logo

Régime alimentaire pour la thrombophilie: caractéristiques d'une bonne nutrition

La thrombophilie est une affection caractérisée par un dysfonctionnement du système hématopoïétique. De telles violations affectent la composition du sang, à la suite de quoi il devient plus épais et sa coagulabilité augmente. À leur tour, ces troubles contribuent au développement de diverses maladies, telles que la thrombose, les maladies coronariennes et même les accidents vasculaires cérébraux..

Un traitement opportun de la thrombophilie est un gage de santé et permet d'éviter tous les problèmes ci-dessus. Cependant, il est spécifique et se compose de plusieurs domaines, parmi lesquels l'adhésion à un régime spécial prend une position de leader..

Principes de base d'une alimentation saine

Un régime pour la thrombophilie vise à réduire la charge sur le système circulatoire et à normaliser ses fonctions. Pour obtenir l'effet approprié, le changement de régime à lui seul ne suffit pas, car le régime alimentaire et le respect de celui-ci jouent également un rôle important. En général, ces événements sont basés sur les principes d'une bonne nutrition, mais ils ont également leurs propres caractéristiques..

Tout d'abord, nous parlons de la nécessité de réduire la densité du sang, puis de réduire la charge globale du système circulatoire. Sur cette base, un tel régime est basé sur les principes suivants:

  • rejet des produits nocifs;
  • élimination complète de l'alcool;
  • manger beaucoup de vitamines, de minéraux et de fibres;
  • repas fractionnés.

Tous ces critères exigent le respect et garantissent que la maladie, si elle n'est pas complètement reculée, ne nuira pas à l'organisme. L'utilisation d'un tel régime contribue également à renforcer l'ensemble du corps, ce qui est un facteur positif..

Produits nocifs et utiles

La nutrition humaine est variée et instable. Tous les aliments que nous absorbons ne sont pas bénéfiques et leur consommation systématique a un effet négatif sur l'estomac et d'autres systèmes corporels. Liste des aliments interdits pour la thrombophilie:

  • aliments frits et gras;
  • viandes fumées;
  • produits semi-finis;
  • des collations;
  • nourriture en boîte;
  • excessivement épicé et salé;
  • aliments contenant des composés glucidiques simples;
  • boissons gazeuses sucrées.

Seul un rejet complet des produits ci-dessus est une garantie de surmonter avec succès la maladie, mais ce n'est que le début, et l'élimination complète de l'alcool aidera à consolider le résultat positif.

Ce n'est un secret pour personne que l'éthanol a un fort effet toxique sur le corps, entraînant divers troubles. Cela augmente considérablement la charge sur presque tous les organes et le système circulatoire dans son ensemble. En outre, une partie importante du régime alimentaire pour la thrombophilie est l'utilisation d'aliments sains conçus non seulement pour affecter la viscosité du sang, mais également pour renforcer le corps dans son ensemble. Cette liste:

  • céréales;
  • Des viandes maigres;
  • légumes verts;
  • fruits et légumes frais;
  • poisson de mer;
  • pain de blé entier;
  • huile d'olive et de lin.

En général, avec la thrombophilie, vous devez manger plus d'aliments contenant à la fois des protéines végétales et animales. Les acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6, qui ne sont pas produits par le corps seul, sont bénéfiques. Vous pouvez les trouver dans les poissons de mer gras ou l'huile de lin, dans certains types de plantes, par exemple dans les olives..

Manger des glucides complexes, qui sont digérés pendant une longue période dans l'estomac et de ce fait, sont complètement consommés par le corps, est encouragé. Bien sûr, il existe également des fibres, qui favorisent l'assimilation rapide des aliments et ont un effet bénéfique sur les parois des vaisseaux sanguins. Tous ces produits aideront non seulement à surmonter la thrombophilie, mais contribueront également au renforcement global du corps..

Un autre aspect important de l'alimentation est de manger toutes les 3-4 heures. Dans le même temps, à chaque repas, il est nécessaire de manger des aliments d'importance diverse, fournissant au corps tout ce dont il a besoin pendant la journée. Ce principe est ancré dans l'alimentation des sportifs, leur permettant d'augmenter leurs performances et de favoriser leur santé..

Seulement sur la base de ces règles simples, il est possible de vaincre les symptômes de la thrombophilie avec des pertes minimes pour le corps, et il est presque impossible de se débarrasser complètement de la maladie. Cela nécessitera une surveillance constante de votre alimentation et de votre alimentation. Cependant, au fil du temps, tout le monde se rend compte qu'un tel régime n'est pas une punition, mais plutôt un avantage, car un corps sain et une apparence épanouie deviendront la carte de visite d'une personne..

La thrombophilie peut devenir un problème grave et entraîner le développement de maladies graves. Cependant, avec un traitement rapide, il est possible de neutraliser la maladie et d'empêcher le développement de ses symptômes. Un régime alimentaire spécial est la base du traitement et son respect peut non seulement aider à surmonter la maladie, mais également renforcer le corps, le rendant plus dur et plus sain..

Thrombose

Description générale de la maladie

Ceci est une condition pathologique, au cours de laquelle le flux sanguin normal à travers les vaisseaux est perturbé, en raison de la formation de caillots sanguins - thrombus.

Causes de la thrombose

Divers facteurs peuvent provoquer une thrombose. Le flux sanguin est influencé, tout d'abord, par sa composition (hypercoagulation), qui peut changer en raison de pathologies génétiques ou de maladies de nature auto-immune.

La circulation sanguine est également perturbée en raison de dommages à l'endothélium (paroi vasculaire), qui peuvent survenir à la suite d'une exposition à des infections, à des blessures ou à une intervention chirurgicale.

Le sang peut également stagner en raison d'une surcharge physique, d'une immobilité prolongée ou d'une position assise, en raison de la présence de formations malignes (en particulier, cancer des poumons, de l'estomac et du pancréas).

L'utilisation de contraceptifs hormonaux oraux peut également déclencher le développement d'une thrombose..

De plus, le développement de caillots provoque l'obésité, le tabagisme, les maladies du foie, les radicaux libres, le fait d'être à plus de 4200 mètres d'altitude, une grossesse trop tardive, une alimentation malsaine.

Symptômes de thrombose

La thrombose peut se manifester de différentes manières, tout dépend de l'emplacement du caillot sanguin.

Il existe également une évolution asymptomatique de la thrombose. La thrombose survient sans symptômes si un caillot sanguin se forme dans les veines profondes. Dans ce cas, un œdème apparaît sous les veines superficielles, le flux sanguin ne s'arrête pas complètement, il reste partiel.

Les principaux signes de thrombose:

  1. 1 gonflement de la zone touchée;
  2. 2 rougeur et cyanose de la peau au site d'apparition du caillot;
  3. 3 sensations douloureuses au toucher sur le site d'un thrombus;
  4. 4 distension des veines superficielles;
  5. 5 douleur éclatante dans la zone de formation de thrombus.

