logo

Hémorroïdes thrombosées: causes, symptômes et traitement

Les hémorroïdes thrombosées sont une maladie des intestins et des vaisseaux sanguins, caractérisée par l'expansion des veines dans l'anus et la formation d'un caillot sanguin (un caillot sanguin étroitement fixé à la paroi). La plupart des jeunes sont confrontés à ce problème. Cela est dû à un mode de vie sédentaire et à une mauvaise alimentation..

Les hémorroïdes thrombosées sont une maladie des intestins et des vaisseaux sanguins, caractérisée par l'expansion des veines dans l'anus et la formation d'un caillot sanguin (un caillot sanguin étroitement attaché à la paroi).

Raisons de thrombose

Les varices thrombosées des veines hémorroïdales se développent le plus souvent chez les personnes menant un mode de vie irrégulier. Les principaux facteurs étiologiques sont:

    • travail sédentaire;
    • soulever des objets lourds;
    • augmentation de la viscosité du sang;
    • processus stagnants dans le petit bassin;
    • diminution du débit sanguin;
    • constipation chronique dans le contexte de maladies existantes du système digestif;
    • diarrhée dans les infections intestinales aiguës.

Les facteurs de risque de développement de varices thrombosées comprennent:

  • apport insuffisant de légumes, fruits, baies et céréales;
  • excès dans le menu d'aliments épicés, grossiers, gras et frits;
  • consommation d'eau insuffisante;
  • boire beaucoup de boissons alcoolisées;
  • faible activité physique;
  • musculation;
  • longs vols et transferts;
  • faiblesse congénitale de la paroi vasculaire;
  • traumatisme.

Souvent, le développement de la thrombose est précédé d'un spasme du sphincter anal. C'est possible dans le contexte du syndrome douloureux aigu.

Les hémorroïdes les plus courantes sont les étudiants, les vendeurs, les chauffeurs, les athlètes, les employés de bureau, les couturières, les programmeurs et les femmes enceintes..

Symptômes

Les symptômes cliniques des varices thrombosées des veines hémorroïdaires sont déterminés par le stade de la maladie. Au stade 1 de la thrombose, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur intense dans l'anus, irradiant vers le périnée;
  • l'inconfort;
  • douleur lors des selles;
  • saignement rectal;
  • sensation de présence d'un corps étranger.

Au stade 1 de la thrombose, un saignement rectal est observé.

Avec 1 degré de varices thrombosées aiguës, il n'y a pas d'inflammation. Les nœuds deviennent plus denses. La douleur apparaît à la palpation. Si elle n'est pas traitée, une thrombose de stade 2 (thrombophlébite) se développe. Une inflammation de la veine se produit. Pour la thrombose de stade 2, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • gonflement des tissus;
  • rougeur de la peau dans la zone périanale;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur aiguë.

La thrombose de stade 2 est caractérisée par une augmentation de la température corporelle.

Dans les cas graves, l'état de santé général se détériore. Avec les varices thrombosées des veines hémorroïdales et l'inflammation, des nausées et une faiblesse sont possibles.

La thrombose de stade 3 affecte les tissus autour du rectum. Avec un examen numérique, une douleur aiguë apparaît. Les nœuds deviennent violets ou bleuâtres. Des saignements intenses sont possibles.

Si les onguents ne sont pas appliqués et qu'un traitement chirurgical n'est pas effectué, les complications suivantes des varices thrombosées externes sont possibles:

  • nécrose hémorroïdaire;
  • anémie;
  • paraproctite purulente;
  • séparation d'un thrombus avec blocage des gros vaisseaux.

7 raisons, symptômes, diagnostic et 3 façons de traiter les hémorroïdes thrombosées

Les hémorroïdes thrombosées ou la thrombose anorectale sont des hémorroïdes aiguës ou chroniques, dont l'évolution est compliquée par la formation d'un caillot sanguin dans la cavité de l'hémorroïde. Cette complication se manifeste par une douleur soudaine et intense de nature constante, qui s'intensifie lors des selles et des mouvements..

Dans ce sujet, nous parlerons des causes du développement des hémorroïdes thrombosées, de ses symptômes et de ses méthodes de traitement.

Qu'est-ce que les hémorroïdes thrombosées?

Comme nous l'avons dit, les hémorroïdes thrombosées sont une complication de la maladie qui survient à la suite de la formation d'un caillot sanguin à l'intérieur de l'hémorroïde. Le caillot sanguin lui-même ne fait pas mal, mais il perturbe la circulation sanguine dans le nœud, ce qui provoque un œdème tissulaire et une compression des récepteurs de la douleur, la maladie s'accompagne donc d'un syndrome douloureux sévère.

Selon le nœud, externe ou interne, un thrombus s'est formé, il existe deux types d'hémorroïdes thrombosées - externes et internes. Avec le flux, la complication peut être aiguë et chronique, ce qui est important lors du choix des tactiques de traitement..

Raisons de l'apparition d'hémorroïdes thrombosées

La cause immédiate du développement de cette complication est une altération de la circulation sanguine dans le nœud et un épaississement du sang. Mais pour démarrer ces processus, un facteur provoquant est nécessaire. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  • alimentation déséquilibrée et malsaine. Une carence en fibres végétales dans l'alimentation entraîne la constipation. L'abus d'épices et d'assaisonnements chauds est également important, car ils irritent la muqueuse rectale et provoquent un flux sanguin actif vers l'organe et les hémorroïdes. Mais comme les veines de l'anus sont affaiblies et ne peuvent pas expulser complètement le sang, les ganglions grossissent et peuvent se thrombo;
  • travail acharné associé à soulever des poids. Lors du levage d'objets lourds, un saut de pression se produit dans les veines de la cavité abdominale, y compris les veines hémorroïdales. Mais comme la sortie de sang des nœuds est altérée, la circulation sanguine est entravée et le sang s'épaissit, de sorte que des caillots sanguins peuvent se former;
  • constipation ou diarrhée. Dans le premier et le second cas, la pression dans les vaisseaux du rectum augmente, ce qui peut entraîner l'apparition de caillots sanguins dans les ganglions;
  • long séjour en position assise. Lors d'une assise prolongée, le sang stagne dans la partie inférieure du corps, par conséquent, à cause d'un excès de sang dans les veines de l'anus, son écoulement ralentit. Tout cela contribue à l'épaississement du sang et au développement de la thrombose;
  • grossesse et accouchement. Pendant la grossesse, pour un certain nombre de raisons, à savoir: changements hormonaux, constipation, restriction de l'activité motrice, compression des veines du rectum par l'utérus enceinte, la sortie de sang des vaisseaux de l'anus est perturbée, ce qui se traduit par l'apparition d'hémorroïdes thrombosées. Mais le plus souvent, cette complication survient lors de l'accouchement, car lors des tentatives et des contractions, la pression intra-abdominale augmente fortement, en particulier dans les veines hémorroïdaires, par conséquent, dans ce cas, la thrombose n'est pas rare;
  • coït anal. Le sexe anal avec des hémorroïdes est inacceptable, car lors de la pénétration de l'organe génital masculin dans l'anus, la muqueuse rectale est blessée, entraînant une inflammation. À son tour, le processus inflammatoire provoque une augmentation du flux sanguin et une aggravation de l'insuffisance veineuse, ce qui peut entraîner une exacerbation des hémorroïdes et même sa thrombose;
  • hypothermie. Nous parlons ici d'hypothermie générale et locale, c'est-à-dire de la région pelvienne, car cela contribue à une altération de la circulation sanguine dans les hémorroïdes et la thrombose.

Ainsi, nous pouvons conclure que la thrombose des hémorroïdes peut être évitée de deux manières: en temps opportun et, surtout, traiter avec compétence les hémorroïdes et éviter les facteurs ci-dessus..

Symptômes des hémorroïdes thrombosées

Dans chaque cas individuel, la thrombose du nœud hémorroïde se manifeste différemment, car elle est influencée par la gravité de l'état du patient, le type d'hémorroïdes, la présence d'autres complications et les maladies concomitantes. Mais, néanmoins, le symptôme le plus constant de cette complication est une douleur aiguë dans la région de la valve anale. De plus, le syndrome douloureux est fortement prononcé et a un caractère permanent..

En outre, la complication s'accompagne de constipation, de nature psychogène, car la douleur augmente pendant les selles, de sorte que les patients essaient de supprimer l'envie. Dans les cas graves, lorsque l'inflammation se propage aux tissus voisins, l'état général du patient est perturbé, ce qui se manifeste par une augmentation de la température corporelle, des frissons, une transpiration accrue, une faiblesse générale, une diminution de l'appétit, une altération des performances et du sommeil.

Une autre manifestation d'hémorroïdes thrombosées peut être un saignement du nœud affecté, qui résulte de la rupture de sa paroi. Dans ce cas, une attention médicale urgente est nécessaire pour éviter une perte de sang importante..

