logo

Hémorroïdes externes: traitement avec des médicaments et des remèdes populaires

Le traitement des hémorroïdes externes est un processus long et complexe, dans lequel plusieurs types de thérapie sont le plus souvent utilisés. Afin de choisir la méthode la plus efficace, vous devez tenir compte des capacités de chaque.

Qu'est-ce que les hémorroïdes externes

Vous devez d'abord comprendre ce que sont les hémorroïdes. Il s'agit d'une maladie caractérisée par des varices situées dans le bas du rectum. S'ils ne sont pas traités, des nodules se forment qui saignent de temps en temps.

La maladie a plusieurs stades.

  1. Interne (étape 1). À ce stade, les signes de pathologie sont exprimés de manière minimale et les hémorroïdes sont situées à l'intérieur.
  2. Stade 2. L'élargissement des veines augmente, ce qui conduit à l'apparition de symptômes caractéristiques. Pendant les selles, les nœuds tombent, mais ils peuvent ensuite s'ajuster.
  3. Hémorroïdes externes (stade 3). Une caractéristique distinctive de ce stade de la maladie est la perte de nœuds lors d'un stress (soulever des poids ou autre charge). L'auto-réduction n'est plus possible, donc une méthode manuelle est nécessaire.
  4. Aigu. À ce stade, les nœuds ne sont pas soumis à un ajustement, et s'ils sont ajustés, ils retombent immédiatement. Il s'agit de la toute dernière étape du développement de la maladie, dans laquelle seul un traitement chirurgical est souvent indiqué..

Principes de traitement

Avant de guérir les hémorroïdes externes, le patient doit être diagnostiqué. Sur la base des résultats obtenus, le médecin décidera de la méthode de traitement. Cela prendra en compte l'âge du patient, les caractéristiques de la maladie et l'état de santé général. Au troisième stade, une thérapie complexe est le plus souvent prescrite, notamment:

  • médicaments;
  • chirurgie.

Le traitement médicamenteux est l'utilisation de médicaments, principalement d'action locale:

  • onguents;
  • crèmes;
  • suppositoires rectaux pour les hémorroïdes externes.

Dans certains cas, des médicaments oraux (comprimés) sont justifiés. Un effet thérapeutique n'est recommandé qu'en l'absence de complications. L'hospitalisation n'est pas requise. Le patient est traité à domicile, mais se rend régulièrement chez le médecin pour surveiller son état. Si nécessaire, le médecin ajustera le cours prescrit.

Un traitement chirurgical est nécessaire dans plusieurs cas:

  • en l'absence de l'effet des médicaments;
  • avec des complications;
  • pendant le passage de la maladie au stade aigu (dans ces cas, les pommades et les suppositoires n'ont aucun effet).

Les remèdes populaires pour les hémorroïdes externes ne peuvent être utilisés qu'en complément du traitement principal. Avant d'utiliser une recette folklorique, vous devriez consulter votre médecin. Ceci s'explique par d'éventuelles contre-indications de telle ou telle méthode..

Médicaments contre la douleur

Pour les hémorroïdes externes, le traitement comprend souvent des analgésiques. Cela s'explique par la présence de plaies qui saignent et provoquent des brûlures, des douleurs et une gêne. Parmi les médicaments les plus efficaces, il y a plusieurs.

  1. "Anestezol". Les suppositoires soulagent efficacement la douleur, rendant le processus de vidange des intestins facile et rapide. Un avantage important est l'abordabilité..
  2. "Le soulagement". En peu de temps, ces suppositoires rectaux ont acquis une grande popularité. La principale caractéristique est la composition naturelle. L'huile de foie de requin est utilisée comme ingrédient actif. Ce médicament est utilisé non seulement pour le traitement des hémorroïdes externes, mais également comme analgésique en période postopératoire..
  3. "Postérisé". Ceci est un autre agent topique qui soulage un patient atteint d'hémorroïdes de grade 3. De plus, sous l'action de principes actifs, les tissus endommagés de la membrane muqueuse sont guéris..
  4. Pommade Ichthyol. Malgré son faible coût, ce médicament rivalise avec de nombreux médicaments coûteux en termes d'efficacité. Cette pommade bloque même les douleurs intenses, facilitant le processus de défécation et améliorant la qualité de vie du patient..
  5. "Proctosan". Le médicament est libéré sous la forme d'une pommade. Les médecins recommandent de l'utiliser pour une maladie avancée ou après une chirurgie.

Médicaments thrombolytiques

Pour prévenir la thrombose des veines rectales dilatées, des médicaments appartenant à l'une des catégories suivantes doivent être utilisés.

  1. Benzopyrones. Parmi eux se trouvent "Glivenol", "Vasobral" ou "Troxevasin".
  2. Médicaments phlébotoniques combinés (le plus répandu est "Detralex").
  3. Héparine. La pommade à l'héparine, ainsi que les crèmes et les comprimés rectaux à base de sel de sodium d'héparine, donnent une efficacité élevée pour les hémorroïdes externes.
  4. Il est possible de prendre des médicaments combinés à base de chlorhydrate de zinccochaine et d'hexonate de fluocortolone.

Grâce aux effets de ces médicaments, il est possible de résoudre plusieurs problèmes:

  • réduire l'agrégation plaquettaire;
  • empêcher la biosynthèse de la thrombose;
  • accélérer la fibrinolyse endogène.

Venotonique

Dans la thérapie complexe des ganglions hémorroïdes externes, l'élimination de l'insuffisance veineuse est d'une grande importance. Cette pathologie perturbe la circulation sanguine normale dans les tissus, provoque des processus stagnants. Les venotoniques sont présents dans la pharmacothérapie complexe et en complément d'une intervention chirurgicale.

Avec l'utilisation régulière de médicaments:

  • la prévention des caillots sanguins est obtenue;
  • le gonflement des tissus mous est éliminé;
  • la fragilité, la fragilité et la perméabilité des petits vaisseaux sanguins sont réduites;
  • le risque d'infection bactérienne est minimisé;
  • la circulation sanguine normale dans les capillaires et les veines est rétablie.

Tous les médicaments agissant selon ce schéma peuvent être divisés en plusieurs groupes de médicaments..

  1. Médicaments contenant des bioflavonoïdes (hespéridine, diosmine ou rutine). Grâce à eux, les vaisseaux retrouvent leur élasticité et leur résistance. Les représentants typiques de cette catégorie sont les comprimés "Vasoket", "Phlebodia", "Detralex".
  2. Pommades, crèmes et comprimés contenant un analogue synthétique de la rutine. Ceux-ci incluent "Troxerutin", "Troxevasin", "Askorutin". Il est particulièrement important d'inclure ces médicaments lors du traitement des hémorroïdes externes. Ils rétablissent non seulement la circulation sanguine, mais soulagent également l'inflammation, soulagent la douleur.
  3. Dérivés de la pentoxifylline («Vazonit», «Trental»). Ces médicaments sont très efficaces, mais ils se caractérisent par un grand nombre d'effets secondaires. Pour cette raison, l'auto-administration est fortement déconseillée..
  4. Médicaments à base d'ingrédients naturels à base de plantes (sauge, arbre à thé, marronnier d'Inde, extraits de menthe). Cela devrait inclure "Ginkor Fort" et "Escuzan".

