentation occasionnelle de la pression artérielle en présence d'un excès de poids et de la prise de médicaments hormonaux pour la contraception.
  2. Planification de la FIV et hypertension chez les femmes.
  3. Souffrir d'hypertension, de surpoids et de ronflements ou d'apnée du sommeil.

Une forte augmentation de la pression artérielle se produit avec la dystonie neurocirculatoire, qui est caractéristique des jeunes. L'utilisation de la contraception orale modifie les propriétés rhéologiques du sang, augmente la viscosité. Dans le même temps, l'élasticité des parois du vaisseau diminue.

La dissection (dissection) des parois artérielles est l'une des causes peu étudiées de l'AIT chez les jeunes et les femmes avant la ménopause. L'intégrité de la paroi artérielle est altérée par des lésions de la colonne cervicale. Mais avec des anomalies dans le développement des vaisseaux sanguins, même une attaque de toux et des mouvements imprudents peuvent provoquer des hémorragies, laisser une partie du tissu cérébral sans oxygène.

Les premiers signes d'un micro-coup chez la femme

Les microstrokes féminins sont caractérisés par des symptômes flous. Par exemple, faiblesse des bras et des jambes, courbatures, troubles de la coordination des mouvements. Courir des frissons d'un côté du corps, l'apparition de zones à sensibilité cutanée réduite sont quelques-uns des signes d'AIT. Beaucoup de gens notent une diminution de l'acuité visuelle, «du brouillard devant les yeux», parfois sans signes de maux de tête. Les femmes remarquent moins souvent des étourdissements, une altération de la conscience. Le plus souvent, ils ont une diminution de la sensibilité, des picotements d'un côté du corps. Si les symptômes disparaissent après 1 à 2 heures, alors, très probablement, une attaque ischémique transitoire s'est produite.

Les principaux symptômes

Les signes d'un micro-AVC chez les femmes ressemblent à l'image d'un AVC courant:

  1. Trouble de la symétrie faciale: glissement des lèvres, des joues ou des paupières d'un côté.
  2. Incapacité de lever les deux bras devant vous et de les garder en l'air sans faiblesse ni engourdissement.
  3. Discours trouble, mauvaise prononciation des mots.
  4. Déficience visuelle: vision trouble, vision double, points noirs.

Les autres symptômes de l'AIT comprennent:

  • perte partielle de la vision dans un œil;
  • vertiges;
  • problèmes de communication: une personne parle indistinctement et ne comprend pas ce qu'elle dit;
  • déséquilibre et coordination;
  • difficulté à avaler;
  • engourdissement ou faiblesse, pouvant entraîner une paralysie d'un côté du corps;
  • perte de conscience (dans les cas graves).

Le plus souvent, les patients remarquent un mal de tête aigu (dans 90% des cas), puis des vertiges (dans 13% des cas), un engourdissement du visage et des lèvres (près de 40%) et des extrémités (54% des cas). Une nature unique ou épisodique des signes répertoriés d'un micro-coup est évaluée comme une manifestation de la dystonie neurocirculatoire.

Groupe de risque

Les principaux groupes de risque d'AIT comprennent:

  1. Femmes ménopausées présentant une augmentation stable de la pression artérielle ou une tachycardie.
  2. Jeunes femmes en surpoids prenant des contraceptifs hormonaux.
  3. Femmes sous traitement hormonal pour stimuler la FIV.

Une forte augmentation de la pression artérielle pendant le stress ou la fatigue physique est considérée comme un facteur de risque isolé.

Dans le cadre de l'étude, les patients ayant subi un AIT ont été interrogés sur la douleur observée la semaine précédant le trouble circulatoire ou 24 heures avant l'événement. Il s'est avéré qu'au cours de l'année précédant le micro-coup, les patients avaient des migraines avec une aura, ce qui signifie des changements de vision et d'audition avant une crise de maux de tête. Seulement 15% des patients ont eu un mal de tête pire à la veille de l'AIT, et dans les 20% restants, la nature de la douleur a changé à la veille des symptômes neurologiques. Si l'approvisionnement en sang était interrompu dans le lobe occipital, le mal de tête était un signal de danger..