Signes d'hémorroïdes externes thrombosées

La thrombose se développe principalement avec des hémorroïdes externes.

Les hémorroïdes externes thrombosées se manifestent par une douleur très intense dans l'anneau anal, le nœud affecté est considérablement élargi et induré. Au moindre contact avec le nœud, la douleur augmente, il est donc difficile pour le patient de bouger, de s'allonger sur le dos et de s'asseoir.

Le patient peut lui-même sentir le nœud hémorroïdaire externe avec ses doigts, dans lequel un thrombus s'est formé et même le voir.

Signes de thrombose de l'hémorroïde interne

Les hémorroïdes internes thrombosées sont moins fréquentes que les hémorroïdes externes.

Les patients atteints de thrombose du nœud interne se plaignent d'une sensation de corps étranger à l'intérieur du rectum, d'une douleur dans l'anus, qui peut irradier vers le bas du dos, l'aine, le bas de l'abdomen et le périnée. La douleur augmente pendant les selles.

Le nœud interne peut être situé à la fois à l'intérieur du rectum et s'affaisser à travers l'anneau anal, de sorte que les patients ne peuvent pas toujours le voir.

La gravité de la maladie

La thrombose des hémorroïdes est également divisée par la gravité. Les critères d'une telle gradation sont la gravité du syndrome douloureux, la prévalence du processus inflammatoire et la présence de nécrose..

Compte tenu de ces critères, trois degrés de gravité des hémorroïdes thrombosées peuvent être distingués, à savoir:

  1. Premier degré. Ce degré a le cours le plus simple, car le processus est limité uniquement au nœud hémorroïde. Les patients ressentent une douleur intense dans l'anus, qui augmente pendant le mouvement, la position assise et la défécation, ainsi qu'une gêne et une sensation de corps étranger dans l'anus. Mais le processus inflammatoire à ce stade de la thrombose est absent..
  2. Second degré. Aux symptômes ci-dessus s'ajoutent des signes d'inflammation qui se propagent aux tissus voisins. La douleur et l'inconfort augmentent en raison de l'œdème tissulaire. En outre, ce degré est caractérisé par une violation de l'état général du patient à la suite d'une intoxication - une augmentation de la température corporelle, une faiblesse générale, des frissons, une diminution des performances, etc..
  3. Troisième degré. Ce degré est considéré comme le plus grave, car le processus inflammatoire capture le tissu adipeux pararectal, ce qui altère la circulation sanguine dans les organes pelviens. De plus, avec le troisième degré d'hémorroïdes thrombosées, une nécrose ganglionnaire est possible, ce qui peut provoquer des saignements massifs et le développement d'un processus infectieux.

Photo d'hémorroïdes thrombosées internes et externes

À votre attention une photo d'hémorroïdes thrombosées de localisations internes et externes.

Avec les hémorroïdes externes, le nœud thrombosé augmente, devient dense et œdémateux et la peau au-dessus acquiert une couleur cerise bleuâtre. En outre, l'inflammation peut se propager aux tissus adjacents, entraînant un œdème et une hyperémie..

Dans les cas où un caillot de sang traverse la paroi du nœud, une plaie saignante sera visualisée dessus, et avec le développement de la nécrose, une zone noire.

Avec la thrombose des hémorroïdes internes, le tissu rectal gonfle, ce qui entraîne une ouverture de la valve anale. Dans le même temps, un nœud hémorroïde peut s'affaisser à travers l'anneau anal et vous pouvez le distinguer d'un nœud externe par le fait qu'il est recouvert d'une membrane muqueuse d'une vraie peau.

Diagnostic des hémorroïdes thrombosées

Un proctologue expérimenté peut diagnostiquer un nœud thrombosé au premier coup d'œil, surtout s'il est situé à l'extérieur ou s'il s'affaisse à travers l'anneau anal.

En cas de thrombose des hémorroïdes internes, le médecin procède nécessairement à une révision digitale rectale, mais un syndrome douloureux sévère rend difficile la réalisation de cette étude. Des suppositoires rectaux ou des pommades avec un anesthésique local peuvent être utilisés pour réduire la douleur avant d'examiner l'anus..

Lors d'un examen digital rectal, le spécialiste détermine le degré d'œdème des tissus rectaux, la présence d'un nœud thrombosé et la gravité du spasme des muscles de la valve anale.

Après cet examen, le médecin procède à une anoscopie (examen de l'anus à l'aide d'un miroir rectal). L'anoscopie est indiquée pour les hémorroïdes externes et internes, car cette méthode de diagnostic vous permet d'identifier les polypes, les néoplasmes, les fistules et autres pathologies.

Si nécessaire, une sigmoïdoscopie et une fibrocolonoscopie peuvent être réalisées, mais ces études sont rarement utilisées en cas de besoin de diagnostic différentiel ou de détection d'une maladie du côlon.

Traitement des hémorroïdes thrombosées

Dans le traitement des hémorroïdes thrombosées, les spécialistes utilisent des méthodes conservatrices et chirurgicales. Parlons de ces méthodes plus en détail..

Thérapie conservatrice

Un traitement conservateur est indiqué pour une évolution légère de la thrombose, lorsque l'inflammation est limitée uniquement à l'hémorroïde.

Le traitement dans ce cas vise les éléments suivants:

  • combattre la constipation ou la diarrhée;
  • élimination du syndrome douloureux;
  • diminution de la gravité du processus inflammatoire;
  • prévention du développement de complications infectieuses.

Pour le traitement des hémorroïdes thrombosées internes, la préférence est donnée aux suppositoires rectaux, qui ont une composition combinée, c'est-à-dire qu'ils ont des effets antithrombotiques, anti-inflammatoires, analgésiques et antimicrobiens.

Un composant obligatoire de ces médicaments devrait être l'héparine - un anticoagulant direct qui fluidifie le sang et empêche la formation de nouveaux caillots sanguins. En outre, les experts essaient de sélectionner un médicament contenant des anesthésiques locaux, car ils soulagent parfaitement la douleur. De plus, la composition de ces médicaments comprend une hormone glucocorticostéroïde, par exemple la prednisone, qui a de puissants effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes..

Les suppositoires rectaux les plus efficaces utilisés pour les hémorroïdes thrombosées internes sont les suivants:

  • Hépazolone;
  • Hepatrombin G;
  • Nigepan;
  • Avance de secours;
  • Relief Ultra;
  • Ultraproject;
  • Proctosedil et autres.

Pour le traitement des hémorroïdes externes thrombosées, des pommades sont utilisées, qui contiennent également des anesthésiques, de l'héparine et des glucocorticostéroïdes. Ces médicaments peuvent éliminer la douleur dans l'anus, normaliser la circulation sanguine, dissoudre un caillot sanguin et prévenir l'apparition de nouveaux caillots sanguins..

Pour cela, la pommade à l'héparine ou la pommade à l'hépatrombine G est le plus souvent utilisée.

En outre, les patients atteints de thrombose anorectale peuvent se voir prescrire des laxatifs (Dufolac, suppositoires de glycérine, Normase, Bisokodil), des préparations vitaminées et autres. Les venotoniques et les agents angioprotecteurs sont obligatoires, tels que Phlebodia 600, Detralex, Troxevasin, Venosmin et autres.

Thrombectomie hémorroïdaire

Si le traitement conservateur est inefficace, le patient subit un traitement chirurgical. Cette opération est appelée thrombectomie hémorroïdaire. L'essence de cette intervention chirurgicale est de disséquer la masse hémorroïde et d'éliminer le caillot sanguin, après quoi la paroi veineuse est suturée.

La thrombectomie hémorroïde est une opération mini-invasive qui est réalisée sous anesthésie locale, ne nécessite pas d'hospitalisation dans un hôpital chirurgical et de rééducation à long terme. Mais un inconvénient majeur de cette méthode de traitement des hémorroïdes thrombosées est que seul le thrombus est retiré, mais pas l'hémorroïde elle-même..

Hémorroïdes thrombosées: traitement avec des remèdes populaires

Selon les guérisseurs traditionnels pour les hémorroïdes thrombosées, les méthodes suivantes sont les plus efficaces:

  • plateaux avec infusion de feuilles de bouleau. Pour préparer l'infusion, versez ½ tasse d'extrait de plante avec trois litres d'eau bouillante, couvrez et laissez reposer une heure. Pour le bain, utilisez une infusion qui correspond à la température corporelle. Pour ce faire, la solution médicinale est versée dans un large bol et s'y asseoir afin que le liquide recouvre complètement l'anus. La procédure est effectuée dans les 15 minutes par jour avant le coucher;
  • inserts rectaux avec goudron de bouleau. Pour ce faire, trempez un coton-tige avec du goudron de bouleau et insérez-le dans l'anus pendant la nuit. Le matin, la doublure sortira pendant une selle;
  • thé de l'alpiniste pochechuyny. Pour préparer le médicament, vous avez besoin d'une cuillère à soupe d'extrait de plante, que vous devez remplir avec un verre d'eau bouillante et laisser reposer 15 minutes. Ce thé est consommé 200 ml trois fois par jour avant les repas..

