logo

Varicocèle chez les hommes

Il existe de nombreuses causes de troubles de santé masculins, ainsi que des maladies. De plus, toutes les maladies ne sont pas répandues et si une personne est malade, elle peut tout simplement ne pas être au courant de la maladie en développement. L'une de ces maladies chez l'homme est la pathologie du cordon spermatique du testicule - varicocèle.

Varicocèle des testicules chez l'homme: que signifie le diagnostic??

Si un homme reçoit un diagnostic de varicocèle, vous pourriez initialement penser que la maladie est en quelque sorte liée aux varices, car les deux noms ont la même racine. En effet, les noms sont similaires, tout comme les mécanismes de développement de la pathologie..

La varicocèle testiculaire est une varice du cordon spermatique. Cette maladie est observée principalement chez les adolescents âgés de 14 à 15 ans et chez les jeunes hommes en âge de procréer. Les statistiques montrent que, en général, la pathologie survient chez 15% des hommes.

Symptômes de la pathologie testiculaire chez les hommes

La varicocèle chez les hommes appartient à la catégorie des pathologies qui surviennent sans symptômes vifs. Le plus souvent, survenant pendant la puberté d'un jeune, il se développe rapidement dans une certaine mesure, puis s'arrête. Des cas sont également possibles lorsque la maladie régresse indépendamment puis disparaît complètement..

Néanmoins, les signes alarmants suivants de cette maladie peuvent indiquer une varicocèle en développement:

  • Augmentation de la taille et descente du testicule gauche (si la pathologie est localisée à gauche).
  • Faible douleur «tirante» dans le scrotum et l'aine. Lors de la marche ou d'une activité physique intense, ces sensations peuvent devenir plus prononcées et provoquer une gêne..
  • Avec une forte descente du scrotum d'un côté, cela peut interférer avec la marche normale.
  • Douleur dans le scrotum, gonflement de ses veines, diminution du testicule gauche (avec varices sévères du testicule).

Si des signes de varicocèle sont détectés, il est préférable de consulter immédiatement un spécialiste et de ne pas attendre que la pathologie régresse.

Causes de la varicocèle chez les hommes

La raison pour laquelle la varicocèle apparaît est l'apparition d'un dysfonctionnement des valves dans les veines des testicules. Ces valves devraient normalement empêcher le reflux du sang à n'importe quel niveau de pression dans les veines. Dans les cas où, avec une augmentation de la pression (par exemple, lors d'un effort physique) la valve ne fait pas face à son travail, le sang va dans la direction opposée, dilatant la veine près du cordon spermatique.

La cause de la varicocèle peut être associée à une tumeur rénale. Si une tumeur est localisée dans le rein, elle comprime la veine rénale et perturbe le flux sanguin dans la veine ovarienne, qui s'écarte juste de la veine rénale. À la suite de la stagnation du sang, des varices se développent..

Degrés (stades) de développement et types de maladie

Plus les veines testiculaires sont dilatées, plus le degré (stade) de développement de la varicocèle est profond:

  • Zéro degré. En règle générale, une maladie de ce degré est découverte par hasard, si le patient se voit prescrire une échographie du scrotum avec un Doppler pour examiner les signes d'autres pathologies masculines (par exemple, hernie, tumeur, etc.). À la palpation, l'expansion des veines testiculaires n'est pas palpable.
  • Premier degré. La détection d'une veine testiculaire hypertrophiée par palpation n'est possible qu'en position debout du patient.
  • Second degré. Les veines testiculaires affectées par les varices sont bien palpables dans toutes les positions.
  • Troisième degré - les varices sont visibles à l'examen visuel du scrotum.

La varicocèle du côté gauche est la pathologie la plus courante. La cause de la varicocèle est l'emplacement spécial de la veine qui entoure le testicule gauche. Il est connecté à la veine rénale qui, à son tour, en raison du sang plein, souffre souvent de l'influence de divers facteurs internes et externes. Dans 98% des cas du nombre total de pathologies identifiées, c'est la varicocèle du testicule gauche qui est diagnostiquée (varicocèle à gauche).

Une varicocèle bilatérale ou une varicocèle testiculaire à droite peut se développer en raison d'anomalies vasculaires, qui, à leur tour, sont congénitales ou résultent de maladies vasculaires.

La varicocèle est-elle dangereuse et quoi: quelles complications et conséquences de la maladie peuvent survenir chez les hommes

Malgré le fait que la varicocèle présente souvent des symptômes bénins et peut ne pas affecter la vie normale d'un homme, cette maladie comporte des complications. La première et la plus importante chose que la varicocèle menace est l'infertilité chez les hommes..

La chaîne de formation d'une complication désagréable est la suivante: le flux sanguin est perturbé dans le scrotum, les testicules ne reçoivent pas un approvisionnement adéquat en sang et des composés nocifs et des radicaux libres commencent à s'y accumuler. La conséquence de ces facteurs est une spermatogenèse altérée. Dans le sperme d'un homme, il y a moins de spermatozoïdes ou leurs qualités morphologiques diminuent fortement. En d'autres termes, le sperme d'un homme atteint de varicocèle ne peut pas participer pleinement au processus de fécondation. Dans le même temps, il ne faut pas penser littéralement que la varicocèle conduit toujours à l'infertilité. Nous ne parlons que de cas individuels observés.

Une autre conséquence de la présence de varicocèle est le phimosis. Le problème est plus fréquent chez les garçons et se traduit par le manque d'ouverture du pénis en raison du prépuce rétréci.

Pourquoi la varicocèle est dangereuse dans chaque cas, le médecin pourra expliquer à l'homme après le diagnostic.

Diagnostic échographique pour le diagnostic de la varicocèle

Lorsque, visuellement ou à la palpation, le médecin (et peut-être le patient lui-même) détecte la présence de veines hypertrophiées et épaissies, une diminution de la taille du testicule du côté de la lésion, une échographie avec un Doppler est prescrite pour clarifier le diagnostic.

Une sonde à ultrasons est appliquée sur le scrotum et le médecin commence à étudier certains paramètres. La technologie des ultrasons vous permet de comparer la taille des testicules, de déterminer leur consistance et d'évaluer la taille de la veine entourant le testicule. Vous devez également évaluer la vitesse du flux sanguin dans cette veine, qui détermine dans quelle mesure le testicule fonctionnera correctement et pleinement..

Si des veines sont visualisées sur le moniteur à ultrasons, sur lesquelles des épaississements sont visibles (il peut y en avoir plusieurs, ils ressemblent à des cernes), la varicocèle est confirmée.

Quel traitement est prescrit aux hommes en cas de varicocèle testiculaire?

Avant de parler de traitement, vous devez décider à quel médecin vous adresser si vous soupçonnez une varicocèle. Ce problème est traité par les urologues. Très souvent, la première rencontre avec un urologue chez les jeunes hommes a lieu à l'école, alors qu'au lycée, divers examens médicaux commencent au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire. Après de tels contrôles, les jeunes découvrent d'abord leur problème, après quoi il leur suffit de prendre rendez-vous avec un urologue pour un diagnostic plus détaillé..