Par conséquent, l'approche d'un micro-coup peut être indiquée par des migraines avec une aura, une augmentation des crises de maux de tête.

Premiers secours

Si vous suspectez un micro-coup, vous devez appeler un ambulancier. Maux de tête suspects qui ne disparaissent pas après avoir pris des analgésiques, accompagnés d'une faiblesse des jambes, d'une déficience visuelle - une raison de consulter un médecin.

Avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance, vous devez mesurer votre tension artérielle. Dans le cas de la prise de médicaments antihypertenseurs, prenez une dose pour normaliser la pression artérielle. Posez le patient sur une surface plane, sans vêtements serrés. Ouvrez légèrement la fenêtre pour l'air frais. Ne restez pas seul, maintenez.

Traitement

Lors de la confirmation de l'AIT, le patient est hospitalisé pendant plusieurs jours pour observation. L'hospitalisation est obligatoire dans les cas suivants:

  • avec des symptômes croissants qui persistent pendant plus d'une heure;
  • lorsque les artères carotides internes sont endommagées à 50% par des plaques athéroscléreuses;
  • avec fibrillation auriculaire;
  • augmentation de la coagulation sanguine.

Le traitement ultérieur est déterminé par la cause de l'AIT. Presque tous les patients ont besoin de médicaments. Des antiagrégants plaquettaires (antiagrégants plaquettaires) sont prescrits pour éviter que les plaquettes ne collent entre elles et le risque d'un nouveau caillot sanguin. Habituellement, l'aspirine, le clopidogrel ou une combinaison d'aspirine et de dipyridamole sont choisis. Le besoin d'un traitement antiplaquettaire augmente dans les cas suivants:

  • avec blocage de petits vaisseaux;
  • dans le contexte du prolapsus de la valve mitrale;
  • avec calcification identifiée de l'anneau mitral;
  • lésions de la valve mitrale non rhumatismales.

La fibrillation auriculaire sous forme de convulsions et le syndrome coronarien aigu persistant et la sténose mitrale sont des indications pour un traitement par anticoagulants. Les médicaments à action directe (héparine) sont utilisés en premier, suivis des antagonistes de la vitamine K (warfarine).

Les anticoagulants tels que la warfarine réduisent la coagulation sanguine. Ils sont prescrits pour l'évolution compliquée de l'AIT, mais moins souvent que les médicaments plaquettaires. Les anticoagulants sont nécessaires pour les patients atteints de thrombose ventriculaire gauche dans le cadre d'un infarctus du myocarde, d'une fibrillation auriculaire, d'une maladie rhumatismale et d'autres maladies qui augmentent le risque d'accident vasculaire cérébral.

Dans l'athérosclérose des artères, les statines sont prescrites aux doses les plus élevées immédiatement après l'IT. Si la sténose de l'artère carotide est de 70%, une endartériectomie carotidienne est effectuée.

Effets

Les principales complications des micro-accidents vasculaires cérébraux sont:

  • risque accru d'accident vasculaire cérébral récurrent;
  • symptômes neurologiques associés à la mort neuronale.

L'initiation rapide d'un traitement médicamenteux complexe et la restauration chirurgicale de la perméabilité artérielle réduisent de 80% le risque d'accident vasculaire cérébral après un AIT.

Après l'AIT, un aspect important de la thérapie est la préservation du tissu cérébral afin d'éviter des dommages neurologiques. Comme prophylaxie, les cytoprotecteurs sont utilisés pour prévenir l'ischémie cérébrale et l'infarctus..

Avec la restauration spontanée du flux sanguin, qui se produit après l'AIT, le problème des lésions de reperfusion tissulaire se pose. Par conséquent, la mort neuronale est également observée. À court ou à long terme, cela peut entraîner une perte de sensibilité à court terme, une mauvaise coordination des mouvements et une perte de clarté de la parole..