Type de thrombose

Le type de thrombose dépend de l'endroit où le thrombus se produit. Il est de deux types. Le premier est la thrombose veineuse, et le second est la thrombose artérielle (souvent, en plus des caillots sanguins, des plaques athéroscléreuses se forment également, par conséquent, la thrombose artérielle est souvent appelée athérothrombose).

Aliments utiles pour la thrombose

En cas de thrombose, il est préférable de suivre un régime végétarien et de manger des aliments qui fluidifient le sang. Ces propriétés sont possédées par les fruits de mer, l'huile de poisson et le poisson (ils contiennent des oméga-3 et 6), la vitamine E (noix de cajou, argousier, blé germé, abricots secs, épinards, flocons d'avoine, gruau d'orge, pruneaux, épinards), graines de citrouille et de tournesol, graines de lin huile, gingembre, citron, canneberge, miel, ginkgo biloba, avocat. Il est très utile de boire des jus de légumes fraîchement pressés. S'il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez utiliser une petite quantité de vin sec (toujours de haute qualité).

Avec la thrombose veineuse, il est permis d'ajouter du vinaigre (en particulier du cidre de pomme), du poivre, du raifort, de l'oignon, de l'ail à la nourriture.

Il convient de rappeler que le régime alimentaire doit être ajusté en fonction des médicaments pris. Par conséquent, avant de commencer un régime, il est nécessaire de consulter un médecin..

Médecine traditionnelle pour la thrombose

Pour traiter la thrombose avec la médecine traditionnelle, vous pouvez utiliser différentes méthodes: teintures d'alcool, bains de pieds, phytothérapie, utilisation de miel.

  • Les teintures d'alcool sont utilisées à la fois en interne et pour frotter.

La teinture d'acacia blanche fonctionne bien pour les compresses et les frottements. Pour sa préparation, 2 cuillères à soupe de fleurs et 200 millilitres d'alcool sont pris. Vous devez insister dans un endroit chaud et sombre pendant 10 jours.

Pour l'administration orale, une teinture à base de racines de potentille blanche convient bien. Les racines sont prélavées et séchées. Ensuite, 100 grammes de racines doivent être versés avec un litre de vodka et laisser infuser dans un coin sombre pendant 21 jours. Il est impératif d'insister dans un bocal en verre, bien fermé avec un couvercle. À la fin du terme, filtrez la teinture. Réception de teinture: 3 fois par jour, une cuillère à café.

  • Les bains de pieds avec l'ajout d'une décoction de racine de bronzage, d'écorce de saule blanc ou d'écorce de chêne aideront à soulager la douleur et l'enflure. De tels bains doivent être faits avant d'aller se coucher et de préférence dans un seau (il est conseillé de monter les jambes jusqu'aux genoux). Après avoir pris le bain, enveloppez vos jambes avec un bandage élastique ou mettez des bas de contention.
  • Avec la thrombose, les décoctions d'ortie, de mélilot, d'achillée millefeuille, d'immortelle, de nerprun, d'airelle et de bouleau, de sauge, de racine d'élécampane, de menthe poivrée aideront à fluidifier le sang.
  • Le miel aidera non seulement à se débarrasser de la thrombose, mais également à améliorer l'état général du corps. 2 recettes sont utilisées pour traiter la thrombose.

Pour préparer le premier remède, vous aurez besoin d'un verre de miel et de jus d'oignon. Ces jus doivent être mélangés et infusés pendant trois jours dans un endroit chaud, puis conservés au réfrigérateur pendant une semaine. Ce mélange doit être consommé sur un lit de table avant les repas (il est permis de ne pas manger plus de 3 cuillères à soupe par jour).

Pour préparer la deuxième recette, prenez 3 pommes, placez-les dans une casserole et remplissez-les d'eau fraîchement bouillie. Couvrir hermétiquement avec un couvercle et envelopper le récipient dans une couverture, laisser sous cette forme pendant 4 heures. Après ce temps, les pommes sont pilées avec de l'eau, presser le jus dans une étamine. Ce jus se boit un jour, en mangeant une cuillère à café de miel avant utilisation.

Aliments dangereux et nocifs pour la thrombose

  • aliments contenant des vitamines des groupes C et K (cynorrhodons, tomates, oseille, groseilles, laitue, tous les agrumes, chou, foie);
  • noix (à l'exception des noix de cajou);
  • tous les aliments gras, fumés, trop salés et sucrés;
  • de l'alcool;
  • la nourriture des restaurants de restauration rapide;
  • produits semi-finis;
  • aliments contenant des gras trans et du cholestérol.

Ces produits affectent la viscosité du sang et altèrent son flux sanguin, contribuent également à l'apparition de congestion, puis provoquent la formation de caillots sanguins..

Régime alimentaire pour la thrombophilie

Les filles, beaucoup de gens me le demandent, et moi-même j'ai cherché et recherché toutes sortes d'informations sur le régime lors de la planification et pendant B pour ceux qui ont une thrombophilie... j'ai décidé de faire une liste d'aliments à ne pas consommer ou d'en limiter l'utilisation dans mon alimentation et une liste d'aliments, qu'il est recommandé d'utiliser... Aide et conseil... qu'est-ce que j'ai manqué, qu'est-ce que j'ai mal écrit? Après tout, cela nous aidera et sera un indice pour les filles qui viennent de rencontrer ou d'apprendre le même problème... Et je modifierai la liste au fil de vos commentaires. .NE PAS:. porc, boeuf, saindoux, viande en gelée, œufs de poule, fromage cottage, lait, crème sure, mayonnaise, saucisses, biscuits, pain blanc, bananes, raisins, fromage à pâte dure, conserves, viandes fumées, légumineuses (sauf pour les pois et le maïs), alcool, café fort et thé, chocolat avec une grande quantité de cacao, persil, ortie, grenades.. POUVEZ: tisanes, ou boissons aux fruits, ou la meilleure eau plate... beaucoup d'eau, poulet, lapin, toutes sortes de poissons, fruits de mer, kiwi, pain au son (meilleur que celui d'hier), pâtisseries maigres... sans œufs et margarine, céréales (sauf riz), yogourt, kéfir, fruits secs, légumes et fruits, huile d'olive et de lin, vinaigre de cidre de pomme, ail, citrons, graines de tournesol, betteraves, cacao, jus de tomate. Baies: canneberges, framboises, groseilles, fraises, cerises, cerises.Le magnésium empêche la formation de caillots sanguins, alors n'oubliez pas les flocons d'avoine, les flocons d'avoine, les flocons d'avoine. Assaisonnement - gingembre. Herbes: absinthe, chicorée, noisetier, pulmonaire, reine des prés (reine des prés). La reine des prés et la lungwort peuvent être brassées sous forme de thé, les feuilles de chicorée peuvent être utilisées pour la salade, le citron est utile..., les œufs de caille.pastèque, baies d'aubépine - pour la plupart, les baies rouges liquéfient tout bien. Mais sans fanatisme.pechs. p / sGirls, j'ai collecté des informations à partir de revues, d'articles sur Internet et de ce que l'hémostasiologue m'a dit... Je ne suis pas médecin, je peux me tromper quelque part.