Le traitement des varices du cordon spermatique testiculaire implique une intervention chirurgicale. Mais il est important de savoir avec certitude si une opération est nécessaire pour la varicocèle ou si elle n'est pas montrée à tout le monde?

Si le garçon a un syndrome douloureux, il y a une diminution du testicule du côté de la lésion et des signes de sous-développement de ce testicule - une opération est nécessaire. Il est également prescrit aux hommes atteints de varicocèle qui ne peuvent pas avoir d'enfants. Une étude préliminaire du sperme (spermogramme) est réalisée, ce qui montre la présence ou l'absence d'une violation de la spermatogenèse. Dans le même temps, le médecin ne garantit pas à cent pour cent qu'après l'élimination de la varicocèle, le patient pourra avoir des enfants..

S'il n'y a pas d'indications spéciales pour la chirurgie, la varicocèle est simplement observée en dynamique.

Types d'opérations

Aujourd'hui, les médecins utilisent plusieurs techniques et types d'opérations chirurgicales dans le traitement de la varicocèle:

  • La laparoscopie de la varicocèle consiste à percer la peau à plusieurs endroits pour permettre l'accès aux veines de l'instrument (laparoscope). Si des veines dilatées sont trouvées, elles sont bandées.
  • La sclérothérapie endovasculaire consiste à coller des vaisseaux pathologiques en leur injectant une substance thérapeutique spéciale.
  • La chirurgie ouverte de la varicocèle implique une incision dans la partie pubienne avec ligature supplémentaire de la veine.

À partir du dernier groupe d'opérations, il convient de considérer la technique de l'opération Marmara pour la varicocèle. Le médecin fait une incision dans la région pubienne près de l'ilium, puis excise le tégument et le tissu sous-cutané, sépare le canal séminal et effectue une ligature veineuse.

Pour déterminer l'état de santé du patient avant une intervention chirurgicale pour varicocèle (laparoscopie, selon Marmar ou autres), des tests sont prescrits: sang pour sucre, pour coagulabilité, pour facteur Rh, pour VIH, hépatite, analyse d'urine, fluorographie, ECG.

Est-il possible de traiter la varicocèle sans chirurgie? En règle générale, le traitement conservateur non chirurgical de la varicocèle échoue et n'a de sens que comme préparation à la chirurgie.

Rééducation et récupération après une chirurgie de la varicocèle

La période de récupération postopératoire dans le cas d'une opération pour éliminer la varicocèle peut avoir des périodes différentes:

  • 1 mois pour la microchirurgie ou la laparoscopie;
  • 2 mois pour les opérations ouvertes.

Pour une récupération normale après une opération pour éliminer la varicocèle, un homme / garçon a besoin de:

  • exclure l'activité physique;
  • observer le repos sexuel;
  • exclure les visites aux saunas, piscines, bains;
  • exclure la consommation d'alcool.

Quelles sont les conséquences et les complications après la chirurgie pour éliminer la varicocèle chez les hommes?

Toute opération est toujours associée à un risque, par conséquent, avec la varicocèle, il est nécessaire de déterminer clairement si elle est indiquée ou non. Les principales complications après la chirurgie de la varicocèle comprennent:

  • l'apparition de poches, d'hématomes dans le scrotum;
  • douleur dans les testicules;
  • écoulement purulent et séreux de la zone de la ponction, incision;
  • rougeur de la peau;
  • augmentation de la température du pénis;
  • violation de la spermatogenèse;
  • contamination infectieuse résultant de l'utilisation de dispositifs chirurgicaux non stériles.

Rechute de la varicocèle: est-il possible de revenir à la maladie après la chirurgie

Avant la chirurgie, de nombreux patients souhaitent savoir si la varicocèle peut récidiver après la chirurgie. Je dois dire que la probabilité de récidive de la varicocèle est faible, mais il y a.

Les raisons du retour de la maladie peuvent être des manipulations mal effectuées par le médecin, le non-respect par le patient des règles de comportement en période postopératoire, une prédisposition génétique à la maladie, une structure anormale des vaisseaux sanguins. En outre, la cause de la récidive de la varicocèle peut être la pathologie du système cardiovasculaire, contre laquelle se développent les varices des membres inférieurs.

Prévention de la varicocèle testiculaire chez l'homme

Pour prévenir la varicocèle et empêcher sa transition à un degré plus profond, vous devez:

  • éviter le stress;
  • mener une vie active, éviter une position assise prolongée;
  • mange correctement;
  • prenez des vitamines contenant du zinc, du sélénium;
  • avoir une vie sexuelle régulière.

Comment la varicocèle peut affecter la conception et une grossesse est-elle possible après une chirurgie pour éliminer la pathologie masculine?

Les urologues entendent souvent la question: une femme peut-elle tomber enceinte d'un homme atteint de varicocèle ou peut-elle concevoir et avoir des enfants après une chirurgie??

Les diagnostics de varicocèle et d'infertilité peuvent se chevaucher - c'est-à-dire que le premier provoque le second. Mais ce n'est pas toujours le cas. Il est difficile de donner une réponse sans équivoque lorsqu'il est possible de devenir enceinte après avoir retiré la varicocèle. Précisément pas plus tôt que 1 à 2 mois après l'opération, car un homme a besoin de repos sexuel pendant cette période.

Les études ne donnent pas de chiffres spécifiques sur les statistiques de la survenue de l'infertilité avec varicocèle ou sur la proportion de grossesses réussies après l'élimination de la pathologie. Il vaut seulement la peine de dire que si la varicocèle est la seule pathologie du corps masculin et que c'est cette maladie qui affecte la qualité du sperme et l'absence de conception, alors après l'opération, la probabilité de devenir enceinte sera élevée.

En principe, les enfants peuvent également être atteints de varicocèle, si cette pathologie n'a pas provoqué de sous-développement testiculaire et d'altération de la spermatogenèse.

Combien peut coûter la chirurgie de la varicocèle

Le coût de la chirurgie pour éliminer la varicocèle varie d'une clinique à l'autre. Le coût dépend de la méthode de traitement, du type d'anesthésie, de la complexité de la pathologie, des conditions de séjour à l'hôpital et de certains autres facteurs.

Varices des testicules chez l'homme: conséquences si non traitées

La varicocèle est une pathologie courante mais très dangereuse, dont beaucoup d'hommes ne soupçonnent même pas. La maladie, qui se développe de manière asymptomatique dans les premiers stades, devient souvent la cause de l'infertilité et entraîne de graves complications. Et même la chirurgie ne peut garantir un rétablissement complet et réduire le risque de récidive. Pour éviter des conséquences graves, vous devez savoir quelle est la menace de varicocèle, suivre les règles de prévention et subir régulièrement un examen médical.

Les raisons du développement des varices

La varicocèle chez l'homme est l'une des manifestations des pathologies vasculaires. Avec ce trouble, le plus souvent diagnostiqué à gauche, les veines entourant le cordon spermatique et constituant le plexus aciniforme sont atteintes. Il existe 4 degrés de varices:

  • le premier, lorsque la violation n'est détectée que par ultrasons;
  • le deuxième et le troisième, dans lesquels les vaisseaux dilatés sont ressentis en position debout ou couchée;
  • quatrièmement, lorsque des changements sont détectés par inspection visuelle.