Médicaments antibactériens

Avec les hémorroïdes, une attention particulière doit être portée à l'hygiène de l'anus. Ceci s'explique par le fait que des microorganismes pathogènes sont présents sur la muqueuse rectale. Entrer dans les plaies et les fissures, ces bactéries peuvent provoquer une inflammation. Cette complication retarde le processus de traitement et contribue au développement d'autres maladies..

Pour éviter les complications dans le traitement des hémorroïdes externes, des médicaments antibactériens sont prescrits. Lorsqu'ils sont ingérés, ils ont un effet néfaste sur la microflore pathogène et éliminent l'inflammation.

  1. "Levomekol". Cette pommade contient du chloramphénicol, un antibiotique populaire avec un large spectre d'action. L'application de la pommade vous permet d'éliminer rapidement la cause de l'inflammation et de soulager les symptômes qui l'accompagnent.
  2. "Proctosedil". Ce médicament est produit sous forme de pommade et de suppositoires et est souvent recommandé pour les stades 3 et 4 de la maladie. La haute efficacité du médicament est obtenue grâce à l'ingrédient actif - le sulfate de framycétine. De plus, il a une propriété prononcée de blocage des démangeaisons et de l'inconfort..
  3. Médicaments à base de tétracycline. Ces médicaments sont disponibles pour une administration orale. Entrant dans la zone d'inflammation avec le sang, les composants actifs neutralisent rapidement les bactéries et éliminent le processus pathologique.

Chirurgie

Si les méthodes conservatrices ne conviennent pas au traitement des hémorroïdes externes, le médecin prescrit l'ablation chirurgicale des ganglions. En médecine moderne, il existe plusieurs méthodes d'intervention chirurgicale, notamment:

  • mini-invasif - procédures douces dans lesquelles un scalpel chirurgical n'est pas utilisé;
  • traditionnelles - les procédures effectuées par résection (excision et retrait) des hémorroïdes.

En fonction des résultats du diagnostic, le médecin peut prescrire l'une des procédures mini-invasives suivantes.

  1. Photocoagulation. Cette méthode est basée sur l'élimination au laser des hémorroïdes externes. Le faisceau focalisé est dirigé vers les hémorroïdes, ce qui permet d'arrêter le saignement. Aux 3ème et 4ème stades de la maladie, la photocoagulation est principalement utilisée en combinaison avec d'autres méthodes, car il ne sera pas possible de guérir les hémorroïdes externes uniquement avec un faisceau infrarouge.
  2. Ligature au latex. L'essence de cette procédure est que lors d'une opération mini-invasive, le patient est pincé des hémorroïdes avec des anneaux en latex spéciaux. En raison de cet effet, les tissus du noeud cessent d'être alimentés en sang et sont rejetés après 12 à 14 jours..
  3. Sclérothérapie. Au cours de l'opération mini-invasive, un sclérosant est injecté dans la veine hypertrophiée du rectum. Cette définition signifie une substance spéciale qui, lorsqu'elle pénètre dans un vaisseau sanguin, colle ses parois. En conséquence, les symptômes de la maladie disparaissent. Une telle procédure peut être effectuée à n'importe quel stade des hémorroïdes sauf le dernier.
  4. Ligature de suture. Cette méthode est prescrite comme thérapie aux 2ème et 3ème stades de la maladie. Lors de la ligature des sutures, le chirurgien, sous contrôle échographique, suture les vaisseaux dilatés à l'aide d'un arthroscope. La procédure appartient à la catégorie des épargnants, par conséquent, elle se caractérise par une courte période de récupération et un faible risque de complications.

L'avantage de la chirurgie économe est l'absence d'incisions tissulaires, ce qui rend la période postopératoire beaucoup plus facile et plus rapide. De plus, dans ce cas, il n'y a presque aucun risque de complications et d'inflammation..

La liste des procédures chirurgicales traditionnelles comprend 2 méthodes.

  1. Hémorroïdectomie. Cette opération est réalisée à 4 stades de la maladie ou à 3 stades avec complications. Le principe est réduit à l'élimination de l'hémorroïde avec un scalpel et à la suture ultérieure du tissu muqueux.
  2. Résection selon la méthode Longo. Pendant l'opération, une petite partie du rectum, située au-dessus de l'hémorroïde, est retirée. De telles actions conduisent à «tirer» le nœud et à réduire son apport sanguin.

Onguents maison

Comme pour les produits pharmaceutiques, des pommades maison doivent être appliquées sur la zone touchée après les procédures d'hygiène..

Pommade à la propolis. Ce produit apicole est largement utilisé comme remède populaire contre les hémorroïdes externes. Pour fabriquer le médicament, vous aurez besoin de 10 g de propolis sèche et 100 g de beurre. Un morceau de propolis est broyé et mélangé dans un petit récipient avec de l'huile. Cette masse languit dans un bain-marie jusqu'à ce que la propolis soit complètement dissoute. Après refroidissement, la pommade peut être appliquée sur les hémorroïdes après chaque selle..

Pommade à base de saindoux. Pour cuisiner, vous avez besoin des ingrédients suivants:

  • un petit morceau de graisse de porc;
  • une petite quantité de feuilles de linaire écrasées;
  • feuilles de menthe poivrée.

Le saindoux est soigneusement fondu et le saindoux est séparé. Des herbes médicinales doivent être ajoutées à ce produit et placées dans un bain-marie pendant 5 à 7 minutes. Vous pouvez utiliser le produit immédiatement après refroidissement..

Pommade au calendula. Les fleurs de calendula sont connues en médecine comme un agent anti-inflammatoire et cicatrisant efficace pour les hémorroïdes externes. Pour 100 g de vaseline, vous devez prendre des inflorescences fraîches, qui doivent être soigneusement hachées au préalable. Après avoir mélangé les deux ingrédients, la pommade doit être appliquée 3 fois par jour sur les zones touchées. Dans une semaine, il y aura une amélioration notable: la douleur diminuera, les saignements disparaîtront.

Bougies selon des recettes folkloriques

Les bougies sont mieux utilisées le soir avant de se coucher. Ceci s'explique par le fait que lors de la décongélation, une partie du produit n'est pas absorbée par les parois intestinales, mais est retirée du rectum. Afin d'éviter les situations désagréables, vous devez vous abstenir d'utiliser de telles recettes pendant la journée..

Bougies au miel. Le miel a de légères propriétés anti-inflammatoires, revitalisantes et antibactériennes. Un tel produit peut être utilisé pour fabriquer des bougies pour les hémorroïdes externes. Vous devez choisir un miel dense et dense. Une bougie est formée d'une petite quantité. Vous pouvez faire une dépression dans la feuille pour cela et y mettre du miel. Pour durcir, la bougie est brièvement envoyée au congélateur. Le traitement doit être poursuivi pendant une semaine..