Les neurones sont endommagés en raison du stress oxydatif causé par la production d'espèces réactives de l'oxygène pendant l'ischémie. Les dommages cellulaires se produisent à la fois avec un manque d'oxygène et après la restauration du flux sanguin. Par conséquent, à des fins de prévention, les patients se voient prescrire des médicaments ayant des effets antioxydants et antihypoxiques. Pour améliorer la régulation de la fonction cellulaire, Actovegin est choisi dans le traitement des accidents cérébrovasculaires.

La prévention

Après l'AIT, la probabilité d'accident vasculaire cérébral reste à 20%. Les ajustements du mode de vie protègent contre les problèmes vasculaires dangereux dans le cerveau. Après un micro-coup, l'état de santé doit être surveillé plus attentivement:

  1. S'engager dans le traitement rapide de toutes les maladies, y compris infectieuses.
  2. Surveiller la pression artérielle et le taux de cholestérol, être surveillé par un thérapeute et un cardiologue.
  3. Surveillez la glycémie, prenez des médicaments pour la réguler au besoin, mangez selon les recommandations de votre médecin.
  4. Prenez des anticoagulants selon les directives de votre médecin pour réduire votre risque d'accident vasculaire cérébral. Parlez à votre médecin de tout problème de médication.
  5. Marcher 10 000 pas par jour, mener une vie saine. Abandonnez les mauvaises habitudes, réduisez la consommation d'alcool au minimum.
  6. Maintenez un poids santé. Le surpoids augmente le risque d'hypertension et est un facteur de risque indépendant de micro-coups.

Il est recommandé d'effectuer des activités physiques qui augmentent la fréquence cardiaque. Vous pouvez calculer la fréquence cardiaque pour un exercice aérobie en utilisant la formule: (210-âge) x 0,6. Marcher à une vitesse de 5 à 6 km / h est l'une des méthodes de prévention s'il existe des contre-indications à la course sous forme de maladie cardiaque chronique. Vous pouvez utiliser un vélo d'exercice, une table de ping-pong, des exercices simples avec un extenseur en caoutchouc.

La nutrition doit être équilibrée en faveur de graisses saines, moins de sucre, plus de fruits et de fibres. Prenez également des acides gras oméga-3 en capsules, de la vitamine D3, de la vitamine E.

Le facteur de stress est l'un des plus importants, isolé dans la pathogenèse des micro-accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiaques. La libération d'adrénaline provoque le spasme même des vaisseaux sanguins, perturbe la respiration et l'apport sanguin au cerveau. Vous ne pouvez vous protéger du stress dans un monde plein d'informations négatives qu'à l'aide d'affirmations et de méditations. Il est utile de «se défouler» après une situation stressante - d'utiliser l'adrénaline synthétisée pour l'action, par exemple, faire une promenade. Des exercices de respiration - une respiration diaphragmatique correcte - aident à réduire les spasmes. Il s'agit d'élargir la partie inférieure des côtes lors de l'inspiration et de la contraction des muscles abdominaux lors de l'expiration..

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Crampes aux jambes la nuit: causes et traitement

Structure La crampe est des crampes aux mollets, aux hanches de l'intérieur au-dessus du genou, aux pieds (pieds), aux orteils. Le spasme musculaire s'accompagne d'une douleur intense.

Opération d'hémorroïdectomie - élimination des hémorroïdes

Structure L'hémorroïdectomie reste l'opération chirurgicale la plus demandée pour éliminer les hémorroïdes. Les changements modernes dans la technique de réalisation de l'opération ont permis de la rendre moins traumatisante.

Traitement à domicile rapide pour les hémorroïdes

Structure Les hémorroïdes sont l'élargissement des hémorroïdes.Dans les derniers stades de la maladie, ils peuvent tomber de l'anus. Cette maladie s'accompagne de démangeaisons, de brûlures, de douleurs, de saignements et d'autres symptômes désagréables..