En outre, l'hirudothérapie est très efficace pour les hémorroïdes thrombosées. Cette méthode implique l'application de sangsues médicinales au nœud affecté. La salive de ces animaux contient de l'hirudine, un agent thrombolytique naturel. Mais cette procédure ne peut être effectuée que dans des salles et des cliniques spéciales traitant de l'hirudothérapie. Sinon, des complications peuvent survenir.

Recommandations générales pour le traitement des hémorroïdes thrombosées

En plus des mesures thérapeutiques, le traitement des hémorroïdes thrombosées nécessite le respect d'un régime alimentaire qui vous permet de normaliser la fonction intestinale, d'éliminer la constipation ou la diarrhée, et ainsi de prévenir l'aggravation de la maladie et d'accélérer la récupération..

Une alimentation douce pour les hémorroïdes thrombosées est la suivante:

  • repas fractionnés - 5 à 6 fois par jour en petites portions;
  • assaisonnements et épices épicés, marinades, cornichons, bonbons, produits de boulangerie, biscottes, pain noir, viandes grasses, poisson et volaille, cacao, chocolat, lait entier, chou blanc et autres produits qui irritent les intestins peuvent causer flatulence, constipation ou diarrhée;
  • il est strictement interdit de consommer des boissons alcoolisées;
  • cuire des plats avec des méthodes douces de traitement thermique - bouillir, cuire au four ou cuire à la vapeur;
  • tous les plats sont mieux utilisés sous forme de purée, par exemple purée de pommes de terre, soufflé;
  • le menu du patient doit contenir des céréales, des légumes, des fruits, des fruits secs, des produits laitiers, des viandes maigres, du poisson et de la volaille;
  • vous devez boire au moins huit verres d'eau propre par jour.

Il est également important de maintenir l'hygiène de l'anus. Pour ce faire, après chaque visite aux toilettes, vous devez vous laver avec de l'eau à température ambiante sans utiliser de savon. Parfois, le lavage peut être remplacé par l'utilisation de lingettes antibactériennes humides. Dans ce cas, vous devez oublier le papier toilette..

Pendant la période de symptômes aigus, il est conseillé au patient de rester au lit, mais dès que la condition est soulagée, il est nécessaire d'augmenter l'activité physique. Cela aidera la gymnastique, la natation, la marche, le yoga, le Pilates. Mais une activité physique intense pendant cette période doit être exclue.

Résultat

Comme vous pouvez le voir, la thrombose hémorroïde est une complication plutôt douloureuse et dangereuse des hémorroïdes, dont le traitement nécessite à la fois des fonds et de la force. Par conséquent, il est important de s'engager en temps opportun dans la prévention de cette complication: dès les premiers signes, contactez un proctologue, qui vous prescrira un traitement compétent et efficace, et évitez également les facteurs qui provoquent une mauvaise circulation vers le nœud et la formation d'un caillot sanguin.

Si vous avez déjà eu à faire face à des hémorroïdes thrombosées, laissez vos commentaires sous le sujet, en racontant les manifestations de cette complication et la façon dont vous l'avez traitée. Votre expérience sera utile aux autres visiteurs de notre site.

Hémorroïdes thrombosées: traitement et prévention

Les hémorroïdes surviennent avec des périodes d'exacerbation et de rémission. Avec un traitement tardif, des complications peuvent survenir. Les hémorroïdes thrombosées externes surviennent généralement de manière aiguë, après l'influence de facteurs provoquants.

  • Qu'est-ce que les hémorroïdes thrombosées
  • Causes d'occurrence
  • Symptômes des hémorroïdes thrombosées
  • Types d'hémorroïdes
  • Traitement des hémorroïdes thrombosées Méthodes de base
    • Thérapie conservatrice, médicaments, procédures, régime
    • Remèdes populaires
    • Intervention chirurgicale
  • Complications possibles
  • La prévention

Qu'est-ce que les hémorroïdes thrombosées

A la sortie de l'intestin, des corps caverneux (veineux) sont situés autour de l'anus. Cette zone est bien approvisionnée en sang, il y a donc beaucoup de vaisseaux sanguins..

Le mécanisme de formation du thrombus passe par les étapes suivantes:

À quoi ressemble la maladie?

  1. Sous l'influence de divers facteurs défavorables, une stagnation du sang se produit dans cette zone, les parois des capillaires et des veines sont déformées.
  2. Une hémorroïde hypertrophiée se forme.
  3. Un traumatisme constant à sa paroi interne de la muqueuse rectale conduit à une infiltration (inflammation) de la zone endommagée.
  4. Les plaquettes s'accumulent à cet endroit et forment un conglomérat lâche.
  5. Le mécanisme de l'hémocoagulation se met en marche, le processus de coagulation sanguine commence.
  6. Le corps réagit: une protéine insoluble spéciale (fibrine) est produite. Il se compose de filaments fibreux durs et est le principal composant d'un caillot sanguin.
  7. Le caillot formé est situé à l'intérieur du vaisseau et ferme complètement sa lumière.

À la suite d'un écoulement veineux altéré, une hémorroïde interne thrombosée se forme. S'il tombe de l'anus, il se peut qu'il soit pincé. Il s'agit d'une complication grave qui nécessite une intervention chirurgicale..

Causes d'occurrence

Les facteurs suivants peuvent conduire à la formation de cette pathologie:

Hémorroïdes et grossesse

  • Une forte sollicitation excessive des muscles de la paroi abdominale antérieure. Cela se produit avec une augmentation rapide de la pression intra-abdominale: effort physique important, tentatives chez la femme lors de l'accouchement.
  • Traumatisme à l'anus.
  • Troubles de l'alimentation pouvant entraîner une constipation fréquente et prolongée.
  • Hypothermie sévère.

Parfois, des hémorroïdes thrombosées surviennent pendant la grossesse. Ceci est facilité par une violation du fond hormonal, une pression prolongée sur les organes ou les vaisseaux du petit bassin.

Symptômes des hémorroïdes thrombosées

Les symptômes des hémorroïdes thrombosées dépendent de l'emplacement de la formation veineuse, de sa taille et de la gravité de l'atteinte du sphincter. Il existe 3 degrés de gravité de cette maladie. Leurs particularités sont présentées dans le tableau.

Symptôme.1er degré.2e degré.3e année.
Coloration.cramoisi.Cyanotique.La surface présente des fissures gris-blanc ou des zones noires de nécrose.
DouleurDouleur modérée.Douleur sévère lors d'une exposition aux hémorroïdes.Douleur insupportable même au repos.
Signes d'inflammation.Il n'y a pas d'hyperémie tissulaire.Léger gonflement, rougeur des tissus environnants.Une inflammation sévère couvre toute la zone de la peau autour de l'anus.
Saignement.Il y a des stries de sang écarlate.Un léger saignement est possible avec un traumatisme au nœud.Des saignements abondants sont possibles.
La taille d'un caillot sanguin (thrombus).Petit.Taille moyenne.Grand.

La violation des cônes caverneux tombés est caractérisée par une douleur intense et aiguë. Ils deviennent de couleur bleuâtre foncé.

Types d'hémorroïdes

En fonction de l'emplacement des «bosses» veineuses, les hémorroïdes sont divisées en deux types:

Types d'hémorroïdes

  • Extérieur. Avec cette forme, les nœuds sont situés dans la région périanale..
  • Intérieur. Elle se caractérise par la formation de nœuds à l'intérieur du rectum, dans le canal anal.

La thrombose veineuse externe est une complication moins dangereuse. Ils sont situés à l'extérieur de l'anus, leur thrombose ne peut donc pas conduire à une contrefaçon. Les saignements ne peuvent se développer que si un traumatisme survient avec des matières fécales dures ou du papier toilette.

Avec les hémorroïdes thrombosées chroniques internes, les nœuds tombent de l'anus. Avec un spasme des muscles circulaires de cette zone, un pincement du nœud se produit très souvent. Un syndrome douloureux intolérable survient. Le nœud est gros, sa réduction indépendante est impossible.

Traitement des hémorroïdes thrombosées Méthodes de base

Pour le traitement des hémorroïdes thrombosées internes, un traitement conservateur (médicamenteux) ou une chirurgie est utilisé. Le patient ne peut pas poser le bon diagnostic et déterminer la nécessité d'une intervention chirurgicale.
Si des veines hémorroïdales apparaissent, des saignements, une gêne dans la région anale, vous devriez consulter un médecin pour un examen et une clarification du diagnostic.