Compresses

Pour préparer des compresses, vous pouvez utiliser des décoctions et des infusions d'herbes médicinales. L'utilisation régulière de telles recettes dans le cadre d'une thérapie complexe accélérera la récupération et améliorera la qualité de vie du patient..

Avec décoction de camomille. En médecine, la camomille est utilisée comme anti-inflammatoire. Un verre d'eau nécessite 1 cuillère à soupe. l. inflorescences sèches. Les matières premières sont versées avec de l'eau bouillante, recouvertes d'un couvercle et insistées pendant 15 à 20 minutes. Après refroidissement, le liquide est filtré et utilisé comme lotions. Cela nécessitera un bandage stérile plié en plusieurs couches. Vous pouvez changer d'application toutes les 15-20 minutes.

Décoction de tanaisie. Le liquide est préparé de la même manière qu'une décoction de fleurs de camomille (1 cuillère à soupe L. Herbes par verre d'eau bouillante). Le bandage doit être régulièrement changé pour un nouveau..

Compresse de légumes crus. De nombreux guérisseurs traditionnels, donnant des recommandations sur la façon de traiter la masse externe d'hémorroïdes, appellent le jus de carottes crues, de betteraves et de pommes de terre. Pour préparer la compresse, le légume est pelé, lavé soigneusement et frotté sur une râpe fine. Cette masse est uniformément répartie sur un bandage stérile et appliquée sur le point sensible. La durée de la procédure est d'environ 30 minutes.

Bains de guérison

Avec les hémorroïdes du 3ème degré, les bains thérapeutiques peuvent être utilisés comme thérapie supplémentaire. Lors de la préparation de l'eau pour la procédure, il est nécessaire de s'assurer que le liquide est chaud (pas chaud). Sinon, des complications peuvent apparaître. Avec des bains sédentaires chauds réguliers, la douleur est soulagée, la guérison de la fissure anale est accélérée et les saignements sont bloqués.

Des décoctions et des infusions d'herbes médicinales peuvent être ajoutées à l'eau, notamment:

  • ortie;
  • Écorce de chêne;
  • camomille;
  • armoise;
  • calendula;
  • achillée.

Dans ce cas, vous pouvez utiliser un type d'herbe ou faire une collection médicinale, combinant plusieurs types de plantes en quantités égales.

La fréquence de la procédure est de 1 fois en 2 jours. La durée du bain de siège est de 15 à 20 minutes. Les médecins recommandent de faire des traitements de l'eau le soir avant d'aller se coucher.

Thérapie de jus

Parlant de la façon de traiter les hémorroïdes externes à la maison, de nombreux médecins conseillent d'inclure l'utilisation de jus de fruits et de légumes dans le programme de thérapie. Cela vous permet de résoudre plusieurs problèmes.

  1. Restauration du bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Grâce à un tel régime, il est possible de prévenir la constipation, ce qui est extrêmement important pour les hémorroïdes du 3ème degré..
  2. Enrichissement du corps avec une grande quantité de vitamines et de minéraux. Cela vous permet d'activer le système immunitaire et de réduire le risque de complications..
  3. De nombreux fruits et légumes ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent accélérer la guérison des fissures de l'anus.

Les jus suivants sont très efficaces à cet égard:

  • Pomme;
  • betterave;
  • Orange;
  • carotte.

Un mélange de jus de navet, de carottes, de cresson et d'épinards aidera à éliminer la constipation. Le mélange est fait en combinant des jus à parts égales.

Ceux qui décident d'utiliser cette méthode de thérapie devraient prendre en compte quelques conseils..

  1. Vous devez boire du jus le matin à jeun. Avec cette réception, les avantages du produit seront maximisés..
  2. Vous devez vous habituer aux jus progressivement. Commencez avec une quantité de 50 ml, en augmentant progressivement le volume à 200 ml.
  3. Vous ne devez manger que des produits frais. En d'autres termes, vous devez préparer le jus immédiatement avant de l'utiliser. Il n'est pas recommandé de boire les restes de jus le lendemain matin.
  4. Avant de traiter les hémorroïdes externes à la maison avec du jus, le patient doit consulter un médecin. Si une personne figurant sur la liste des diagnostics a des antécédents d'ulcère gastrique ou de gastrite, cette méthode de traitement ne doit pas être utilisée.

En plus de tout ce qui précède, pour un bon résultat, le patient doit adhérer au régime alimentaire approprié. Parmi les recommandations des médecins, le refus des aliments gras, frits, fumés et épicés. Un tel aliment irrite le tube digestif et aggrave les symptômes de la maladie. Une autre règle importante que vous ne pouvez pas faire avec les hémorroïdes externes est de faire un travail physique intense, de soulever des poids et de faire des efforts. Si toutes ces conditions sont remplies, la récupération sera beaucoup plus rapide..

Comment traiter les hémorroïdes externes avec des bougies et des onguents - Avis des patients

Des douleurs et des démangeaisons dans l'anus, du sang lors de la défécation et des bosses dans la région anorectale indiquent un problème grave. Lorsque ces symptômes sont détectés, le patient doit réfléchir au diagnostic, car il est probable que ces signes indiquent des hémorroïdes externes.

Les hémorroïdes externes sont toujours accompagnées de varices, à la suite desquelles les hémorroïdes deviennent enflammées et tombent dans l'anus ou la lumière intestinale.

Les hémorroïdes sont divisées en 3 types principaux:

  • intérieur;
  • externe;
  • combiné.

Les hémorroïdes internes n'ont presque jamais de symptômes prononcés. Le plus souvent, le patient souffre simplement de saignements mineurs et de douleurs légères et rares. Mais la forme externe est plus dangereuse et appartient aux types avancés d'hémorroïdes. Si un type de maladie externe est détecté, les patients doivent immédiatement consulter un médecin et passer par toutes les mesures de diagnostic nécessaires.

  • Caractéristiques de la maladie
  • Les causes de l'apparition de la maladie
  • La symptomatologie la plus frappante des hémorroïdes externes
  • Complications possibles
  • Comment traiter les hémorroïdes externes
    • Comprimés
    • Choisir une pommade pour les hémorroïdes externes
    • Suppositoires
    • Remèdes populaires
  • Commentaires

Caractéristiques de la maladie

Avec les hémorroïdes externes, les nœuds sont situés à l'extérieur du rectum et les patients peuvent même les tâtons. Les hémorroïdes sont localisées autour de l'anus. Le nombre de nœuds peut être très nombreux. Les tailles des nœuds peuvent être très différentes. Leur formation se produit en raison de la saillie et de l'expansion des vaisseaux veineux. Il est important de distinguer les hémorroïdes externes du stade avancé de l'interne, lorsque les nœuds tombent simplement..

Pendant la période de rémission des hémorroïdes externes, les nœuds ne se manifestent pratiquement pas. Ils ne dérangent pas le patient et ne sont pratiquement pas ressentis. Cependant, au cours du processus inflammatoire, les symptômes commencent à se manifester de manière plus agressive..