  • * Règles communautaires
  • De
  • Où et quand commencer?
  • Choisir une institution médicale, un spécialiste
  • Examens, analyses
  • Maladies, traitements, médicaments lors de la planification
  • Ovulation
  • Définition de la grossesse
  • On l'a fait!
  • Température basale

Régime alimentaire pour la thrombophilie - prévention de la thrombose

La thrombophilie est une maladie génétiquement déterminée dans laquelle la coagulation sanguine augmente, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins intravasculaires. Souvent, une femme dans la vie ordinaire ne sait tout simplement pas qu'elle a une telle pathologie, mais pendant la grossesse, la thrombophilie se manifeste, posant une menace sérieuse pour la vie et la santé de la mère et du bébé. Les caillots sanguins formés spontanément obstruent les vaisseaux sanguins du placenta, perturbant et parfois arrêtant complètement le flux sanguin utéro-placentaire.
Malheureusement, il y a peu de chances de subir une grossesse dans une telle situation sans traitement approprié, mais vous ne devez pas non plus désespérer. Le niveau de médecine moderne est tel qu'il permet aux femmes atteintes de thrombophilie de devenir enceintes, de porter et de donner naissance à des bébés en bonne santé, sous réserve de toutes les recommandations du spécialiste de l'observation..
Les femmes atteintes de pathologie de la coagulation sanguine sont enregistrées dans un dispensaire spécial, reçoivent constamment des médicaments qui régulent la coagulation sanguine (leurs doses sont ajustées en fonction des résultats des tests de contrôle), des médicaments qui améliorent l'élasticité des vaisseaux sanguins, des vitamines et parfois des hormones.

Le mode de vie joue également un rôle important dans la prévention des fausses couches dans la thrombophilie. Il est nécessaire d'observer strictement le régime et le régime.

Quelles sont les caractéristiques nutritionnelles de la thrombophilie??

La particularité de la nutrition est l'utilisation de produits qui empêchent la coagulation sanguine pathologique et réduisent la charge sur le système cardiovasculaire

1. Nous refusons les produits alimentaires «nocifs»: aussi rarement que possible dans l'alimentation doit être présent des produits semi-finis, ainsi que des aliments en conserve. Vous devriez oublier l'eau gazeuse, les aliments épicés, salés et trop cuits. Vous ne devriez pas manger souvent des légumineuses, ainsi que du chou blanc, car ils contiennent de la vitamine K, qui affecte la coagulation du sang.
2. Nous mangeons de la nourriture en petites portions environ toutes les 3 heures
3. Nous incluons dans le régime des aliments contenant des vitamines, des fibres, des minéraux;
le fromage cottage, les variétés de fromages faibles en gras, le kéfir, le lait cuit fermenté, la crème sure sont particulièrement utiles; légumes, fruits (poivrons, tomates, ail, etc.);
fruits de mer (poissons, algues);
huile végétale (les graines de lin et l'huile d'olive sont particulièrement utiles);
bouillie (millet, sarrasin);
Des viandes maigres.
Les boissons doivent privilégier l'eau minérale non gazeuse, les tisanes, les compotes, les boissons aux fruits.

4. Nous mangeons des repas riches en calories le matin

Malgré les avantages des produits recommandés pour la maladie, le dernier mot associé aux nuances de traitement et de nutrition doit rester avec le médecin traitant..

Régime alimentaire pour la thrombose - ce qui peut et ne peut pas être mangé avec la thrombose?

Une nutrition adéquate est essentielle pour la prévention et le traitement de nombreuses maladies, y compris la thrombose. Le régime consiste à limiter les aliments qui contribuent aux caillots sanguins et à augmenter l'apport de ceux qui empêchent la formation de caillots. Qu'est-ce qui ne peut pas être mangé avec les veines et la thrombose artérielle? Quelles vitamines et minéraux doivent être inclus dans le régime anticoagulant pour rendre le traitement plus efficace.

Thrombose veineuse et thrombose artérielle

La coagulation est l'une des défenses naturelles du corps qui peut empêcher une perte de sang excessive. Ce mécanisme est nécessaire à la vie, mais un problème se pose lorsque, en raison de divers troubles du système de coagulation, un caillot sanguin se forme dans la lumière d'un vaisseau sanguin. Un caillot sanguin obstrue non seulement la circulation sanguine, mais peut également détacher les vaisseaux sanguins et pénétrer dans le cœur ou les poumons, provoquant une ischémie.

La thrombose est un problème médical grave. Ceci est associé à une morbidité et une mortalité importantes. Cela contribue à plus de décès que des maladies telles que le cancer de la prostate ou le cancer du sein. Elle peut se manifester par une thrombose artérielle, associée, par exemple, à un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde ou une maladie artério-veineuse, ou une thromboembolie veineuse (appelée thrombose veineuse), qui affecte le plus souvent les membres inférieurs. L'AVC est l'une des causes les plus courantes d'invalidité dans les pays occidentaux, entre 20 et 70%. Les patients victimes d'un AVC développent une thrombose veineuse profonde.

L'un des facteurs influençant les mécanismes physiologiques qui régulent la coagulation sanguine est l'alimentation. Certains nutriments sont anticoagulants tandis que d'autres sont prothrombotiques. Par conséquent, ils peuvent stimuler ou empêcher la formation et l'accumulation de caillots sanguins..

Par conséquent, une nutrition adéquate est très importante pour la prévention de la thrombose. L'alimentation joue également un rôle important dans le traitement de la maladie.

Régime anticoagulant - comment bien manger pour la thrombose?

Les composés qui affectent la coagulation sanguine comprennent les protéines et les acides aminés. En raison de la carence en composés protéiques, une augmentation de l'agrégation des plaquettes se produit, ce qui conduit à la formation de caillots sanguins. Certains acides aminés, comme la méthionine, peuvent avoir un effet de coagulation sanguine. Cependant, il est également lié à des mutations génétiques et à des carences en vitamines B, qui déterminent le métabolisme correct de la méthionine. La recherche montre que l'arginine, à son tour, peut avoir des effets anticoagulants.

Un rôle important dans le développement de la thrombose est également joué par les troubles du métabolisme des glucides dans des maladies telles que le diabète ou la résistance à l'insuline. À la suite d'une augmentation du taux d'insuline circulante, des lésions athéroscléreuses dans les vaisseaux peuvent se développer. D'autre part, des taux de glucose sanguin trop élevés ont un effet inhibiteur sur la dégradation du caillot résultant. Par conséquent, il est nécessaire de garantir une glycémie optimale. Ceci peut être réalisé en mangeant une faible charge glycémique et en prenant soin des fluctuations les plus faibles possibles des taux de glucose..

Dans un régime antithrombotique, les glucides devraient être la principale source d'énergie. Surtout les grains riches en fibres et riches en ingrédients tels que:

  • magnésium,
  • le fer,
  • vitamine B 1,
  • B 3
  • et zinc.

L'activité anticoagulante est également démontrée par:

  • vitamine E,
  • acides oméga-3,
  • soufre organique,
  • eau,
  • antioxydants (principalement vitamine C, E et bêta-carotène),
  • ainsi que des substances anti-inflammatoires (comme le curcuma ou le gingembre).