Thérapie conservatrice, médicaments, procédures, régime

Si vous avez des hémorroïdes, il est nécessaire de suivre certaines règles:

Avis du médecin

  • Régime de travail et de repos, avec exacerbation - être au lit.
  • Règles d'hygiène personnelle. Après chaque acte de défécation, il est nécessaire d'essuyer la zone anale avec un chiffon doux, puis de laver à l'eau froide.
  • Manque d'effort physique insupportable. Porter du poids, déplacer des meubles, faire de l'exercice en salle de sport sont strictement interdits en cas d'hémorroïdes thrombosées.
  • Régime. Vous devez manger des aliments qui détendent les selles et préviennent la constipation.
  • Régime de l'eau. Vous devez boire au moins un litre et demi à deux litres d'eau par jour. Cela favorise la formation de selles molles et réduit les traumatismes des veines thrombosées.
  • Rejet des mauvaises habitudes.

Le traitement médicamenteux comprend l'utilisation de médicaments topiques et généraux. L'utilisation de médicaments locaux est nécessaire pour soulager rapidement l'inflammation, soulager la douleur et améliorer le flux sanguin veineux..

Les types suivants sont utilisés:

Suppositoires rectaux

  • Suppositoires. Habituellement, ils sont utilisés une fois par jour, la nuit. Appliquer des suppositoires à effet anesthésique contenant de la lidocaïne ou de l'anesthésine. Avec les hémorroïdes hémorragiques, des médicaments qui affectent la coagulation sanguine sont utilisés. Ils contiennent de l'épinéphrine ou de la thrombine. Les hormones stéroïdes qui composent le médicament peuvent soulager efficacement l'inflammation et prévenir le développement de complications.
  • Pommade. Il peut être utilisé simultanément avec des bougies. Il est plus facile à utiliser car il couvre une plus grande zone de la zone endommagée. Pour les hémorroïdes internes ou externes thrombosées, les crèmes contenant des agents phlébotoniques ou veinotoniques sont le plus souvent utilisées: héparine, troxevasine. Également souvent utilisés proctosedil m, ultraproct, ils ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques.
  • Gel. Ils contiennent les mêmes substances médicinales que les onguents et les suppositoires. En raison de l'absence de graisses, ils ne laissent pas de film désagréable à la surface de la peau et assurent une répartition uniforme de la substance active. Il est facile de se laver à l'eau ou s'il est renversé sur les vêtements.

Les traitements systémiques généraux comprennent:

Forme de capsule

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ibuprofène, le voltaren, le nimesil empêchent le développement du syndrome inflammatoire, réduisent la douleur.
  • Venotonic. La diosmine, la troxérutine renforcent la paroi veineuse, améliorent sa tonicité. La microcirculation se normalise, ce qui entraîne une diminution de la thrombose, la lumière du vaisseau se dilate.
  • Hémostatique. Arrêter de saigner. À cette fin, prenez des comprimés de vicasol ou de dicinone..
  • Anticoagulants. Ils fluidifient le sang, aident à dissoudre le caillot sanguin et à normaliser le flux sanguin. Ces médicaments comprennent la pommade à l'héparine, l'hépatrombine.
  • Laxatifs. Lactusan, bisacodyl favorise le ramollissement des matières fécales et prévient les traumatismes des ganglions thrombosés.

Pour les hémorroïdes internes, il est préférable d'utiliser un traitement général et des suppositoires. Pour usage externe, thérapie systémique et onguents ou gels.

Remèdes populaires

Pour un tel traitement, vous pouvez utiliser des bains aux herbes médicinales: achillée millefeuille, écorce de chêne, camomille. Ils ont un effet anti-inflammatoire, soulagent la condition.

Pour les hémorroïdes thrombosées, les lotions de pommes de terre ou de chou sont efficaces.
Les pommes de terre crues sont râpées ou tordues dans un hachoir à viande. Le gruau résultant est appliqué pendant 30 à 40 minutes sur l'anus.

La feuille de chou est coupée avec un couteau ou battue avec un marteau pour en extraire le jus. Puis appliqué sur les formations thrombosées enflammées.

Il est recommandé de consulter votre médecin avant d'utiliser la médecine traditionnelle. De telles méthodes ne peuvent être effectuées que comme traitement supplémentaire. Si leur utilisation n'apporte pas de soulagement, il est nécessaire d'utiliser des médicaments locaux ou systémiques..

Intervention chirurgicale

Est le plus radical pour le traitement des hémorroïdes thrombosées.
Une méthode ou des opérations non chirurgicales sont utilisées. La technique non chirurgicale est désormais le plus souvent utilisée en médecine.

Il comprend les méthodes suivantes:

L'hémorroïdectomie est utilisée lorsque le traitement médicamenteux des hémorroïdes thrombosées est inefficace et lorsqu'il est volumineux. Cette méthode est également efficace pour le traitement des hémorroïdes internes et externes thrombosées. Pour le traitement des hémorroïdes externes, des méthodes de photocoagulation ou d'excision sont souvent utilisées. Avec interne - le plus grand effet a l'utilisation de la sclérothérapie ou du pansement.

Complications possibles

Les complications les plus dangereuses des hémorroïdes thrombosées sont:

Chez le médecin

  • Nécrose de protrusion variqueuse.
  • Perte de sang abondante.
  • L'apparition d'une inflammation purulente des tissus environnants.
  • Développement de la septicémie.

Il ne faut pas oublier que consulter un médecin rapidement réduit le risque de complications potentiellement mortelles..

La prévention

Le respect des mesures préventives empêchera la survenue d'une thrombose des hémorroïdes.

Certaines règles doivent être suivies:

Mode de vie sain

  • L'alternance travail et repos. Lorsque vous conduisez pendant une longue période ou travaillez devant un ordinateur, faites une pause de 5 à 10 minutes toutes les quelques heures. À ce moment, vous devez marcher ou faire des exercices légers.
  • Correction du régime. Vous devez consommer jusqu'à 2 litres de liquide par jour, refuser de boire de l'alcool, introduire des produits végétaux et laitiers dans l'alimentation.
  • Limiter l'activité physique intense.

Très souvent, les hémorroïdes peuvent se développer chez les femmes pendant la grossesse. Pendant cette période, ils doivent effectuer des exercices spéciaux visant à renforcer les muscles de la région anale..

Hémorroïdes externes et internes thrombosées: causes, symptômes, traitement

Les hémorroïdes sont une pathologie courante qui affecte au moins un tiers de la population mondiale. Au stade initial, la maladie ne concerne que des démangeaisons et une sensation de lourdeur. Si le diagnostic est posé en temps opportun et que les médicaments sont utilisés régulièrement, il n'y a pas de complications. Dans le cas contraire, la pathologie se transforme en hémorroïdes thrombosées.

Qu'est-ce que les hémorroïdes thrombosées?

Les hémorroïdes thrombosées se produisent comme une complication d'une maladie chronique. Les vaisseaux dilatés débordent de sang, qui stagne en raison d'une altération du flux sanguin. Cela conduit à la formation de caillots sanguins - des caillots sanguins qui apparaissent lorsque les vaisseaux sanguins sont endommagés. Les nœuds gonflent et deviennent enflammés, ce qui provoque une douleur intense.

Causes d'occurrence

Les hémorroïdes externes thrombosées sont une complication grave causée par trois facteurs clés. Examinons-les en détail dans le tableau ci-dessous..

Facteur conduisant au développement de la maladieMécanisme de développement
Difficulté à vider vos intestinsLe principal facteur conduisant aux hémorroïdes thrombosées externes est la constipation fréquente. Le patient vide les intestins avec un certain effort. Des excréments épais pressent les vaisseaux, provoquant des troubles circulatoires et provoquant une stase sanguine. La pression endommage les vaisseaux sanguins, le sang coagule et se transforme en caillot sanguin.
Porter un bébéPendant cette période, une femme prend du poids en raison du fœtus, du liquide amniotique et du placenta. Ensemble, ces éléments forment une masse impressionnante. Pour les vaisseaux sanguins, cette charge peut être trop importante, entraînant de graves dommages et de multiples caillots sanguins. Si les hémorroïdes sont diagnostiquées avant la grossesse, la probabilité de complications augmente..
AccouchementLors de l'accouchement naturel, plusieurs zones sont impliquées à la fois: le vagin, l'utérus et même l'anus. La tension musculaire, la pression lors du passage du fœtus et le stress général provoquent une compression et des dommages aux vaisseaux sanguins, une congestion et une augmentation de la coagulation sanguine. Cela conduit à la formation de caillots sanguins (en savoir plus sur les caractéristiques de l'apparition des hémorroïdes après l'accouchement).