Les saignements avec hémorroïdes externes n'apparaissent pratiquement pas ou se produisent rarement et pas abondamment. Avec une exacerbation de la maladie, les hémorroïdes deviennent extrêmement douloureuses. Il est également facile de distinguer les hémorroïdes externes des hémorroïdes internes par la structure des nœuds. Les formations externes sont recouvertes de peau et les nœuds internes qui sont tombés ont une membrane muqueuse. Il est presque impossible de le remarquer par vous-même, il est donc préférable de consulter un médecin avant de commencer le traitement..

Les causes de l'apparition de la maladie

Les hémorroïdes externes peuvent apparaître pour de nombreuses raisons. Les facteurs de prédisposition les plus courants à l'apparition d'hémorroïdes sont la faiblesse des parois veineuses (éventuellement congénitales) et une prédisposition génétique à l'apparition du problème. Il convient également de noter les causes suivantes des hémorroïdes:

  • Problèmes de selle. Très souvent, les hémorroïdes se développent à cause de trop d'efforts pendant l'acte de défécation. Ceci, à son tour, est dû à une constipation fréquente..
  • Mauvaises habitudes. Parmi eux, le plus dangereux est la consommation de boissons fortes. De plus, en plus de l'alcool, il nuit également au corps et au tabagisme..
  • Nourriture. Une nutrition déséquilibrée, le manque de régime, ainsi que la suralimentation affectent très souvent le corps négativement et conduisent à des hémorroïdes. En outre, une consommation fréquente de gras, frits, salés, épicés et épices peut avoir un effet négatif..
  • Faible activité physique. Curieusement, un mode de vie sédentaire entraîne également l'apparition d'hémorroïdes. Il peut également y avoir l'effet inverse lorsque le travail des jambes conduit à cette maladie..
  • Grossesse et accouchement. Un tel stress et une telle charge ont rarement des conséquences sur le corps féminin et, par conséquent, les hémorroïdes se développent assez souvent pendant la grossesse..
  • Gravité. En outre, un certain nombre de sports de force et de travail acharné peuvent entraîner des hémorroïdes externes..

La symptomatologie la plus frappante des hémorroïdes externes

Il n'y a pratiquement aucune plainte au stade de la rémission. Les patients commencent à ressentir des symptômes uniquement pendant les périodes d'exacerbation. Les symptômes qui tourmentent le patient sont généralement les suivants:

  1. Saignement. Le sang apparaît généralement après la selle. Du sang peut apparaître sur le papier hygiénique ou les selles. Au stade initial, lorsque les bosses ne sont pas trop grosses, les patients souffrent de saignements rares et abondants. En outre, la maladie peut être compliquée par des fissures anales, qui saignent beaucoup plus..
  2. Symptôme de douleur. Ce symptôme se manifeste lors d'une exacerbation de la maladie. La douleur est localisée aux endroits où se trouvent les nœuds. Une douleur intense et aiguë survient généralement dans un petit pourcentage de cas. Ils apparaissent pendant ou après l'acte de défécation et peuvent persister en milieu de journée.
  3. L'inconfort. Habituellement, l'inconfort se présente sous la forme de lourdeur, d'inconfort de nature incertaine, de sécheresse et d'irritation. Parfois, il est assez difficile pour les patients de comprendre la raison de ces sensations, et tout le monde ne comprend pas que la cause est des hémorroïdes externes..
  4. Cônes. Vous pouvez même les sentir vous-même si vous passez doucement vos doigts sur la région anorectale. Les bosses peuvent être douloureuses au toucher et varier en taille. Un ou plusieurs cônes peuvent être détectés à la fois.
  5. Démangeaison. Ce symptôme accompagne très souvent la douleur et complique l'évolution des hémorroïdes. Les démangeaisons sont d'intensité variable, elles privent souvent les patients d'appétit et de sommeil.
Photo: hémorroïdes externes chez la femme, masse externe

De tels symptômes sont presque toujours rencontrés et altèrent considérablement la qualité de vie du patient. Il faut arrêter les sensations le plus rapidement possible, dans un strass après leur apparition. Cela protégera la personne malade des complications, qui peuvent être très graves et douloureuses..

Complications possibles

Les complications des hémorroïdes sont très complexes. Certains cas avancés peuvent conduire le corps du patient à un état où il sera impossible de surmonter la maladie sans chirurgie..

L'une des manifestations dangereuses des hémorroïdes externes est la thrombose ganglionnaire. Dans ce cas, le patient ressent une douleur intense. Avec une stagnation prolongée du sang, un caillot sanguin se forme. C'est le thrombus qui élargit le nœud de l'intérieur et provoque des douleurs aiguës, qui sont grandement aggravées par les éternuements, la toux, la marche et les efforts. Les patients ont également des difficultés à marcher et ressentent de la douleur lorsqu'ils sont assis..

Dans ce cas, le nœud devient cyanosé, des poches et des tensions apparaissent. Au moindre contact, une personne ressent une douleur vive et vive. Tout cela peut également s'accompagner d'une augmentation de la température..

En cas de progression supplémentaire de la maladie, l'œdème se propage au tissu sous-cutané et se propage à toute la région périnéale. L'intensité de la douleur augmente très fortement..

Tout cela peut conduire à une paraproctite de type purulent et au développement de fistules pararectales. Dans une telle situation, il n'est possible de sauver la santé du patient qu'en effectuant une opération chirurgicale..

Comment traiter les hémorroïdes externes

Suppositoires, pommades et même comprimés, tout cela peut être prescrit à un patient qui souffre d'hémorroïdes externes non compliquées. À titre préventif, les patients se voient également prescrire des remèdes populaires qui peuvent être utilisés à la maison sans la supervision d'un médecin qualifié..

L'intervention chirurgicale n'est effectuée que si la vie du patient est gravement menacée. Dans de tels cas, l'hémorroïde est excisée. Immédiatement après l'opération, le patient se voit prescrire des suppositoires et une pommade pour les hémorroïdes externes, ce qui permettra au corps de récupérer plus rapidement. Il est à noter que certaines pilules peuvent être prescrites..

Comprimés

Les pilules hémorroïdes ciblent la cause sous-jacente de l'inconfort et permettent au patient de récupérer plus rapidement. Parmi eux:

  • Detralex - traite les hémorroïdes de manière symptomatique. A un excellent effet veinotonique.
  • Ginkor Fort - utilisé indépendamment du stade et de la complexité de la maladie. Soulage les symptômes et soulage l'inflammation et l'enflure.
  • Pileks - ont un effet cicatrisant et antimicrobien. C'est une préparation à base de plantes à plusieurs composants.
  • Litovit B - est considéré comme un complément alimentaire et est utilisé comme source supplémentaire de vitamine C et d'huiles essentielles.

Il vaut mieux ne pas prendre de pilules sans consulter au préalable un médecin..