Les ingrédients du gingembre ont la capacité de dissoudre les caillots dans les vaisseaux sanguins. Vous devez également veiller au bon rapport d'acides gras oméga-6 et oméga-3 et exclure les acides gras trans de l'alimentation..

La vitamine K présente une activité prothrombotique. En cas de thrombose, le régime doit fournir une quantité optimale. Manger des quantités excessives de celui-ci peut réduire ou éliminer complètement l'effet des médicaments utilisés pour la thrombose. À son tour, un taux de cholestérol trop élevé affecte une augmentation de la viscosité du sang et contribue également à la formation de caillots sanguins. Cependant, jusqu'à récemment, le cholestérol dans les aliments était perçu comme la cause de nombreuses maladies et affections..

Que pouvez-vous manger avec une thrombose?

Le régime alimentaire pour la thrombose doit inclure des aliments maigres tels que le poulet, la dinde, le veau et les viandes et poissons maigres (en particulier l'eau fraîche) ainsi que des fromages et du lait faibles en gras. Il est recommandé de consommer des produits laitiers fermentés, des yaourts, du babeurre et du kéfir.

Pour la thrombose, vous pouvez manger des graisses sous forme d'huile de tournesol, d'huile de colza, d'huile de maïs, d'huile de soja et d'huile d'olive. L'huile de lin, l'huile de poisson et le saumon sont également répertoriés comme riches en acides gras oméga-3. Pour la thrombose, il est recommandé de manger des noix. Bien qu'ils fournissent de nombreuses calories, ils constituent une riche source d'acides gras insaturés précieux. De plus, il est recommandé de manger des oignons et de l'ail, c'est-à-dire des aliments riches en soufre organique.

Dans la prévention de la thrombose, les fibres alimentaires jouent également un rôle important - plus précisément la fraction hydrosoluble. Il provient principalement de fruits, notamment de céréales séchées, de légumes et de céréales non raffinées. Les légumes et les fruits sont également d'excellentes sources de vitamine C et de bêta-carotène. Boire la bonne quantité de liquides est important - l'un des facteurs de risque de thrombose est la déshydratation. L'eau minérale et les tisanes ou tisanes aux fruits sont les meilleurs choix..

Dans le régime alimentaire pour la thrombose, il faut trouver des aliments riches en vitamine E, ce qui rend les veines élastiques et renforce les vaisseaux sanguins. L'huile de germe de blé et les amandes fournissent des quantités particulièrement élevées. En raison de la teneur suffisamment élevée en vitamines B, il est possible de métaboliser correctement l'homocystéine, un acide aminé, et d'éviter le développement de l'hyperhomocystéinémie. Grâce à cela, les vitamines B contribuent à la prévention des maladies cardiovasculaires. Une excellente source d'entre eux est principalement les céréales, les pâtes, les céréales et le pain.

Quoi ne pas manger pour la thrombose?

En cas de thrombose, il faut limiter:

  • sucre - principalement des bonbons, des gâteaux et des sodas sucrés, ainsi que des confitures riches en sucre et du miel,
  • graisses animales,
  • nicotine - il est conseillé d'arrêter complètement de fumer,
  • café,
  • de l'alcool.

La nutrition pour la thrombose est associée à la nécessité de limiter la consommation de viande rouge et de sel de table à 5 à 6 g par jour. Il est également conseillé d'éviter les aliments salés - chips, bâtonnets, chips et cacahuètes. Avec la thrombose, le régime nécessite également l'élimination des aliments en conserve avec du benzoate de sodium. Les plats peuvent être assaisonnés de jus de citron, d'herbes et de moutarde. Il est recommandé de limiter la consommation de beurre et de crème. Dans un régime thrombotique, les aliments tels que le saindoux, le bacon, la graisse, la viande, le fromage, l'huile de coco, l'huile de palme et la margarine dure doivent être éliminés. Évitez également les aliments riches en gras trans, en particulier les aliments hautement transformés et les graisses végétales durcies.

Limiter l'apport en vitamine K est la principale recommandation diététique en cas de thrombose. Sa source est principalement des légumes verts - brocoli, avocat, choux de Bruxelles, chou frisé, oignons verts, chicorée, chou, laitue, persil, pois, feuilles d'épinards, navets, cresson, ainsi que chou-fleur, kiwi, menthe ou vert thé. Bien entendu, les aliments riches en vitamine K ne peuvent pas être complètement exclus du menu. Manger ces aliments avec modération ne sera pas nocif. Seules les augmentations soudaines de la vitamine K dans l'alimentation doivent être évitées. Il est préférable de manger une petite quantité de laitue ou de chou plusieurs fois par semaine qu'un bol entier à la fois..

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Le choix incontournable du régime alimentaire pour la thrombophilie

Parmi les nombreuses maladies du système cardiovasculaire, on distingue la thrombophilie. Cette condition peut être congénitale ou se manifester tout au long de la vie d'une personne. Le processus pathologique s'accompagne d'une violation du passage du sang dans les veines en raison de sa coagulabilité accrue. En conséquence, il y a une formation accrue de caillots sanguins dans les vaisseaux principaux, ce qui peut entraîner toute une cascade de changements dans le corps humain. Un régime pour la thrombophilie est un outil important qui a fait ses preuves non seulement en tant que prévention, mais également dans le traitement complexe d'une maladie..

  • Les bases d'une bonne nutrition
  • Groupe d'aliments contre-indiqués
  • Produits populaires
  • Option de menu pour un jour
  • Recettes "du peuple"

Régime alimentaire pour la thrombophilie

Pour atteindre cet objectif, une nutrition rationnelle est utilisée comme moyen de maintenir une bonne santé, une forte immunité et la jeunesse. Le régime contre la thrombophilie contient diverses recommandations et restrictions. L'objectif principal est d'atteindre un équilibre des nutriments dans le corps. Pour sélectionner le bon régime alimentaire, vous devez consulter votre médecin, votre nutritionniste, puis choisir le menu nécessaire qui vous permet de maintenir votre santé. N'oubliez pas une consommation suffisante d'eau non gazeuse, de compotes, de thé faible, de café.

Les bases d'une bonne nutrition

Étant donné que la thrombophilie s'accompagne d'un épaississement sanguin accru, nous réaliserons la liquéfaction nécessaire de la substance à l'aide de produits correctement sélectionnés et préparés. Ainsi, le déchargement du système circulatoire se produira et la reprise de la libre circulation des érythrocytes, des leucocytes et des plaquettes le long des vaisseaux principaux. Outre la sélection d'une alimentation équilibrée, il faut abandonner les mauvaises habitudes qui ne sont pas bénéfiques, mais seulement néfastes. Vous devriez manger de la nourriture en petites portions, mais souvent. En hiver, vous pouvez ajouter des légumes et des fruits frais à l'alimentation, contenant une quantité suffisante de vitamines.