Dans certains cas, une hémorroïde thrombosée se résout indépendamment après l'accouchement. Les sensations douloureuses disparaissent en 5 à 7 jours, l'œdème disparaît en 1 à 2 mois.

Symptômes des hémorroïdes thrombosées

Pour plus d'informations sur quels sont les symptômes des hémorroïdes sans caillots sanguins, consultez l'article détaillé de notre spécialiste.

Assurez-vous de lire l'article de notre expert, qui raconte les principaux signes d'hémorroïdes aux stades initial et avancé..

Nous vous conseillons également d'étudier attentivement l'article d'un proctologue spécialisé, qui parle des principaux signes d'hémorroïdes chez la femme..

De plus, nous vous recommandons de voir une photo des hémorroïdes, d'étudier les caractéristiques et les principaux symptômes du processus pathologique.

Les hémorroïdes aiguës ou chroniques se manifestent par les symptômes suivants:

  • inconfort et démangeaisons anales. Ce symptôme est dû au fait que les hémorroïdes enflammées tombent du rectum et transportent le mucus à la surface de la peau. Cela conduit à la macération - une violation de l'intégrité, des rougeurs et des gonflements. La situation est aggravée par l'utilisation de suppositoires anaux ou de pommades. Les médicaments de ce type peuvent entraîner une dermatite de contact, qui se manifeste par des brûlures et des démangeaisons sévères;
  • œdème périanal. Ce symptôme est considéré par les patients comme un désir d'aller à la selle et est souvent décrit comme une sensation de lourdeur. Elle s'accompagne d'une perte de nœuds, de saignements, de sécrétion de mucus;
  • sensations douloureuses. Dans une évolution chronique avec des exacerbations de la maladie, les patients se plaignent d'un syndrome douloureux prononcé, qui se manifeste indépendamment de la défécation ou de la position d'une personne.

De nombreuses photos sur les forums thématiques vous aideront à identifier les hémorroïdes à partir d'une photo. Sur eux, vous pouvez voir les nœuds externes et noter leur gonflement et leur cyanose..

Types d'hémorroïdes

Il existe deux types d'hémorroïdes thrombosées: externes et internes. Dans ce dernier cas, un caillot sanguin se forme dans les vaisseaux situés directement dans le rectum. Le principal symptôme de la maladie est la sensation de présence d'un corps étranger dans l'anus. Les parois du rectum gonflent, la membrane muqueuse devient rouge et les nœuds dans les cas graves tombent.

Nous vous conseillons également d'étudier attentivement l'article de notre expert, consacré aux hémorroïdes internes, aux particularités de son apparition et de son évolution..

De plus, nous vous recommandons de lire l'article d'un proctologue spécialisé sur les symptômes et les caractéristiques du traitement des hémorroïdes externes.

La présence d'hémorroïdes externes thrombosées est indiquée par des bosses hémorroïdales enflammées entourant l'anus. Ils sont épais et denses, bien visibles et faciles à sentir. Au moment du toucher, une personne ressent une douleur intense. Marcher, s'allonger et s'asseoir devient difficile.

Traitement des hémorroïdes thrombosées: méthodes de base

Thérapie conservatrice: médicaments, procédures, régime

Nous vous conseillons également de lire l'article de l'auteur de notre spécialiste, consacré aux caractéristiques du traitement des hémorroïdes aiguës.

De plus, nous vous recommandons d'étudier attentivement les informations sur le traitement du prolapsus des hémorroïdes présentées dans l'article de notre expert.

Le traitement conservateur des hémorroïdes thrombosées est effectué dans les cas où la thrombose n'est pas trop étendue et est éliminée par des méthodes traditionnelles. La thérapie non invasive (sans chirurgie) signifie:

  • traitement avec des anticoagulants à base d'héparine. Les anticoagulants sont un groupe de médicaments visant à inhiber la coagulation sanguine. L'héparine est un anticoagulant à action directe. La substance supprime l'activité de la thrombine - un élément directement impliqué dans les processus de coagulation sanguine. Les anticoagulants à base d'héparine comprennent: Hepatrombin G, Hepazolon, Nigepan, Viatromb, Heparin-Richter;
  • normalisation de la digestion et des selles. Cette méthode comprend une alimentation fractionnée saine, boire suffisamment d'eau et aller à la selle correctement;
  • prendre de la phlébotonique. Il s'agit d'un groupe de médicaments qui stimulent la sortie de sang veineux. Ils fluidifient le sang, renforcent les vaisseaux sanguins et soulagent la douleur. Disponible sous forme de pommades, gels, comprimés, pilules et capsules. Sont pris par voie orale (par voie orale, orale) ou par voie externe. Les médicaments oraux comprennent: Detralex, Venarus, Antistax, Phlebodia, Glivenol. Médicaments locaux populaires: Troxevasin, Venoruton, Lyoton. En outre, les médecins prescrivent souvent des suppositoires: Procto-Glivenol et Proctosedil M;
  • les sensations douloureuses sont éliminées par les analgésiques. Il s'agit d'un groupe de médicaments visant à soulager la douleur. Cette catégorie comprend Analgin, Nimésulide, Paracétamol, Ibuprofène.

Remèdes populaires

Avec les hémorroïdes thrombosées, il est recommandé de prendre des bains chauds. Cette méthode aidera à apaiser l'inflammation et à apaiser la douleur..

Les bains modérément chauds ont un effet anti-inflammatoire, l'eau chaude tonifie les veines et l'eau fraîche améliore la circulation sanguine. Les bains sont contre-indiqués à des températures élevées..

Les lotions à base de camomille sont un remède populaire aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Une application régulière de lotions aidera à faire face aux principaux symptômes, à soulager la douleur, les démangeaisons et les brûlures.

Intervention chirurgicale

Thromboectomie hémorroïdaire

La thromboectomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle un médecin excise les caillots sanguins des vaisseaux sanguins du rectum. Il est prescrit pour le dernier stade des hémorroïdes thrombosées et est réalisé sous anesthésie locale, il est donc considéré comme une procédure indolore.

La thromboectomie est réalisée en plusieurs étapes.

  1. Le patient est placé sur le côté droit et on lui demande de replier ses jambes et de les appuyer autant que possible contre l'estomac.
  2. Le médecin injecte un anesthésique local dans la zone touchée.
  3. Le nœud hémorroïdaire est désinfecté, après quoi une petite incision est pratiquée pour une excision ultérieure du thrombus.
  4. Le thrombus sort de lui-même par l'incision faite précédemment. Si cela ne se produit pas, le caillot sanguin est enlevé avec une pince chirurgicale.

Les sensations douloureuses disparaissent en quelques minutes après l'ablation du thrombus. La blessure infligée au moment de l'intervention chirurgicale disparaît complètement après 3-5 jours. Pendant cette période, vous devez changer régulièrement les pansements stériles..

Hémorroïdectomie

Il s'agit d'une méthode de traitement radicale qui est indiquée dans les cas où la thromboectomie et d'autres méthodes de traitement ne donnent pas les résultats escomptés. L'opération est réalisée dans la position Trendelenburg, au cours de laquelle le patient est allongé sur le dos dans une chaise spéciale et les membres inférieurs sont placés sur des jambes spéciales. Pour que la procédure réussisse, le patient doit s'allonger à un angle de 45 degrés.

L'opération est une ligature ou une excision complète des hémorroïdes. Cela se fait à l'aide d'un appareil chirurgical à haute fréquence, d'une unité électrochirurgicale ou d'un laser. Complications postopératoires possibles: saignement et rétrécissement de l'anus.

Complications possibles

Avec une forme avancée d'hémorroïdes thrombosées, il est important de fournir un traitement rapide. Si cela n'est pas fait, les nœuds et les tissus commenceront à mourir. Ce dernier peut entraîner la perte d'une grande quantité de sang et même la mort..

Une autre complication grave est la septicémie. Les organismes pathogènes de la zone touchée passent dans d'autres organes internes et provoquent une infection grave. Cela affecte l'état général du corps, qui se détériore rapidement..

La prévention

Si une personne a déjà reconnu la maladie par les principaux symptômes, il est important de faire attention à un traitement complet. La thérapie doit être complète et inclure une normalisation du régime alimentaire, des changements de mode de vie et une prise régulière de médicaments prescrits par un médecin. Dans certaines situations, une opération ne peut être exclue.

Ne refusez jamais une consultation en personne avec un spécialiste. Une thérapie fournie en temps opportun aidera à éviter de nombreuses complications et à améliorer considérablement la qualité de votre vie..

Hémorroïdes thrombosées: causes, symptômes et traitement

La thrombose du nœud avec hémorroïdes est une complication grave qui, en l'absence de soins médicaux, peut entraîner des conséquences encore plus dangereuses.