Malgré la prévalence de la maladie, les causes de son apparition ne sont pas entièrement comprises. On pense que l'apparition de la maladie est causée par les caractéristiques structurelles et les changements pathologiques des vaisseaux transportant le sang vers le cœur..


Les principales conditions du développement de la varicocèle sont:

  • perturbation de l'appareil à valve, conduisant à une stagnation;
  • faiblesse congénitale et fragilité des parois veineuses;
  • thrombose veineuse rénale;
  • constipation fréquente, hémorroïdes;
  • manque d'approvisionnement en oxygène;
  • augmentation de la pression intra-abdominale.

Beaucoup d'hommes se demandent si la varicocèle est dangereuse. Une longue position debout sur les pieds, une surcharge physique régulière associée au travail ou au sport, affectent l'état des vaisseaux sanguins. Une tension excessive conduit à une dilatation de la lumière des veines à tel point que les valves ne peuvent pas faire face au flux sanguin et qu'elles se précipitent dans la direction opposée. L'hyperthermie (fièvre) se développe dans le testicule et la spermatogenèse est altérée.

Il existe un groupe de facteurs qui augmentent le risque de développer des varices:

  • âge dangereux (garçon ou adolescent pendant la puberté);
  • caractéristiques anatomiques de la structure des vaisseaux testiculaires, qui sont congénitaux;
  • prédisposition héréditaire;
  • faible poids corporel;
  • forte croissance.

Varicocèle chez les hommes: une liste de complications

Comme pour toute maladie, le manque de traitement rapide des varices augmente les risques de développer des processus irréversibles et des conditions pathologiques. Qu'est-ce que la varicocèle affecte? Compte tenu de l'âge des patients, tout d'abord, se pose la question du dysfonctionnement reproducteur, ainsi que d'autres complications possibles..

Menaces en cas d'inactivité

Il existe une opinion selon laquelle, avec les varices, un testicule sain peut devenir un substitut équivalent pour le patient, et ils ne sont pas pressés de consulter un spécialiste. Et pourtant, il n'en souffre pas moins, car le manque d'oxygène et les troubles métaboliques l'affectent également. L'inaction dans le développement de la pathologie peut entraîner les complications suivantes de la varicocèle:

  1. Gonflement du scrotum, changement brusque de la taille des testicules.
  2. Sensations douloureuses qui prennent un caractère persistant et ne disparaissent pas même au repos.
  3. Perturbation du processus de spermatogenèse, problèmes d'éjaculation, arrêt complet de la production de liquide.
  4. Diminution des niveaux de testostérone.
  5. Affaissement du scrotum dû à une charge excessive de vaisseaux en expansion constante.

Parfois, la varicocèle chez les hommes est plus grave si elle n'est pas traitée.

  1. Atrophie du testicule affecté en raison du dessèchement des tubules producteurs de spermatozoïdes.
  2. Signes d'intoxication grave dus à l'accumulation de substances toxiques dans l'organe affecté.
  3. Violation de la puissance, diminution de la qualité de la vie sexuelle due à un apport sanguin insuffisant et à une carence en oxygène.
  4. Infertilité, qui se développe sous l'influence des facteurs ci-dessus.

Risques pendant la chirurgie

Actuellement, les techniques classiques et microchirurgicales sont utilisées dans le traitement de la varicocèle:

  • opérations Marmara et Palomo;
  • coupure veineuse laparoscopique;
  • phlébosclérose endovasculaire.

Cela a permis de réduire le risque de complications après la chirurgie et de réduire le nombre de rechutes de la maladie. À l'heure actuelle, la varicocélectomie est la plus courante et la plus souvent pratiquée - une opération selon Ivanissevich, dont l'essence est la ligature et la résection (ablation) de la veine testiculaire gauche. Mais, comme le montre la pratique, ce type d'intervention se distingue par une forte probabilité de rechute (jusqu'à 30%). Avec une telle opération, il existe un risque possible de développer une anastomose rénocave en raison de la difficulté de sortie veineuse du sang du rein..

Toute intervention chirurgicale, même mini-invasive, a certaines conséquences. Il existe divers symptômes caractéristiques de la période postopératoire. Certains d'entre eux sont considérés comme la norme et beaucoup sont des pathologies dangereuses..

Ne vous inquiétez pas si les conditions suivantes sont observées après la chirurgie:

  • petits hématomes dans la zone d'excision;
  • rougeur de la peau;
  • gonflement du scrotum qui disparaît dans les trois semaines;
  • léger écoulement de liquide rosâtre (ichor) au site de ponction;
  • petits joints de la peau dans la zone adjacente à l'opéré.

Les signes suivants sont dangereux et nécessitent une intervention médicale obligatoire:

  • augmentation de la température corporelle, qui dure plusieurs jours;
  • la formation d'hématomes dans de grandes zones de la peau;
  • le développement d'une réaction allergique à l'agent de contraste injecté (avec embolisation);
  • écoulement de liquide brun ou jaune avec une odeur désagréable;
  • sensations douloureuses dans la cavité abdominale et le scrotum;
  • gonflement rougeur des organes génitaux;
  • diminution ou perte complète de sensibilité à l'intérieur de la cuisse.

Complications après la chirurgie

Si le traitement chirurgical a été effectué à l'aide de procédures mini-invasives, les complications ne surviennent généralement pas. Le développement de conséquences désagréables voire dangereuses peut être influencé par l'utilisation de méthodes traditionnelles.

  1. Dropsie du testicule ou de l'hydrocèle. Il se développe en raison de l'accumulation de liquide séreux dans le scrotum, à la suite de quoi il augmente et prend la forme d'une poire, et la peau est lissée.
  2. Présence de libre accès et maintien du flux sanguin, ce qui contribue à son accumulation dans la veine spermatique ou au débordement de l'épididyme.
  3. Orchite. Inflammation des testicules de nature immunitaire. Le manque de thérapie conduit à des problèmes de conception, et plus tard à une infertilité complète.

La possibilité de développer une varicocèle récurrente

Selon les avis des patients, dans 20 à 30% des cas après la chirurgie, les symptômes des varices se développent à nouveau. Une rechute survient lorsque la circulation sanguine normale est complètement rétablie.

D'autres facteurs dans l'apparition de la rechute comprennent:

  • caractéristiques anatomiques congénitales de l'emplacement des vaisseaux sanguins;
  • la présence de veines dupliquées;
  • manque de valves;
  • ralentit le flux sanguin;
  • prédisposition génétique.

Mesures de prévention des complications et des rechutes

Étant donné que les causes de la varicocèle n'ont pas été entièrement identifiées, il n'y a pas de mesures spéciales pour empêcher son développement. Les médecins identifient un certain nombre de mesures visant à réduire le risque de varices et à détecter en temps opportun la maladie.

  1. Des consultations régulières et des examens préventifs avec un chirurgien ou un urologue sont recommandés pour les patients de sexe masculin âgés de 19 à 20 ans. La puberté est déjà terminée, il est donc facile de trouver des veines dilatées.
  2. Les auto-examens à domicile sont indiqués pour les hommes en âge de procréer. En sentant le scrotum, vous pouvez facilement détecter des changements pathologiques, ainsi qu'une diminution de la taille et de la consistance du testicule.