Groupe d'aliments contre-indiqués

Pour maintenir notre corps, il est nécessaire d'exclure un certain nombre de plats prêts à l'emploi dangereux. En présence d'obésité, vous devez corriger votre alimentation. Il est recommandé de réduire la consommation de sel de table. La liste des produits contre-indiqués comprend:

  1. fumer et saler.
  2. Élimine les aliments frits et gras.
  3. Produits semi-finis et produits de collation.
  4. Aliments en conserve utilisant des cornichons et des cornichons.
  5. Aliments contenant des sucres simples.
  6. Eaux douces gazéifiées.

Seul un rejet délibéré de ces produits aidera à surmonter une maladie insidieuse. Pour consolider les résultats, il est nécessaire de se débarrasser de la consommation de boissons alcoolisées et du tabagisme. Pour maintenir l'énergie dans le corps, vous devez consommer des glucides complexes contenus dans les céréales. Utilisez des huiles végétales plutôt que des graisses animales.

Produits populaires

Il n'y a pas de régime spécial spécialement conçu pour la thrombophilie. Les scientifiques ont suivi un régime pour les maladies du système cardiovasculaire comme aliment thérapeutique. Certaines règles de la thérapie diététique correcte sont mises en évidence. Voici ce que vous pouvez manger pour les personnes ayant une coagulation sanguine accrue:

  • buvez plus de liquides. Selon la saison, le volume d'eau requis peut diminuer ou augmenter;
  • ne mangez pas d'aliments contenant de la phyloquinone (vitamine K). Sous son influence, les facteurs de coagulation sanguine sont activés, ce qui entraîne de nombreuses complications. Évitez de manger du soja ou ses dérivés, des légumes crucifères (chou et chou-fleur), des légumineuses, dans lesquelles on le trouve en grande quantité;
  • ne mangez pas de bananes, de cassis et d'églantier;
  • réduire la consommation de graisses animales (porc, agneau) et remplacer en quantité raisonnable par des huiles végétales (olive, maïs, lin, sésame);
  • l'utilisation de boissons contenant de l'alcool (à la fois faibles et fortes) est strictement interdite;
  • mangez plus de fruits et de légumes frais. Vous pouvez ajouter de la cannelle aux plats cuisinés. Mangez des tomates et des poivrons doux;
  • vous devez utiliser des phytoncides naturels - ail et oignons;
  • N'hésitez pas à boire des produits laitiers. Mangez du fromage cottage faible en gras et du fromage, de la crème sure, du lait cuit au four fermenté et du yogourt;
  • il sera utile d'ajouter des épices et des assaisonnements naturels aux plats cuisinés. Un tel régime réduit les processus inflammatoires de la thrombophilie dans le corps humain;
  • les céréales secondaires peuvent être consommées sous forme de céréales ou de soupes;
  • manger des légumes frais, des fruits et des herbes, sauf ceux qui sont contre-indiqués;
  • il est préférable de cuire à la vapeur ou de cuire des plats au four;
  • éviter de trop manger, manger fractionné;
  • le régime alimentaire doit être varié en produits alimentaires et non monotone sous la forme d'un plat préféré.

Option de menu pour un jour

Une thérapie diététique appropriée pour la thrombophilie est la clé du succès dans la prévention ou le traitement de cette pathologie. Les flocons d'avoine avec du lait et des morceaux de fruits frais sont parfaits pour le petit-déjeuner. Pendant la pause avant le déjeuner, vous ne pouvez pas boire plus d'un verre de kéfir ou de yogourt faible en gras sans additifs chimiques. Soupe de légumes, œuf à la coque avec pain de seigle sera mangé au déjeuner.

Un craquelin au gingembre est une excellente collation. Pour le dîner, mangez des légumes cuits à la vapeur, une tranche de fromage ou du fromage cottage faible en gras. Un verre de kéfir est parfait avant le coucher. Pendant la journée, la consommation individuelle de fruits et légumes n'est pas interdite, mais en quantités raisonnables. Boire la bonne quantité de liquides tout au long de la journée.

Recettes "du peuple"

Le régime alimentaire pour la thrombophilie est prescrit par un cardiologue ou un nutritionniste en exercice. Votre médecin trouvera le régime qui vous convient. Veuillez consulter un spécialiste avant de consommer des aliments pouvant être contre-indiqués. Ne vous soignez pas vous-même la planification de vos repas.

L'utilisation de vinaigre de cidre et de miel est justifiée. Pour ce faire, prenez 1 verre d'eau chauffée à chaud et ajoutez-y une cuillère à café de vinaigre et 2 cuillères à café de miel. Ensuite, vous devez mélanger et utiliser 1 cuillère à soupe au petit-déjeuner et au dîner. Ne prenez pas plus d'un mois. Après une pause de trente jours, le cours peut être répété.

Nutrition pour la thrombophilie

Pendant le mouvement dans le système vasculaire, le sang est à l'état liquide pour assurer une livraison rapide de nutriments et d'oxygène aux organes et tissus. Il devient plus épais avec diverses blessures pour former une barrière protectrice - un thrombus, qui ne permettra pas aux composants biologiques de sortir du système.

L'augmentation de la coagulation sanguine est une maladie grave appelée thrombophilie. Cela conduit à une congestion telle que la thrombose et les varices..

Un régime alimentaire spécial et le respect d'un régime alimentaire approprié aident à fluidifier le sang. Les médecins recommandent de boire au moins un et demi, deux litres de liquide par jour. La préférence devrait être donnée aux jus de fruits et légumes naturels, aux tisanes et aux thés verts, à l'eau potable ordinaire. Il est préférable d'utiliser du thé vert ou du thé coloré (selon les recommandations d'un spécialiste), des jus de fruits et légumes naturels. Il est particulièrement recommandé d'étancher votre soif avec des jus de raisins naturels. En raison des bioflavonoïdes contenus dans le jus de raisin, on peut l'appeler un baume pour le système cardiovasculaire..

La nutrition doit être équilibrée, avec la teneur requise en protéines, glucides, graisses et vitamines.

Pour fournir au corps le matériel nécessaire au développement et à la restauration des membranes des cellules sanguines et des parois veineuses, il est important d'obtenir des protéines de haute qualité avec une gamme complète d'acides aminés essentiels..

Bien que la viande soit la principale source de protéines de qualité, elle contient des graisses saturées, qui devraient être limitées pour éviter de compromettre le processus de coagulation sanguine stable. La principale source de protéines devrait être le poisson, principalement les fruits de mer, les produits laitiers et les œufs. Le poulet ou la dinde est inclus dans le régime deux fois par semaine.

Bon à manger de l'huile d'olive ou de lin non raffinée, des noix, des algues.

La consommation régulière de fruits de mer active un certain nombre de substances organiques utiles et améliore l'absorption des protéines, du fer et du phosphore, abaisse le «mauvais» cholestérol et prévient le développement athéroscléreux, et normalise la viscosité du sang. Il est préférable d'utiliser une algue de pharmacie, car elle passe les tests nécessaires. Le chou sec peut être moulu dans un moulin à café et utilisé dans les aliments au lieu du sel ordinaire.