Thrombose hémorroïdaire: causes

Le groupe à haut risque de thrombophlébite comprend les patients atteints d'hémorroïdes avancées. Près d'un patient sur trois au stade 3-4 de la maladie hémorroïdaire développe tôt ou tard une thrombose des ganglions. Dans les premiers stades, cette complication ne se produit pratiquement pas. Il faut également dire que la thrombose du nœud externe se développe le plus souvent..

Les facteurs suivants peuvent provoquer la formation d'un caillot sanguin dans une hémorroïde:

  • activité physique excessive;
  • constipation;
  • accouchement;
  • hypothermie locale;
  • blessure aux hémorroïdes.

Les facteurs ci-dessus contribuent à une forte augmentation de la pression à l'intérieur de la cavité abdominale, ce qui perturbe l'écoulement du sang des hémorroïdes. Lorsque les hémorroïdes sont blessées, par exemple des selles solides, le corps essaie d'arrêter le saignement de lui-même, mais dans ce processus, un échec peut survenir et, par conséquent, un caillot sanguin trop gros se forme..

Il est à noter que certaines causes sont communes à la thrombose et aux hémorroïdes..

Diagnostic de la maladie chez l'homme

En règle générale, il n'y a pas de difficulté. Le proctologue diagnostique la maladie. Ils utilisent trois méthodes: interrogatoire avec examen visuel, examen des doigts et examen à l'aide d'instruments spécialisés..


Tout d'abord, une enquête est menée sur la présence de symptômes chez un patient avec un examen visuel. En cas de thrombose externe, le diagnostic visuel ne posera pas de problèmes particuliers.

Les veines saillantes vers l'extérieur sont agrandies, elles ont une teinte violette, de la fibrine est présente, qui est une floraison blanche. Dans les cas où la maladie est suffisamment développée, des zones noircies sont observées - parois mortes des veines. Le saignement est également possible.

Le toucher est douloureux, les nodules sont assez durs, ils tombent à tout impact. En cas de thrombose interne à la fin de l'examen du doigt, il y a des traces de sang sur le gant.

Lorsque les veines saillantes tombent, il est presque impossible d'effectuer un examen complexe complet, car une personne a une douleur intense et un spasme du sphincter de l'anus se produit.

La dernière étape est une étude utilisant des instruments ou une rectoscopie. Un rectoscope est utilisé.

Même dans le cas où les veines bombées sont situées à l'extérieur, cette procédure est nécessaire. Il vous permet d'éliminer les soupçons d'autres pathologies qui surviennent également avec une douleur similaire:

  1. Tumeurs du rectum de nature maligne.
  2. Anus fissuré.
  3. Paraproctite.
  4. Un polype rectal prolabé et retenu.
  5. Thrombophlébite.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la thrombose des hémorroïdes, le traitement est le prochain sujet que nous aimerions aborder dans cet article..

Classification de la thrombose hémorroïdaire

En fonction de l'emplacement du processus, on distingue la thrombophlébite externe et interne des hémorroïdes.

Au cours du cours, cette complication est généralement divisée en thrombose chronique et aiguë des hémorroïdes, la dernière forme de la maladie est parfois appelée hémorroïdes aiguës.

À son tour, dans la thrombose hémorroïdaire aiguë, trois degrés de gravité sont distingués, à savoir:

  • 1er degré: petits nœuds, douloureux. Dans le contexte du syndrome douloureux, un spasme des muscles de l'anneau anal se produit, ce qui entraîne une augmentation de la douleur dans l'anus;
  • 2e degré: les signes du premier degré sont rejoints par des phénomènes inflammatoires dans l'anus tels que l'œdème et l'irritation. En outre, ce degré est caractérisé par une intoxication générale du corps - malaise, hyperthermie, etc.
  • 3e degré: l'inflammation se propage aux tissus qui entourent l'anus, ce qui perturbe la nutrition des organes voisins. Avec la thrombose du troisième degré, une nécrose hémorroïdaire se développe très souvent.

Raisons de thrombose

Les varices thrombosées des veines hémorroïdales se développent le plus souvent chez les personnes menant un mode de vie irrégulier. Les principaux facteurs étiologiques sont:

  • travail sédentaire;
  • soulever des objets lourds;
  • augmentation de la viscosité du sang;
  • processus stagnants dans le petit bassin;
  • diminution du débit sanguin;
  • constipation chronique dans le contexte de maladies existantes du système digestif;
  • diarrhée dans les infections intestinales aiguës.

Souvent, le développement de la thrombose est précédé d'un spasme du sphincter anal. C'est possible dans le contexte du syndrome douloureux aigu.

Les hémorroïdes les plus courantes sont les étudiants, les vendeurs, les chauffeurs, les athlètes, les employés de bureau, les couturières, les programmeurs et les femmes enceintes..

Les symptômes de la thrombose hémorroïdaire

Avec la thrombose hémorroïdaire, les patients se plaignent d'une douleur intense dans l'anus, d'un gonflement des tissus et du nœud lui-même et de saignements.

La principale cause des sensations douloureuses dans la thrombose anorectale est l'ischémie des tissus du cône hémorroïde. Ainsi, le corps signale qu'il a un problème..

En outre, l'apparition de douleurs dans l'anus est facilitée par l'œdème des varices hémorroïdales, qui pressent les vaisseaux du plexus rectal. En conséquence, les organes pelviens qui se nourrissent de ces vaisseaux commencent à souffrir d'une carence en oxygène..

L'œdème du cône hémorroïde se produit en raison de la stagnation du sang dans le plexus caverneux, car les veines déformées et dilatées de l'anus ne peuvent pas supporter la charge qui leur est appliquée.

De plus, le caillot sanguin lui-même peut irriter les récepteurs de la douleur, entraînant de la douleur..

Une autre cause de douleur associée à cette complication est un spasme des muscles de l'anneau anal, car les vaisseaux sont en outre comprimés et l'ischémie augmente.

Le principal symptôme qui permet de suspecter l'ajout d'une thrombose anorectale est un changement dans la nature et la fréquence de la douleur. Chez les patients atteints d'hémorroïdes, la douleur est directement liée à l'acte de défécation et est absente au repos. Dans le même temps, avec la thrombophlébite des cônes hémorroïdaires, la douleur devient douloureuse et parfois brûlante, de caractère et inquiète constamment le patient.

Le saignement d'un nœud hémorroïde thrombosé apparaît en raison de blessures causées par des matières fécales dures, des sous-vêtements, lors de la marche ou de la position assise sur une surface dure, et est observé principalement au troisième degré de la maladie,

Action pharmacologique de l'héparine pour les hémorroïdes

L'héparine est un anticoagulant naturel direct, l'un des principaux composants du système anticoagulant du sang humain. On le trouve dans presque tous les organes, mais dans une plus grande mesure dans le foie, les poumons et le cœur. Le mécanisme d'action de l'héparine est associé à son effet direct sur les facteurs de coagulation sanguine. Il inactive la thrombine circulant dans le sang - la principale enzyme responsable de la coagulation sanguine. Cela conduit à une inhibition de la conversion du fibrinogène en fibrine, dont les fils sont à la base du thrombus. L'héparine réduit la capacité des plaquettes à adhérer les unes aux autres et augmente également l'activité fibrinolytique du sang en réduisant la concentration d'antiplasmines qu'elle contient.

Lors de l'utilisation de préparations topiques contenant de l'héparine, des hémorroïdes sont observées:

éclaircir le sang et réduire les caillots sanguins; élimination de l'inflammation et réduction de l'œdème; accélération des processus de régénération et de guérison des tissus affectés; diminution de la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins.

Les suppositoires contenant de l'héparine des hémorroïdes peuvent être utilisés dans le traitement de cette maladie à tout stade. Ils sont particulièrement efficaces dans la thrombose aiguë des hémorroïdes enflammées..

Thrombose hémorroïdaire externe

La thrombose hémorroïdaire externe est le plus souvent accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur aiguë intolérable dans l'anus non associée aux selles;
  • Démarche de canard;
  • sensation de brûlure dans la région anale;
  • démangeaisons de la peau autour de l'anneau anal;
  • une forte augmentation des hémorroïdes;
  • saignement d'un ganglion thrombosé.

Une hémorroïde thrombosée a une couleur cerise avec une teinte bleuâtre, si des zones noires sont déterminées à sa surface, c'est un signe de nécrose tissulaire. Tissu périanal gonflé avec des signes d'irritation.

Méthodes de traitement

Lorsqu'une méthode de traitement est prescrite, ils examinent le stade atteint par la maladie. Les méthodes suivantes sont couramment utilisées:

  • médicament;
  • chirurgical.

Ci-dessous, nous parlerons plus en détail de chaque méthode de traitement des hémorroïdes thrombosées..