Il existe également plusieurs règles dont la mise en œuvre permettra de prévenir les risques de récidive après l'opération..

  • Éliminez le port de sous-vêtements serrés.
  • Mener une vie active, inclure des complexes d'exercice dans la routine quotidienne afin d'éviter la stagnation du sang dans les organes pelviens.
  • Évitez les exercices excessifs.
  • Ajuster la nutrition pour éviter la constipation.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes - fumer et boire des boissons alcoolisées.
  • Avoir une vie sexuelle épanouie.
  • Effectuer des examens préventifs réguliers au moins deux fois par an.

Conclusion

Lorsqu'une varicocèle est trouvée, un homme doit consulter un urologue dès que possible. La raison de la consultation est une modification de l'apparence du scrotum et une sensation d'inconfort dans les organes pelviens. Une thérapie commencée en temps opportun aidera à guérir la maladie avec des méthodes conservatrices ou à l'aide de la chirurgie, mais avec un minimum de complications.

Qu'est-ce que la varicocèle chez l'homme et comment la traiter?

Les varices peuvent apparaître n'importe où dans le corps humain. Il se présente sous la forme de varicocèle chez l'homme, d'hémorroïdes, de pathologie des vaisseaux du petit bassin et des membres inférieurs. Chacune des variétés de la maladie a ses propres caractéristiques, tableau clinique et tactiques de traitement.

Caractéristiques de l'apport sanguin aux testicules

Les testicules sont alimentés par l'artère testiculaire, une branche de l'aorte abdominale et l'artère crémastérique, qui est une branche de l'artère épigastrique inférieure. Dans le scrotum, les gros faisceaux vasculaires se ramifient en plus petits, jusqu'aux capillaires.

L'écoulement du sang est effectué par la veine testiculaire. Un fait intéressant est qu'après avoir traversé le cordon spermatique, cette veine de différents côtés se jette dans la veine cave inférieure à droite, est une branche de la veine rénale gauche - du côté opposé. Ceci est d'une importance fondamentale dans le développement de la maladie..

Sur le côté gauche, l'écoulement est pire que sur la droite. Le sang parcourt un chemin plus long pour pénétrer dans une veine plus large et réduire la pression. C'est pour cette raison que la varicocèle survient le plus souvent à gauche..

Chez les hommes, des veines dilatées sur le côté droit du scrotum peuvent indiquer une thrombose. Dans ce cas, la varicocèle peut être un symptôme alarmant indiquant la présence d'une pathologie plus sévère, voire la carie tumorale..

Causes de la pathologie

Les raisons de l'apparition de la varicocèle ne sont pas tout à fait claires. Il existe des facteurs prédisposants qui sont le plus souvent identifiés lors de l'examen et des entretiens avec les patients. Ceux-ci inclus:

  • déséquilibre hormonal: la plupart des cas de maladie surviennent chez les adolescents lorsque les niveaux hormonaux changent;
  • activité physique intense;
  • physique mince;
  • forte croissance.

Plus réaliste est la théorie des troubles hormonaux. Sous l'action de certaines substances dans le corps, un affaiblissement de la paroi vasculaire, une expansion des veines du cordon spermatique se produit. En conséquence, congestion sanguine, modifications de l'appareil à valve. C'est le déséquilibre qui est la cause la plus fréquente du développement de la varicocèle chez l'homme..

Signes de pathologie

Les patients se plaignent souvent de douleurs avec la varicocèle, qui sont localisées dans le scrotum du côté des veines hypertrophiées du testicule. Les sensations désagréables sont de nature périodique tirante. Une augmentation de la douleur peut être associée à une position debout prolongée en position verticale, à une activité physique.

En outre, les patients notent l'apparition des symptômes en fin d'après-midi. Parfois, les signes de la maladie disparaissent lorsque le patient prend une position horizontale. Il est extrêmement rare que les patients présentent une douleur aiguë nécessitant une action immédiate.

D'autres symptômes incluent un gonflement de la région scrotale. Ce processus est associé à une congestion et à une altération de la circulation sanguine dans les veines du cordon spermatique chez l'homme. Lors de l'auto-examen, les patients trouvent un œdème.

Au lieu de la douleur, la lourdeur du scrotum peut déranger. Les sensations s'aggravent à mesure que la maladie progresse. Parfois, les patients notent une diminution de la taille du testicule du côté de la lésion - un signe de changements dystrophiques.

Un autre symptôme de la varicocèle est le gonflement des varices. Avec l'auto-palpation, un homme peut remarquer des zones de gonflement ou des phoques qui sont apparus dans la zone des vaisseaux affectés.

Malheureusement, dans certains cas, les patients apprennent ce qu'est la varicocèle chez les hommes lorsque des symptômes tels que l'infertilité apparaissent. Cela ne veut pas dire que tous ceux qui souffrent de la maladie seront nécessairement confrontés à l'absence d'enfant. Mais dans le cas où un couple ne peut pas avoir d'enfant, la pathologie des branches vasculaires d'un homme est toujours exclue et, si nécessaire, éliminée.

La température normale à l'intérieur du scrotum est d'environ 33 degrés Celsius. Avec les varices du scrotum, en raison de la stase sanguine, la température augmente à 36-37 degrés Celsius. Dans de telles conditions, le fonctionnement normal des testicules est impossible, et donc la spermatogenèse..

Le degré de la maladie

Selon la classification internationale de la World Health Society, il existe trois degrés de varicocèle:

  1. Le degré des manifestations initiales: caractérisé par l'absence de toute sensation subjective et de changements à la palpation. Ce degré ne peut être établi qu'après l'échographie Doppler des vaisseaux du scrotum, qui est le plus souvent réalisée au cours d'un examen clinique ou lors d'un examen pour d'autres maladies. Le critère pour poser un diagnostic est une légère expansion des veines selon l'échographie.
  2. Degré modéré: les vaisseaux variqueux sont déterminés uniquement par palpation diagnostique. Il n'y a pas de manifestations externes.
  3. Troisième degré: caractérisé par l'apparition de signes extérieurs. Les veines font saillie et apparaissent à travers la peau du scrotum. Des zones cyanotiques séparées sont déterminées. Les vaisseaux sont alambiqués, grands, souvent entrelacés.

La classification par R. Amelar et L. Dubin (1978) ne diffère pratiquement pas de la gradation de l'OMS. La seule différence est que les scientifiques déterminent le premier degré par le test de Valsalva.

L'urologue B.L. Coolsaet en 1980 a déterminé le degré de varices du scrotum, sur la base des données de l'USDG. Sa classification est la suivante:

  1. Le premier type de maladie est caractérisé par le reflux du sang de la veine rénale dans le testicule.
  2. Le deuxième type est observé chez les patients présentant un reflux sanguin du tronc iliaque au testicule.
  3. Le troisième type de varices du scrotum est dit lorsqu'il y a une combinaison de coups de sang précédents.