Choisir une pommade pour les hémorroïdes externes

Parmi les onguents qui font un excellent travail avec le type externe d'hémorroïdes, les médecins distinguent notamment les médicaments suivants:

  • Soulagement (Advance, Ultra) - les onguents ont un effet anti-inflammatoire et aident à la régénération des tissus.
  • Hépatrombine G - dans le cadre de la pommade, un ensemble combiné de composants qui empêchent la formation de caillots sanguins et normalisent le flux sanguin dans les tissus.
  • Photo: Pommade pour hémorroïdes externes Proctosedil

Pommade Proctosedil - le médicament est très puissant et ne doit être utilisé que selon les directives d'un médecin. La composition contient un antibiotique et un composant glucocorticostéroïde. Pommade antibactérienne, résiste parfaitement à la douleur et à l'inflammation.

  • Aurobin est un médicament hormonal, qui contient de puissants composants analgésiques, ainsi que des substances qui favorisent la guérison rapide des tissus..
  • Suppositoires

    Parmi les suppositoires efficaces pour les hémorroïdes externes, il convient de souligner les médicaments suivants:

    • Le soulagement;
    • Bougies Proctosedil;
    • Bougies à l'argousier;
    • Betiol;
    • Proctosan;
    • Anusole;
    • Ultraproject;
    • Anestezol;
    • Bougies avec belladone.

    L'utilisation de tout médicament doit être convenue avec un médecin, sinon l'automédication peut entraîner des allergies, des effets secondaires et une détérioration.

    Remèdes populaires

    Les remèdes populaires peuvent aider les patients atteints d'hémorroïdes externes à surmonter la maladie beaucoup plus rapidement. Mais il faut comprendre qu'ils ne doivent être utilisés qu'en association avec un traitement médicamenteux..

    Les bains de vapeur sont un excellent remède. Pour le traitement, vous devez aspirer de l'eau bien chaude dans un récipient (mieux une décoction de camomille, achillée millefeuille et carottes) et vous asseoir dessus pendant 10 à 15 minutes. Dans ce cas, vous pouvez effectuer des exercices en relaxant et en sollicitant les muscles pelviens et le sphincter.

    Les bains chauds sont également parfaits pour les hémorroïdes. Vous devez vous asseoir dans un bain avec des herbes jusqu'à ce que l'eau refroidisse. Cette méthode peut aider à apaiser la douleur à la maison..

    Les bains froids se font sans herbes, il est possible d'ajouter de la glace dans le récipient. De tels bains peuvent arrêter le saignement. La durée de la procédure doit être de - pas plus de 5 minutes.

    Photo: Comment traiter les hémorroïdes externes?

    Commentaires

    Les avis sur le traitement des hémorroïdes sont différents, chaque patient trouve sa propre recette pour la thérapie idéale. Voici quelques critiques de patients qui ont surmonté la maladie.

    Quand j'ai eu des hémorroïdes pour la première fois, j'avais terriblement peur. Ensuite, j'ai regardé la photo sur Internet et j'ai réalisé quel genre de problème j'avais. Il a été traité avec la pommade Proctosedil. Un bon remède contre les bosses externes. Je l'ai appliqué pendant 6 jours consécutifs et le nœud a été considérablement réduit. Maintenant, je l'ai aussi, mais il est très petit et ne cause aucun inconfort. J'ai utilisé des remèdes populaires, mais personnellement, cela ne m'a pas aidé du tout.

    J'ai eu jusqu'à 2 bosses externes qui sont apparues après une naissance difficile. Je suis allé chez un chirurgien général, d'où j'ai été envoyé chez un proctologue pour examen. Le docteur Ultraproct en suppositoires et en pommade Hepatrombin m'a prescrit. A été traité pendant une longue période, près de 4 semaines.

    Quand j'ai terminé le cours, j'ai décidé de faire de la prévention. J'ai fait des bains aux herbes tous les soirs pendant 2 semaines, car j'avais peur que cette terrible maladie revienne à tout moment. Je recommande ce complexe à tout le monde. Il existe de nombreuses recettes pour les bains d'hémorroïdes sur Internet, vous pouvez donc simplement rechercher sur Google et trouver quelque chose pour vous-même.

    J'ai un problème d'hémorroïdes depuis de nombreuses années. Depuis l'âge de 25 ans, je souffre de saignements et de douleurs. Je suis allé pour un examen et ils ont recommandé une opération. Avant de faire une telle démarche, j'ai décidé de jouer à nouveau la sécurité et d'aller dans une autre clinique. Là, on m'a conseillé d'essayer la pommade à l'héparine. L'outil est très peu coûteux, mais il m'a aidé spécifiquement. Les bourgeons sont plus petits. Un gros plus - les douleurs ont commencé à disparaître après 5 utilisations. Et maintenant, bien que les hémorroïdes ne me dérangent pas, j'utilise toujours une pommade à l'héparine une fois par an comme prophylaxie.

    Au fait, mon meilleur ami avait le même problème. Elle a également essayé cette pommade et l'effet était le même. Alors, avant de passer sous le bistouri, je vous recommande d'essayer d'abord de trouver un traitement adéquat..

    Traitement des hémorroïdes externes: symptômes et prévention

    Le traitement des hémorroïdes externes revêt un caractère particulier, car on parle souvent de thrombose. La masse enflammée peut éclater, saigner et causer de la douleur.

    Les hémorroïdes, ou hypertrophie pathologique des hémorroïdes, sont le problème proctologique le plus courant. 80% des personnes le rencontrent au moins une fois et environ 12 personnes sur cent éprouvent des complications. Chez les femmes, le problème survient plus souvent pendant la grossesse et l'accouchement, et chez les hommes ayant un travail physique intense.

    Cette maladie a quatre étapes. Chaque étape a sa propre spécificité et ses méthodes de traitement. Environ un patient sur dix, les médecins sont obligés de prescrire des méthodes chirurgicales. La maladie hémorroïdaire, comme de nombreuses autres maladies, ne tolère pas l'inattention, le manque de traitement et de prévention.

    Il existe deux formes principales de manifestation de la maladie: externe et interne. Le traitement des hémorroïdes externes est un ensemble de mesures dont nous discuterons dans le numéro d'aujourd'hui du magazine.

    Quelles formes de maladie sont

    Photo de la manifestation de la forme externe des hémorroïdes

    Distinguer les hémorroïdes internes et externes. Les premiers sont situés dans le rectum, au-dessus de l'anus, les seconds, sous la peau autour de l'anus. Selon les nœuds dans lesquels la circulation sanguine est perturbée et les processus pathologiques commencent, les hémorroïdes sont également divisées en interne et externe..

    Symptômes de maladies externes

    Les symptômes des hémorroïdes externes sont très divers..

    Voici les signes qui devraient alerter l'un de nous de voir un médecin:

    1. Sensation inexplicable d'inconfort dans l'anus, sensation de brûlure, démangeaisons.
    2. Légère mouillage des sous-vêtements. Il est conseillé aux femmes d'être particulièrement attentives à ce symptôme, car les frottis muqueux pour les hémorroïdes peuvent parfois être confondus avec des pertes vaginales..
    3. L'apparition de traces de sang sur le papier toilette. Cela signifie que les nodules hypertrophiés sont déjà blessés lors des selles..
    4. Une exacerbation se manifeste par une légère douleur lors de la selle.
    5. Auparavant, pas de bosses denses autour de l'anus.