Méthode de médication

Il vous permet d'éliminer les symptômes en environ un mois et demi, puis de suivre certaines recommandations visant à prévenir les rechutes. Il est principalement utilisé dans les premier et deuxième stades du développement de la maladie, élimine la douleur et l'inflammation, améliore la circulation sanguine.

Lors du traitement avec cette méthode, un certain nombre de règles sont suivies:

  • le patient se voit prescrire le repos au lit;
  • un régime spécial est prescrit, qui est la prévention de la constipation - l'inclusion de légumes, de fruits, de son dans l'alimentation;
  • refus d'alcool;
  • prendre des laxatifs;
  • procédures de lavement;
  • diverses compresses;
  • prendre des bains en position assise avec du permanganate de potassium;
  • lavage quatre fois à l'eau froide;
  • lotions rafraîchissantes;
  • traitement de la zone touchée avec des pommades spéciales;
  • prendre des médicaments spéciaux.

La liste des médicaments prescrits pour le traitement de la thrombose du nœud est assez longue. En voici quelques uns:

  1. Pommade à l'héparine - aide à dissoudre les caillots sanguins, à réduire l'inflammation et l'enflure. Appliquer en petite couche sur la zone concernée.
    Ou il est appliqué sur un morceau de tissu et appliqué sur les zones à problèmes. Appliqué une à trois fois par jour.
  2. Detralex - le médicament augmente le tonus des veines.
  3. Prednisolone - aide à réduire l'inflammation, l'enflure et les démangeaisons. Utilisé uniquement selon les directives d'un médecin.
  4. Dufolac est un laxatif utilisé pour améliorer la fonction intestinale.
  5. Polidocanol - un anesthésique utilisé par injection.
  6. Levomekol - pommade à effet anti-inflammatoire.
  7. Posterisan - Suppositoires anesthésiques.
  8. Proctoglivenol - Peut aider à réduire la douleur et l'inflammation.

Thrombose hémorroïdaire interne

Les cônes internes thrombosés ne causent pas moins de souffrance aux patients que les cônes externes, car ils provoquent les symptômes suivants:

  • lourdeur dans l'anus;
  • brûlure et démangeaisons dans le rectum;
  • douleur persistante dans l'anus, qui augmente avec la marche et les selles;
  • douleur aiguë à la palpation d'un ganglion thrombosé;
  • saignement rectal.

Lors de l'examen de l'anus dans l'anneau anal, un cramoisi avec une teinte bleuâtre, une bosse interne, recouverte de muqueuse rectale, est déterminé.

Bougies de guérison des plaies

Pour la guérison des plaies et des fissures dans le rectum et pour les hémorroïdes rompues, il est recommandé d'utiliser des suppositoires avec un composant anti-inflammatoire et cicatrisant..

Natalsid

La préparation est basée sur un extrait d'algue. Sûr et efficace pour le traitement de l'inflammation et des fissures dans les hémorroïdes. L'utilisation de suppositoires Natalsid est nécessaire pour la cicatrisation des plaies et des fissures microscopiques de la membrane muqueuse, ce qui réduit les saignements et l'inflammation des ganglions. Les hémorroïdes externes et internes deviennent des indications d'utilisation..

Le soulagement

Soulagement - suppositoires populaires pour les hémorroïdes, dissolvant les nœuds et affectant la guérison précoce. Le médicament est à base d'huile de foie de requin. Diffère par un effet prononcé de cicatrisation et de résorption des plaies.

Le traitement avec des suppositoires Relief réduit le processus inflammatoire, soulage les démangeaisons et les brûlures dans le rectum. Les suppositoires à action antiseptique empêchent l'ajout d'une infection secondaire, le développement de complications. Dans le contexte de l'utilisation de suppositoires, la taille des hémorroïdes diminue, le flux sanguin dans les vaisseaux du rectum s'améliore. L'outil de soulagement est disponible sous la forme d'une pommade à usage externe - vous pouvez traiter les hémorroïdes prolabées.

Les suppositoires et les onguents Relief sont sûrs, utilisés pour traiter les hémorroïdes chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Suppositoires de méthyluracile

Les suppositoires pour administration rectale avec du méthyluracile se distinguent par un effet anti-inflammatoire, de résorption et de cicatrisation prononcé.

Les suppositoires contenant de la propolis sont caractérisés par une action anti-inflammatoire et antiseptique. Connu pour ses fortes propriétés allergènes. Obligatoire pour postuler avec prudence.

Bougies à la glycérine

Les suppositoires contenant de la glycérine ont un double effet sur les hémorroïdes enflammées. Un côté est l'effet laxatif et la prévention de la constipation. L'autre côté est l'effet enveloppant de la glycérine, la capacité de guérir les plaies microscopiques et les fissures.

Méthodes de diagnostic des hémorroïdes et de la thrombose

Un spécialiste expérimenté ne pourra diagnostiquer la thrombose des cônes hémorroïdes que sur la base de plaintes, d'un examen de l'anus et d'un examen rectal numérique.

Lors de l'examen, des signes visuels seront déterminés, dont nous avons parlé précédemment, à savoir: gonflement des tissus de l'anus, hémorroïdes violettes avec une teinte bleuâtre, saignements.

Avec un examen rectal numérique, une formation douloureuse ressemblant à une tumeur est ressentie à l'intérieur de l'anus et du sang noir sera visible sur le gant.

En outre, tous les patients doivent subir une anoscopie et une sigmoïdoscopie et, si nécessaire, une fibrocolonoscopie..

Les études répertoriées permettent de déterminer la présence d'une thrombose anorectale, le stade des hémorroïdes, l'état de la muqueuse rectale et les maladies concomitantes.

Les étapes de développement

Au grade 1, il n'y a aucun signe d'inflammation. Le principal symptôme de la thrombose est le durcissement des ganglions. Ils grossissent. Lors de l'examen du canal anal, un léger gonflement des tissus peut être constaté. La thrombose de stade 2 est caractérisée par une hyperémie sévère et un œdème. À ce stade, les nœuds deviennent extrêmement douloureux..

Au stade 3 de la thrombose, le processus implique la cellulose entourant le rectum. Avec un examen numérique de l'anus, une vive douleur se produit. Les signes externes de thrombose de stade 3 sont la cyanose des hémorroïdes et leur prolapsus vers l'extérieur. Parfois, ils deviennent bruns, indiquant une nécrose tissulaire.

Thrombose des hémorroïdes: traitement

Le traitement de la thrombose de l'hémorroïde externe peut être effectué à l'aide de médicaments dont l'action vise la résorption du caillot sanguin ou de méthodes chirurgicales.

Le choix des tactiques de traitement est principalement influencé par le degré de thrombose anorectale, la gravité de la maladie et l'âge du patient..

Traitement médical

Pour la résorption d'un thrombus à l'intérieur d'un cône hémorroïde, des médicaments locaux sont utilisés. Lorsque les ganglions externes sont endommagés, la préférence est donnée aux pommades contenant de l'héparine et à la thrombose des ganglions internes - suppositoires.

Les médicaments les plus efficaces avec des propriétés thrombolytiques qui sont utilisés pour la thrombose anorectale sont les suivants:

  • Pommade à l'héparine;
  • pommade et suppositoires Hepatrombin G;
  • suppositoires Nigepan;
  • Pommade et suppositoires Ultraproct;
  • pommade et capsules rectales Proctosedil;
  • gel Troxevasin et autres.

La plupart des produits répertoriés contiennent un anesthésique local, qui peut soulager instantanément la douleur dans l'anus. Si l'anesthésie locale ne suffit pas, les experts prescrivent des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques systémiques - Voltaren, Ibuprofène, Ketanov et autres. Dans les cas graves, le blocage de la novocaïne est effectué.

Les antispasmodiques sont utilisés pour soulager les spasmes des muscles de l'anneau anal, à savoir:

  • Drotaverin;
  • Platyphyllin;
  • Galidor;
  • No-shpa;
  • Spazmolgon et autres.

Des suppositoires antispasmodiques rectaux tels que Bukospan et Spazmolysin peuvent également être prescrits..

Considérant que la thrombose anorectale est une complication des hémorroïdes, qui est basée sur une insuffisance vasculaire veineuse, il est obligatoire de prendre des médicaments pour normaliser le tonus et renforcer les parois des veines hémorroïdales (Detralex, Phlebodia 600, Troxevasin, Venarus).

Avec l'inefficacité du traitement conservateur, la question du traitement chirurgical est considérée.

Méthodes chirurgicales

Le traitement de la thrombose avec chirurgie est effectué dans les cas suivants:

  • saignement sévère d'une masse thrombosée;
  • rupture de la paroi du nœud hémorroïdaire affecté par la thrombose;
  • thrombose du troisième degré;
  • nécrose des hémorroïdes;
  • paraproctite.

Aujourd'hui, avec la thrombose anorectale, il effectue deux types d'opérations, à savoir:

  • thrombectomie;
  • résection d'une hémorroïde thrombosée externe (hémorroïdectomie).