Cette classification est extrêmement importante. C'est elle qui détermine le déroulement de l'intervention chirurgicale et son volume. Selon Isakov Yu.F. et Lopatkin N.A. la maladie est divisée en degrés suivants:

  1. Il n'y a pas de sensations subjectives, extérieurement la pathologie ne se manifeste d'aucune façon. Les varices n'apparaissent qu'en cas de tension, de tension des muscles de la paroi abdominale antérieure et de pression intra-abdominale.
  2. Les veines deviennent perceptibles, elles sont visibles à travers la peau sous la forme de cordons cyanotiques alambiqués, expansés. Dans le même temps, le médecin ne note aucun changement dans la taille ou la structure des testicules..
  3. En plus des manifestations veineuses externes, il existe des signes de dystrophie testiculaire des varices. Il est de plus petite taille, a une consistance pâteuse.

Actuellement, ils utilisent la classification internationale de l'OMS. Lors du choix d'un traitement chirurgical, l'écoulement veineux est toujours déterminé..

Établissement du diagnostic

Pour que les médecins du monde entier puissent comprendre quel diagnostic était posé, ils ont inventé le cryptage des maladies. Le code se compose de lettres latines et de chiffres. Dans ce cas, le premier chiffre résume le groupe de maladies et le second, après le point, spécifie sa localisation, son stade, etc..

Pour la varicocèle selon la CIM 10, le code est: I86.I. Si vous déchiffrez, il s'avère que I86 est des varices, et la lettre latine «I» indique l'endroit où la pathologie est survenue - le scrotum.

Ainsi, le diagnostic clinique peut ressembler à ceci:

  • Varicocèle gauche de grade 3, stade décompensé. Hypotrophie du testicule gauche. Dropsy à gauche.
  • Varicocèle du côté droit de gravité 2. Étape de compensation. Infertilité. Oligozoospermie grade 2.

Les complications identifiées sont toujours indiquées lors de la formulation d'un diagnostic clinique..

Examen et palpation

Comme mentionné ci-dessus, les changements suivants peuvent être détectés lors de l'examen:

  • veines dilatées du plexus aciniforme, visibles à travers la peau;
  • changement dans la direction normale des branches vasculaires;
  • cyanose des vaisseaux sanguins;
  • la présence de zones pleines de sang;
  • gonflement du scrotum du côté de la lésion;
  • diminution de la taille des testicules;
  • changement dans la consistance du testicule: il est plus doux que le adjacent.

Si le médecin doute du diagnostic, il demande à l'homme d'effectuer le test de Valsalva. Pour ce faire, vous devez tousser ou simplement vous fatiguer l'estomac. Le test est considéré comme positif si les veines ont augmenté de diamètre après une augmentation de la pression intra-abdominale. Il est déterminé visuellement et palpation.

Malgré le fait que les symptômes des vaisseaux sanguins variqueux ne peuvent déranger que d'un côté, le médecin évalue toujours l'état du deuxième testicule. C'est extrêmement rare, mais il existe encore des cas de processus bilatéral.

Diagnostic de laboratoire

Il n'y a pas de tests spécifiques pour poser un diagnostic. Avec un diagnostic déjà posé, le médecin peut recommander de prendre un spermogramme pour s'assurer que la fonction des testicules n'est pas altérée. Ceux qui se plaignent d'infertilité peuvent obtenir les résultats de spermogramme suivants:

  • oligospermie - petit volume d'éjaculat,
  • tératozoospermie - un grand nombre de formes anormales de spermatozoïdes,
  • oligozoospermie - peu de spermatozoïdes,
  • azoospermie - il n'y a pas de sperme dans l'éjaculat,
  • asthénozoospermie - diminution de la motilité des spermatozoïdes,
  • nécrozoospermie - des spermatozoïdes morts ont été trouvés dans l'éjaculat.

Habituellement, les changements du sperme se produisent dans les cas avancés, lorsqu'un homme vit avec une maladie pendant une longue période et qu'il y a des changements dystrophiques dans les testicules. Cependant, la présence d'une pathologie n'entraîne pas toujours une modification du spermogramme, il est important de s'en souvenir. Dans le cas où l'infertilité n'est associée qu'à la varicocèle, le médecin recommande une intervention chirurgicale.

Pour exclure un processus inflammatoire concomitant, le médecin prescrit une analyse générale de l'urine, du sang, une microscopie des sécrétions de la prostate. Ces examens sont réalisés selon les indications ou avant traitement chirurgical.

Un examen du système de coagulation sanguine peut être recommandé. Ceci est nécessaire pour choisir une méthode de traitement..

Chez les patients plus âgés, une étude de profil hormonal peut être réalisée. Comme vous le savez, de nombreuses hormones affectent le tonus vasculaire. S'il y a une carence, c'est probablement la cause des varices..

La valeur du Doppler

L'échographie Doppler est l'étalon-or de l'examen. Cette méthode présente plusieurs avantages, parmi lesquels:

  • disponibilité;
  • haute précision de recherche;
  • simplicité;
  • la capacité d'évaluer le flux sanguin;
  • détermination des pathologies concomitantes dans le scrotum (orchite, épididymite);
  • la capacité de déterminer le type d'écoulement veineux;
  • la capacité d'évaluer la structure du testicule.

Ainsi, même si le médecin n'a révélé aucun problème lors de l'examen, l'USDG détecte la varicocèle à un stade précoce. Cela permet de surveiller le patient et de prendre les mesures nécessaires en temps opportun..

Les critères de diagnostic sont une tortuosité vasculaire excessive, leur dilatation de plus de 3 mm au niveau de l'anneau inguinal ou de plus de 2 mm dans la région du pôle inférieur du testicule.

Comme vous le savez, les varices sont une maladie de plus d'un vaisseau. Elle trouve des points faibles dans le corps et les attaque, en particulier les membres inférieurs. Si un homme a une varicocèle, il doit exclure l'expansion des formations vasculaires sur les jambes, la phlébite, la thrombose. À l'aide d'une sonde à ultrasons Doppler, cela peut être fait immédiatement après l'examen du scrotum.

Autres méthodes de diagnostic

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic coûteuse et très précise. Il est utilisé pour la varicocèle, en cas de suspicion de processus malin, de thrombose. L'IRM identifie bien les formations des tissus mous, y compris les vaisseaux sanguins, les caillots sanguins.

Auparavant, une angiographie sélective était utilisée pour déterminer le type de reflux veineux. Pour cela, un navire a été sélectionné, mis en contraste et une série de photographies a été prise. Par comment et dans quelle direction le sang se déplaçait, l'écoulement veineux était déterminé. Actuellement, la méthode n'est pas pertinente, elle a été remplacée par une méthode plus simple et plus sûre - ddoplerography.

Traitement médical

Les méthodes thérapeutiques ne sont pratiquement pas utilisées. Les médecins choisissent plus souvent des tactiques d'observation dans les premier et deuxième stades de la maladie, si la pathologie ne dérange pas. En traitement d'entretien, des vitamines, des oligo-éléments, des agents angioprotecteurs, des venotoniques peuvent être prescrits. Les formes externes de médicaments ne sont pas utilisées.