    Chacun de ces symptômes peut indiquer soit le risque de développer une forme externe de la maladie, soit une maladie déjà commencée..

    Une liste des principaux symptômes du développement des hémorroïdes: traces de sang sur les vêtements et les toilettes, brûlure dans l'anus, cordon douloureux dans l'anus, envie constante de déféquer, prolapsus des hémorroïdes internes, gonflement, écoulement muqueux.

    À quoi ressemble la pathologie? Le plus souvent, il s'agit d'une bosse externe cyanotique durcie qui peut éclater avec le temps..

    Causes de développement et facteurs de risque

    Malgré l'amélioration des techniques médicales, le nombre de patients atteints de pathologie augmente fortement. De plus, ce n'est plus une «maladie du vieil homme», comme on disait. La maladie est diagnostiquée chez des personnes relativement jeunes, des adolescents et même des jeunes enfants..

    Les raisons sont simples! Il y a trop de types d'activités de travail et de loisirs qui obligent les gens à s'asseoir au même endroit. Et une longue position assise est une ruée inévitable et une stagnation du sang, y compris dans les hémorroïdes.

    Le problème suivant est un dysfonctionnement de la digestion..

    Si le régime est mal équilibré, à base de restauration rapide ou irrégulier, cela signifie presque toujours de la constipation ou de la diarrhée. Dans le premier cas, une surcharge excessive des muscles responsables de la défécation n'est pas exclue. Dans le second, dans la région de l'anus, des endroits d'irritation constante se forment, ce qui peut perturber la circulation sanguine.

    Si le travail d'une personne est associé à la levée constante de poids graves, cela peut aussi un jour conduire à une maladie rectale..

    Et un autre groupe à risque est celui des femmes enceintes. Les causes des hémorroïdes externes chez les femmes enceintes sont l'incapacité de construire correctement leur alimentation, ainsi qu'une charge accrue sur les intestins.

    Ainsi, les principales causes de la maladie chez les hommes et les femmes sont la prédisposition héréditaire, les maladies des veines et des vaisseaux sanguins, la position assise prolongée, l'activité physique constante, la grossesse et l'accouchement, le stress dans le sport, l'alcool et le tabac, la malnutrition, les perturbations hormonales dans le corps..

    Diagnostic de pathologie

    Si les symptômes indiquent que des hémorroïdes externes se développent, le traitement doit commencer par une visite chez un proctologue. Le spécialiste reconnaît la forme externe de la maladie par un examen visuel presque instantanément. Le médecin procède à un examen visuel et à un examen numérique.

    Manifestations cliniques dans l'histoire et au moment de l'examen par un médecin

    Et si le médecin prescrit néanmoins une rectoscopie ou une autre étude?

    Dans de tels cas, il n'y a pas lieu d'être surpris! Les hémorroïdes externes aiguës sont souvent associées à une forme interne de la maladie. En outre, il est nécessaire d'exclure d'autres maladies du rectum. Beaucoup d'entre eux présentent des symptômes similaires à une maladie hémorroïdaire..

    Le médecin peut prescrire un ensemble de tests, anoscopie, sigmoïdoscopie, coloscopie et autres études pour évaluer avec précision l'état du patient.

    Complications

    Si vous laissez la forme externe de la maladie sans traitement, les tristes conséquences surviennent assez rapidement. Les nodules élargis continuent de se développer et de causer de l'inconfort. Ensuite, la douleur survient, non seulement lors des selles, mais également entre les visites aux toilettes.

    Plus tard, des caillots sanguins se forment dans les zones stagnantes des vaisseaux sanguins. Ils peuvent en outre entraver la circulation sanguine. La pire option est le développement de diverses inflammations. Cela signifie une douleur intense (il est littéralement impossible de toucher l'anus), de la fièvre, un malaise.

    Traitement efficace

    Le traitement traditionnel des hémorroïdes externes dépend du stade de développement de la pathologie. Si le médecin a identifié la forme externe de la maladie au tout début, le traitement ne peut être que consultatif..

    Que faire en premier si les premiers signes de la maladie apparaissent?

    Parfois, il suffit de faire des ajustements à votre mode de vie et d'éliminer la constipation:

    1. Changez votre alimentation. Limitez ou éliminez complètement tout alcool. Mangez suffisamment de légumes, de fruits et de produits laitiers. Refusez les aliments très gras et épicés.
    2. Adhérer aux normes d'apport hydrique et d'apport adéquat en fibres alimentaires.
    3. Devenez plus mobile. Si le travail est sédentaire, faites des pauses avec un léger échauffement (au moins, levez-vous et faites quelques dizaines de pas). La randonnée, la gymnastique ne sont pas moins importantes.

    Les suppositoires rectaux soulagent rapidement l'inflammation

    Les comprimés pour la pathologie rectale sont prescrits pour éliminer rapidement les symptômes de la douleur, soulager les processus inflammatoires et prévenir les complications. Si la douleur est intense et que le patient ne peut pas se tenir debout, des analgésiques et des gels, crèmes ou pommades analgésiques sont prescrits. Par exemple, Ultraproct - pommade pour les hémorroïdes externes.

    Si une thrombose est suspectée, des anticoagulants sont prescrits et des suppositoires rectaux pour les saignements. Par exemple, les bougies Natalsid, Relief, Posterisan.

    Le médecin doit sélectionner chaque remède, médicament, méthode en fonction de la gravité de la maladie et des caractéristiques individuelles du patient. Le spécialiste doit vous dire comment guérir la maladie, en tenant compte des raisons identifiées de son développement.

    Combien de temps la pathologie est-elle traitée? Les symptômes doivent diminuer dès 2 à 4 jours après le traitement et le traitement est effectué de 3 semaines à 2 mois, en fonction de la gravité de l'évolution.

    Comment traiter les hémorroïdes externes si les médicaments ne fonctionnent pas?

    Dans les cas où la thérapie locale ne donne pas de résultats positifs dans le traitement, ils ont recours à des méthodes d'intervention chirurgicale mini-invasives. Si l'hémorroïde fait mal et saigne, utilisez des injections sclérosantes, une action laser, une ligature des ganglions avec des anneaux en latex.

    Comment supprimer complètement une bosse? Il existe des traitements plus radicaux. Ils impliquent une excision chirurgicale des hémorroïdes. L'élimination des hémorroïdes externes est justifiée lorsque le traitement conservateur ne donne pas de résultats positifs et que la pathologie se manifeste par de graves complications.

    Méthodes folkloriques utiles

    Une maladie insidieuse est connue des gens depuis très longtemps, et la médecine traditionnelle ne pouvait pas laisser une telle maladie sans surveillance..