Ail et oignons frais, poivrons doux éclaircissent le sang.

En cas d'altération de la coagulation sanguine, il est nécessaire de consommer des aliments riches en vitamines et enzymes naturelles. Il est important de manger 3 cuillères à soupe par jour. cuillères de grains de blé germés, ils contiennent de la vitamine E, ce qui augmente l'effet des anticoagulants. Les grains germés sont séchés et moulus. Ils sont souvent utilisés pour assaisonner les salades et autres plats. La régularité de l'utilisation de ce précieux produit est importante. Il est permis d'utiliser des préparations ou des compléments alimentaires contenant de la vitamine E.

Principes de base lors de l'élaboration d'un régime:

Limiter la consommation de protéines animales (viande), en privilégiant le poisson, les œufs et les produits laitiers.

Mangez 150-200 g d'algues au moins 2-3 fois par semaine.

Mangez des grains de blé germés tous les jours (au moins 3 cuillères à soupe).

Augmentez le volume de liquide que vous buvez jusqu'à 2 litres par jour.

Régime pour thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

Le contenu de l'article

  • Aperçu de la nutrition pour la thrombose
  • Recommandations diététiques pour la thrombose
  • Options du menu Thrombose
  • Nutrition pour la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs
  • Régime alimentaire pour la thrombose des hémorroïdes
  • Produits de thrombose
  • Lorsqu'un régime strict est requis?

Un programme de nutrition spécial est inclus dans un certain nombre de mesures préventives pour empêcher le développement de caillots sanguins (une augmentation des caillots sanguins qui empêchent le passage normal du sang à travers la lumière des vaisseaux sanguins). Un régime pour la thrombose en combinaison avec d'autres mesures réduit le risque de formation de caillots sanguins et est prescrit pour traiter un patient. Les médecins recommandent non seulement de prendre des médicaments, mais également de suivre le régime alimentaire des personnes à risque.

Nutrition pour la thrombose: informations générales

Les patients, tout d'abord, doivent développer un nouveau régime de consommation d'alcool, dans lequel la quantité de liquide (principalement de l'eau) bu doit atteindre la norme établie (1,5 à 2 litres). Les aliments riches en vitamines C et K doivent être supprimés de l'alimentation quotidienne..

Certains aliments sains ne peuvent être consommés qu'en quantités limitées, car les vitamines dans leur composition ont non seulement un effet bénéfique et favorisent la récupération en général, mais augmentent également la coagulation sanguine, ce qui n'est pas souhaitable dans ce cas. Nous parlons de laitue en feuilles, d'églantier, de tomates, de divers types de chou, de foie et d'autres sous-produits, de baies de cassis. Ces aliments doivent être limités dans l'alimentation jusqu'à ce que le risque de thrombose soit réduit..

Statistiques sur la localisation des lésions thrombotiques

Une bonne nutrition pour la thrombose (thrombose) exclut complètement les produits fumés, salés, sucrés. Le patient doit consommer plus de produits végétaux - légumes, fruits, huiles végétales, légumineuses et céréales. Beaucoup sont intéressés à savoir s'il est possible d'ajouter du vinaigre à la nourriture, de manger du poivre et de l'ail, du raifort épicé, si la menace de la maladie est minimisée? Les médecins n'interdisent pas cette nourriture, mais un tabou est imposé sur les boissons alcoolisées et les plats épicés..

Le régime pour la thrombose est basé sur un régime enrichi en graisses polyinsaturées, en vitamine E et en fibres. La préférence doit être donnée aux plats cuits à la vapeur, cuits à l'étouffée et bouillis. Les aliments peuvent également être tranchés et cuits au four. Réduisez la quantité de nourriture animale.

Pourquoi les aliments qui sont les principales sources de fibres sont-ils bons? Les fruits et légumes frais améliorent l'élasticité de la paroi vasculaire.

Nutrition pour la thrombose: recommandations

Nutrition pour la thrombose veineuse: que ne pas manger? Tout d'abord, vous devez arrêter de boire du café ou de l'alcool régulièrement. Les saucisses, les agrumes, les produits de boulangerie, les viandes fumées, les desserts, les conserves, les produits laitiers, les baies de cassis devraient disparaître du menu du jour.

Le régime pour thrombose veineuse profonde vise à réduire la consommation d'aliments qui augmentent les taux de coagulation sanguine. Le patient a besoin, au contraire, de lutter pour que le sang soit liquide..

Le régime est basé sur la consommation de viande maigre, de légumes frais et de fruits. Les aliments contenant des oméga-3 et de la vitamine E constituent la base d'un régime contre la thrombose veineuse.

La vitamine E empêche la dégradation des graisses poly et mono-insaturées. Il est pris sous forme de gélules ou de comprimés dans le cadre du régime prescrit. En outre, la vitamine E sous forme concentrée se trouve dans les graines de tournesol, les graines de sésame et de lin, le germe de blé, l'avocat. Les huiles sont également utiles - les graines de lin et d'olive, mais uniquement pressées à froid.

Les graisses saturées doivent être limitées. En cas de problèmes avec les vaisseaux, il vaut la peine de manger du chocolat (75% ou plus), du saindoux, de la viande, des fromages à pâte dure à haute teneur en matières grasses, du beurre. Il sera difficile pour le corps de traiter ces aliments par rapport au sucre à digestion rapide, mais cette source d'énergie pour la cellule est bien meilleure..

La farine raffinée, le sucre, les sodas, les céréales sucrées et tous les autres glucides simples contribuent à l'accumulation d'un excès de graisse, des fluctuations de la glycémie se produisent. Plus vous mangez sucré, plus la viscosité du sang augmente, ce qui entraîne des problèmes de caillots sanguins..

Régime pour la thrombose: menu

Les aliments pour la thrombose et les varices doivent être équilibrés et sélectionnés spécifiquement pour fluidifier le sang. Le régime alimentaire avec une exacerbation de la maladie est plus strict et les jours ordinaires, vous pouvez manger la même nourriture qui est bonne pour toute personne en bonne santé.

Options de menu pendant trois jours

Premier jour. Vous pouvez faire du son pour le petit-déjeuner. Pour une collation l'après-midi, vous pouvez manger des fruits autorisés, à l'heure du déjeuner - soupe sans légumes frits (la friture n'est autorisée que dans l'huile d'olive). Le soir, un ragoût de légumes cuit et une décoction d'herbes sont proposés.

Deuxième jour. Vous pouvez prendre le petit-déjeuner avec de la bouillie de sarrasin. Pour une collation avant le dîner, essayez des fruits ou des légumes cuits à la vapeur. Pour le déjeuner, vous pouvez manger de la soupe de poisson et de la gelée de baies. Les pommes de terre cuites aux légumes conviennent pour le dîner..

Le troisième jour. Pour le petit-déjeuner, vous pouvez faire cuire de la bouillie de riz noir, de la poitrine de poulet. Les noix (noix de cajou) conviennent comme collation, salade de légumes pour le déjeuner. Le dîner comprend un ragoût de citrouille aux baies et une boisson aux herbes.