Si un déséquilibre hormonal a été identifié, une consultation d'un endocrinologue sera nécessaire avec une correction supplémentaire des indicateurs.

Lorsque des pathologies concomitantes telles que thrombose ou phlébite sont détectées, des AINS, des stéroïdes et des agents dissolvant les caillots sanguins peuvent être recommandés. Mais généralement, la maladie n'est pas accompagnée de telles complications..

Types d'opérations

La présence de douleur, d'infertilité, de dystrophie sont des indications directes pour le traitement chirurgical de la varicocèle chez l'homme. Les types d'interventions suivants sont possibles:

  • Opération selon la méthode d'Ivanisevich: dans la région iliaque du côté de la lésion, le chirurgien fait une incision de 3 à 5 cm de long, isole la veine testiculaire, la ligature des deux côtés, la traverse. Après cela, l'intervention est complétée en suturant la plaie étroitement sans drainage supplémentaire. Toujours après l'opération, des analgésiques et des antibiotiques sont prescrits comme prophylaxie du processus inflammatoire. La méthode d'Ivanisevich est réalisée sous anesthésie générale et présente un certain nombre d'inconvénients importants: une suture postopératoire assez importante, un nombre élevé de rechutes.
  • L'Opération Marmara fait référence aux interventions microchirurgicales. L'accès se fait par une incision de 2-3 cm de long dans la zone de la racine du pénis, lieu de projection du cordon spermatique (la zone de l'anneau inguinal externe). Pour l'intervention, des micro-instruments à grossissement optique de toutes les structures anatomiques sont utilisés. Après l'incision, le médecin trouve les veines et collatérales affectées et les bandage. Dans le même temps, il n'y a pratiquement aucun risque de lésion des faisceaux nerveux, des branches vasculaires importantes. Lorsque toutes les varices sont trouvées et ligaturées, le médecin suture la plaie. Avantages de la méthode: faible taux de récidive, suture esthétique, sécurité.
  • Embolisation. L'intervention consiste à insérer un cathéter spécial dans la veine fémorale, qui est avancé dans la veine testiculaire sous contrôle radiographique. Lorsque l'instrument a atteint son objectif, le médecin injecte un adhésif dans le vaisseau - une embolie. Pour s'assurer qu'il est à la bonne place, le chirurgien contraste le tronc des veines et termine l'opération. Les avantages de cette méthode de traitement sont une faible invasion, une sécurité, une sélectivité élevée et un faible risque de récidive de la maladie..
  • La laparoscopie est utilisée dans des cas exceptionnels selon les indications: hernie concomitante, patient en surpoids, processus bilatéral. L'opération est réalisée uniquement sous anesthésie générale. Après l'introduction d'instruments laparoscopiques, le chirurgien examine les organes voisins, trouve la veine testiculaire et la ligature. En même temps, vous pouvez vous débarrasser d'une hernie inguinale. Parmi les inconvénients de ce type d'intervention, on note des rechutes fréquentes et des complications sous forme d'hydropisie..
  • La sclérothérapie et la thérapie au laser sont des méthodes de haute technologie peu invasives. En sclérothérapie, un adhésif est injecté sélectivement dans une veine, ce qui arrête la circulation sanguine dans ce vaisseau. Il ne diffère du laser que par la méthode d'exposition.

Quelque temps après l'opération, la varicocèle peut revenir, car le flux sanguin trouve des collatérales et commence à les utiliser activement. Cela indique une fois de plus la nature systémique de la maladie. Une chirurgie répétée est souvent nécessaire.

Complications postopératoires

Les complications après les interventions sont divisées en per- et postopératoires. Le premier comprend le risque de saignement, de traumatisme aux structures anatomiques adjacentes. Les complications postopératoires précoces et tardives comprennent:

  • saignement,
  • la formation d'un hématome dans le scrotum,
  • hydropisie,
  • infection d'adhésion,
  • divergence des bords de la plaie, etc..

Pour éviter les conséquences désagréables, le médecin prescrit un traitement antibiotique, des analgésiques et des pansements. Avec un cours favorable, les coutures sont enlevées après 10 jours. Si les bords de la plaie sont mal cicatrisés, la période de rééducation est prolongée.

Comment prévenir les rechutes?

La période de récupération après l'intervention est de 2 semaines. Pour le moment, l'activité physique est exclue. Sur recommandation d'un médecin, une suspension spéciale peut être prescrite - porter des bandages.

Il est recommandé au patient de consulter le médecin traitant au moins 2 fois par an. Dans ce cas, après un traitement chirurgical, le patient doit se débarrasser de ses mauvaises habitudes. mange correctement. Pendant les deux premières semaines, il n'est pas conseillé à un homme d'avoir des relations sexuelles..

Les méthodes traditionnelles de traitement et de prévention sont souvent inefficaces dans ce cas. Par conséquent, il ne vaut pas la peine d'espérer que les herbes peuvent se débarrasser des varices..

Ce que les recrues devraient savoir?

Lorsque la varicocèle est trouvée, les jeunes sont envoyés à la commission militaire. Après un examen et un diagnostic complets, ils sont libérés du service militaire.

S'il y a des indications pour un traitement chirurgical, il est effectué. À la fin de la période de rééducation, un jeune peut être appelé au service militaire.

Dans le cas où un patient a refusé une opération ou a une maladie de grade 2, il est recruté dans le service avec des restrictions de santé.

Varicocèle chez les hommes

La varicocèle est une hypertrophie anormale des veines du plexus en forme de vigne du cordon spermatique dans le scrotum. Les causes de l'apparition et du développement de la maladie sont actuellement inconnues, tandis que les experts notent de nombreux facteurs affectant son apparition: une augmentation de la température testiculaire, une augmentation de la pression veineuse, des lésions cellulaires lors de l'oxydation, une hypoxie et un déséquilibre hormonal..

La varicocèle est courante chez les hommes âgés de 15 à 25 ans et survient majoritairement du côté gauche. La maladie est la cause la plus fréquente d'infertilité masculine, touchant environ 40% des hommes atteints d'infertilité primaire et 80% des hommes atteints d'infertilité secondaire. L'expansion des veines dans le scrotum provoque rarement une gêne et reste longtemps inaperçue, seul un médecin lors de l'examen et utilisant des méthodes de recherche matérielle peut poser un diagnostic.

Varicocèle et infertilité

L'infertilité touche environ 15% des couples en âge de procréer et est l'un des principaux problèmes des soins de santé modernes. Selon les statistiques, dans 40 à 50% des cas, l'incapacité d'un couple en âge de procréer à concevoir un enfant est le résultat d'une maladie de type masculin. L'infertilité idiopathique, dans laquelle le sperme a des paramètres anormaux sans raison spécifique, est le facteur le plus courant de la maladie. Une autre cause fréquente d'infertilité masculine est la varicocèle, qui, selon une étude menée auprès de la population masculine européenne, survient dans 16,6% des cas..