La thrombectomie est l'élimination d'un caillot sanguin en disséquant une masse hémorroïde avec un scalpel ou un laser, après quoi des sutures sont appliquées sur la paroi. Cette méthode est efficace pour les hémorroïdes externes et internes..

La résection d'une masse thrombosée externe consiste à retirer non seulement le caillot sanguin, mais également la veine affectée.

Le principe d'action des suppositoires

L'industrie pharmaceutique d'aujourd'hui présente aux patients une gamme de médicaments sous forme de suppositoires pour se débarrasser d'une maladie désagréable. Le choix final du médicament pour les hémorroïdes est fait par le médecin traitant, en tenant compte de l'état du patient.

Un certain nombre de suppositoires rectaux ont été développés avec une variété de principes d'action. La composition chimique et l'action pharmacologique des suppositoires varient. Effets suppositoires:

  1. Effet analgésique. Les suppositoires contiennent des anesthésiques locaux, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les anesthésiques locaux comprennent souvent la benzocaïne ou la lidocaïne.
  2. L'effet anti-inflammatoire est dû à la présence dans la composition de la forme posologique de composants non stéroïdiens, les hormones corticostéroïdes. Les suppositoires sont caractérisés par un effet anti-inflammatoire et anti-œdème. Les suppositoires contiennent des ingrédients puissants - doivent être utilisés dans un cours court.
  3. Les composants hémostatiques et cicatrisants arrêtent le saignement des fissures de l'anus, guérissent.
  4. Les suppositoires à contenu veinotonique renforcent les parois vasculaires, augmentent l'élasticité des tissus des corps caverneux. Avec une exacerbation des hémorroïdes avec le prolapsus des nœuds vers l'extérieur, cela réduit la taille du nœud, aide à le réduire.
  5. L'ajout d'anticoagulants à la composition de suppositoire empêche le développement de caillots sanguins dans les vaisseaux du petit bassin. L'héparine est souvent utilisée comme substance active. En cas de saignement de fissures dans l'anus, il est catégoriquement contre-indiqué d'utiliser des bougies.!

Les suppositoires résorbables rectaux sont fabriqués à base d'huiles solides (beurre de cacao). Une fois dans le rectum, ils fondent facilement. Les principes actifs actifs sont absorbés par la membrane muqueuse et agissent sur les nœuds internes. La pommade pour les hémorroïdes avec perte de nœuds est utilisée pour traiter la forme externe de la maladie.

Il est difficile de déterminer quels médicaments pour les hémorroïdes sont considérés comme plus efficaces que la concurrence. L'effet thérapeutique dépend de la sensibilité individuelle, de l'état du patient, du stade de développement de la maladie, du syndrome principal. Le médecin traitant prescrit des suppositoires pour la résorption en fonction des résultats des examens. Le proctologue déterminera si l'hémorroïde peut se dissoudre et sélectionnera des moyens efficaces et sûrs. L'effet des suppositoires est noté lorsque le patient se tourne vers les proctologues à 1-2 stades du développement du processus pathologique.

Comment traiter la thrombose d'une masse hémorroïdaire pendant la grossesse?

La thrombose anorectale survient souvent pendant la grossesse et après l'accouchement. Cette complication de la maladie hémorroïdaire apporte beaucoup de tourments à la femme, peut affecter le déroulement de la grossesse et affecter négativement l'état du fœtus. Par conséquent, dès les premiers signes de thrombose, vous devez consulter un spécialiste..

Le traitement de cette complication pendant la grossesse est choisi exclusivement par un spécialiste et avec une extrême prudence, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués pendant cette période..

Les médicaments de choix pour le traitement de la thrombose pendant la grossesse peuvent inclure les suivants:

  • Pommade à l'héparine;
  • Hepatrombin G;
  • Emla;
  • Luan;
  • Proctosedil;
  • Proctosan et autres.

Le traitement chirurgical de la thrombose des ganglions pendant la grossesse est effectué avec l'inefficacité du traitement conservateur.

Complications possibles des hémorroïdes thrombosées


Si le traitement des hémorroïdes thrombosées n'est pas commencé rapidement, la thrombose peut entraîner le développement d'autres complications non moins graves. En outre, dans ce cas, il existe une menace non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie, car l'absence de traitement peut entraîner la mort..

Il convient de noter que plus le patient tarde à consulter le médecin traitant, essayant de se débrouiller seul grâce aux méthodes de médecine alternative, plus le risque de complications est élevé..

Avec une forme avancée, la mort de la formation hémorroïdaire se développe le plus souvent. En raison de la thrombose et de la congestion, les parois des nœuds ne reçoivent ni oxygène ni nutriments, ce qui entraîne une nécrose tissulaire.

Cette image peut entraîner une perte de sang massive à la suite de laquelle des soins médicaux d'urgence seront nécessaires..

La paraproctite de nature purulente se développe dans un contexte de circulation sanguine altérée, une inflammation se produit, basée sur l'ajout de processus purulents. Il se propage aux tissus mous les plus proches, des abcès et des phlegmon apparaissent..

La complication la plus grave d'une maladie avancée est la septicémie. Il se caractérise par une évolution sévère, à la suite de laquelle des micro-organismes pathogènes circulent librement dans le sang, ce qui entraîne une infection des organes internes.

Méthodes de prévention de la thrombose hémorroïde

La prévention de la thrombose des cônes hémorroïdes consiste à éliminer les facteurs qui conduisent à cette complication des hémorroïdes.

Chez les patients atteints d'hémorroïdes, les mesures préventives suivantes peuvent être appliquées:

  • accès rapide à un spécialiste dès les premiers signes de maladie hémorroïdaire;
  • l'adhésion à un régime visant à normaliser la fonction intestinale;
  • remplacer le papier toilette après une selle en le lavant à l'eau tiède;
  • lutter contre la constipation;
  • maintenir un mode de vie actif et sain;
  • exclusion de l'hypothermie, principalement du bassin;
  • limiter l'activité physique;
  • pratiquer une césarienne avec un risque élevé de thrombose après l'accouchement;
  • préparation d'une femme pendant la grossesse à l'accouchement;
  • normalisation du poids.

En conséquence, je tiens à souligner que la thrombose anorectale est une maladie guérissable, avec un traitement opportun et adéquat. L'automédication pour la thrombose est inacceptable et les remèdes populaires dans ce cas seront impuissants.

Mesures de prévention

La principale mesure de prévention de la thrombose est la prévention des hémorroïdes. Si vous avez déjà des varices, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  • enrichir le régime avec des aliments contenant de la pectine et des fibres;
  • abandonner les aliments rugueux, épicés, frits et l'alcool;
  • vider vos intestins régulièrement;
  • bois plus;
  • éviter la constipation et la diarrhée;
  • pour augmenter l'activité physique;
  • porter des sous-vêtements confortables;
  • ne restez pas assis au même endroit pendant une longue période;
  • échauffer pendant le travail statique;
  • refuser de soulever des poids.

Pas de prophylaxie spécifique.

Nourriture

Le régime alimentaire est un aspect important de la prévention de la thrombose. Les matières fécales des hémorroïdes doivent être molles. Pour cela, il est nécessaire d'exclure du menu les aliments provoquant la constipation. Ceux-ci comprennent les fruits non mûrs, les produits laitiers, les produits de boulangerie, le riz, les pommes de terre, les pâtes, les légumineuses, les pommes et la viande rouge. Pour les hémorroïdes, il est recommandé de manger en petites portions en même temps. Il est nécessaire d'inclure dans le menu des légumes bouillis et frais, des fruits, des céréales, des jus de pulpe, des figues et des abricots secs. Il faut abandonner les craquelins, les produits semi-finis, les marinades, les épices et les chips.

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Constipation chez les nourrissons: pourquoi un trouble des selles peut survenir et que faire pour y remédier

Symptômes Chez les bébés de la première année de vie, les processus vitaux ne font que s'améliorer, y compris la digestion.

Les meilleurs onguents pour les fissures anales

Symptômes Caractéristiques du traitement de pommadeDans l'apparition d'une fissure anale, le rôle principal est joué par des dommages mécaniques à la membrane muqueuse et à la peau, qui se produisent en présence d'hémorroïdes non traitées, de constipation / diarrhée fréquente, de l'accouchement, ainsi que de diverses blessures (y compris des relations sexuelles anales inadéquates).

Aescusan 20

Symptômes CompositionLa préparation contient l'ingrédient actif: escine ou extrait de fruit de marronnier d'Inde.Composants supplémentaires: stéarate de magnésium, méthylhydroxypropylcellulose, diméthicone 200, polyoxyl-40-stéarate, dioxyde de silicium, dioxyde de titane, MCC, polyéthylène glycol-35000 et eau.