Nutrition pour la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

Le régime alimentaire pour la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs aide à perdre du poids, à réduire la viscosité du sang, à améliorer les selles. Les vaisseaux deviennent plus propres et leurs parois sont plus élastiques. En général, les processus métaboliques sont activés dans le corps.

Le régime alimentaire pour les problèmes de veines des membres inférieurs n'est introduit que pendant trois à quatre semaines, et pendant ce temps, un résultat positif peut être obtenu. Certains aliments peuvent réduire l'efficacité de certains médicaments.

Le rapport de la thrombose veineuse et artérielle

La nutrition pour la thrombose des membres inférieurs consiste à manger des oignons (crus ou cuits), de l'ail, des baies, du gingembre, de l'huile de poisson, des légumes. La viande maigre (bouillie ou cuite à la vapeur) peut être consommée trois fois par semaine.

En cas de problèmes de caillots sanguins, de sucre, d'aliments fumés, de bonbons, de conserves, d'alcool, de jus de fruits, de produits semi-finis, le café doit être complètement éliminé.

Pour la prévention des maladies associées à la formation de caillots sanguins, la prévention de la stagnation et l'amélioration de la circulation sanguine dans les jambes, vous pouvez utiliser des crèmes spéciales et des complexes vitaminiques.

Régime alimentaire pour la thrombose des hémorroïdes

Avec une telle lésion de ces nœuds, un système d'apport alimentaire ajusté devrait aider à améliorer la motilité intestinale et à prévenir la constipation. Il est très important que les selles restent normales. Si le régime est violé, la maladie peut évoluer vers des hémorroïdes aiguës (Haemorrois).

Le régime nécessite une présence suffisante de fibres, qui régule le fonctionnement des intestins. Il est nécessaire d'obtenir une diminution du taux de cholestérol grâce à des produits à haute teneur en fibres végétales solubles.

Les substances pectines appartiennent au groupe des substances solubles. Une fois dissous, ils gonflent et absorbent les toxines des parois intestinales. Pour cette raison, l'absorption du glucose ralentit, en conséquence, le niveau de sucre dans le sang diminue. La microflore décompose les pectines dans le gros intestin, fournissant ainsi le niveau d'acidité requis.

Régime alimentaire pour la thrombose: aliments

Des produits

On montre au patient des aliments contenant des graisses polyinsaturées. L'huile de poisson et l'huile de lin sont des aliments idéaux. La consommation minimale de poisson est de deux fois par semaine. Le régime alimentaire doit inclure la truite, le hareng, le maquereau et les autres poissons capturés dans leur milieu naturel..

  • l'utilisation de légumineuses, de graines de tournesol, de plats à la citrouille est autorisée,
  • fruits secs,
  • les décoctions à base de plantes (camomille, ortie) ont un effet bénéfique sur l'organisme en cas de maladie en question,
  • au moment de choisir le thé, privilégiez le vert.

Quels autres aliments le patient doit-il manger? La soupe de légumes, les pommes de terre, les légumes, les baies et les fruits auront un effet positif sur la santé. L'ail, l'oignon, l'avocat et le germe de blé devraient également figurer sur la liste des incontournables..

Lorsqu'un strict respect des règles est requis

Un régime strict n'est fourni que pour une période limitée - avec une exacerbation de la maladie. Lorsque la condition revient à la normale, vous pouvez commencer à élargir le menu, mais sans violer les principes d'une alimentation équilibrée..

Si vous suivez correctement les conseils et ne choisissez que des aliments sains, vous pouvez considérablement soulager votre état après une maladie et sentir comment la qualité de vie s'est améliorée..

En plus du traitement prescrit par le phlébologue, du respect du régime alimentaire et de la correction du mode de vie, les produits Normaven® peuvent être utilisés comme remède supplémentaire contre la thrombose. L'utilisation systématique de la crème et du tonique pour les pieds aide à réduire les symptômes de la maladie, à soulager la fatigue et la sensation de lourdeur dans les membres inférieurs, à minimiser l'œdème et les crampes et à réduire l'intensité du schéma vasculaire. Les études cliniques de la crème pour les pieds Normaven® ont prouvé que ces résultats peuvent être obtenus dans un délai d'application de 3 mois. La crème et le tonique Normaven® ont été développés par des spécialistes de la société pharmaceutique VERTEX, ils disposent des documents et certificats nécessaires.

Vidéo: aliments interdits pour la thrombose - régime

La société "VERTEX" n'est pas responsable de l'exactitude des informations présentées dans ce clip vidéo. Source - Centre Phlébologique

Pour un diagnostic précis, contactez un spécialiste.

Pour un diagnostic précis, contactez un spécialiste.

Régime pour thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

Règles générales

La thrombose veineuse profonde des membres inférieurs est caractérisée par l'apparition de caillots sanguins (thrombus) dans les vaisseaux veineux. Selon les statistiques, dans 10 à 15% des cas de thrombose, il y a un blocage des vaisseaux profonds des membres inférieurs (le plus souvent les veines profondes de la jambe). Les caillots sanguins sont favorisés par:

  • Dommages à la paroi d'un vaisseau veineux d'origines diverses.
  • Augmentation de la coagulation sanguine due à l'entrée de thromboplastine / thrombine tissulaire dans la circulation sanguine, qui collent les cellules sanguines dans un caillot et améliorent la formation de substances qui augmentent la viscosité du sang.
  • Une diminution de la vitesse du flux sanguin chez les personnes alitées ou obligées de subir des charges statistiques sur les membres inférieurs pendant une longue période (assis / debout au travail). Ceci est également facilité par la présence de plaques athéroscléreuses, qui perturbent la fonction des valves veineuses et créent des flux vortex qui forment des amas de cellules sanguines..

Le caillot sanguin étant faiblement attaché à la paroi du vaisseau dans les 3 à 4 premiers jours suivant sa formation, il existe un risque élevé de détachement et de migration dans les vaisseaux sanguins vitaux des poumons. Les facteurs concomitants du développement de la thrombose veineuse profonde sont: surpoids, vieillesse, mauvaises habitudes (tabagisme, abus d'alcool), faible activité physique, grossesse, augmentation de la capacité de coagulation sanguine (avec thrombophilie), effort physique intense, troubles hormonaux, anomalies génétiques, interventions chirurgicales, maladies oncologiques, infections.

Une phlébothrombose (thrombose veineuse profonde) peut survenir, en particulier au stade initial de la maladie, asymptomatique, car le sang circule souvent à travers les veines communicantes dans les vaisseaux sous-cutanés, ce qui compense partiellement la violation du flux sanguin. Les principaux symptômes de la maladie sont un œdème du membre affecté, une gêne à la palpation, une douleur éclatante, un gonflement des veines superficielles, une fièvre locale et une cyanose de la peau..

Le traitement de la phlébothrombose est complexe, y compris la thérapie médicamenteuse et par compression, le traitement chirurgical, la thrombolyse. Malgré l'absence d'un régime spécial, une bonne nutrition est une composante essentielle du traitement conservateur de la phlébothrombose..