Les premières études sur la présence de varicocèle dans les testicules chez les hommes ont été décrites par le médecin grec Celsus, qui a noté: "gonflement des veines et torsion notable du testicule, qui devient plus petit en raison du manque de nutrition." La première mention de l'effet de la varicocèle sur la fertilité a été faite au début du 20e siècle, lorsque la chirurgie a été recommandée aux patients pour améliorer la qualité du sperme. En 1952, le Dr Talloch a rapporté pour la première fois qu'après la ligature des varices chez un patient atteint d'azospermie (pas de sperme dans le sperme), la concentration de spermatozoïdes a augmenté à 27x10 / ml. Depuis lors, de nombreuses études se sont concentrées sur le diagnostic et le traitement de la varicocèle pour augmenter la fertilité, mais aucune n'a fourni de réponse claire concernant la relation entre la varicocèle et l'infertilité..

Classification

Épidémiologie

La plupart des premières études épidémiologiques sur la varicocèle chez les hommes (recrues militaires, adolescents et écoliers) ont montré une prévalence d'environ 15%. De plus, les experts n'ont pas été en mesure de confirmer que l'âge est le facteur déterminant de l'expansion des veines du plexus aciniforme..

Des études épidémiologiques ultérieures ont montré que les varicocèles se développent à l'âge adulte et des changements physiologiques dans le corps des jeunes hommes. Le Dr Oster a publié une étude dans la revue médicale de 1970 "Acta Paediatrica", au cours de laquelle il n'a pu identifier aucune maladie testiculaire chez 188 garçons âgés de 6 à 9 ans. Mais il a trouvé une tendance au développement de la varicocèle chez les garçons âgés de 10 à 14 ans, ce qui prouve de manière convaincante le facteur de développement de la maladie pendant la puberté..
En 2000, le Dr Akbay, en collaboration avec d'autres spécialistes de l'Université de Mersin (Turquie), a estimé la prévalence de la varicocèle chez 4 052 garçons âgés de 2 à 19 ans. Selon leurs données, la prévalence de la maladie était inférieure à 1% chez les garçons âgés de 2 à 10 ans, à 7,8% chez les garçons âgés de 11 à 14 ans et à 14,1% chez les garçons âgés de 15 à 19 ans. Ces observations épidémiologiques indiquent que l'insuffisance veineuse inhérente à la varicocèle se manifeste principalement au cours du développement testiculaire..

Des recherches plus récentes suggèrent que la prévalence de la varicocèle chez les hommes adultes est liée à l'âge. Dr Levinger du centre médical. Rabin a estimé en 2007 la prévalence de la varicocèle liée à l'âge chez les hommes de plus de 30 ans. Sur les 504 hommes, 34,7% ont été diagnostiqués avec la maladie lors d'un examen médical. Après une analyse plus approfondie, les experts ont constaté que la prévalence de la varicocèle augmentait d'environ 10% tous les dix ans de la vie. La prévalence était de 18% chez les 30-39 ans, 24% chez les 40-49 ans, 33% chez les 50-59 ans, 42% chez les 60-69 ans, 53% chez les 70-79 ans et 75% chez les 80 ans -89.

La prévalence de la varicocèle chez les hommes ayant des problèmes de l'appareil reproducteur varie de 25 à 35%. En 1992, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mené une étude approfondie dans laquelle des spécialistes de 34 centres médicaux du monde entier ont examiné plus de 9 000 hommes. Conclusion: 25,4% des hommes dont la morphologie du sperme était anormale avaient une varicocèle, tandis que 11,7% des hommes avaient un spermogramme normal.

Causes d'occurrence

L'étiologie de la maladie n'est pas entièrement comprise. À l'heure actuelle, trois raisons principales expliquent le développement de la varicocèle chez l'homme:

#1. Différences dans les veines séminales.

L'élargissement des veines du plexus aciniforme est dû à des différences anatomiques entre la veine testiculaire droite et gauche (séminale). L'afflux de la veine spermatique gauche dans la veine rénale se produit à un angle de 90 degrés, tandis que la veine spermatique droite s'écoule dans la veine cave inférieure à un angle de moins de 90 degrés. Les experts estiment que cette inégalité conduit à une augmentation de la pression hydrostatique de la veine spermatique gauche, qui est ensuite transmise au plexus veineux du cordon spermatique et provoque son expansion..

# 2. Manque de valves fonctionnelles.

La deuxième hypothèse est basée sur l'observation que du côté interne des veines spermatiques, il y a peu ou pas de valves qui permettent au sang de circuler dans la bonne direction. Cette pathologie peut entraîner une régression du sang, qui à son tour conduit au développement de la varicocèle..

# 3. Obstruction partielle de la veine spermatique gauche.

Selon les médecins, la troisième raison du développement de la varicocèle peut être une obstruction partielle de la veine spermatique gauche due à la compression de la veine rénale gauche dans l'angle aorto-mésentérique (syndrome du casse-noisette).

Les facteurs de base d'un mode de vie sain comme l'activité physique, l'alimentation, la consommation modérée d'alcool et l'arrêt du tabac peuvent également influencer la fréquence et la gravité des symptômes de varicocèle..

Signes de varicocèle

De nombreux hommes ne présentent aucun symptôme de varicocèle pendant une longue période. Et ce n'est que lors d'un examen médical de routine ou après avoir contacté un médecin avec un problème de conception d'un enfant, la maladie peut être détectée.

Dans certains cas, un signe de varicocèle est une sensation de lourdeur dans le testicule ou une douleur sourde qui s'accumule pendant la journée, en particulier par temps chaud ou après l'effort. En outre, un symptôme courant de la maladie est des varices ou un gonflement du scrotum, ainsi qu'un petit testicule.

Les principaux symptômes sont:

  • infertilité;
  • gonflement du scrotum;
  • douleur récurrente dans les testicules;
  • veines nettement élargies ou tordues dans le scrotum;
  • diminution du volume testiculaire (dans de rares cas).

Diagnostique

L'examen physique est un outil de diagnostic important pour évaluer la varicocèle chez l'homme. Cependant, l'introduction relativement récente des études aux rayons X a amélioré le diagnostic et le traitement de la maladie..

Examen physique

Pour assurer le calme du scrotum et l'absence de toute irritation, le diagnostic de varicocèle doit être fait dans une pièce calme et calme à une température confortable. Le médecin palpe avec et sans la manœuvre de Valsalva en position debout.

L'examen de suivi est répété en décubitus dorsal pour évaluer la décompression des veines dilatées. En plus de la palpation, le spécialiste doit noter une augmentation des veines du plexus aciniforme, ainsi que de la taille des testicules. Le classement se fait selon la méthode des docteurs L. Dubin et R. Amelar.

Cependant, même un andrologue expérimenté n'est pas toujours en mesure de déterminer la maladie, en particulier à son stade précoce de développement. C'est pourquoi, ces dernières années, les spécialistes sont de plus en plus enclins à faire confiance aux méthodes de diagnostic instrumentales..

Phlébographie

Dans les premiers stades de l'utilisation de la phlébographie rétrograde, il était possible de diagnostiquer la nature du mécanisme de l'incompétence valvulaire. La ponction percutanée lors de l'examen est généralement réalisée à travers la veine fémorale ou poplitée droite, suivie d'un avancement vers la veine spermatique pour le remplissage avec un agent de contraste. La phlébographie est considérée comme le test le plus précis car près de 100% des hommes atteints de varicocèle cliniquement palpable ont un reflux veineux séminal (flux sanguin inversé).