    À la maison, les bains, lotions, bougies et pommades à base de produits naturels sont efficaces..

    Voici quelques recettes simples:

    • Ramassez les brindilles de jeune chêne de 15 à 20 cm de long, pliez-les dans un pot en émail et laissez reposer toute la nuit. Faites bouillir le matin, restez debout jusqu'au soir. Réchauffer l'infusion à une température confortable et l'utiliser pour les bains.
    • Préparez un mélange au bain-marie sans ébullition: 80 g de vaseline, 10 g de lanoline et 7 g de propolis. Lubrifiez l'anus là où les nodules gonflés sont ressentis.
    • Un bon résultat est donné par un traitement avec des sangsues. Cependant, cette option ne convient pas aux patients hypotoniques, avec une mauvaise coagulation sanguine, ainsi qu'aux femmes enceintes.

    Le traitement des hémorroïdes externes avec des remèdes populaires ne devrait pas être la seule thérapie. Il est important d'appliquer les conseils que le médecin a indiqués lors de la consultation. Seul un spécialiste peut vraiment établir correctement la présence d'une maladie, les complications associées et diverses contre-indications.

    Pour la prévention dès les premiers symptômes, vous pouvez lubrifier le canal anal avec une pommade à l'héparine.

    Prévention efficace

    Si le médecin a identifié des signes externes d'hémorroïdes, le traitement à domicile doit commencer par la normalisation de la digestion.

    La constipation, une longue séance dans les toilettes doit être exclue, les aliments épicés et frits doivent être abandonnés. Si la maladie est survenue en raison d'un mode de vie sédentaire, vous devez changer votre mode de vie.

    Des exercices simples pour améliorer la circulation peuvent éliminer l'inflammation de l'anus

    Et n'oubliez pas l'activité physique et les exercices de gymnastique..

    De nombreuses personnes reportent constamment la visite chez le médecin. Souvent à cause de la délicatesse du problème ou du manque de compréhension de la gravité de la situation. Quelqu'un est gêné par le manque de connaissances! Par exemple, les gens sont sûrs que les hémorroïdes ne surviennent pas à un jeune âge. Cette attitude envers vous-même est très dangereuse! Un jour, vous constaterez peut-être que la maladie n'est pas seulement apparue, mais qu'elle s'est déjà développée avec des complications. Des mesures prises en temps opportun éviteront de telles situations..

    IL Y A DES CONTRE-INDICATIONS
    BESOIN DE CONSULTATION DU MÉDECIN ASSISTANT

    L'auteur de l'article est Egorov Alexey Alexandrovich, médecin-proctologue

    Symptômes et causes des hémorroïdes externes

    Hémorroïdes externes - une maladie résultant d'une altération de la circulation sanguine dans les veines situées dans l'anus. La principale caractéristique de la pathologie est la formation de zones dilatées de vaisseaux sanguins et de nœuds. Selon la classification de la CIM-10, une forme compliquée de la maladie est distinguée - 184,4, lorsque les hémorroïdes saignent, tombent, empiètent ou se couvrent d'ulcères et une pathologie externe sans complications - 184,5. Contrairement à la maladie interne, ce type de lésion des veines anales s'accompagne de symptômes plus vifs et constitue une menace pour le mode de vie habituel..

    Hémorroïdes externes - une maladie résultant d'une altération de la circulation sanguine dans les veines situées dans l'anus.

    Les raisons

    Le moindre rôle dans la violation de la circulation sanguine dans les organes pelviens est joué par une prédisposition génétique et une faiblesse des parois des veines de nature congénitale.

    Les facteurs provoquant l'inflammation du rectum et son prolapsus sont les manifestations et caractéristiques pathologiques suivantes:

    • faible mobilité motrice associée à la santé ou à une activité professionnelle;
    • violation régulière de l'acte de défécation - constipation fréquente, obligeant une personne à pousser fort;
    • activité physique excessive;
    • alimentation malsaine - manger des aliments qui provoque la production de gaz et rend difficile le vidage des intestins;
    • stress fréquent;
    • violation des niveaux hormonaux;
    • la présence de mauvaises habitudes - fumer et boire de l'alcool;
    • porter un bébé et accoucher.

    Avec les phénomènes ci-dessus, le sang se précipite vers les organes pelviens, provoquant une congestion et une sortie de sang difficile des formations caverneuses sous la peau dans la région rectale.

    Symptômes et stades des hémorroïdes externes

    Les premiers signes de cette pathologie sont des courbatures, des démangeaisons, une gêne qui survient lors des selles ou spontanément. Les symptômes peuvent s'aggraver avec un effort excessif, des éternuements, des mouvements vigoureux, une position assise prolongée, etc..

    Il y a 4 étapes du type externe de pathologie hémorroïdaire:

    • 1ère étape. Au stade initial, de petits phoques apparaissent dans l'anus, qu'une personne peut ressentir d'elle-même.
    • 2ème étape. Avec un développement ultérieur, la masse hémorroïdaire devient palpable même sans contact, elle commence à se dilater, pour ainsi dire. Il s'accompagne de douleurs lors des selles, des nodules apparaissent lors de l'acte de défécation, puis reviennent à leur place.
    • 3e étape. Les cônes deviennent grands et retombent après réduction. Des fissures apparaissent sur la membrane muqueuse de l'anus. Température subfébrile possible.
    • 4ème étape. Les nœuds ne peuvent pas être ajustés seuls, dans la zone d'inflammation externe, il y a gonflement, rougeur, avec la progression du tissu, ils deviennent bordeaux, bleuâtres.

    Il y a 4 étapes du type externe de pathologie hémorroïdaire.

    Plus les nœuds deviennent enflammés, plus les démangeaisons, les sensations de brûlure et les douleurs deviennent intenses. Ils sont souvent si forts qu'ils empêchent une personne de dormir la nuit. L'intensité des manifestations peut être différente, par exemple, lorsque la thrombose se développe, la douleur devient insupportable.

    La pathologie externe peut être accompagnée de la libération de sang, mais avec cette forme de maladie, elle survient moins souvent et n'est pas aussi intense qu'avec les hémorroïdes internes.

    L'apparition de saignement est indiquée par une rougeur sur le papier toilette, le linge de maison, les serviettes, mais dans les matières fécales, elle est absente.

    Si la maladie n'est pas traitée, des changements nécrotiques apparaissent dans la zone du nœud tombé - les tissus commencent à mourir.

    Diagnostique

    En cas de signes de pathologie hémorroïdaire externe, il est recommandé de consulter un proctologue (coloproctologue).

    En cas de suspicion de présence de néoplasmes ou de polypes sur les parois du gros intestin, une coloscopie est prescrite.

    Le spécialiste effectue un examen complet, qui peut inclure les procédures suivantes:

    • examen - le médecin évalue l'état de l'anus et des tissus voisins;
    • examen rectal numérique;
    • endoscopie de l'anus (anoscopie);
    • sigmoïdoscopie.

    En cas de suspicion de présence de néoplasmes ou de polypes sur les parois du gros intestin, une coloscopie ou une irrigoscopie est prescrite.