Le régime alimentaire pour la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs vise à:

  • normalisation du poids corporel (si nécessaire);
  • renforcer les parois des vaisseaux veineux;
  • diminution de la viscosité du sang;
  • normalisation des selles (évitant la constipation), car l'effort pendant les selles augmente le risque de caillot sanguin.

La réduction de la charge sur les veines des membres inférieurs est la condition la plus importante pour la normalisation du flux sanguin dans les vaisseaux. Pour cela, les patients ayant un poids corporel accru se voient prescrire un régime hypocalorique équilibré en nutriments nutritionnels. L'apport calorique du régime est sélectionné individuellement, en tenant compte des indicateurs de poids dépassant la norme physiologique, l'âge, le sexe, l'activité physique. En cas d'obésité sévère, le régime n ° 8 et ses variétés selon Pevzner sont pris comme base de la nutrition.

Cependant, quelle que soit la présence / l'absence de surpoids, le régime alimentaire des patients atteints de thrombose veineuse profonde doit être corrigé. Tout d'abord, pour réduire la viscosité du sang, il est nécessaire de consommer au moins 2 à 2,5 litres de liquide libre par jour, car avec un apport hydrique insuffisant, la viscosité du sang augmente et le risque de caillots sanguins augmente. Pour augmenter le volume sanguin circulant, il est recommandé d'utiliser de l'eau minérale non gazeuse, des jus naturels, du thé faible, des boissons aux fruits, une décoction d'églantier, des tisanes. Boire du café / thé fort, les boissons gazeuses peuvent provoquer un gonflement.

Dans le menu pour la thrombose des membres inférieurs, il est nécessaire d'inclure au moins 350-500 g / jour de divers légumes (à l'exclusion des pommes de terre), fruits et baies contenant une grande quantité de fibres végétales, ce qui est nécessaire pour normaliser les selles et réduire le risque de caillots sanguins. De plus, les fibres aident à nettoyer les intestins de divers types de toxines et de produits de dégradation des protéines. Dans le même temps, les aliments contenant de la vitamine K doivent être exclus de l'alimentation, car ils jouent un rôle important dans la formation de la prothrombine et de la coagulation sanguine, et réduisent également l'efficacité des anticoagulants. Les quantités les plus élevées de cette vitamine se trouvent dans les épinards, le brocoli, le cresson et l'huile de soja..

Le régime alimentaire pour la thrombose doit inclure des aliments qui aident à fluidifier le sang. Ceux-ci incluent les huiles végétales pressées à froid, l'huile de poisson, les poissons gras, les aliments contenant du magnésium - avoine / flocons d'avoine, racine de gingembre, artichaut, figues. La présence dans l'alimentation d'aliments contenant des antioxydants est extrêmement importante: vitamine C (ail, groseilles, agrumes, cynorrhodons), E (légumineuses, huile de maïs, noix, asperges), P (sarrasin, abricots, fraises, framboises).

Les oligo-éléments antioxydants comprennent le sélénium, qui se trouve en quantité suffisante dans le pain de grains entiers, le son de blé / d'avoine, les œufs, les graines de tournesol, les lentilles, le saumon rose, les haricots, les pois chiches.

Un certain nombre d'épices (aneth, poivre, ail, menthe, cannelle) affectent également efficacement le système de coagulation sanguine, elles doivent donc être activement utilisées dans le processus de cuisson. Le renforcement des parois des vaisseaux sanguins dans la thrombose des membres inférieurs contribue également aux fruits de mer, aux algues. Les produits contenant du cuivre (goberge / foie de morue, cynorrhodons, graines de sésame, concombres) ont un effet positif sur l'état des parois des vaisseaux sanguins..

La concentration accrue de cholestérol libre qu'elle contient (en particulier les fractions de lipoprotéines de basse densité) contribue également à l'épaississement du sang. Par conséquent, dans l'alimentation, il est nécessaire de réduire au minimum la consommation de graisses animales (viandes grasses, saindoux, bacon, viandes fumées, produits laitiers gras, restauration rapide, jaune d'oeuf, abats).

Il est très important de maintenir un cholestérol à haute densité dans le corps, ce qui est obtenu en consommant des aliments contenant des AGPI oméga-3, qui sont présents dans les huiles végétales de tournesol, d'olive et de lin pressées à froid, l'huile de poisson, le poisson rouge (saumon, thon, maquereau). Les glucides hautement digestibles (pâtisseries sucrées, sucre, gâteaux, conserves, bonbons, confitures) et le sel (jusqu'à 8-10 g / jour) sont également soumis à des restrictions.

Vous pouvez également recommander de nettoyer régulièrement les vaisseaux sanguins des caillots sanguins, pour lesquels des recettes folkloriques à base de diverses plantes sont utilisées (trèfle, marronnier d'Inde, citron à l'ail, ail sauvage, rose sauvage et aiguilles). Le nettoyage des vaisseaux sanguins peut également être effectué avec des médicaments (lits - Atorvastatine, Rosuvastatine; fibrates - Lopidogrel, Atromid, Bezamidin; Aspirine, qui a un effet antiplaquettaire prononcé), cependant, ces médicaments ne doivent être pris que sur prescription d'un médecin.

Produits autorisés

Le régime alimentaire pour la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs prévoit l'inclusion dans le régime:

  • Soupes végétariennes avec un peu de pommes de terre et céréales.
  • Variétés faibles en gras de viande rouge et de viande de volaille blanche, hachées ou bouillies / cuites au four.
  • Plats de fruits de mer, poissons et algues accompagnés d'un accompagnement de légumes (chou, aubergine, carotte, potiron, betterave, courgette, pois verts et pommes de terre).
  • Légumes (tomates, concombres, chou blanc, herbes du jardin) sous forme de salades / vinaigrette, assaisonnés d'huile végétale.
  • Pain de blé / seigle, céréales ou avec addition de son, biscuits secs.
  • Lait faible en gras / produits laitiers fermentés. Les œufs ne sont pas autorisés plus de 3 morceaux par semaine sous forme d'omelettes ou à la coque.
  • Gruaux (millet, sarrasin, avoine, orge) sous forme de casseroles avec légumes ou fromage cottage, céréales friables.
  • Huiles végétales extra vierges, noix et graines.
  • Fruits / baies sous diverses formes (crus, en compotes / gelée).
  • Décoction de son de blé / églantier, thé vert faible au lait, légumes, jus de fruits, eau minérale plate.

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Pourquoi les veines des bras font-elles mal??

Structure Il existe des maladies qui peuvent provoquer une pathologie vasculaire. En raison d'une circulation sanguine altérée dans les membres, des processus anormaux se produisent.

Thrombose veineuse profonde des membres inférieurs: causes, symptômes et traitement

Structure Le contenu de l'article Diverses formes de thrombose veineuse Causes de la thrombose Signes de thrombose Diagnostic de la thrombose Symptômes de thrombose Traitement médical et chirurgical Traitement de la thrombose avec des remèdes populaires Régime pour la thromboseLa thrombose veineuse profonde des membres inférieurs affecte les veines sous les muscles, le plus souvent sous le muscle du mollet.