Thermographie

Ce type d'étude a été développé comme une alternative non invasive à la phlébographie. La thermographie est une méthode utilisant une plaque thermographique contenant des cristaux liquides sensibles à la chaleur qui détectent les changements de température dans le scrotum. Le diagnostic de varicocèle lors de l'examen reposait sur la détection d'une hyperthermie (accumulation d'un excès de chaleur) au niveau du plexus plexus ou des testicules.

Une étude expérimentale plus moderne pour évaluer les critères diagnostiques de la maladie révèle une différence de température de l'ordre de 0,5 à 3 degrés Celsius entre le plexus plexus gauche et droit. Cependant, d'autres pathologies telles que le cancer des testicules ou des infections peuvent également entraîner des différences de température, réduisant la fiabilité des données lors de la détection de la varicocèle..

L'échographie scrotale est la méthode la plus établie et la plus largement utilisée pour examiner la varicocèle. Avec l'avènement des sondes haute fréquence dans les appareils et la technologie Doppler, ce type d'examen devient de plus en plus facile à réaliser. De plus, une qualité d'image élevée permet aux médecins d'évaluer facilement le flux sanguin dans les testicules vasculaires et les structures adjacentes..

Un examen échographique du scrotum est effectué avec le patient en décubitus dorsal. Dans ce cas, l'organe est soutenu avec une serviette et un gel spécial est appliqué sur sa surface. Le résultat de la détection de la varicocèle est l'expansion des veines du plexus plexus de plus de 2 mm.

L'échographie Doppler est une méthode de mesure de la vitesse à laquelle le sang circule dans un vaisseau. Un appareil à ultrasons équipé d'un mode Doppler montre le sens inverse du sang pendant la manœuvre de Valsalva, ce qui indique une varicocèle.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour le diagnostic et l'imagerie de la varicocèle est extrêmement rare et est utilisée dans des cas exceptionnels. L'avantage de l'IRM par rapport aux autres techniques d'imagerie existantes est le haut degré de détail de l'anatomie de l'espace rétropéritonéal. Le Dr Kaan Gulleroglu, chef du département de néphrologie pédiatrique de l'Université de Bashkent, a récemment suggéré d'utiliser l'angiographie par résonance magnétique pour détecter la varicocèle causée par le syndrome du casse-noisette..

Traitement de la varicocèle

Excision ouverte des veines du cordon spermatique dans le scrotum

La première méthode chirurgicale ouverte pour traiter les patients atteints de varicocèle a été réalisée au début des années 1900. À cette époque, les experts utilisaient la méthode d'excision ouverte des veines du cordon spermatique dans le scrotum, impliquant l'imposition massive de fils spéciaux sur les vaisseaux sanguins. Cependant, l'intervention chirurgicale par voie scrotale n'était pas répandue en raison de problèmes de maintien de l'apport sanguin artériel au testicule, ce qui pouvait par la suite entraîner une atrophie testiculaire et une altération de la fertilité..

Varicocélectomie inguinale ouverte

En 1949, le Dr Palomo a pratiqué une opération au cours de laquelle il a pratiqué une incision au-dessus du canal inguinal, où la veine spermatique, en règle générale, sort déjà du plexus et lie l'artère spermatique avec la veine spermatique. L'avantage de cette technique est la facilité de réalisation de l'opération, car la ligature a lieu à un niveau élevé, où se trouvent généralement 2-3 veines. L'inconvénient de cette technique est l'impossibilité d'évaluer l'état des veines collatérales, qui se ramifient du faisceau inférieur vers la zone opératoire. C'est pourquoi la technique Palomo a un taux de rechute élevé..

Opération d'Ivanissevich

L'approche inguinale macroscopique (méthode d'Ivansevich) consiste en l'imposition de fils spéciaux pour la ligature de la veine spermatique au niveau de la région rétropéritonéale. L'avantage de cette méthode est que le chirurgien est capable de ligaturer les veines collatérales ainsi que les veines spermatiques externes. Une modification de la méthode a été développée pour détecter les artères et les vaisseaux lymphatiques, au cours de laquelle un spécialiste utilise des injections d'un agent de contraste dans les vaisseaux lymphatiques.

L'utilisation de technologies innovantes pendant l'opération permet la ligature de toutes les veines sauf la veine vasculaire, laissant les artères testiculaires et les vaisseaux lymphatiques intacts, ce qui entraîne une diminution de la fréquence des rechutes et des complications ultérieures. Le taux de récidive de la varicocélectomie microchirurgicale est de 1 à 2%, ce qui est inférieur à l'approche ouverte pour traiter la maladie. Actuellement, la méthode Ivansevich est considérée comme une méthode généralement acceptée de traitement chirurgical de la varicocèle..

Varicocélectomie laparoscopique

La laparoscopie peut également être utilisée pour traiter la varicocèle. La ligature veineuse de haut niveau pendant la chirurgie aide à préserver l'artère séminale et les vaisseaux lymphatiques. Cependant, en raison de la nécessité d'une anesthésie générale, de la présence d'un chirurgien expérimenté, du caractère invasif de la méthode et d'un taux plus élevé de complications, la laparoscopie est rarement utilisée dans le traitement de la varicocèle..

Embolisation

L'embolisation est une méthode de traitement de la varicocèle sans chirurgie, qui consiste en l'introduction d'un cathéter à travers la veine fémorale pour effectuer une étude de contraste de la veine spermatique et de son blocage ultérieur à l'aide d'une spirale spéciale. Par rapport à d'autres méthodes de traitement, cette approche est moins invasive, le patient est éveillé sous anesthésie locale. Cependant, en raison du coût élevé et en raison du taux élevé de refus d'embolisation des patients, cette méthode est considérée comme une option de traitement alternative lorsque la chirurgie n'a pas donné de résultats..

En Savoir Plus Sur La Thrombose Veineuse Profonde

Suppositoires d'hémorroïdes: peu coûteux et efficaces

Symptômes informations généralesLes hémorroïdes sont un état pathologique des corps caverneux du rectum, irréversiblement progressif. En raison de l'afflux et de la sortie de sang altérés, ces petits corps débordent et, par conséquent, des hémorroïdes se développent.

Causes et premiers soins en cas de saignement de l'anus

Symptômes Les saignements ou l'apparition de caillots sanguins de l'anus sont non seulement un symptôme désagréable, mais également plutôt dangereux. Si cela se produit, assurez-vous de contacter un médecin qui vous prescrira des examens supplémentaires.

Les veines et capillaires sont visibles sur les jambes: que faire?

Symptômes Le contenu de l'article Les vaisseaux sur les jambes sont visibles: les causes de la pathologie Navires sur les jambes: traitement Les vaisseaux sur les jambes sont visibles: traitement avec des remèdes populairesRemarquant que de petits vaisseaux bleus ou violets sur les jambes sont devenus visibles, nous réfléchissons aux raisons de ce phénomène et si c'est une bonne raison pour une visite chez le médecin?