    Traitement

    Quelle que soit la forme des hémorroïdes (internes ou externes), le spécialiste sélectionne un traitement complexe adapté:

    • réception interne et utilisation externe des médicaments;
    • physiothérapie;
    • augmentation ou diminution de l'activité physique;
    • Thérapie par l'exercice;
    • correction nutritionnelle - un régime spécial est recommandé;
    • refus des addictions nuisibles;
    • méthodes folkloriques.

    Quelle que soit la forme des hémorroïdes, le médecin prescrit au patient de prendre un médicament interne.

    Sans contre-indications spécifiques, le traitement prescrit pour les hémorroïdes est effectué à domicile.

    Médicament

    Le médecin prescrit plusieurs groupes de médicaments:

    • Médicaments externes populaires (pommades, gels) - Onguents de zinc et d'héparine, Venoruton, Proctosedil, Aurobin, Posterisan.
    • Si le processus inflammatoire est causé par des agents pathogènes, des médicaments contenant des antibiotiques sont prescrits - Levomekol, Hepatrombin G.

    Avec le type externe de pathologie, des suppositoires rectaux sont prescrits:

    • Nipegan;
    • Anusole;
    • Le soulagement.

    Avec des signes prononcés d'une maladie chronique ou aiguë, le traitement comprend des médicaments destinés à une administration interne (Detralex, Phlebodia 600, Venarus, Ginkor Fort).

    Avec le type de pathologie externe, des suppositoires rectaux Anuzol sont prescrits.

    Un peu envahissant

    En cas d'exacerbation de la pathologie hémorroïdaire externe, de saignements sévères, de ganglions prolapsus, un traitement mini-invasif est recommandé:

    • Sclérothérapie. Des médicaments sclérosants sont injectés dans les vaisseaux. Aide aux saignements abondants.
    • Alliage avec des anneaux en latex. Effectuer s'il y a un nœud déroulant ou plusieurs nœuds.
    • Retrait d'une unité extérieure avec ondes radio.
    • Cryodestruction - exposition au froid sur la zone enflammée externe.
    • Photocoagulation avec rayons infrarouges. Il est prescrit si l'hémorroïde a éclaté.

    Traitement alternatif

    Si le nœud externe est sorti et que les principaux symptômes de la maladie ont commencé à déranger, les recettes suivantes sont utilisées à la maison:

    • Il est possible de réduire l'inflammation externe en utilisant des bains de siège avec des décoctions de plantes - fleurs de camomille, écorce de chêne, ficelle, calendula.
    • Vous pouvez éliminer rapidement les démangeaisons et les brûlures avec de l'huile d'argousier. Les tampons sont fabriqués, imbibés d'huile et appliqués sur le nœud ou insérés dans l'anus.
    • Râper les pommes de terre, presser le jus. Faites rouler une boule ou un tampon en coton, humidifiez-le dans du jus et insérez-le dans l'anus.

    Vous pouvez éliminer rapidement les démangeaisons et les brûlures avec de l'huile d'argousier..

    Les remèdes populaires sont utilisés comme traitement indépendant ou en combinaison.

    Méthode chirurgicale

    Les hémorroïdes externes à un stade avancé ne sont traitées que par des méthodes chirurgicales. Le spécialiste attribue les opérations suivantes:

    • hémorroïdectomie (méthode Milligan Morgan);
    • élimination des hémorroïdes selon la méthode Longo.

    De telles mesures doivent être utilisées lorsque la maladie est avancée. Mais il existe un certain nombre de contre-indications que le médecin doit prendre en compte..

    Complications possibles des hémorroïdes externes

    Sans traitement rapide, la pathologie hémorroïdaire externe peut entraîner de graves complications:

    • Thrombose des ganglions - une condition dans laquelle une douleur intense survient.
    • Gonflement du périnée. Se produit lorsque des nœuds enflammés tombent.
    • Abcès et fistule pararectaux. Avec de telles pathologies, une intervention chirurgicale obligatoire est nécessaire..

    Sans traitement rapide, les hémorroïdes peuvent provoquer le développement d'un abcès pararectal.

    La prévention

    Pour éviter une pathologie telle qu'une hémorroïde externe, il est recommandé de ne pas oublier les mesures préventives:

    • mener une vie saine - ne pas abuser de l'alcool et de la malbouffe, arrêter de fumer;
    • bougez activement, surtout si le travail implique une longue séance;
    • surveiller la régularité de la chaise;
    • il est interdit de soulever des poids excessifs;
    • avec une tendance aux hémorroïdes externes ou internes, il est recommandé de faire des bains froids, ce qui renforcera les parois vasculaires.

    Hémorroïdes externes chez les femmes

    Près de 80% des femmes qui accouchent souffrent de type externe de pathologie hémorroïdaire. Cela est dû à une passion pour les régimes douteux, aux saignements menstruels abondants, aux perturbations hormonales pendant la ménopause, au surpoids.

    Chez la femme, l'excès de poids peut provoquer l'apparition d'hémorroïdes..

    Mais les femmes qui n'ont pas accouché ne sont pas protégées contre la pathologie hémorroïdaire externe. Souvent, la cause des hémorroïdes est des situations stressantes qu'une femme vit le plus intensément..

    Pendant la grossesse et l'allaitement

    Le plus souvent, une exacerbation du type de pathologie externe se manifeste au 3ème trimestre, lorsque le fœtus augmente de taille, les organes de la femme sont déplacés et l'utérus exerce une pression sur la région pelvienne.

    La pathologie ne se manifeste pas toujours, mais pendant le travail, l'état des vaisseaux endommagés s'aggrave et, avec le bébé tant attendu, la maman ressent des douleurs, des démangeaisons, des brûlures et des saignements dans la région anale.

    Une maladie externe est traitée, quelle que soit la durée de la grossesse et la présence de l'allaitement, tandis que le spécialiste prescrit les médicaments avec prudence, en tenant compte des caractéristiques existantes.

    Hémorroïde externe chez l'homme

    Les hommes sont plus sujets à diverses mauvaises habitudes, dont la région anale en souffre..

    En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

    Combien de temps pouvez-vous porter un bandage élastique lorsqu'il est étiré

    Thrombophlébite Dans cet article, nous allons répondre à la question de savoir ce qu'est une entorse, expliquer pourquoi utiliser un bandage élastique pour étirer les ligaments et vous dire comment bander une jambe avec un bandage élastique lors de l'étirement et de la luxation..

    Sulfargin ou argosulfan qui est meilleur

    Thrombophlébite Dans cet article, vous pouvez lire les instructions d'utilisation du médicament Sulfargin. Les avis des visiteurs du site - consommateurs de ce médicament, ainsi que les opinions des médecins spécialistes sur l'utilisation de Sulfargin dans leur pratique sont présentés.

    Detralex - un remède contre les varices et les hémorroïdes

    Thrombophlébite Les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le cœur. À son tour, le sang dans les veines est collecté à partir des capillaires.